Projet de base martienne les 1ers éléments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Un peu différents des ISRU mais pas complètement c'est plutôt des entreprises qui proposent des matériels et des projets sur Mars et l'organisation d'une base.
https://www.teslarati.com/3d-printed-mars-habitat-perfect-fit-early-spacex-starship-colonies/

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1508
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Fin mars il y a eu une nouvelle étape dans la compétition lancée par la NASA pour promouvoir la conception d’habitats fabriqués en 3 D pour la planète mars.
« Top Three Teams Share $100,000 Prize in Complete Virtual Construction Level of 3D-Printed Habitat Challenge »

Il reste 3 finalistes et les projets sont assez bien expliqués grâce aux vidéos de présentations qui durent 5 minutes.

J’ai un faible pour le premier projet👏

https://www.nasa.gov/directorates/spacetech/centennial_challenges/3DPHab/latest-updates-from-nasa-on-3d-printed-habitat-competition
1) https://youtu.be/W4pxp5AGeNE
2) https://youtu.be/2TLnCOCVicE
3) https://youtu.be/nHxO-zmqdLM

Si j’ai bien compris la suite s’avere La réalisation d’un prototype en 3 D

YoannMR

Messages : 245
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas


Le premier esr visuellement très réussi mais le second (Team Zopherus) me paraît beaucoup plus abouti et résilient. Sait on seulement si l'impression 3 D peut fonctionner dans des conditions "martiennes" ?
Surt
Surt

Messages : 398
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 54 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Méfions nous des apparences...comme on-dit ! Seuls des tests de constructions ,  puis d’habitation, d’usure et de maintenance permettront de les départager .
Le premier séduit par son concept de tour à la paroi cylindrique verticale , concave extérieurement, pour mieux résister à la pression interne et par la protection aux radiations des étages inférieurs
- le second paraît plus abouti pour son aménagement
- le troisième plus basique sera peut-être plus rapide à construire dans un premier temps ce qui peut être un avantage surtout pour les premières installations.
Et puis après ces premières installations, il y aura évolution des habitats à l’expérience des colons architectes martiens.

Une question : la Lune pourrait-elle servir à tester de telles constructions ou cela serait une perte de temps et d’argent...car comme disent les anglophones :  ‘ Time is money ‘

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Surt,
Je me disais justement la même chose que toi après avoir revu en détails les 3 projets. Par contre je ne suis pas impartial car je n’ai pas tout compris les explications du deuxième modèle.
@ Giwa
Pour le 3ème, je trouve que cela donne un espace trop confiné à un espace déjà très confiné. Je sens déjà la claustrophobie me gagner. Le premier me paraît plus innovant et très intéressant mais plus difficile à construire. En tous cas ce type de projets me fait rêver. Si vous avez d’aures Sites à partager, je suis preneur.

Merci pour vous retours les gars qui me poussent à réfléchir davantage. ..

YoannMR

Messages : 245
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas


Salut tout le monde. Suis je le seul à me passionner pour le futur habitat martien ? 🤪
Pourtant avant de parler d’envoi de l’homme sur sur mars (a un degré moins pour la lune) il sera nécessaire d’envoyer des vaisseaux pour commencer à créer grâce aux machines, à l’impression 3D, une base de survie afin d’accueillir les premiers explorateurs qui ne seront pas tout frais... . Si cette pièce du puzzle n’est pas résolue impossible de penser envoyer des hommes la bas et toutes les élucubrations d’Elon Musk ou autre ne serviraient à rien.

Le 04 mai s’est donc terminé le concours « 3D printed habitat challange » lance par la NASA en 2015 et auxquelles 50 équipes ont participé. En début de post je donnais les liens pour voir les projets des 3 équipes finalistes retenues.
La Finale consistait à réussir à l’echelle 1/3 l’impression de leur habitat en utilisant des matériaux que l’on peut retrouver sur mars. Durant 3 jours, les équipes ont laissé tourner sans intervention de l’homme leur machine 3x10h avec obligation d’intégrer de manière autonome par le robot de3 portes ou fenêtres (si j’ai bien compris). 2 équipes ont réussi la mission.

L’equipe AI Space factor y a gagné la compétition et 500 000 dollars et vous pouvez voir sur les liens suivants quelques photos en espérant avoir bientôt plus d’informations.
https://www.nasa.gov/directorates/spacetech/centennial_challenges/3DPHab/index.html (Page d’accueil du site de la NASA présentant le concours et les résultats)
https://www.nasa.gov/directorates/spacetech/centennial_challenges/3DPHab/19-017.html
https://mobile.twitter.com/AISpaceFactory?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Eembeddedtimeline%7Ctwterm%5Eprofile%3ANASAPrize&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.nasa.gov%2Fdirectorates%2Fspacetech%2Fcentennial_challenges%2F3DPHab%2Findex.html (Quelques photos de l’avancée de l’impression sur le compte Twitter de l’equipe AISpace-factory)
https://www.aispacefactory.com/post/ai-spacefactory-wins-1st-place-prize-for-nasa-3d-printing-habitat-challenge (le rendu final au bout des 3 jours)

L’autre équipe qui représente l’universite De pennsylvanie a remporté 200 000 dollars. On a moins d’informations sur leur production finale.
https://news.psu.edu/story/565564/2019/03/27/academics/penn-state-3d-printing-team-advances-nasa-competition
Je suis preneur si vous trouvez autre Chose.

Pour en savoir plus sur les différentes étapes du challenge
https://www.nasa.gov/directorates/spacetech/centennial_challenges/3DPHab/about.html

YoannMR

Messages : 245
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas


Voici encore un article intéressant en français de FUTURA SCIENCE sur la victoire Ai Space factory au challenge avec quelques vidéo intéressantes sur la construction du prototype et la résistance des matériaux.
https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/exploration-humaine-mars-premier-habitat-mars-pourrait-ressembler-ca-654/
VIDÉO ASSOCIÉES
https://youtu.be/axnuLepJufs
https://m.youtube.com/watch?v=Sm7u5fm2sCY
https://m.youtube.com/watch?v=C_KxqCL5L5Q&feature=youtu.be#dialog

YoannMR

Messages : 245
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas


Petite question : comment voulez-vous que le citoyen lamda puisse vivre sur Mars, confiné ad eternam, lorsque il doit rester chez lui en pêtant les plombs à cause de la pandémie ? ... Je ne parle même pas du voyage aller. De plus : le désert martien c’est beau mais au bout de quelques jours... Un espoir : si les futurs martiens seront engagés par Musk vu qu’ils doivent travailler 24 h sur 24, ils n’auront pas le temps de s’ennuyer :megalol:
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 423
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Il faut positiver : cela permet de reprendre Mars 500 sur un effectif plus important  !  :iout:...euh, non  🇳🇴  ... je n'ai pas rempli mon attestation de sortie ...

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Et pas moyen de dormir la fenêtre ouverte !
Ayant fait mon service à bord d'un sous-marin c'est un problème que j'ai rencontré, il faut des gens stables émotionnellement et qui savent s'occuper !
Lectures, films, jeux, et travail c'est la base pour tenir, ensuite il faut avoir des objectifs et s'y tenir.
Ah, j'ai oublié les cours qui étaient donnés à bord par certains officiers, ça aussi ça occupe pas mal de monde, et bien sur les discussions et les conférences sur des sujets aussi variés que la culture des huîtres ou la météo !
Partager ses connaissances c'est toujours un enrichissement.

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1508
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:Et pas moyen de dormir la fenêtre ouverte !
Ayant fait mon service à bord d'un sous-marin c'est un problème que j'ai rencontré, il faut des gens stables émotionnellement et qui savent s'occuper !
Lectures, films, jeux, et travail c'est la base pour tenir, ensuite il faut avoir des objectifs et s'y tenir.
Ah, j'ai oublié les cours qui étaient donnés à bord par certains officiers, ça aussi ça occupe pas mal de monde, et bien sur les discussions et les conférences sur des sujets aussi variés que la culture des huîtres ou la météo !
Partager ses connaissances c'est toujours un enrichissement.
La culture des huîtres... voilà un domaine culturel pour se cultiver ! LOL
PS : Et puis cela peut être enrichissant - non seulement sur le plan culturel, le confinement fini - si on peut prolonger par la culture des perles et devenir un expert dans ce domaine ! ;)

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@wettnic a écrit:Petite question : comment voulez-vous que le citoyen lamda puisse vivre sur Mars, confiné ad eternam, lorsque il doit rester chez lui en pêtant les plombs à cause de la pandémie ? ... Je ne parle même pas du voyage aller. De plus : le désert martien c’est beau mais au bout de quelques jours... Un espoir : si les futurs martiens seront engagés par Musk vu qu’ils doivent travailler 24 h sur 24, ils n’auront pas le temps de s’ennuyer :megalol:


    C'est pourtant pas compliqué, il suffira de ne pas choisir des candidats trop jeunes (18-25 ans, peut être jusqu'a 30 ans il est vrai avec les nouvelles réalités "adulescentes" chez certains et notamment les tendances a vivre en "tanguy") qui sont la cible la + sensible a ne pas pouvoir forcément encaisser justement des épisodes de confinement et notamment prolongé et ce pour une raison souvent assez simple a l'origine de cette "difficulté" :

    L'incapacité de l'adolescent (et de l'adulescent aussi ...) a supporter sa propre famille notamment ses propres parents (ou des frêres & soeurs en mode "fraternité vache") étant très souvent le facteur le + puissant qui le pousse a sortir et a se sentir + stable dehors, au point qu'au bout d'un moment cela devient alors un réflexe avec ou sans les parents sur le dos (je veux dire par la, c'est d'avoir les parents sur le dos qui crée cet instabilité émotionnelle fasse a une vie confinée, qui continue un temps + tard dans un cadre ou pourtant ils ne sont plus la)

    Après évidemment on se doute bien que ce genre de facteur est très variable a la nature d'être des parents aussi, il y a des parents qui savent s'adapter a l'adolescent pour justement partager plein de choses avec eux et y a ceux qui ben ... Ne savent s'adapter a eux et la conséquence étant alors le déclenchement quasi certain de la fuite parentale de l'adolescent, adolescent qui très souvent va avoir besoin par exemple de sortir voir ses amis qui ne se rend pas forcément compte lui même qu'en fait il est surtout en fuite de la compagnie de ses parents, et c'est alors la que va s'installer de façon un peu durable ce besoin de sortir voir des amis, avoir des activités extérieures ect

    Il suffit alors de cibler des candidats a l'habitat marsien ayant alors la quarantaine environ et qui vit dans un contexte indépendant (qui ne vit plus dans sa famille quoi) depuis bien 10 ans, pour s'assurer d'avoir une personne qui ne ressent plus ce besoin impérieux de sortir avant pétage de durite

     Il suffit aussi d'explorer nos propres expériences (d'anciens adolescents) a ce niveau pour s'en rendre compte, après je parle bien de ce besoin impérieux de sortir, ou aujourd'hui on se rend compte comme dans mon cas 20 ans + tard après la vingtaine ou en fait beaucoup de choses ont changé, je vis en fait quasi confiné a l'année et cela ne me gène absolument en rien, alors que quand j'avais 20 ans et vivant chez mes parents c'était limite douloureux d'essayer de rester + de 12h en place notamment a cause de mon incapacité a l'époque de supporter la condition familial a fuir au + vite avant pétage de durite garanti


     Sondez votre adolescence et vous vous rendrez compte que nous sommes très nombreux dans ce cas de figure, au point que s'en est un modèle descriptif de comportements je pense quand a l'ado moyen

     Aujourd'hui avec le confinement, je me rend compte que ben en fait, ça n'a strictement rien changé a mes petites habitudes de vie ou je sors peu et ça me va très bien

Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 43 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas


Comment font les sous-mariniers ?
Comment font les équipages de Concordia ?
Il est clair qu'un confinement spatial ajoutera d'autres difficultés (distance, nuit, temps, silence, froid, peur, etc). Mais c'est probablement à la hauteur d'un équipage éprouvé et assisté médicalement.
Je verrais bien deux couples H/F qui ont déjà pas mal de vécu, plutôt dans la tranche 40/50 ans. Deux hommes, deux femmes qui sont également des amis presque fraternels dans la vie. Il faudra bien sûr des gens qui soient multitâches, bons en tout (plomberie, électricité, mécanique, informatique, médecine, géologie, psychologie, botanique, etc).
Il est beaucoup trop tôt pour savoir ce qui va être fait. La dynamique n'est pas cassée mais ce virus (qui n'est pas le dernier que connaîtra l'espèce) va remettre les missions Martiennes à "plus tard" (XXII ème siècle).
D'ici là, ça laisse du temps pour trouver des éléments tangibles qui permettent de justifier économiquement l'envoi d'humains là bas.
Surt
Surt

Messages : 398
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 54 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Je me faisais la réflexion qu'avec le temps, les habitants d'une hypothétique base martienne risquent de devenir assez vulnérables aux infections, leur système immunitaire n'étant plus stimulé pendant plusieurs années.
Pour de nouveaux arrivants, la durée du voyage aller doit tenir lieu de quarantaine, ça doit réduire les risques d'importer des pathogènes (?) (mais je pense que les passagers auront de toute façon été isolés plusieurs semaines avant le départ), mais pour un martien, revenir sur Terre au bout de 5 ou 10 ans passés dans un environnement protégé d'un point de vue bactériologique ne doit pas être si anodin.
lambda0
lambda0

Messages : 4614
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Assez bizarrement, c'est les petits groupes qui sont plus à la peine en cas d'isolement. Cela peut paraître étrange mais un groupe de vingt personnes a plus de risque d'entrer en conflit qu'un groupe de cent personnes, les raisons sont multiples mais c'est principalement dû aux interactions répétitives !
Si vos croisez tous les jours la même personne avec qui il y a un pont de friction ça fini par partir en vrille. Dans un groupe plus important, les interactions se font vers plus de personnes et un médiateur peut plus facilement intervenir en cas de conflit, donc un groupe de cent personne sera plus stable dans le temps que disons une vingtaine de gus en confinement !

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1508
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Je suis convaincu que notre espèce est intriquée à son environnement, pas celui qui a à un moment donné (environ 4 Mds années) réuni les conditions propices à l'émergence de la vie, mais celui qui a vu l'émergence de Sapiens il y a 300000 ans.
Les bactéries sont indispensables au microbiote intestinal (digestion, métabolisme, immunité, neurologie). Le nouveau-né ne reste pas longtemps stérile. Il reçoit sa première population de bactéries au passage du vagin. Dans un  milieu stérile comme celui qu'on nous présente parfois dans la SF, notre espèce ne pourrait pas survivre très longtemps. Avec le recyclage des excréments, on peut supposer qu'un brassage bactérien (une sorte de thérapie fécale) sera implicite. Pour autant il faudra veiller au renouvellement desdites populations bactériennes. D'ou viendront elles ? Des productions de fruits et légumes sur Mars ? Du recyclage des cadavres ? Si oui ces bactéries seront différentes de celles qu'on trouve sur Terre (lumière, pression atm, gravité, etc). Quelles en seront les conséquences sur les humains ?
C'est juste un exemple avec mes mots. Mais je suppose que même les virus qui sont tous à l'origine de maladies sont eux aussi indispensables pour solliciter et renforcer les défenses immunitaires de toute forme de vie.
 
Quant au nombre d'individus, le premier équipage sera nécessairement réduit à son strict minimum. Je ne vois pas comment justifier l'envoi de plusieurs dizaines d'humains alors que rien ne sera prêt sur place (même si les robots auront préalablement "déblayer" le terrain). La promiscuité, surtout durant le voyage,  sera un écueil propice aux conflits. Mais je suis assez confiant sur la sélection de ces "explorateurs" et l'assistance médicale.
Un équipage restreint c'est aussi l'assurance de pouvoir survivre sur place (eau, air, nourriture) quelques semaines avec des stocks expédiés de Terre, au moins le temps de lancer les installations de recyclage et de production.
Par la suite, effectivement, la MVP (minimum viable population) devra rapidement atteindre plusieurs dizaines d'individus voir plusieurs centaines si on souhaite un renouvellement et un bon brassage génétique. C'est la phase de "colonisation"  avec ses codes, ses lois, ses chefs.
Surt
Surt

Messages : 398
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 54 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


@Surt a écrit:
Les bactéries ...
 

Tu as parfaitement raison, il ne faut pas se limiter à un envoi de quelques humains avec quelques plantes. Mais je ne crois pas qu'il y ait de projet de colonisation qui suggère une telle option. Il faudra en particulier créer un sol, et donc avoir tout un tas de décomposeurs, bactéries, champignons, insectes (y compris les abeilles !), vers,  ... et pour éviter que l'écosystème diverge à cause d'une espèce qui prolifère au détriment de toutes les autres, il faudra une chaine alimentaire complète. D'ailleurs, justement, la conception d'écosystèmes viables en gravité 1/3 et atmosphère non classique (exemple : 350 mbars, avec 80% O2 et 15%N2) sera probablement un enjeu très important de la colonisation.
Et puis, il faudra des maladies, sinon, le système immunitaire va péricliter et à un moment donné, les nouveaux colons risqueraient de devenir des dangers mortels à cause des germes qu'ils véhiculeraient. Donc oui, des bactéries, des virus ....
Argyre
Argyre

Messages : 3385
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement tant que l’humanité restera confinée à notre système solaire, il sera illusoire d’envisager des  confinements entre ces différentes populations humaines qui garderont des échanges et des brassages humains entre-eux.Ces populations devront préserver un système immunitaire commun avec tout un écosystème diversifié et en particulier celui des organismes mono-cellulaires de la flore intestinale.
Bien sûr, en cas de pandémie sur une région du système solaire des mesures d’isolement devront être prises, mais qui devront être levées dès qu’un traitement efficace aurait été trouvé pour permettre à la co- évolution de reprendre.

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Non, mais, sérieux! vous voulez exporter des maladies vers Mars ?
Oh, ça va la tête ou quoi ? On va déjà emmener assez de virus, de bactéries, de mycoses et autres joyeusetés avec nous et nos animaux pas besoin d'en rajouter !!!! :lolnasa:

Tu parles en particulier des abeilles, elles sont porteuses par exemple de la loque américaine dont les spore survivent plus de trois ans dans le miel et plus de cinq dans la cire ! Certes c'est pas dangereux pour nous mais pourquoi vouloir encore importer d'autres saloperies qui de toutes façon voyagerons dans des porteurs sains vers d'autres cieux !! 
Sans vouloir faire d'une base martienne un monde stérile, contentons nous d'en faire une ville sans épidémie (là je rêve). De toutes façons, d'autres maladies émergerons dans ce milieu confiné, sans compter qu'il n'est pas sûr que Mars soit réellement sans formes de vie qui pourraient se révéler terrible pour les futurs colons !
Et que dire des futures explorations vers les mondes joviens ? Si Mars devient l'avant poste de l'humanité, les retours d'éventuels prélèvements ailleurs dans le système solaire pourraient bien faire une halte sur Mars voir même y être analysés !

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1508
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Il y a plus de bactéries sur et dans notre corps que nous avons de cellules ! Une colonie martienne de grande envergure et de grande durée déterminera l’importance du microbiote pour notre survie ailleurs que sur Terre. Peut-être que nous nous rendrons compte de l’importance de notre petite planète pour notre survie... et qui sait de l’incompatibilité d’un contact physique avec une civilisation extraterrestre ( Wells l’avait peut-être deviné dans sa Guerre des mondes).
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 423
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum