Anomalie lors d'un test parachutes sur Dragon Crew

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Ne serait-ce que pour une raison psychologique, voyager avec le moyen de revenir dans l'atmosphère terrestre à la fin de voyage semble être une bonne chose.

BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2257
Inscrit le : 21/11/2009

Revenir en haut Aller en bas


Et souvenons-nous du LM qui avait servi de véhicule de secours lors d'Apollo 13.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6290
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Et souvenons-nous du LM qui avait servi de véhicule de secours lors d'Apollo 13.

Si j"approfondis l'analogie, Orion serait une sorte de chaloupe de sauvetage essentiellement psychologique?   Ce ne serait pas un peu cher payer pour le moral d'un équipage de professionnels sur-entrainés?  D'autant qu'un très hypothétique "retour en urgence" exigerait un module-moteur autrement plus balèze que l'EUS ( à la fabrication d'ailleurs remise en cause)...  Donc, plus lourd encore... Sans compter que la préservation de ce capital "sécurité" exigerait qu'une autre motorisation soit dédiée au train spatial tout entier sans consommer le "poids mort psychologique"...

Tant  qu'à satelliser des masses, autant majorer le stock  d'ergols et permettre un transfert plus direct et donc un voyage plus court... Et, je me répète, garder un taxi en orbite, vous savez, les deux machins  prévus pour une satellisation d'au moins six mois, renouvelés par les navettes terre/ISS......

Si l'économie justifie qu'on "optimise" ce transfert pour limiter les masses d'ergols à mettre en orbite, trimballer le train Orion me semble contre-productif...

Si c'est l'argument "sécurité" que vous mettez en avant, autant dupliquer le module habitat, l'accident d'un module laissant l'autre (ou d'autres) redondant intact... Une chaloupe de sauvetage en banlieue martienne avec retour pour urgence vitale en cage à écureuils, ouaiaiaiais!  

Les années passées en  R&D  par Boeing et consorts pour mettre Apollo au gout du jour l'ont été en pure perte (pour le contribuable en tout cas), l'utilisation d'Orion reste techniquement réservée à celle de taxi de banlieue terrestre si il doit être accroché à un module-habitat dédié, même modeste quand on songe à la proposition d'aller voir des comètes avec un train de deux Orions (allons z'y gaiment!), dont un transformé ( re-allons z'y pour du temps de R&D pour élargir la porte  d'accès pour effectuer des sorties dans l'espace nécessitant d'être en scaphandre, chose apparemment pas prévue dans le cahier de charge de cette capsule...)...   

Autant s'épargner le concours d'accès à l'espace et  demander directement à spaceX de mettre en orbite un Orion simplifié pour l'usage qui ne serait jamais que celui du Dragon crew et du CST-100...    Ah non, c'est vrai, il faudrait encore du R&D pour simplifier Orion à cet usage (tout en lui donnant la technologie du RV orbital, ce  qui ne semble pas systématique chez Boeing), et, au fait, pas question non plus d'annuler le CST, Boeing (encore?) risquerait d'en faire une attaque...

Toute cette histoire n'est qu'un sac de nœuds entre politiciens, et personne n'est là pour y mettre un peu de bon sens, au retour d'une visite (initiatique?) à Gordo....  ^..^

jmfret

Messages : 93
Inscrit le : 23/04/2019
Age : 63 Masculin
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum