Proposition de lander lunaire par Lockheed-Martin (qui mènera probablement à rien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Lockheed-Martin a publié une proposition de lander lourd lunaire de type SSTO pour aller depuis le DSG jusqu'à la surface.
Notez l’ascenseur.

4 astronautes pendant 14 jours à la surface lunaire, deux fois plus haut que le LEM, proposition d'utiliser 4 RL10 modifiés, capables de faire au moins 10 missions à la surface de la Lune
https://arstechnica.com/science/2018/10/lockheed-martin-unveils-a-super-sized-lunar-lander-for-four-humans/

Proposition de lander lunaire par Lockheed-Martin (qui mènera probablement à rien) Crewed-Lunar-Lander-concept_high-sun-980x551

Proposition de lander lunaire par Lockheed-Martin (qui mènera probablement à rien) Crewed-Lunar-Lander-at-Gateway-980x551

Ça probablement mènera à rien, et nous permettra de débattre sur du vent ^^
ndiver
ndiver

Messages : 418
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 35 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Ça montre au moins que les industriels qui participent au projet sentent bien que tourner autour de la Lune sans s'y poser ne mènera probablement à rien.
Même si ce n'est pas ce projet qui est retenu. Le LOP-G n'a plus aucun sens sans atterrisseur lunaire.

L'atterrisseur de Lockeed-Martin est assez ambitieux, trop peut-être, mais l'idée sous-jacente est sans doute de disposer d'un matériel capable aussi de se poser sur Mars. En remplaçant l'hydrogène par du Méthane on obtient un véhicule ravitaillable sur Mars.
GNU Hope
GNU Hope

Messages : 459
Inscrit le : 25/07/2016
Age : 54 Masculin
Localisation : Jargeau Loiret

Revenir en haut Aller en bas


pourquoi forcement du methane?
lockeed a déjà présente sa vision d'un atterrisseur martien et il tourne a l’hydrogène (de la glace martien probablement)
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t18944-its-la-sauce-lockheed-martin?highlight=martin

Par contre se nouvelle atterrisseur a l'air un peu gros. 22 tonnes a vide, il est en uranium appauvrie? 
disons a la louche 4t pour les réservoirs, 1,5t pour les moteur , 8t (on est large) pour la cabine, 1t pour l’équipage et leur scaphandre de sortie, 0,5t pour le train atterrissage et la plateforme,  il nous reste 8t pour quoi? on peut pensé a du cargo, mais a par quelque échantillon, pourquoi le remonté? autant utilisé un lanceur dédier juste un étage de descente et a coté une navette habité qui fait juste l'aller-retour. 
Parce que la, le problème c'est qu'il faut une SLS cargo complète pour ravitailler le lander donc il en faudrait une deuxième avec l’Orion pour l’équipage (orion) + les 8t de cargo .
il serait plus économique (pour la nasa mais probablement pas pour lockeed) de déposer les 8t de cargo a la surface avec une falcon heavy ou une new glenn et utilisé une seul SLS avec l'orion et l’ergol pour un lander plus léger. Selon l'optimisation du lander, il faudra peut être un deuxième new glenn ou falcon heavy pour complet le plein , mais se sera toujours moins cher qu'une SLS. Bon si on lâche une BFR ou new amstrong ou autres CZ-9 la dedans, les cartes serait rebattu.
phenix
phenix

Messages : 2064
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Aux dernières nouvelles, l'exploration upper stage du SLS aurait du "plomb dans l'aile". Le timing de la présentation de ce projet est bien surprenant. Çomment ils comptent le lancer leur gros Lander.

[mod]On en parle ici : https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t18429p550-dveloppement-du-space-launch-system
Wakka[/mod]


Dernière édition par Craps le Mar 9 Oct 2018 - 14:17, édité 1 fois

Craps
Donateur
Donateur

Messages : 789
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 40 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


La question du méthane c'est plus à cause de la facilité de conserver le carburant sans fuites, tout en ayant une bonne impulsion spécifique.
Le soucis avec l'hydrogène c'est à la fois sa capacité à traverser les matériaux, sa température de liquéfaction, et le volume énorme des réservoirs de stockage. Ces réservoirs alourdissent  les lanceurs et pour les missions moyennes à légères le bilan est surement meilleur avec du méthane, surtout si le temps de conservation des ergols est élevé (mission vers Mars).

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1503
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:pourquoi forcement du methane?
lockeed a déjà présente sa vision d'un atterrisseur martien et il tourne a l’hydrogène (de la glace martien probablement)
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t18944-its-la-sauce-lockheed-martin?highlight=martin

Par contre se nouvelle atterrisseur a l'air un peu gros. 22 tonnes a vide, il est en uranium appauvrie? 
disons a la louche 4t pour les réservoirs, 1,5t pour les moteur , 8t (on est large) pour la cabine, 1t pour l’équipage et leur scaphandre de sortie, 0,5t pour le train atterrissage et la plateforme,  il nous reste 8t pour quoi? on peut pensé a du cargo, mais a par quelque échantillon, pourquoi le remonté? autant utilisé un lanceur dédier juste un étage de descente et a coté une navette habité qui fait juste l'aller-retour. 
Parce que la, le problème c'est qu'il faut une SLS cargo complète pour ravitailler le lander donc il en faudrait une deuxième avec l’Orion pour l’équipage (orion) + les 8t de cargo .
il serait plus économique (pour la nasa mais probablement pas pour lockeed) de déposer les 8t de cargo a la surface avec une falcon heavy ou une new glenn et utilisé une seul SLS avec l'orion et l’ergol pour un lander plus léger. Selon l'optimisation du lander, il faudra peut être un deuxième new glenn ou falcon heavy pour complet le plein , mais se sera toujours moins cher qu'une SLS. Bon si on lâche une BFR ou new amstrong ou autres CZ-9 la dedans, les cartes serait rebattu.

C'est sur que sans le SLS Block 1B ou 2, l'exploration se complique.... à moins d'avoir des atterrisseurs qui peuvent servir de nombreuse fois, limitant ainsi le mission à 1Orion et le plein! En tout cas le BFR et le New Amstrong pourrait bien se tailler la part du Lyon des financements en cas d'abandon définitif d' EUS pour le SLS.

A-t-on des infos sur le projet de Blue Origin? Il aurait aussi présenter un atterrisseur à l'IAC la semaine dernière.
Outan
Outan

Messages : 954
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:La question du méthane c'est plus à cause de la facilité de conserver le carburant sans fuites, tout en ayant une bonne impulsion spécifique.
Le soucis avec l'hydrogène c'est à la fois sa capacité à traverser les matériaux, sa température de liquéfaction, et le volume énorme des réservoirs de stockage. Ces réservoirs alourdissent  les lanceurs et pour les missions moyennes à légères le bilan est surement meilleur avec du méthane, surtout si le temps de conservation des ergols est élevé (mission vers Mars).
Tout à fait ! C’est l’alcane qui possède le moins d’atome de  carbone ( un seul) et en proportion le plus d’atomes d’hydrogène (quatre) ce qui permet lors de sa combustion d’être plus économe en comburant dioxygène puisque la formation de H2O ne demande qu’un atome d’oxygène tandis que celle de CO2 en réclame deux...or O2 a une masse moléculaire double de celle de CH4...autant en consommer le moins possible. Bien sûr, le dihydrogène fait mieux, mais comme il est dit plus haut , avec toutes ces difficultés de stockage.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


OGiwa a écrit:
@Anovel a écrit:La question du méthane c'est plus à cause de la facilité de conserver le carburant sans fuites, tout en ayant une bonne impulsion spécifique.
Le soucis avec l'hydrogène c'est à la fois sa capacité à traverser les matériaux, sa température de liquéfaction, et le volume énorme des réservoirs de stockage. Ces réservoirs alourdissent  les lanceurs et pour les missions moyennes à légères le bilan est surement meilleur avec du méthane, surtout si le temps de conservation des ergols est élevé (mission vers Mars).
Tout à fait ! C’est l’alcane qui possède le moins d’atome de  carbone ( un seul) et en proportion le plus d’atomes d’hydrogène (quatre) ce qui permet lors de sa combustion d’être plus économe en comburant dioxygène puisque la formation de H2O ne demande qu’un atome d’oxygène tandis que celle de CO2 en réclame deux...or O2 a une masse moléculaire double de celle de CH4...autant en consommer le moins possible. Bien sûr, le dihydrogène fait mieux, mais comme il est dit plus haut , avec toutes ces difficultés de stockage.
Post -Scriptum  : Quant on y réfléchit, on savait déjà tout ça...il y a plus d’un siècle avec Dmitri Mendéleiev et Konstantin Tsiolkovsky !  :ven: & :ven:

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum