Parker Solar Probe - Mission en orbite héliocentrique

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@David L. a écrit:Vénus vue par la sonde Parker avec l'instrument WSIPR durant le survol du 11 juillet 2020 :

EvBDm8KWYAAKNCh.jpg

A la surprise de l'équipe de l'instrument, celui-ci, en détectant le rayonnement thermique, a permis de "voir" à travers l'épaisse atmosphère.

https://www.nasa.gov/feature/goddard/2021/parker-solar-probe-offers-a-stunning-view-of-venus

Vu qu’on parle ici de Vénus, je me permets de donnée un peu de contexte.
 
Je ne connais pas très bien l’instrument WSIPR mais de se qui est indiqué, l’instrument travail sur le visible, donc il aurait donc dû imager les nuages qui masque continuellement la surface. Or les équipes on l’air d’avoir était surpris de voir apparaitre l’image ci-dessus qui laisse deviner une importante masse noir. En recoupent, ils ont se sont aperçu que c’était Aphrodite terra, le plus grand des deux « contenant » vénusien qui culminer en moyenne à 3km au-dessus des plaines volcanique alentour. Ils en ont rapidement déduit qu’il avait capté le rayonnement thermique de la surface, car comme sur terre, il fait plus froid en altitude (d’où le continent plus sombre). L’instrument aurais donc capté un rayonnement infrarouge qu’il n’était pas prévu. Cela pourrait avoir des conséquences :
-pour Vénus : la majorité des infrarouges sont bloqué par les différentes couche de nuages, mais il existe certaine « fenêtre » fréquentiel permettent d’étudier la température de surface de nuit. Le « rayonnement parkerien » est clairement passé dans une de c’est fenêtre. Il faut donc en déterminer la fréquence pour savoir si c’est un fenêtre connu ou une nouvelle qui pourrais être utilisé dans de future mission.
-pour Parker : Pour l’instant, l’équipe en charge de l’instrument annonce que c’est formidable car il pourrait avoir des données sur d’autre fréquence. En fait, ils doivent surement avoir quelque sueur froide car cela signifie que l’instrument ne fonctionne pas comme attendu. Il faudrait qu’il identifie rapidement quelle est cette fréquence et comment cela affecte leur résultat.

phenix

Messages : 2222
Inscrit le : 22/02/2015

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


D'après Wikipedia :

https://en.wikipedia.org/wiki/WISPR[/mention] a écrit:Imaging targets include visible light images of the corona, solar wind, shocks, solar ejecta, etc

WISPR is intended take advantage of the spacecraft's proximity to the Sun by taking coronagraph-style images of the solar corona and features like coronal streamers, plumes, and mass ejections

@Phenix a écrit:En fait, ils doivent surement avoir quelque sueur froide car cela signifie que l’instrument ne fonctionne pas comme attendu. Il faudrait qu’il identifie rapidement quelle est cette fréquence et comment cela affecte leur résultat.
WISPR (Wide-Field Imager for Solar Probe) est un instrument calibré pour imager le Soleil et utilisant un coronographe masquant la partie centrale de l'étoile.
Donc il est "détourné" pour observer Venus, c'est un peu normal qu'il fournisse des images un peu "originales" de Vénus. Les capteurs travaillent-ils dans l'IR ? En tout cas ils doivent être optimisés pour le Soleil et des temps d'exposition assez courts (enfin je suppose .... vu l'intensité des rayonnements de la fournaise).

Doivent-ils procéder à des re-calibrages pour imager Venus ? En tout cas il vaudrait mieux que cela ne "perturbe pas" pas l'instrument - si c'est nécessaire - pour le remettre en condition pour sa mission principale quand il revient à proximité du Soleil.

montmein69
montmein69

Messages : 18099
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La sonde Parker a permis l'observation de l'anneau de poussières dispersées le long de l'orbite de Vénus.

https://twitter.com/NASASun/status/1383092525192331271
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22716
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Nouveau record de vitesse de la sonde au périhélie (10 millions de km de la surface solaire) ce vendredi 29 avril : 532 000 km/h soit pratiquement 148 km/s !

https://blogs.nasa.gov/parkersolarprobe/

https://twitter.com/Bottlaeric/status/1388015156135870465
fredB
fredB

Messages : 1832
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Lors d'un bref survol de Vénus, la sonde solaire Parker a détecté un signal radio naturel qui a révélé que le vaisseau spatial avait survolé la haute atmosphère de la planète. C'était la première mesure directe de l'atmosphère vénusienne en près de 30 ans. Une étude confirme que cette haute atmosphère subit des changements déroutants au cours du cycle solaire de 11 ans.

La sonification des données a été traduite de l'instrument FIELDS qui a détecté une émission radio naturelle à basse fréquence lorsque la sonde se déplaçait dans l'atmosphère de Vénus, ce qui a aidé les scientifiques à calculer l'épaisseur de l'ionosphère. Comprendre comment l'ionosphère de Vénus change aidera les chercheurs à déterminer comment Vénus, autrefois si similaire à la Terre, est devenue ce monde avec un air si brûlant et toxique.


_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24410
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum