LUVOIR : un candidat pour le remplacement de Hubble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Le télescope spatial Hubble (observation dans l'ultraviolet, visible et proche infrarouge) de la NASA n'a pas aujourd'hui de remplaçant alors qu'il arrive en fin de vie. Les deux futurs grands télescopes  de la NASA ne couvrent pas le même domaine :  JWST observe dans l'infrarouge moyen et WFIRST est spécialisé dans l'observation de la matière noire.  

La NASA a entamé des études sur le remplacant d'Hubble en 2015. Parmi les propositions figurent LUVOIR, un télescope qui reprend l'architecture de JWST avec un miroir repliable et un grand bouclier thermique. Un rapport de plus de 400 pages vient d'être publié et peut être consulté  ici. Principales caractéristiques du futur télescope spatial.

Deux variantes sont proposées (LUVOIR A et B) :

Objectifs :
- observation directe des exoplanètes y compris de taille terrestre (une première) et étude de leurs atmosphères
- observation du système solaire (résolution spatiale Jupiter : 25 km)
- cosmologie (nature de la matière noire, structure de l'univers, formation des galaxies, contreparties électromagnétiques des ondes gravitationnelles)
- formation des galaxies (les étoiles pourront être distinguées jusqu'à une distance de 10 à 25 millions années lumières)
- cycle de vie des étoiles
Longueur d'ondes observées : 100-2500 nm couvrant l'ultraviolet, le visible et le proche infrarouge  
Diamètre miroir primaire : A : 15 mètres, B : 8 mètres (rappel Hubble 2,4 m.)
Masse : version A : 28-37 t.    version B : 15-21 t.
Cout :  entre 13 et 16 milliards US$ pour la version A et entre 8 et 10 milliards pour la version B.
Localisation : Point de Lagrange L2
Lanceur : SLS ou New Glenn pour la version B
Calendrier : début de  la phase A 2025, lancement 2039 durée de vie 25 ans, maintenable
Instruments : spectrocope imageur ECLIPS,  caméra grand angle HDI, spectrographe multi-objets LUMOS,  spectropolarimètre POLLUX (uniquement sur version A).

Site du projet LUVOIR


Dernière édition par Pline le Mar 3 Sep 2019 - 15:06, édité 6 fois (Raison : typo + spectre couvert)

Pline

Messages : 937
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Je pensais que c'était les futurs télescopes terrestres géants qui allaient prendre le relais pour le domaine du visible mais l'espace continue de présenter des avantages même avec des miroirs plus petits. En tout cas ses caractéristiques ont l'air sympa

@Pline a écrit:- observation directe des exoplanètes y compris de taille terrestre (une première) et étude de leurs atmosphères
- observation du système solaire (résolution spatiale Jupiter : 25 km)

Et donc il sera situé en L2 tout en étant maintenable... Ca promet de belles missions :shock: On espérerait presque qu'il ait un bug pour voir ça :D
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2210
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:... Ca promet de belles missions :shock: On espérerait presque qu'il ait un bug pour voir ça :D

Tu veux dire, comme sur Hubble ? ;)

Ca ferait un beau morceau à acheminer en L2, même la version B à 15-21 tonnes (rappel JWST : 6 tonnes).
Lancement dans 20 ans...
lambda0
lambda0

Messages : 4614
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:
Tu veux dire, comme sur Hubble ? ;)

Oui mais à 1,5 million de km de la Terre ^^
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2210
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Compte tenu des dérapages des couts sur le JWST, je ne sais pas si la NASA osera se lancer dans un tel projet qui dépasse les chiffres de toutes les missions flagship (je ne prend pas en compte le spatial habité qui obéit à une logique budgétaire pilotée par la Maison Blanche et le Congrès). Par ailleurs au dela de 2025 on a quelques soucis à se faire au niveau des priorités budgétaires mondiales puisque d'après le dernier rapport de l'IEC cette fois on devrait toucher le vrai pic pétrolier qui a été repoussé depuis 2009 par le recours à l'huile de schiste Blog Le Monde.

Pline

Messages : 937
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:Compte tenu des dérapages des couts sur le JWST, je ne sais pas si la NASA osera se lancer dans un tel projet qui dépasse les chiffres de toutes les missions flagship (je ne prend pas en compte le spatial habité qui obéit à une logique budgétaire pilotée par la Maison Blanche et le Congrès). Par ailleurs au dela de 2025 on a quelques soucis à se faire au niveau des priorités budgétaires mondiales puisque d'après le dernier rapport de l'IEC cette fois on devrait toucher le vrai pic pétrolier qui a été repoussé depuis 2009 par le recours à l'huile de schiste  Blog Le Monde.

Pour le pétrole conventionnel, le pic aurait été passé en 2006.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 19371
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 46 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:Je pensais que c'était les futurs télescopes terrestres géants qui allaient prendre le relais pour le domaine du visible mais l'espace continue de présenter des avantages même avec des miroirs plus petits. En tout cas ses caractéristiques ont l'air sympa

@Pline a écrit:- observation directe des exoplanètes y compris de taille terrestre (une première) et étude de leurs atmosphères
- observation du système solaire (résolution spatiale Jupiter : 25 km)

Et donc il sera situé en L2 tout en étant maintenable... Ca promet de belles missions :shock: On espérerait presque qu'il ait un bug pour voir ça :D


     N'est ce pas justement Orion qui a été aussi pensé pour l'éventualité d'une mission habitée pour L2 ? Economiquement cela pourrait avoir du sens ... Des missions a 1/1,5 milliard de $ pour réaliser des maintenances de remise a neuf sur des engins ayant couté 10-15 voir 20 milliards pour justement éviter d'avoir a prévoir trop vite des successeurs tout aussi couteux : Cela permettrait alors de rentabiliser très avantageusement l'existence de Orion/SLS

    Sachant qu'en + on se rend compte qu'il sera moins utile que prévu pour le retour sur la Lune ou de nombreux tirs auront lieux sur des lanceurs privés, cela promet des possibilités

Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 43 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas


Ah, les belles images et les missions de maintenance d'Hubble m'ont fait rêver ❤
Je ne peux souhaiter que ce projet aboutisse rapidement.

Mais ne serait-il pas intelligent de lancer une ou plusieurs missions de rénovation d'Hubble ?
Cela pourrait se faire avec le stariser ou le dragon, accompagné d'un sas (qui pourrait être attaché à l'ISS entre 2 missions).
vp
vp

Messages : 2767
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:Ah, les belles images et les missions de maintenance d'Hubble m'ont fait rêver ❤
Je ne peux souhaiter que ce projet aboutisse rapidement.

Mais ne serait-il pas intelligent de lancer une ou plusieurs missions de rénovation d'Hubble ?
Cela pourrait se faire avec le stariser ou le dragon, accompagné d'un sas (qui pourrait être attaché à l'ISS entre 2 missions).
Bonne idée mais plus qu'un sas mieux vaut un atelier-sas, avec imprimante 3-D et un dérivé du trunk des dragon qui pourrait servir d'abri pendant les EVA voire même de "garage" pour certaines parties de satellites.

Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1505
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum