PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Fiabilité des lanceurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS



Nombre de messages : 2022
Date d'inscription : 21/11/2009

Fiabilité des lanceurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fiabilité des lanceurs   Fiabilité des lanceurs - Page 3 EmptyDim 28 Oct 2018 - 14:29

Je me demande si l'amélioration de la fiabilité des lanceurs américains n'est pas tout simplement due à une excellente prise en compte du retour d'expérience aux Etats-Unis, où - contrairement à ce qu'on pense parfois - la bureaucratie est très développée mais aussi bien utilisée, et où les ressources intellectuelles et technologiques existent pour résoudre les difficultés rencontrées. C'est un pays où on sait utiliser les archives à bon escient, et en l'occurrence où le savoir-faire spatial se développe constamment. Et où le contrôle-qualité, dans les entreprises de haute technologie tout au moins, n'est pas un vain mot.
Revenir en haut Aller en bas
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 17409
Age : 46
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Fiabilité des lanceurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fiabilité des lanceurs   Fiabilité des lanceurs - Page 3 EmptyDim 28 Oct 2018 - 14:47

BBspace a écrit:
Je me demande si l'amélioration de la fiabilité des lanceurs américains n'est pas tout simplement due à une excellente prise en compte du retour d'expérience aux Etats-Unis, où - contrairement à ce qu'on pense parfois - la bureaucratie est très développée mais aussi bien utilisée, et où les ressources intellectuelles et technologiques existent pour résoudre les difficultés rencontrées. C'est un pays où on sait utiliser les archives à bon escient, et en l'occurrence où le savoir-faire spatial se développe constamment. Et où le contrôle-qualité, dans les entreprises de haute technologie tout au moins, n'est pas un vain mot.

C'est possible, mais des problèmes de contrôle qualité avaient néanmoins été mis en évidence l'année dernière chez SpaceX, ULA et Aerojet Rocketdyne : http://astronautique.actifforum.com/t19203-problmes-de-gestion-du-contrle-de-qualit-chez-ula-spacex-et-aerojet

En tout cas, ULA a allègrement été décriée pour le coût de ses lancements mais n'a perdu aucune charge utile depuis sa création, une performance également à mettre au crédit des EELV (Atlas V et Delta 4) depuis leur mise en service (2002).

Depuis le début du 21e siècle, de mémoire les échecs américains sont essentiellement dûs à SpaceX (3 échecs de Falcon 1 et 1 de Falcon 9 au lancement), Rocket Lab et Orbital-ATK. Si les difficultés deux premiers étaient normales, car partant de zéro, ça l'était beaucoup moins pour Orbital-ATK...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 2022
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

Fiabilité des lanceurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fiabilité des lanceurs   Fiabilité des lanceurs - Page 3 EmptyDim 28 Oct 2018 - 15:19

Et bien entendu, aucune organisation n'est parfaite. On le voit bien avec le JWST par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
phenix


phenix

Masculin Nombre de messages : 1820
Age : 26
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus
Date d'inscription : 22/02/2015

Fiabilité des lanceurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fiabilité des lanceurs   Fiabilité des lanceurs - Page 3 EmptyDim 28 Oct 2018 - 16:59

David L. a écrit:


 les échecs américains sont essentiellement dûs à SpaceX (3 échecs de Falcon 1 et 1 de Falcon 9 au lancement),

1 echec de falcon 9?  scratch je comprend que zuma ne sois pas pris en compte (défaillance de la CU et pas du lanceur) mais amos 6 etait clairement du a spaceX.
Revenir en haut Aller en bas
https://venautics.space/accueil-provisoire/
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 17409
Age : 46
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Fiabilité des lanceurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fiabilité des lanceurs   Fiabilité des lanceurs - Page 3 EmptyDim 28 Oct 2018 - 17:11

phenix a écrit:
David L. a écrit:


 les échecs américains sont essentiellement dûs à SpaceX (3 échecs de Falcon 1 et 1 de Falcon 9 au lancement),

1 echec de falcon 9?  scratch je comprend que zuma ne sois pas pris en compte (défaillance de la CU et pas du lanceur) mais amos 6 etait clairement du a spaceX.

L'échec au lancement est celui de CRS-7. C'est celui pris en compte. La destruction d'Amos 6 s'est produite pendant la campagne de lancement, donc pas pendant le fonctionnement du lanceur.

Il y a plusieurs accidents du même type sur des lanceurs russes que je n'ai pas pris en compte pour la même raison. Par contre, j'ai compté le Soyouz de 1983 car il s'est produit pendant le compte à rebours en vue du lancement, avec les cosmonautes à bord.

La question qui peut se poser en effet est : faut-il prendre en compte les accidents pendant la campagne de lancement ? Là, j'hésite...

Pour Zuma, ce n'est probablement ni l'un ni l'autre. Ni le lanceur, ni la charge utile, mais plutôt l'adaptateur et la confidentialité voulue pour cette charge vis à vis de SpaceX. Mais ça reste hypothétique.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 17409
Age : 46
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Fiabilité des lanceurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fiabilité des lanceurs   Fiabilité des lanceurs - Page 3 EmptyVen 17 Jan 2020 - 10:51

La Russie spatiale est souvent décriée pour sa fiabilité déclinante, mais l'année 2019 est remarquable : les lanceurs russes, utilisés 22 fois par la Russie et 3 fois par l'Europe, n'ont connu aucune anomalie de lancement, pour la première fois depuis 2003.

Aucun échec de satellisation, aucune perte de charge utile (inexploitable ou endommagée) malgré la satellisation et aucune réduction de la durée d'exploitation prévue suite à une satellisation sur une orbite non nominale.

Aucune anomalie n'est non plus à déplorer sur des lanceurs d'autres nationalités utilisant des éléments essentiels russes (RD-180 sur l'Atlas V, lanceur Antares).

La seule anomalie de fonctionnement s'est produite à l'occasion du lancement d'EgypSat-A : le lanceur Soyouz-2.1b s'est arrêté prématurément à cause d'une quantité d'ergols incorrecte, mais l'étage Fregat-M a pu compenser et l'orbite visée a été atteinte.

Fiabilité en moyenne glissante sur 5 ans :



Fiabilité en moyenne glissante sur 10 ans :


_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 17409
Age : 46
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Fiabilité des lanceurs - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Fiabilité des lanceurs   Fiabilité des lanceurs - Page 3 EmptySam 18 Jan 2020 - 22:13

La Chine a procédé à 34 lancements orbitaux en 2019. 32 ont été nominaux et 2 ont été des échecs :
- OS-M1 le 27 mars (perte de Lingque-1B) - 1er tir
- CZ-4C le 22 mai (perte de Yaogan 33)

Fiabilité en moyenne glissante sur 10 ans :


_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Fiabilité des lanceurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit