Appel à projet pour une mini-station spatiale pour le Defense Innovation Unit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je suis tombé sur cet article :
http://www.opex360.com/2019/07/05/une-agence-du-pentagone-lance-un-appel-a-projets-pour-une-mini-station-spatiale-militaire/
Renvoyant vers : https://www.diu.mil/work-with-us/companies/cso-solution-brief?utm_source=hs_email&utm_medium=email&utm_content=74085075&_hsenc=p2ANqtz-_QFTCAKLzwcglMV6HN_lsYUjpm3slpALE_KcQ6BypYGQOq354JJa04p5fj8ckCk0NlsAD2wvBIiIWjcv037p09BB4GQw&_hsmi=74085075

Pour résumer, appel à projet pour une mini-station spatiale, dont voici les caractéristiques :
DIU a écrit:Avant Poste Orbital
Le Département de la défense (DoD) recherche des solutions pour créer un avant-poste orbital autonome et libre. La solution doit pouvoir prendre en charge l'assemblage de l'espace, l'expérimentation en microgravité, la logistique et le stockage, la fabrication, la formation, les tests et l'évaluation, l'hébergement de charges utiles et d'autres fonctions. Les soumissionnaires potentiels sont invités à soumettre leurs propositions ("Solution Brief") conformément aux directives ci-dessous.

Spécifications minimales souhaitées

  • Volume interne: 1 m3
  • Capacité de charge utile: 80 kg
  • Puissance (continue): 1 kW
  • Communications: 100 kbps
  • Pressurisation: 0 à 1 atmosphère


Les solutions doivent être mises en place en orbite terrestre basse dans les 24 mois suivant l’attribution et disposer des fonctions de guidage, de navigation et de contrôle pour les opérations de vol libre prolongées. Les caractéristiques favorables incluent la modularité et l'évolutivité. Cet effort de prototype n'inclut pas le coût de lancement.

Cet effort se déroulera en plusieurs phases. La première phase comprendra des travaux d'ingénierie et de conception. Les phases suivantes se concentreront sur la fabrication et le test du prototype, en fonction de la disponibilité du financement pour l'exercice financier 2020.

Les capacités futures souhaitées (disponibles en option pour la mise en œuvre initiale ou future) incluent:

  • Common Berthing Mechanism
  • Assemblage dans l'espace utilisant un ou plusieurs manipulateurs robotiques et interfaces acceptant des montages de vol standard
  • Attachement temporaire ou permanent à d'autres avant-postes modulaires similaires (avec ou sans personnel)
  • Maintenance ou réapprovisionnement pour prolonger les opérations aériennes sur une plus longue durée
  • Évaluation humaine
  • Transfert en orbite
  • Durcissement par rayonnement pour les applications au-delà de LEO
  • Autres caractéristiques uniques contribuant à la sécurité nationale ou à la défense.


ndiver
ndiver

Messages : 428
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 35 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Très intéressant, mais aussi un peu déconcertant. Il y aurait donc un projet de mini-station orbitale militaire aux Etats-Unis. On n'avait pas vu cela depuis l'époque lointaine du programme Manned Orbiting Laboratory (MOL). Sans oublier la navette spatiale, dont de nombreux vols étaient effectués au bénéfice des militaires.

Toutefois, je suis intrigué par les spécifications minimales, notamment celles sur le volume habitable (1 m3 !!!). Si le constructeur ne dépasse pas de beaucoup ces spécifications, et si les vols se prolongent, les astronautes devront faire preuve d'abnégation. A titre de comparaison, la cabine Mercury offrait 1,7m3... Il faudrait disposer d'au moins 10 à 20 m3 pour ne pas mettre la santé des hommes et des femmes séjournant dans cette station en danger.

Je me suis demandé si ce document ne parlait pas d'une station automatique, mais à la relecture, j'ai vu qu'il était question de "personnel" dans d'autres postes similaires…

Ainsi, on a besoin d'un peu plus d'information sur ce projet pour comprendre.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1649
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:Très intéressant, mais aussi un peu déconcertant. Il y aurait donc un projet de mini-station orbitale militaire aux Etats-Unis. On n'avait pas vu cela depuis l'époque lointaine du programme Manned Orbiting Laboratory (MOL). Sans oublier la navette spatiale, dont de nombreux vols étaient effectués au bénéfice des militaires.

Toutefois, je suis intrigué par les spécifications minimales, notamment celles sur le volume habitable (1 m3 !!!). Si le constructeur ne dépasse pas de beaucoup ces spécifications, et si les vols se prolongent, les astronautes devront faire preuve d'abnégation. A titre de comparaison, la cabine Mercury offrait 1,7m3... Il faudrait disposer d'au moins 10 à 20 m3 pour ne pas mettre la santé des hommes et des femmes séjournant dans cette station en danger.

Je me suis demandé si ce document ne parlait pas d'une station automatique, mais à la relecture, j'ai vu qu'il était question de "personnel" dans d'autres postes similaires…

Ainsi, on a besoin d'un peu plus d'information sur ce projet pour comprendre.
Je comprends aussi une station automatique qui puisse être visitée par du personnel.
ndiver
ndiver

Messages : 428
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 35 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


L'appel d'offre ne parle pas de support vie, je ne pense donc pas qu'on soit sur des modules habitables (et avec 1m³ c'est mieux ainsi).

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6459
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Mercury 1.7 m3 alors que nous parlons de 1 m3 ici ; j'en suis arrivé à ne penser qu'en terme de volume de la charge utile en dehors du volume habitable nécessaire ! :scratch:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13377
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Simple, elle n'est pas habitable ....

mais visitable! le support-vie fourni par l'engin/capsule.il est demandé une pression de 1 supportable quand même, donc, juste le temps de récupérer/mettre a niveau des racks par exemple, mais pour avoir besoin de ça, l'idée derrière dois être quand même vachement spécifique...

anthoemt

Messages : 359
Inscrit le : 29/10/2014
Age : 48 Masculin
Localisation : mars dans mes reves

http://umps.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:L'appel d'offre ne parle pas de support vie, je ne pense donc pas qu'on soit sur des modules habitables (et avec 1m³ c'est mieux ainsi).
Non, par contre, il évoque quand même comme développement la présence de Common Berthing Mecanism.
Tel que je le comprends, ça tient plus du gros satellite avec une zone pressurisé où une mission militaire puisse venir se docker, changer / récupérer des choses dans la zone pressurisée, et où les supports de vie utilisés seraient ceux de la capsule venue se docker.
ndiver
ndiver

Messages : 428
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 35 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


@ndiver : Oui, comme ça cela me semble jouable... On pourrait même envisager une IVA pour ravitailler le module non pressurisé.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13377
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:@ndiver : Oui, comme ça cela me semble jouable... On pourrait même envisager une IVA pour ravitailler le module non pressurisé.

Une EVA ??

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22356
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


EVA = External vehicle activity (dans l'espace libre)
IVA =  Internal vehicle activity (dans un module dépressurisé)
:blbl:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13377
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:EVA = External vehicle activity (dans l'espace libre)
IVA =  Internal vehicle activity (dans un module dépressurisé)
:blbl:

Le terme IVA est envisagé ici pour rire, mais je me demande s’il n’a pas été plus ou moins utilisé il y a environ vingt ans, à la fin de la vie de Mir, lorsque les astronautes visitaient en scaphandre le module dépressurisé qui avait été percé par l’accident avec le Progress. Opération qui n’était pas dépourvue de risque...
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1649
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:EVA = External vehicle activity (dans l'espace libre)
IVA =  Internal vehicle activity (dans un module dépressurisé)
:blbl:

Ok Astro-notes :ven:

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22356
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
@Astro-notes a écrit:EVA = External vehicle activity (dans l'espace libre)
IVA =  Internal vehicle activity (dans un module dépressurisé)
:blbl:

Le terme IVA est envisagé ici pour rire, mais je me demande s’il n’a pas été plus ou moins utilisé il y a environ vingt ans, à la fin de la vie de Mir, lorsque les astronautes visitaient en scaphandre le module dépressurisé qui avait été percé par l’accident avec le Progress. Opération qui n’était pas dépourvue de risque...

Le terme IVA a toujours été utilisé depuis le début de la conquête spatiale au cours des missions Gemini, Apollo, etc...
Un troisième terme est également utlisé, celui de SEVA (Stand-up ExtraVehicular Activity) quand un astronaute est debout dans la trappe ouverte. Exemple avec Apollo 9, R. Schweickart était en EVA, J. McDivitt en IVA et D. Scott en SEVA.
Ctyastro
Ctyastro

Messages : 1249
Inscrit le : 30/04/2015
Age : 66 Masculin
Localisation : Auch

http://ephemeride-spatiale.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas


SEVA ; OK merci pour ce rappel Ctyastro.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13377
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Cà se passerait comment l'accès depuis une capsule visiteuse vers ce compartiment non pressurisé ?
Il y aurait un sas entre la capsule et le compartiment de la "mini-station automatique" à visiter, qui serait traversé en scaphandre dans les deux sens ?
montmein69
montmein69

Messages : 17629
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour faire ça il faudrait un sas plus grand que le compartiment pressurisé, je n'y crois donc pas. Je m'imagine plutôt un compartiment de 1m3 pressurisable/dépressurisable, accessible via une trappe étanche donnant sur l'extérieur. Les ports d'amarrages ne seraient là que pour un lien mécanique (voire l'échange de fluides et/ou électricité ?) entre les modules, sans mise en commun des compartiments étanches.

C'est juste un humble avis basé sur pas grand chose.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6459
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum