Soyouz-FG (Soyouz MS-10) - 11.10.2018 [Echec]

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Si je ne me trompe pas, la tour de sauvetage n'a pas été utilisée vu qu'elle a été larguée quelques secondes auparavant. Ce qui explique le retour balistique.
n'empêche, je n'imagine pas ce qu'on doit ressentir quand on a le c*l assis sur une énorme bombe et que ça commence à partir en sucette...

Seafire

Messages : 58
Inscrit le : 28/02/2017

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:La fusée Soyouz, les directeurs de mission et les membres des médias bénis par le père Sergei, prêtre orthodoxe russe.
Soyouz-FG (Soyouz MS-10) - 11.10.2018  [Echec] - Page 6 Soyouz11

[mode blague ON]
Eau bénite de contrebande ? Contrôle qualité de la fabrication défaillant ?
On voit le résultat !
[mode blague OFF]

L'essentiel est que la capsule ait pu effectuer son retour balistique et que les deux hommes soient sain-et-saufs.

Bigre .. je dois encore lire trois pages de ce Fil ....
montmein69
montmein69

Messages : 18103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


A n'en pas douter, il va y avoir enquête.
Pour rappel (sous l'URSS) :
- entre soyouz 18A et 18B, il s'est passé un peu plus de 1 mois
- entre soyouz T10A et T10B, il s'est passé un peu plus de 4 mois
avec réussite des vols retours, dans les 2 cas.


Si le retour en vol se fait dans 4 mois, cela ferait un tir en janvier.
En prolongeant à l'extrême la mission du soyouz MS09, cela permettrait d'éviter l'inoccupation de l'ISS.


heu, et s'il manque de volontaire pour le retour en vol sur soyouz MS11, je suis partant :hot:
vp
vp

Messages : 3061
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Pour le moment la seule chose que nous sachions c'est que les booster ont fonctionné normalement (?). Une fois largués, une fois larguée la protection du Soyouz et de sa tour d’exaction, l'incident est arrivé, brutal, (on voit l'équipage secoué) puis le commandant doit sans doute procéder à l'interruption urgente de la mission et donc le retour en vol balistique. Tout cela doit être automatique. Le vaisseau est annoncé voler à presque 8000 km/ et pour retomber à 400 km de là sur une route balistique, sans doute l'altitude doit être de l'ordre de 180 à 200 km de haut ; d'où les 6g enduré par l'équipage. Oui, ce vol sera comptabilisé en vol suborbital.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13855
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Est-il envisageable que le même equipage prenne le départ du prochain soyouz ?
spacecowboy
spacecowboy

Messages : 316
Inscrit le : 03/08/2007
Age : 44 Localisation : troyes

Revenir en haut Aller en bas


Je leur souhaite, mais pour la SSI il serait mieux d'ajouter un 3e cosmonaute.
Arès F
Arès F

Messages : 436
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 54 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


Avec les nombreuses photos .... on peut lire assez vite .... les différents commentaires avec la reconnaissance de la robustesse du matériel en cas de pépin grave et totalement imprévu, et bien sûr les interrogations sur l'origine exacte de la panne, et le quasi-éternel - en tout cas récurent - questionnement sur le suivi et le contrôle qualité dans la construction spatiale russe ....
Le malaise doit être profond et Vladimir et Dmitri doivent manger leur chapka !

Dans un article du Monde daté d'environ 17 h aujourd'hui, ils évoquent :

https://tinyurl.com/ydhy4uxq[/mention] a écrit:L’incident semble s’être produit au niveau d’un des quatre boosters qui propulsent le lanceur au moment du décollage.

Ce serait -selon eux - et je ne sais pas s'ils ont une source fiable - à imputer à un dysfonctionnement d'un des boosters constituant le premier étage  (donc d'un RD 107 ???). Donc à prendre avec des pincettes comme toutes les spéculations à ce moment.

L'indisponibilité des lancements habités, n'empêchera pas les équipages qui orbitent de redescendre. La prolongation de mission de certains peut aussi être envisagé (avec bien entendu la limite de présence dans l'espace des capsules).

Deux questions que je me pose sur les prochaines semaines ou mois :


  • les vols de Soyouz pour lancer les cargos Progress seront-ils aussi impactés ? Souci que je vois, pas tant pour les consommables (Dragon, Cygnus et HTV peuvent faire le job) que pour la capacité de rehausse de la station et le remplissage des réservoirs de Zarya.
  • la réserve d'ergols de Zarya actuelle, permettrait-elle d'assurer les rehausses d'orbite de la station pendant un long moment, si les Soyouz qui sont amarrés épuisaient leur capacité de le faire, ou redescendaient les hommes de façon anticipée (mais je suppose qu'on utiliserait au maximum leur capacité de rehausse avant leur départ) ?


Et la blagounette pour la fin :

Vont-ils finir par appeler au secours les chinois ?

Soyouz-FG (Soyouz MS-10) - 11.10.2018  [Echec] - Page 6 Priere11
montmein69
montmein69

Messages : 18103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


solfra
solfra

Messages : 403
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 22 Masculin
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas


@spacecowboy a écrit:Est-il envisageable que le même equipage prenne le départ du prochain soyouz ?
Pour les 2 précédents (soyouz 18 et T10), c'est l'équipage doublure qui avait fait le vol suivant.
vp
vp

Messages : 3061
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Photo bien plus nette de https://spacenews.com/nasa-to-look-at-options-to-keep-crew-on-iss-while-soyuz-grounded/
On a quand même l'impression d'apercevoir beaucoup de débris...

Soyouz-FG (Soyouz MS-10) - 11.10.2018  [Echec] - Page 6 1173


Sur la vidéo qui est en plan plus large on voit un peu moins de débris (les petits ne passent pas avec la résolution) mais par contre on en voit d'autres plus éloignés et assez rapides. Au passage, le corps rapide du haut ne semble en fait ne pas être la tour car on la voit partir en bas à droite de la fusée 6 secondes plus tôt.

Soyouz-FG (Soyouz MS-10) - 11.10.2018  [Echec] - Page 6 Soyouz10

On voit bien les 4 boosters tourner, 2 très proches de la fusée (en apparence). Vu les débris et la vélocité de certains d'entre eux, cela laisse suggérer d'une dislocation au moins partielle de l'étage central, comme si 2 des boosters avaient "arrachés" des éléments.
avatar
Syl35

Messages : 893
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 39 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


@Syl35 a écrit:
On voit bien les 4 boosters tourner, 2 très proches de la fusée (en apparence). Vu les débris et la vélocité de certains d'entre eux, cela laisse suggérer d'une dislocation au moins partielle de l'étage central, comme si 2 des boosters avaient "arrachés" des éléments.

L'étage central (donc le deuxième dans la numérotation russe) continue à pousser après le largage des boosters (qui sont le premier étage). Il y a donc des ergols dans ses réservoirs .... une "dislocation" fut-elle partielle ... cela aurait AMHA fait exploser cet étage et le lanceur tout entier non ?
Et il me semble avoir entendu parler d'un arrêt volontaire de la poussée du moteur du second étage pour interrompre le vol :scratch:

Toute nos supputations méritent assurément le conditionnel ... et surtout d'attendre des publications plus précises du côté russe.

montmein69
montmein69

Messages : 18103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@Syl35 a écrit:
On voit bien les 4 boosters tourner, 2 très proches de la fusée (en apparence). Vu les débris et la vélocité de certains d'entre eux, cela laisserait suggérer d'une dislocation au moins partielle de l'étage central, comme si 2 des boosters avaient "arrachés" des éléments.

L'étage central (donc le deuxième dans la numérotation russe) continue à pousser après le largage des boosters (qui sont le premier étage). Il y a donc des ergols dans ses réservoirs .... une "dislocation" fut-elle partielle ... cela aurait AMHA fait exploser cet étage et le lanceur tout entier non ?
Et il me semble avoir entendu parler d'un arrêt volontaire de la poussée du moteur du second étage pour interrompre le vol :scratch:

Toute nos supputations méritent assurément le conditionnel ... et surtout d'attendre des publications plus précises du côté russe.


En effet le conditionnel est d'usage dans ce cas ;) tant pour ce que l'on peut voir que sur ce qu'on peut lire/entendr.
avatar
Syl35

Messages : 893
Inscrit le : 02/08/2012
Age : 39 Masculin
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas


A la télévision, ils ont dit que c'est un impact au niveau de la baie moteur qui aurait causée le problème. (perte de poussée due à l'arrêt d'un moteur)
à prendre bien entendu avec les précautions d'usage dans ce cas.
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1886
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Suite à cet échec ("réussi" en référence à une certaine mission apollo) qui entraine le risque de voir l'ISS inoccupée, une question me vient à l'esprit. 
L'un d'entre vous sait-il quelle serait "l'espérance de vie" de l'ISS sans astronaute? Une partie de leur travail consiste à effectuer toutes les opérations de maintenance. Combien de temps la station pourrait-elle rester "safe" en orbite sans intervention humaine directe?
Avez-vous connaissance d'études sur le sujet? ou à l'inverse l'un d'entre vous connait il les plannings standards de maintenance programmée?
La station a-t-elle été conçue avec l'hypothèse d'une phase inhabitée prolongée? 

Merci
Maxime
maxime
maxime

Messages : 385
Inscrit le : 10/03/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@maxime a écrit:Suite à cet échec ("réussi" en référence à une certaine mission apollo) qui entraine le risque de voir l'ISS inoccupée, une question me vient à l'esprit. 
L'un d'entre vous sait-il quelle serait "l'espérance de vie" de l'ISS sans astronaute? Une partie de leur travail consiste à effectuer toutes les opérations de maintenance. Combien de temps la station pourrait-elle rester "safe" en orbite sans intervention humaine directe?
Avez-vous connaissance d'études sur le sujet? ou à l'inverse l'un d'entre vous connait il les plannings standards de maintenance programmée?
La station a-t-elle été conçue avec l'hypothèse d'une phase inhabitée prolongée? 

Merci
Maxime

Oui, elle a été conçue pour voler sans équipage. Les Progress pouvant être totalement téléguidés par le TsUP, l'ISS pourrait vivre sans équipage de façon indéfinie. Tant qu'une panne non-répérable à distance viendrait l'empêcher de fonctionner. On peut imaginer qu'une grosse panne informatique, comme ce qu'on a vécu en 2007, mettrait un terme à l'aventure si personne n'était à bord pour changer un ordinateur.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9927
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Nick Hague et Alexey Ovchinin retourné à Baïkonour
SciNews
SciNews

Messages : 183
Inscrit le : 09/07/2018
Age : 102 Masculin
Localisation : Roumanie

https://www.youtube.com/SciNewsRo

Revenir en haut Aller en bas


De ce que j'ai perçu durant la période des déboires cargos, la NASA considère l'abandon de vaisseau comme un extrême recours.
L'ISS n'est plus ce qu’elle était, elle a pris de l'âge et s'est beaucoup complexifiée, l’entretien y est quasi permanent.
La procédure de fermeture serait lourde, et le risque grand, pour revenir s’arrimer en cas de défaillance.
Aujourd’hui le minimum requis pour faire tourner la machine, est un Russe et un Américain. Au-delà la NASA cherchera toujours une alternative.
avatar
Laïka

Messages : 487
Inscrit le : 23/05/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas


@Laïka a écrit:De ce que j'ai perçu durant la période des déboires cargos, la NASA considère l'abandon de vaisseau comme un extrême recours.
L'ISS n'est plus ce qu’elle était, elle a pris de l'âge et s'est beaucoup complexifiée, l’entretien y est quasi permanent.
La procédure de fermeture serait lourde, et le risque grand, pour revenir s’arrimer en cas de défaillance.
Aujourd’hui le minimum requis pour faire tourner la machine, est un Russe et un Américain. Au-delà la NASA cherchera toujours une alternative.

Oui, mais je rappelle que la NASA n'est pas la propriétaire de l'ISS, mais la co-propriétaire (avec Roscosmos). Elle n'est pas la seule à chercher une alternative à tout prix.

L'entretien est, certes, quasi-permanent, mais ce n'est pas parce qu'on ne fait pas d'entretien pendant quelques semaines ou mois que l'ISS va devenir subitement inexploitable.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9927
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Lettre officielle du chef de l'ESA, Johann-Dietrich Werner à Dmitry Rogozin. (Traduction assez correcte de Google)

Soyouz-FG (Soyouz MS-10) - 11.10.2018  [Echec] - Page 6 Scree163

https://www.roscosmos.ru/25600/

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24410
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Je ne retrouve pas mon post (mais je dois mal effectuer ma recherche) concernant l'équipement de vidéo on-board  BSKV produit par IRZ.
Mais me semble-t-il, il équipe désormais toutes les Soyouz. Si c'est bien le cas, les Russes disposent d'un enregistrement vidéo
montrant la séparation des 4 blocs du premier étage.
D'autre part, si Nicolai39 peut le confirmer, MS-10 ne devait-il pas être équipé d'un nouveau système de télémétrie?
RD107
RD107
Donateur
Donateur

Messages : 993
Inscrit le : 17/04/2007
Age : 71 Masculin
Localisation : France - Nord

Revenir en haut Aller en bas


D'après certaines sources médias de ce matin, mais ça reste evidemment à confirmer, lors de la séparation l'un des boosters se serait mal décroché et aurait frappé le corps central (2nd étage) du lanceur. Ce choque aurait brisé le booster en plusieurs morceaux (que l'on voit sur la vidéo) et aurait provoqué un arret d'un moteur du core central, expliquant la perte de puissance et l'impossibilité de mettre en orbite le vaisseau. Une hypothèse qui me parait assez probable, mais l'enquete sera surement rapide vu l'urgence de reprendre les vols habités
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29390
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Quelqu'un a évoqué dans un message (voir plus haut) que cela pouvait avoir été causé par une déficience du système éjectant un reliquat d'oxygène lors de la séparation d'un des boosters, la poussée én résultant suffisant - quand tout fonctionne nominalement - à écarter le booster du core central. Cette déficience de poussée aurait alors (peut-être ????) conduit à un enchainement malheureux, entrainant un choc car le booster ne se serait pas éloigné du core central comme ce système est censé le provoquer * :scratch:

* encore une fois aucune indication de lien d'où pouvait émaner cette info "technique" ???

Je ne connaissais pas ce système où une poussée par éjection d'oxygène suffisait à provoquer l'écartement. Je croyais qu'il y avait un système pyrotechnique. Quelqu'un peut expliquer ?


Dernière édition par montmein69 le Ven 12 Oct 2018 - 11:45, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Quelqu'un a évoqué dans un message que cela pouvait avoir été causé par une déficience du système éjectant un reliquat d'oxygène lors de la séparation d'un des boosters, la poussée én résultant suffisant - quand tout fonctionne nominalement - à écarter le booster du core central. Cette déficience de poussée aurait alors (peut-être ????) conduit à un enchainement malheureux, entrainant un choc car le booster ne se serait pas éloigné du core central comme ce système est censé le provoquer :scratch:

Je ne connaissais pas ce système où une poussée par éjection d'oxygène suffisait à provoquer l'écartement. Je croyais qu'il y avait un système pyrotechnique. Quelqu'un peut expliquer ?

Tout est expliqué là :

https://www.kosmonavtika.com/lanceurs/soyouz/tech/2/2.html

Merci Nikolai
Ctyastro
Ctyastro

Messages : 1352
Inscrit le : 30/04/2015
Age : 67 Masculin
Localisation : Auch

http://ephemeride-spatiale.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas


OK je reprends les quelques lignes consacrées à cette phase du processus de largage d'un booster (merci à l'auteur, un certain N. qui est sans l'ombre d'un doute une source fiable 🤡 )

https://www.kosmonavtika.com/lanceurs/soyouz/tech/2/2.html[/mention] a écrit:Le risque serait alors que les blocs latéraux percutent le lanceur en retombant. Pour éviter cela, le signal NOCh provoque l'ouverture d'une vanne d'éventage du réservoir d'oxygène liquide (DPKO) située entre le bloc latéral et le corps central. L'oxygène se retrouve à pression atmosphérique (très faible à cette altitude) et se vaporise instantanément, créant une poussée qui éloigne le bloc du corps central.

Donc l'éventualité qui peut être en cause (supputation) c'est une défaillance de la vanne elle-même, ou bien un "obstacle" provenant du réservoir qui aurait été véhiculé par l'oxygène et aurait bouché l'orifice de sortie ???? :scratch: . La question qu'on peut se poser c'est s'il y a des éléments de télémétrie qui sont spécifiquement corrélés à cette vanne et au débit de l'oxygène éjecté ?????

Il y en a un qui va devoir démêler le vrai du faux !

Soyouz-FG (Soyouz MS-10) - 11.10.2018  [Echec] - Page 6 Inspec10
montmein69
montmein69

Messages : 18103
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Selon ce communiqué de presse de TASS, une collision lors de la séparation des premier et deuxième étages de la fusée est la principale cause du lancement avorté du lanceur Soyouz-FG

http://tass.com/science/1025675

TASS a écrit:The collision of elements during the separation of the carrier rocket’s first and second stages is the primary cause of the Soyuz-FG booster’s abortive launch, Roscosmos Executive Director for Manned Flights Sergei Krikalyov said on Friday.

"There are no final versions but the primary cause is understandable and is related to the collision of a side element making part of the first stage. A collision occurred during the separation of the first and second stages," the Roscosmos official said.

"A deviation from the standard trajectory occurred and apparently the lower part of the second stage disintegrated. The rocket stopped its normal flight and after that the automatic system did its work," Krikalyov said.

"This could have been caused by the failure of the system of the normal separation, which should have been activated. We will analyze the causes in detail," the Roscosmos official said.

Traduction:

La collision d’éléments lors de la séparation des premier et deuxième étages de la fusée est la principale cause du lancement avorté du lanceur Soyouz-FG, a déclaré vendredi le directeur exécutif de Roscosmos pour les vols habités Sergei Krikalyov.

"Il n'y a pas de version finale mais la cause principale est compréhensible et est liée à la collision d'un élément secondaire faisant partie du premier étage. Une collision est survenue lors de la séparation des première et deuxième étapes".

"Une déviation par rapport à la trajectoire standard s'est produite et apparemment le bas du deuxième étage s'est désintégré. La fusée a arrêté son vol normal et le système automatique a ensuite fait son travail", a déclaré Krikalyov.

"Cela aurait pu être causé par la défaillance du système de séparation normale, qui aurait dû être activé. Nous allons analyser les causes en détail", a déclaré le responsable de Roscosmos.


Dernière édition par Petite Crevette le Ven 12 Oct 2018 - 14:02, édité 1 fois
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 276
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 51 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


@Petite Crevette a écrit:
TASS a écrit:..., Roscosmos Executive Director for Manned Flights Sergei Krikalyov said on Friday...

Traduction:

... le directeur exécutif de Roscosmos pour les vols habités Mickael Krikalyov...


Sergei se traduit Mickael bravo
vp
vp

Messages : 3061
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 14 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum