Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


L'Isro va procéder à un essai d'éjection d'une capsule depuis le sol. Ce sera fait depuis le complexe de lancement de Sriharikota.
Pas beaucoup de détails sur la capsule.

Le tir se fera le 5 a partir de 6h locale soit 1h30 Paris.
Il y a un lien un peu bizarre pour suivre l'opération qui durera 5 minutes environ : 14.139.110.226/HSPapp. Cela pointe pour le moment sur le simulateur du tir.

Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 Ces_hs10
http://www.sac.gov.in/Vyom/index.jsp

Capture d'écran du simulateur :
Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 Pat10
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


La conception de cette capsule qui subira ces tests, est la concrétisation de la volonté politique indienne de développer concrétement les vols habités. Cela a une histoire ... on peut se replonger un peu dans cet historique qui s'est retrouvé abordé dans plusieurs Fils.

Parmi ceux qui parlent des intentions initiales indiennes et des débuts de concrétisation :

http://astronautique.actifforum.com/t12204-inde-vision-pour-le-vol-spatial-habite
http://astronautique.actifforum.com/t3115-inde-l-isro-reflechit-a-une-mission-habitee



montmein69
montmein69

Messages : 17608
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Test réussi: http://www.collectspace.com/ubb/Forum32/HTML/000113.html

Essais en vol réussis du démonstrateur de technologie du système d'évacuation de l'équipage

L'ISRO a réalisé une importante démonstration technologique aujourd'hui (05 juillet 2018), la première d'une série d'essais visant à qualifier un système d'évacuation des équipages, qui est une technologie critique pertinente pour les vols spatiaux habités. Le système d'évacuation de l'équipage est une mesure d'évacuation d'urgence conçue pour tirer rapidement le module de l'équipage avec les astronautes à une distance sécuritaire du lanceur en cas d'abandon du lancement. Le premier test (Test d'Abandon du Pad) a démontré la récupération en toute sécurité du module de l'équipage en cas d'exigence sur la rampe de lancement.

Après un bon compte à rebours de 5 heures, le système d'évacuation des équipages et le module d'équipage simulé d'une masse de 12,6 tonnes ont été décollés à 07H00 (heure de l'Est) à l'ouverture de la fenêtre de lancement du Satish Dhawan Space Center, Sriharikota aujourd'hui. Le test s'est terminé en 259 secondes, durant lesquelles le système d'évasion de l'équipage et le module de l'équipage ont grimpé vers le ciel, puis ont survolé la baie du Bengale et ont rejoint la Terre sous ses parachutes à environ 2,9 km de Sriharikota.

Le module de l'équipage a atteint une altitude de près de 2,7 km sous la puissance de ses sept moteurs solides à action rapide spécialement conçus pour emporter le module de l'équipage à une distance de sécurité sans dépasser les niveaux de sécurité g. Près de 300 capteurs ont enregistré divers paramètres de performance de mission pendant le vol d'essai. Trois bateaux de récupération sont utilisés pour récupérer le module dans le cadre du protocole de récupération.

Spaceman

Messages : 2256
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


Merci Spaceman pour cette info . Le Time of India en parle aussi, ainsi que de beaucoup d’autres projets spatiaux. Du côté de l’Inde aussi, il y a une réelle volonté d’affirmer sa présence dans l’Espace.
Je rajoute l’article de l’ISRO pour ce test réussi.

PS: par contre quand j’essaie d’accéder à l’ISRO par le portail de FCS , ça bloque !...?

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10764
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Ce test survient plus de trois ans après le test de rentré atmosphérique de leur capsule. La prochaine étape serait logiquement un essai "in-flight". L'ISRO n'a toujours pas annoncé de plans pour un éventuel "In-Flight Abort Test". Cependant selon le NSF, la conception d'un véhicule d'essai d'avortement en vol avec un premier étage alimenté par des combustibles solides serait en cours.

Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 DhULoBWXkAMVk4I

Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 DhVTeRFU0AA9yMH
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 257
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 51 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


Avec seulement 2 parachutes, ils n'ont sûrement pas en vue d'avoir la certification "NASA man-rated", celle-ci en ayant exigée un 4e parachute au Crew Dragon. ;)
Arès F
Arès F

Messages : 433
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


A un rythme qui ressemble plus aux Chinois qu'aux Soviétiques et Américains naguère,
l'Inde se dirige doucement mais sûrement à devenir la 4e nation à avoir un accès autonome à l'espace.
bravo
vp
vp

Messages : 2795
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Ces deux documents nous rappellent que l'Inde est aussi sur les rails de l'aventure spatiale habitée.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13361
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Spaceman a écrit:
Le module de l'équipage a atteint une altitude de près de 2,7 km sous la puissance de ses sept moteurs solides à action rapide spécialement conçus pour emporter le module de l'équipage à une distance de sécurité sans dépasser les niveaux de sécurité g..

Je me suis posé la question concernant ces "sept moteurs solides" .... c'est bien une tour d'éjection qui est utilisée comme sur les Soyouz ? (ce que l'image semble d'ailleurs confirmer) .... et pas des moteurs pousseurs comme sur la Dragon-crew :scratch:

Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 Test_a10
montmein69
montmein69

Messages : 17608
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui me semble assez remarquable, c'est que l'ISRO arrive à faire tout son programme spatial avec un Budget de  1,4 milliard $ (2017-2018 Wiki)
Arès F
Arès F

Messages : 433
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


Une photo de la capsule et de sa tour avant le lancement. 4 grosses tuyères pour la traction et 4 petites au dessus pour la séparation de la tour en fin de course. Cela semble être une tour de sauvetage d'une configuration très classique mais aussi éprouvée sur Mercury Apollo Soyuz..
On est proche de celle des shenzhou.

Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 Dhwfg210


Dernière édition par cosmiste le Ven 6 Juil 2018 - 7:36, édité 1 fois
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas


Une autre photo du vol (source)
Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 Dhwqwo10

Et l'article de l'auteur de la photo, journaliste indépendant, qui rapporte entre autre que 5 techno clés ont été testé avec succés en plus de la validation des (7 ?) moteurs. 

https://english.manoramaonline.com/news/nation/2018/07/05/isro-conducts-key-crew-escape-test-for-human-space-mission.html
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas



Sensations fortes garanties si la séquence complète jusqu'au touché de la mer, est respectée avec un équipage à bord :affraid:
fredB
fredB

Messages : 1734
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Juste fredB, cela doit secouer grave en courte finale !  :affraid:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13361
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Le décollage est filmé au ralenti ce qui fait qu'on ne se rend pas bien compte de la puissance de l'extraction (qui est normalement fulgurante). Je suis songeur de voir que les deux parachutes ne se touchent pas quand la capsule est suspendue dessous, est-ce un phénomène normal ou bien ?

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6404
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


La coiffe rappelle celle du Soyouz, avec ses grid fines, mais elle a en plus des hublots. Une petite touche pour rendre le décollage encore plus palpitant ;)
Arès F
Arès F

Messages : 433
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


@Arès F a écrit:La coiffe rappelle celle du Soyouz, avec ses grid fines, mais elle a en plus des hublots. Une petite touche pour rendre le décollage encore plus palpitant ;)

Ce ne sont pas des hublots, c'est les tuyères des propulseurs. Pour cet essai il n'y a pas de propulseurs sous le lanceur, ils sont sur les cotés. Il y en a sur la tour d'ejections et sur le propulseur d'essai. En fait, on dirait presque 2 tours d'éjection montées l'une sur l'autre. Je me demande d'ailleurs pourquoi avoir allumé celle du haut (surement pour accélérer le décollage) qui logiquement aurait du etre allumé en vol pour un test plus réaliste. Bref, je trouve cet essai plutot bizarre.


Dernière édition par Mustard le Sam 7 Juil 2018 - 11:02, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28792
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Arès F a écrit:La coiffe rappelle celle du Soyouz, avec ses grid fines, mais elle a en plus des hublots. Une petite touche pour rendre le décollage encore plus palpitant ;)
Ca n'as pas l'air d'être des hublots mais des tuyères des moteurs à propulsion solide comme on peut voir sur la vidéo plus haut
Kitu
Kitu

Messages : 1023
Inscrit le : 13/05/2014
Age : 21 Masculin
Localisation : Paris

http://www.afcavf.org/index/page/id/accueil

Revenir en haut Aller en bas


Il y a quatre buses sur la tour + quatre buses autour de la coiffe.

Lors de la mise à feu, les quatre moteurs autour de la coiffe ont tiré en premier, suivis une fraction de seconde plus tard par la mise à feu du moteur entraînant les quatre tuyères de la tour. Comme on peut voir les quatre buses du carénage allumées, avec les buses de la tour sur le point de le faire.

Essai d'éjection de la capsule indienne - 5.7.2018 180706031812689198
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 257
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 51 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


Oui ! Vous avez raison Super
Arès F
Arès F

Messages : 433
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Il me semble que c'est le test n°1 (celui d'arrachement de la capsule du lanceur au cours du remplissage ou du compte à rebours) donc on le fait depuis le sol un second est prévu sur un lanceur dédié pour vérifier la possibilité de sauver l'équipage pendant la phase propulsée si j'ai tout bien lu les articles sur ce test !
NB: les liens articles sont plus haut dans cette discussion

Anovel

Messages : 1531
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Petite Crevette a écrit:Il y a quatre buses sur la tour + quatre buses autour de la coiffe.

Lors de la mise à feu, les quatre moteurs autour de la coiffe ont tiré en premier, suivis une fraction de seconde plus tard par la mise à feu du moteur entraînant les quatre tuyères de la tour. Comme on peut voir les quatre buses du carénage allumées, avec les buses de la tour sur le point de le faire.
C'est intéressant cette allumage des 4 moteurs de coiffe lors de l'essai.
Sur Soyouz les 4 moteurs de coiffes servent de solution d'éjection uniquement à mi vol lorsque la tour de sauvetage principale est larguée. Donc sur un essai de tour SAS de Soyouz, si je ne me trompe, les moteurs de coiffes ne sont pas allumés.
Les détails sur l'excellent kosmonavtika : http://www.kosmonavtika.com/vaisseaux/soyouz/tech/sas/sas.html

Par contre sur la photo de l'ensemble ISRO avant le tir, il ne semble pas y avoir de moteur de controle d'assiette. Sur Apollo ou Soyouz, ce sont normalement des petites tuyères placées en haut de la tour qui permettent de guider l'ensemble lors de l'éjection et le dévier pour faire retomber la capsule loin du pas de tir.

Donc je me demande si l'ISRO n'a pas donné une double fonction aux moteurs de coiffe : Primaire = éjection à mi vol à la Soyouz mais aussi secondaire = système de guidage lors d'une éjection avec la tour, comme lors de ce test.

Cela permet de réduire le poids de la tour mais ca complexifie par contre beaucoup les moteurs de coiffe qui doivent pouvoir moduler leur puissance ou leur vecteur de poussée. Cela peut se faire par un système de rotation ou plus classiquement chez ISRO par injection secondaire.

En tout cas cela n'explique pas le chiffre annoncé  des 7 moteurs testés. 
Dans mon décompte il y a 1 moteur tracteur + 1 moteur d'éjection de la tour + 4 moteurs de coiffe = 6 moteurs.
Si en plus la coiffe se sépare, comme soyouz, avec 2 moteurs, cela fait 8. Si c'est un simple cordon détonant on reste à 6.
Je ne vois comment arriver à 7.
cosmiste
cosmiste

Messages : 812
Inscrit le : 21/09/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum