"5000 objets militaires en orbite"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"5000 objets militaires en orbite" Empty "5000 objets militaires en orbite"

Message Jeu 1 Nov 2018 - 1:42


Dans un article de la dépêche.fr du 30 octobre 2018, Christophe Bonnal, du CNES, fait une déclaration surprenante :

"Aujourd'hui, combien d'objets se baladent dans l'atmosphère ?

Environ 20 000 sont répertoriés dans ce catalogue [celui du Norad, consultable via space-track.com]. En réalité, il y en a 30 000. La différence des 10 000 se divise en deux : 5000 pour les objets militaires et les 5000 trop petits pour être suivis."

On passera sur la question du journaliste de la dépêche qui pense que les satellites se baladent dans l'atmosphère...  :roll:

A la réponse suivante, il parle de "750 000 objets mesurent 1 cm et 150 millions moins d'un millimètre". Donc le second groupe de 5000 objets non catalogués serait ceux plus gros que 1 cm mais trop petits pour être inclus dans le catalogue du Norad.

Le problème est les "5000 objets militaires"...  :scratch:

Sauf exception comme Prowler ou d'autres encore inconnus, toutes les charges utiles militaires figurent dans le catalogue du Norad, donc dans les 20 000 objets qui doivent toujours être en orbite (et un peu plus de 43 000 en ajoutant les charges utiles, débris et étages rentrés dans l'atmosphère). La particularité des satellites militaires américains, européens et israéliens (et des étages et débris associés à leur lancement) est d'être inclus dans ce catalogue sans données orbitales, au contraire des russes et des chinois.

En comptant ces satellites sans données orbitales toujours en orbite, on est très, très en dessous de 5000 objets. Et il n'y a certainement pas 5000 satellites militaires américains, européens ou israéliens secrets hors catalogue du Norad...

A moins d'être très petits ou camouflés comme les très coûteux Misty, une partie de ces satellites n'aurait pas échappé aux observateurs qui ont découvert Prowler...

Vu la question du journaliste, j'imagine qu'il a mal compris et donc mal résumé la réponse...

https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/30/2897649-des-debris-spatiaux-a-surveiller-de-pres.html

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23424
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Tous les objets qui se détachent des satellites militaires (fragments, pièces éjectées au déploiement, ...) sont peut être décomptés compte tenu de la nature de leur activité.
avatar
Pline

Messages : 1018
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum