Ports spatiaux du Royaume-Uni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 2:16


A l'occasion du salon de Farnborough, plusieurs annonces ont été faites.

Pour le site de lancement vertical, des contrats ont été attribués :
- 23,5 M£ à Lockheed Martin, qui collaborera avec Moog et Rocket Labs
- 5,5 M£ à Orbex, une start-up européenne, pour le développement du lanceur orbital Prime
- 2,5 M£ à Highlands & Island Entreprise, une entreprise écossaise qui aidera à construire le port spatial

Le site retenu est la péninsule A'Mhoine, dans le Sutherland, en Ecosse.



Pour le lancement horizontal, un accord a été signé entre le conseil de Cournouailles et Virgin Orbit. Un premier lancement est envisagé en 2021 à partir de l'aéroport de Newquay.



https://www.ft.com/content/58abc7c0-882e-11e8-b18d-0181731a0340?desktop=true&segmentId=d8d3e364-5197-20eb-17cf-2437841d178a
https://www.bbc.co.uk/news/science-environment-44841123
https://spacenews.com/u-k-selects-scottish-spaceport-site/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 8:47


Sûrement pour lancer le futur concurrent de Galileo…  :megalol: 

Ce serait marrant qu'après le Brexit, l'Ecosse prenne sont indépendance et que les Anglais soient obligés de reconstruire un nouveau site ailleurs.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1206
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 10:10

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 12:40


@Blink / Pamplemousse a écrit:Sûrement pour lancer le futur concurrent de Galileo…  :megalol: 

Ce serait marrant qu'après le Brexit, l'Ecosse prenne sont indépendance et que les Anglais soient obligés de reconstruire un nouveau site ailleurs.

Ces deux sites visent le marché du lancement des micro (pour LauncherOne) et nanosatellites, pas de ceux du type de Galileo.

Comme indiqué dans le titre, le site de lancement vertical en Ecosse serait un port spatial du Royaume-Uni, pas de l'Angleterre.

En cas d'indépendance de l'Ecosse, c'est le Royaume-Uni qui sera en question...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 13:14


Petit oubli dans mon premier message : ces contrats sont financés par l'agence spatiale du Royaume-Uni.
https://twitter.com/spacegovuk/status/1018780352008122369
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 13:25


Orbex annonce avoir levé 30 M£ de fonds au total pour ce projet.
https://twitter.com/orbexspace/status/1018752164766810112
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 14:59


@David L. a écrit:
@Blink / Pamplemousse a écrit:Sûrement pour lancer le futur concurrent de Galileo…  :megalol: 

Ce serait marrant qu'après le Brexit, l'Ecosse prenne sont indépendance et que les Anglais soient obligés de reconstruire un nouveau site ailleurs.

Ces deux sites visent le marché du lancement des micro (pour LauncherOne) et nanosatellites, pas de ceux du type de Galileo.
Oui, j'avais lu l'article.
C'était juste une pique pour souligner à nouveau la débilité des menaces du Royaume-Uni envers l'Union Européenne au sujet de Galileo.


@David L. a écrit:Comme indiqué dans le titre, le site de lancement vertical en Ecosse serait un port spatial du Royaume-Uni, pas de l'Angleterre.

En cas d'indépendance de l'Ecosse, c'est le Royaume-Uni qui sera en question...
Le Brexit est surtout un problème anglais. Ce sont surtout les Anglais qui ont voté pour le Brexit (et aussi les Gallois). Les Ecossais et les Nord-Irlandais ont voté contre. Mais comme les Anglais sont plus nombreux (55 millions, contre 5.5 millions d'Ecossais et 1.8 million de Nord-Irlandais), ce sont eux qui ont choisi pour tout le Royaume-Uni, comme souvent.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1206
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 16:36


L'emplacement du port spatial de Cornouailles :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 17:53


@Blink / Pamplemousse a écrit:
Le Brexit est surtout un problème anglais. Ce sont surtout les Anglais qui ont voté pour le Brexit (et aussi les Gallois). Les Ecossais et les Nord-Irlandais ont voté contre. Mais comme les Anglais sont plus nombreux (55 millions, contre 5.5 millions d'Ecossais et 1.8 million de Nord-Irlandais), ce sont eux qui ont choisi pour tout le Royaume-Uni, comme souvent.

Il  y a aussi Londres qui a voté contre le brexit, de la a imaginé que Londres demande indépendance de l'angleterre  :megalol:
phenix
phenix

Messages : 2260
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Lun 16 Juil 2018 - 18:46


@phenix a écrit:
@Blink / Pamplemousse a écrit:
Le Brexit est surtout un problème anglais. Ce sont surtout les Anglais qui ont voté pour le Brexit (et aussi les Gallois). Les Ecossais et les Nord-Irlandais ont voté contre. Mais comme les Anglais sont plus nombreux (55 millions, contre 5.5 millions d'Ecossais et 1.8 million de Nord-Irlandais), ce sont eux qui ont choisi pour tout le Royaume-Uni, comme souvent.

Il  y a aussi Londres qui a voté contre le brexit, de la a imaginé que Londres demande indépendance de l'angleterre  :megalol:

Outre l'hétérogénéité géographique (ci-dessous), il y aussi celle des classes d'âge.

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22879
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Ports spatiaux du Royaume-Uni Empty Re: Ports spatiaux du Royaume-Uni

Message Mer 18 Juil 2018 - 12:03


@David L. a écrit:
@Blink / Pamplemousse a écrit:Sûrement pour lancer le futur concurrent de Galileo…  :megalol: 

Ce serait marrant qu'après le Brexit, l'Ecosse prenne sont indépendance et que les Anglais soient obligés de reconstruire un nouveau site ailleurs.

Ces deux sites visent le marché du lancement des micro (pour LauncherOne) et nanosatellites, pas de ceux du type de Galileo.

Comme indiqué dans le titre, le site de lancement vertical en Ecosse serait un port spatial du Royaume-Uni, pas de l'Angleterre.

En cas d'indépendance de l'Ecosse, c'est le Royaume-Uni qui sera en question...


 A noter que ce n'est pas qu'un port spatial que le Royaume Uni (ce qui en restera) devra alors aller trouver un nouvel emplacement, mais aussi un port stratégique de Sous marins lanceur d'engin pour la dissuasion nucléaire ... Car l'actuel est en Ecosse elle aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/HMNB_Clyde

   Une telle décision écossaire aurait des conséquences stratégiques REDOUTABLES pour le Royaume Uni, car c'est toute sa politique de dissuasion nucléaire qui pourrait être remise en cause si l'Ecosse indépendante exigeait le départ rapide des installations ... Au point que le RU pourrait se voir forcé d'abandonner toute idée de dissuasion stratégique par SLBM tirés par sous marin (et toute la logique de frappes en second ect) car reconstruire un tel port : Cela ne se fait pas en 6 mois, mais plutot en 6 ans ... Voir bien + car de telles installations en réalité c'est construit + étalé dans le temps au vu des couts exorbitants (ca se fait + sur des plans de dépenses sur 10-15-20 ans)

  Ce qui mènerait inévitablement devant le fait accompli que le RU se verrait dans l'impossibilité de faire la maintenance de ses soum' dans un immédiat a plusieurs années de potentiel, a moins d'aller pleurnicher de l'acceuil technique en France ou aux USA et donc de facto pousser a un éventuel abandon total du format ...

   L'indépendance de l'Ecosse, même si mine de rien ils font les silencieux a ce sujet, la vérité c'est que cela pourrait les mener a de grosses gouttes sur les fronts tellement le sujet pourrait les mener a des extrêmités qui je pense ils n'ont même pas envie d'avoir a y penser


    Bon dans les faits, on se doute que le RU trouverait alors l'arrangement adéquat pour rester 10 ans de + le temps de reconstruire un port stratégique par le biais de l'arrosage massif en Livres sterling sonnantes et trébuchantes ... Mais le sujet est ultra sérieux

    Bon pis il y a aussi le fait qu'ils pourraient très bien profiter de l'occasion pour simplement changer de format en prospectant un max vers les missiles de croisières furtifs hypersoniques & hyper-manoeuvrants délivrés soit par fighter furtif mais aussi potentiellement par conteneurs déguisés ect (les russes ont montré qu'il y avait plein de possibilités a ce niveau)

    Mais bon, je t'explique pas le désastre pour tout le secteur économique de la construction de soum' ... (En France un tel sujet serait bien pire encore en conséquences mais nous ça va la Bretagne n'est pas trop menaçante a ce type de sujet la ...)


     Pour revenir au sujet principal, je suppose que la GB en choisissant l'Ecosse ne vise pas que des considérations de zones les moins peuplées possibles, mais qu'il est forcément question de redistribution économique pour arroser les véléités écossaises de subventions dans le domaine de l'infrastructure pour amadouer le vote du peuple au cas ou ... Car le peuple écossais, a ce que j'en sais : Mieux vaut pas tenter le diable avec lui, ils voterons l'indépendance a coup sur car ils savent bien dans quelles positions cela mettrait Londres et Londres alors se verrait dans la contrainte de cracher au bassinet encore + de pognon

   Le mieux a faire alors pour eux, c'est d'être généreux au niveau infra et leur garantir d'être toujours la région ciblée par ce genre de projets ... Comme ça les responsables écossais ne sont alors pas ou peu tentés de lancer le fameux référundum qui fera très mal au c... ça vous pouvez en être sur

    La GB n'a hélas plus le choix, l'Ecosse sera constamment la région ciblée pour tout les projets d'infra pouvant être installé n'importe ou (ou pas) , en termes stratégiques, ils ne peuvent plus laisser passer la moindre provocation ou le moindre "oubli" de proposition de projets ...


    La Guyane aurait pu elle aussi abriter ce genre de projets que la France aurait acceuilli volontier (comme une extension au CSG par exemple) et aurait en + eu l'avantage de la position équatoriale pour certaines orbites et la masse totale embarquables ... Mais bon valait mieux choisir l'Ecosse et surtout pas se "tromper" a ce sujet de dépense d'infras  ;)
avatar
Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 44 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum