PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Wakka
Admin
Admin



Nombre de messages : 19455
Date d'inscription : 10/07/2008

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 8:03

Voici donc la nouvelle grue en attente du 1er étage.

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 11021
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/
Ctyastro


Ctyastro

Masculin Nombre de messages : 1015
Age : 65
Localisation : Auch
Date d'inscription : 30/04/2015

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 8:25

Passage du train de satellites Starlink au dessus de San Diego le  12 novembre :

Revenir en haut Aller en bas
http://ephemeride-spatiale.pagesperso-orange.fr/
Le Journal de l'Espace


Le Journal de l'Espace

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/11/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 15:18

Pour ce lancement, Sommes nous bien d'accord que les satellites ont été largués à 160km d'altitude et qu'ils monteront eux même à leur altitude de déploiement de 280km? (ou ai-je mal compris et ils sont largués à 280km pour ensuite atteindre les "X" km?)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCypzG0nv9B65DwOLJ578rZQ?view_as
MrFrame




Masculin Nombre de messages : 391
Age : 45
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 11/10/2011

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 15:27

D'après les images du live du lancement, les satellites ont été largués à 300km d'altitude.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 15:32

https://www.n2yo.com/satellite/?s=70003

STARLINK GROUP 2
Track STARLINK GROUP 2 now!

STARLINK GROUP 2 is classified as:
NORAD ID: 70003 Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
Int'l Code: 2019-999A Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
Perigee: 286.1 km Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
Apogee: 288.1 km Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
Inclination: 53.0 ° Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
Period: 90.1 minutes Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
Semi major axis: 6658 km Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
RCS: Unknown Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Info
Launch date: November 11, 2019
Source: United States (US)
Launch site: AIR FORCE EASTERN TEST RANGE (AFETR)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
Le Journal de l'Espace


Le Journal de l'Espace

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/11/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 16:06

Mr Frame, a quel moment du Live as-tu eu cette info je ne la retrouve pas?

Merci Mustard, vu qu'ils sont positionnés aujourd'hui à 280km de haut, ce que j'en ai compris doit donc bien être ça: largués à 160, puis ils montent eux même jusque 280 avec leurs propres propulseurs.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCypzG0nv9B65DwOLJ578rZQ?view_as
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 16:57

L'orbite visée était de 270km. D'après la télémétrie du Live vidéo ils ont été largué à 300km mais les infos en live ne sont pas précises, il faut un petit temps d'analyse pour affiner la trajectoire précisemment. Pour info le lanceur a réalisé un second allumage du 2nd étage pour circulariser l'orbite, ce qui permet aux sats d'économiser leur précieux carburant, garant de leur durée de vie.
Il a donc ensuite été déterminé que les sat se trouvaient précisement à 286/288 km d'altitude. Il n'y aurait aucun interet à consommer du carbu très précieux d'un sat pour le faire descendre de 300 à 287km.


Dernière édition par Mustard le Jeu 14 Nov 2019 - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
Le Journal de l'Espace


Le Journal de l'Espace

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/11/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 17:07

ok Merci Mustard pour ces infos.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCypzG0nv9B65DwOLJ578rZQ?view_as
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 19455
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 19:43

Mustard a écrit:

Il a donc ensuite été déterminé que les sat se trouvaient précieusement à 286/288 km d'altitude.

megalol précisément ?

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Scree945

"Merci pour ce moment", Mustard.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion


Dernière édition par Wakka le Jeu 14 Nov 2019 - 19:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 19:47

argh satané de correcteur pale
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 19455
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyVen 15 Nov 2019 - 20:38

Ce coup-ci est le bon. L'étage est à quai à Port Canaveral. (Webcam de Port Canaveral).

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Scree946

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptySam 16 Nov 2019 - 0:53

Wakka a écrit:
Ce coup-ci est le bon. L'étage est à quai à Port Canaveral. (Webcam de Port Canaveral).

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Scree946


Du haut des 43 mètres de cet étage qui contemple Port Canaveral, une nouvelle astronautique en devenir fait un clin d'œil aux passionnés de conquête spatiale. Cet étage a volé quatre fois et il est disponible pour un cinquième lancement. Il ne fait plus de doute que les 1ers étages de la Falcon 9 block 5 sont pleinement réutilisables.

Les rêves se réalisent parfois, et celui-ci est devenu une réalité. Le 1er retour d'étage rétropropulsé, c'était il y a moins de quatre ans. Les gens de SpaceX ne sont pas des magiciens, ils ne peuvent pas tout réussir, mais ils ont amorcé une dynamique. Où en seront-ils dans quatre nouvelles années, si de bons vents les poussent ?
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptySam 16 Nov 2019 - 4:35

Dans 4 ans? Il seront sur la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
bed31fr


bed31fr

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 42
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptySam 16 Nov 2019 - 13:21

lol!!

non
on prend les paris?
Revenir en haut Aller en bas
ebuprofen




Masculin Nombre de messages : 14
Age : 41
Localisation : Ile de france
Date d'inscription : 11/11/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptySam 16 Nov 2019 - 15:32

Cela dépendre de quel bout et dans quel état. Dés à présent ils sont capable de mettre un tas de ferraille en contact avec le sol lunaire.

Maintenant des humains vivants et les ramener sain et sauf sans prendre "trop" de risques ; 4 ans c'est peu vraiment très peu même si cela me plairait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptySam 16 Nov 2019 - 22:00

Illuminati a écrit:
Dans 4 ans? Il seront sur la Lune.

Il y a aussi l'éventualité du lancement d'un Starship sans équipage vers Mars en septembre 2022, pour une arrivée sur la planète rouge en avril 2023, dans un peu moins de quatre ans. Il me semble avoir entendu Elon Musk évoquer cet élément de calendrier. Ne l'oublions pas !

Mais il faut bien distinguer plusieurs notions :
     -  1°) l'impossible, qui sur le long terme n'est en général "pas français", mais qui peut légitimement faire partie du vocabulaire quand on mentionne un calendrier ; 
     -  2°) l'improbable, mais possible ; 
     -  3°) le possible, mais incertain ;
     -  4°) le possible probable ;
     -  5°) le très probable et toutefois pas totalement certain. 

Presque rien de ce qui concerne le futur n'est absolument certain (en principe, nous mourrons tous un  jour, mais enfin bon, il y a le programme d'immortalité de Google, comme dirait Houellebecq, et l'éventualité archi archi improbable que des capitaines Nemo sympas venus de quelques années-lumière dans des superstarships made in Alienland arrêtent le truc au dernier moment...). 

Seul le passé est certain, quand il laisse des traces. François 1er a existé, et il ne serait pas sérieux de mettre en doute la réalité de la bataille de Marignan en 1515. Je suis né il y a soixante ans, cela n'a pas beaucoup d'importance, moi-même je m'en fous un peu, mais c'est absolument certain. Ce qui est également certain, et dont je me réjouis beaucoup, c'est que le lancement de satellites Starlink de lundi dernier est un grand succès. Je rappelle que l'annonce du projet Starlink est intervenue il y a trois ans, en novembre 2016, et qu'elle a été accueillie avec méfiance et scepticisme. Saluons l'incroyable rapidité du passage de la communication (sur un concept accueilli comme d'habitude avec des ricanements) au commencement de mise en œuvre aujourd'hui. Même si la route vers la constellation complète est encore longue, très longue et semée d'embûches.

Certes, s'agissant de l'avenir, les astrologues et les voyantes vous promettent avec certitude, vous garantissent, le meilleur, l'amour, le mariage et pourquoi pas le voyage de noces (de mon point de vue si possible sur Mars) avant la fin de l'année. Quand on n'est pas rassuré par les prévisions des experts, la tentation est grande de solliciter les prédictions des marabouts.

Oui, on peut soutenir qu'il est possible que SpaceX envoie des hommes sur la Lune dans quatre ans. C'est une thèse plaidable. Elle n'est crédible que si son auteur précise qu'il envisage aussi que les choses se passent autrement. Moi, je ne joue pas au tiercé, et je ne ferai  pas de pari. A mon avis, l'envoi d'astronautes par SpaceX sur la Lune relève du possible (je pense que leur méthode pour avancer est bonne, et qu'elle suscite une formidable dynamique), mais incertain. J'évite de me faire des illusions. J'espère quand même voir de mon vivant SpaceX envoyer des hommes au-delà de l'orbite terrestre (espérer, encore un autre registre). 

Je pense sincèrement qu'avec tout ce qui se prépare, notamment du côté de chez Musk, les passionnés de conquête spatiale de moins de quatre-vingt-dix-huit ans ont de bonnes chances de mourir heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Maurice




Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 34
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptySam 16 Nov 2019 - 23:20

En attendant on va bientôt atteindre les 3 ans de glissement de calendrier pour le programme CCdev, alors la Lune dans 4 ans d'accord, mais il faudrait peut-être déjà remplir les contrats signés et être sur l'ISS en 2020.
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 0:58

Maurice a écrit:
En attendant on va bientôt atteindre les 3 ans de glissement de calendrier pour le programme CCdev, alors la Lune dans 4 ans d'accord, mais il faudrait peut-être déjà remplir les contrats signés et être sur l'ISS en 2020.
 
La mise en œuvre du programme CCdev se heurte à des difficultés qui sont certaines, mais dont l'analyse ne pourra être faite que dans quelques années, quand les astronautes auront volé et que les bouches pourront commencer à s'ouvrir. Pour le moment on sent des choses, mais on ne sait pas tout. Les responsabilités sont multiples. Celle de la NASA est avérée, même si elle n'est pas exclusive. 

Il arrive aussi que des entreprises très performantes soient embarquées dans de mauvais programmes. Quand un programme part sur des bases bancales, il est difficile d'améliorer la situation ensuite. Si SpaceX pouvait se dégager de ce programme CCdev, elle le ferait probablement avec un gros contentieux à la clé. Cette porte est fermée, car si SpaceX se retirait, elle compromettrait lourdement ses chances pour ses candidatures futures à des programmes gouvernementaux ; et elle devrait rembourser les aides. Donc SpaceX fera voler cinq ou six fois le Dragon Crew en serrant les dents pour qu'il n'y ait pas d'accident, et elle le retirera du service dès qu'elle le pourra.

Sans dire qu'il ne faut pas questionner la responsabilité propre de SpaceX dans cette affaire, je tiens à souligner que ce serait une erreur que de juger SpaceX en se polarisant sur ce programme Dragon Crew. Ce que je dis là est évident, mais il faut le dire : SpaceX, ce sont d'abord les trois fusées Falcon, la capsule Dragon 1, qui est réutilisable et a fonctionné à merveille, Starlink et le Starship.

Il ne faut pas se fonder sur les vicissitudes de ce malheureux programme Dragon Crew pour évaluer les chances d'aboutissement du projet Starship, ou ses délais de réalisation. Ce sont des processus totalement différents. Dans les deux cas il y a des obstacles, mais ce ne sont pas les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
bed31fr


bed31fr

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 42
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/05/2008

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 10:34

je ne suis pas du tout de cet avis, pour moi l'envoi d'homme dans l'espace à travers le programme CCdev est bien le mètre étalon de la capacité de spaceX à réaliser des projets habités! Comme la F9 l'a été pour les projets non habités.
Et on voit bien les difficultés qu'a spaceX à envoyer sans risque des hommes jusqu'à l'orbite basse, alors comment imaginer qu'ils n'auront aucune difficulté à aller sur la Lune ou sur Mars ?! Ca ne tient pas debout, ils auront des difficultés bien plus importantes que pour l'orbite basse c'est certain. S'ils atteignent la Lune 10 ans après avoir atteint l'orbite basse ça sera déjà un exploit selon moi. Je les en crois capable, à la condition qu'ils trouvent des sous pour les développements qui vont être très très onéreux.

Mars je n'en parle même pas, les difficultés seront incommensurables.
Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2655
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 11:10

PierredeSedna a écrit:
Illuminati a écrit:
Dans 4 ans? Il seront sur la Lune.

Oui, on peut soutenir qu'il est possible que SpaceX envoie des hommes sur la Lune dans quatre ans.

Non, on ne peut pas le soutenir! Et surtout pas dans des conditions qui laissent au moins une chance aux astronautes de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Muskito


Muskito

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 11:48

bed31fr a écrit:
je ne suis pas du tout de cet avis, pour moi l'envoi d'homme dans l'espace à travers le programme CCdev est bien le mètre étalon de la capacité de spaceX à réaliser des projets habités! Comme la F9 l'a été pour les projets non habités.
Et on voit bien les difficultés qu'a spaceX à envoyer sans risque des hommes jusqu'à l'orbite basse, alors comment imaginer qu'ils n'auront aucune difficulté à aller sur la Lune ou sur Mars ?! Ca ne tient pas debout, ils auront des difficultés bien plus importantes que pour l'orbite basse c'est certain. S'ils atteignent la Lune 10 ans après avoir atteint l'orbite basse ça sera déjà un exploit selon moi. Je les en crois capable, à la condition qu'ils trouvent des sous pour les développements qui vont être très très onéreux.

Mars je n'en parle même pas, les difficultés seront incommensurables.

Et bien non, en fait cela n'a rien à voir du tout (ou presque) !

Avec le CCdev, SpaceX a un cahier des charges établi par la NASA avec des contraintes bien spécifiques que SpaceX n'a pas choisies et qui ne sont pas forcément négociables.

Avec le combo StarShip / SuperHeavy, le cahier des charges et les contraintes sont définies par SpaceX et cela change beaucoup de choses car tout peut être changé du jour au lendemain (on l'a déjà vu plusieurs fois).

D'ailleurs si on faisait une comparaison simpliste entre les 2 projets, le problème majeur de SpaceX dans le programme CCdev c'est le système d'extraction d'urgence (si j'ai bien compris) et le restant à l'air de bien fonctionner...
A priori, il n'y aura pas de système d'évacuation d'urgence dans le StarShip, donc ce problème n'existera pas, donc spaceX n'aura aucun soucis pour envoyer des astronautes dans l'espace avec le SpaceShip à partir du moment ou la fiabilité de la fusée aura été démontrée Very Happy

En fait on peut dire tout et n'importe quoi, faire pleins de déductions foireuses avec le peu de données que nous avons d'accessibles.

Qui peut dire avec certitude que le Starship atteindra l'orbite dans quelques mois ou dans quelques années ?

Même chose pour la Lune et Mars ?

Qui peut savoir si Starlink sera un succès et permettra de finance le Starship et la colonisation de Mars ?

La seule certitude que l'on peut avoir c'est qu'il font le maximum pour y parvenir, ils bossent nuit et jour, on voit que ça pousse dans tous les sens et le spectacle est assuré.
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 13:08

Muskito a écrit:
bed31fr a écrit:
je ne suis pas du tout de cet avis, pour moi l'envoi d'homme dans l'espace à travers le programme CCdev est bien le mètre étalon de la capacité de spaceX à réaliser des projets habités! Comme la F9 l'a été pour les projets non habités.
Et on voit bien les difficultés qu'a spaceX à envoyer sans risque des hommes jusqu'à l'orbite basse, alors comment imaginer qu'ils n'auront aucune difficulté à aller sur la Lune ou sur Mars ?! Ca ne tient pas debout, ils auront des difficultés bien plus importantes que pour l'orbite basse c'est certain. S'ils atteignent la Lune 10 ans après avoir atteint l'orbite basse ça sera déjà un exploit selon moi. Je les en crois capable, à la condition qu'ils trouvent des sous pour les développements qui vont être très très onéreux.

Mars je n'en parle même pas, les difficultés seront incommensurables.

Et bien non, en fait cela n'a rien à voir du tout (ou presque) !

Avec le CCdev, SpaceX a un cahier des charges établi par la NASA avec des contraintes bien spécifiques que SpaceX n'a pas choisies et qui ne sont pas forcément négociables.

Avec le combo StarShip / SuperHeavy, le cahier des charges et les contraintes sont définies par SpaceX et cela change beaucoup de choses car tout peut être changé du jour au lendemain (on l'a déjà vu plusieurs fois).

D'ailleurs si on faisait une comparaison simpliste entre les 2 projets, le problème majeur de SpaceX dans le programme CCdev c'est le système d'extraction d'urgence (si j'ai bien compris) et le restant à l'air de bien fonctionner...
A priori, il n'y aura pas de système d'évacuation d'urgence dans le StarShip, donc ce problème n'existera pas, donc spaceX n'aura aucun soucis pour envoyer des astronautes dans l'espace avec le SpaceShip à partir du moment ou la fiabilité de la fusée aura été démontrée Very Happy

En fait on peut dire tout et n'importe quoi, faire pleins de déductions foireuses avec le peu de données que nous avons d'accessibles.

Qui peut dire avec certitude que  le Starship atteindra l'orbite dans quelques mois ou dans quelques années ?

Même chose pour la Lune et Mars ?

Qui peut savoir si Starlink sera un succès et permettra de finance le Starship et la colonisation de Mars ?

La seule certitude que l'on peut avoir c'est qu'il font le maximum pour y parvenir, ils bossent nuit et jour, on voit que ça pousse dans tous les sens et le spectacle est assuré.


Je partage entièrement le point de vue de @Muskito.
Revenir en haut Aller en bas
David L.
Modérateur
Modérateur

David L.

Masculin Nombre de messages : 16973
Age : 46
Localisation : Troisième planète
Date d'inscription : 16/08/2009

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 13:59

Muskito a écrit:


Avec le combo StarShip / SuperHeavy, le cahier des charges et les contraintes sont définies par SpaceX et cela change beaucoup de choses car tout peut être changé du jour au lendemain (on l'a déjà vu plusieurs fois).

Non. De la même manière que le transport aérien de passagers a des contraintes imposées par le régulateur et que les lancements inhabités doivent être autorisés par une licence, le transport spatial de passagers aura lui aussi des contraintes imposées par le régulateur, surtout après le premier échec avec perte de passagers, qui aura forcément lieu un jour...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
Revenir en haut Aller en bas
Muskito


Muskito

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 15:13

David L. a écrit:
Muskito a écrit:


Avec le combo StarShip / SuperHeavy, le cahier des charges et les contraintes sont définies par SpaceX et cela change beaucoup de choses car tout peut être changé du jour au lendemain (on l'a déjà vu plusieurs fois).

Non. De la même manière que le transport aérien de passagers a des contraintes imposées par le régulateur et que les lancements inhabités doivent être autorisés par une licence, le transport spatial de passagers aura lui aussi des contraintes imposées par le régulateur, surtout après le premier échec avec perte de passagers, qui aura forcément lieu un jour...

Tout à fait, il me semblait évident que SpaceX était obligé de respecter la loi...

Lorsque je parlais de contraintes imposées par la NASA, je pensais plus à l'obligation d'une récupération par parachutes plutôt que par rétropropulsion puis l'obligation d'avoir 4 parachutes au lieu de 3...

Enfin, il me semble, je ne m’intéresse pas particulièrement à ce sujet et je peux me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 18:25

Illuminati a écrit:
Dans 4 ans? Il seront sur la Lune.


Quand j'ai écrit cela je pensait à SpaceX et à son Starship rempli de cargo, mais pas avec des astronautes à bord.

Pour un vol habité sur la Lune, il faudra ajouter 2 ans.
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 804
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019   Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019 - Page 6 EmptyDim 17 Nov 2019 - 18:35

David L. a écrit:
Muskito a écrit:


Avec le combo StarShip / SuperHeavy, le cahier des charges et les contraintes sont définies par SpaceX et cela change beaucoup de choses car tout peut être changé du jour au lendemain (on l'a déjà vu plusieurs fois).

Non. De la même manière que le transport aérien de passagers a des contraintes imposées par le régulateur et que les lancements inhabités doivent être autorisés par une licence, le transport spatial de passagers aura lui aussi des contraintes imposées par le régulateur, surtout après le premier échec avec perte de passagers, qui aura forcément lieu un jour...

Nous nous écartons un peu du point de départ de ce fil, qui est la réussite de la mission Starlink 1. Mais pas tant que cela en fait  : il y a eu une pause de trois mois de la Falcon 9 avant ce lancement, qui représente donc une césure dans l'Histoire de SpaceX. Cette première mission Starlink avec des modèles de satellites complets et opérationnels est un tournant majeur dans la conquête spatiale, car c'est la première véritable matérialisation du projet d'un opérateur qui ambitionne d'acquérir une indépendance par rapport aux crédits publics et même par rapport au marché commercial des services de lancement. 

Ce qui aurait semblé impensable il y a cinq ans.

Il y aura donc, dans l'Histoire spatiale, un "avant" et un "après" ce lancement de novembre 2019, et c'est normal d'y réfléchir ici.

Tu as raison @David L. de rappeler que l'espace n'est pas une jungle où n'importe qui pourrait faire n'importe quoi avec des conséquences pour les passagers, les citoyens à terre, les autres engins aériens et spatiaux, ainsi que l'environnement. Il est normal qu'il y ait une régulation, notamment et d'abord pour les questions de sécurité. Mais SpaceX a cela en tête et elle anticipe autant qu'elle le peut. De nombreux sujets n'en apparaîtront pas moins au fil des événements et les débats sur ce Forum ont de belles perspectives.

Mais ta comparaison, @David L., est une comparaison entre la régulation existante du transport aérien et la régulation future du transport spatial, alors que nous parlions d'une question un peu différente, celle des différences entre le développement d'un véhicule spatial habité dans un partenariat public-privé (cas de Dragon Crew) et le développement d'un tel véhicule en dehors de ce partenariat (cas du Starship pour le moment). 

La NASA, dans le cas de Dragon Crew, est davantage qu'un régulateur, même si évidemment on n'est pas non plus dans le système classique des marchés publics type Apollo ou Orion, où la NASA est maître d'ouvrage, voire maître d'œuvre faisant appel à des sous-traitants. Avec tous les problèmes et la dérive des coûts qui en résulte...

Dans le cas de Dragon Crew, la NASA fait plusieurs choses : à la base, certes, dans ce contrat, elle est cliente d'une prestation de service de transport assurée par SpaceX, mais par ailleurs, elle transfère des savoir-faire à SpaceX, elle en récupère aussi sans doute, et elle organise des tests en commun avec SpaceX. Dans tout cela, il y sans doute un peu de régulation, mais il y a aussi beaucoup plus.

La légitimité de la NASA a imposer à SpaceX, dans le cas du Dragon Crew, des contraintes allant au-delà de l'aspect régulation, n'est pas contestable dans le principe : les astronautes transportés par SpaceX dans le Dragon Crew seront d'abord les siens (même si SpaceX aura vite son propre corps d'astronautes). Par ailleurs, l'objet de la prestation est d'assurer la desserte de la station spatiale internationale, dont la NASA est l'une des deux principales copropriétaires, et dont la sécurité pendant les opérations de rendez-vous, d'amarrage, de déchargement, de désamarrage, etc. ne peut être assurée que si la NASA définit des spécifications pour SpaceX qui au départ ne connaît pas le sujet (d'autant que le système d'amarrage du Dragon Crew est très différent de celui du Dragon 1).

En revanche, je me pose des questions sur la façon dont la NASA a procédé avec SpaceX en pratique : quand la NASA a refusé à SpaceX le retour rétropropulsé à terre avec les Superdraco et a imposé les parachutes ainsi que l'amerrissage, ce n'était pas, à ma connaissance, parce qu'elle estimait que la première formule était intrinsèquement plus dangereuse que la seconde, c'est parce qu'elle n'avait pas le savoir-faire pour assurer la certification du retour rétropropulsé. Et que l'on ne me réponde pas que l'accident du printemps dernier sur la Dragon Crew qui a explosé démontre qu'il y avait une autre raison : il n'apparaît pas que le problème de la valve en titane et de la réaction chimique dangereuse qui a causé l'explosion de 2019 était d'une manière quelconque pressenti au moment plus ancien où le scénario du retour maritime sous parachute a été imposé par la NASA à SpaceX.

Quand la NASA, dans un texte qui a été signalé dans ce Forum mais que je n'ai plus sous la main, a écrit qu'elle n'avait pas le savoir-faire pour assurer la certification du retour rétropropulsé, que voulait-elle dire au juste ? Une hypothèse forte est qu'elle n'avait pas suffisamment de crédits pour acquérir ce savoir-faire de certification.

Sur le fond, il faut souligner que le passage du système des marchés classiques de la NASA aux partenariats public-privé n'a pas été un choix enthousiaste du Congrès et de la NASA : c'était un formidable coup de pied dans le dispositif malsain et de plus en plus à la dérive des marchés publics de la NASA avec les acteurs du Old Space, et cette totale remise en question s'est faite pour des raisons purement budgétaires, et compte tenu du fait qu'il était devenu évident que la navette spatiale était une impasse dont il fallait sortir.

On peut donc penser que ce changement de système dans les relations avec les prestataires de la NASA, excellent dans son principe, n'a pas été parfaitement maîtrisé dans ses modalités, parce qu'il n'était pas totalement assumé. 

S'il avait été assumé, le Congrès et la NASA auraient pu intégrer aux budgets les coûts administratifs de la transformation : quand un organisme, même la NASA, change de métier, il faut acquérir les savoir-faire correspondant au nouveau métier, et y former les salariés. Et ces savoir-faire, s'ils n'existent nulle part sur le marché, il faut les développer par des actions spécifiques de recherche appliquée et toutes sortes d'essais. Cela a un coût. 

Mais du côté des politiques, au lieu d'essayer de penser la transformation à opérer, il y a eu un déni de réalité sur ces coûts de transition. Les politiques ont fait de l'idéologie, c'est-à-dire du simplisme : puisque on passe du public au privé, on va être plus efficient et on fera des économies. Or, c'est vrai et faux à la fois : c'est vrai sur le long terme, c'est faux sur le court et le moyen terme. Ne jetons pas la pierre aux Américains. Je me demande si plus près de nous, sur cette question de coûts de transition dans les transformations… Mais bref.

Mon opinion, en fonction des informations (certes insuffisantes) disponibles aujourd'hui, est donc :

1°) Que la NASA était face au problème de la certification de l'utilisation des Superdraco du Dragon Crew comme une poule intriguée face à un couteau. Elle a refusé de traiter le sujet pour le retour rétropropulsé du vaisseau à terre, choix assez discutable et à courte vue, et quand finalement elle a été malgré tout - c'était inévitable - confrontée à la même question pour l'utilisation des Superdraco dans un sauvetage en cas d'accident du lanceur, la NASA a inventé ce test du printemps dernier, renouvelé il y a quelques jours, dont je persiste à penser qu'il pose des questions sous l'angle de sa pertinence. Si la NASA avait eu les crédits qu'il fallait, la dangerosité de la valve en titane aurait été détectée beaucoup plus tôt par d'autres genres d'essais, le retour rétropropulsé sur terre aurait peut-être été autorisé après correction, et une solution bien meilleure que le "burst disk", ce disque qui condamne les moteurs Superdraco à ne pouvoir s'allumer qu'une seule fois, aurait été trouvée (parce que l'on ne s'y serait pas pris à la dernière minute comme ce fut le cas en 2019…)

2°) Le système des partenariats public-privé n'est pas remis en cause dans son principe par l'échec du CCdev à respecter ses calendriers. Il est victime d'une maladie infantile, mais l'expérience, normalement, instruit.

3°) Je comprends néanmoins que SpaceX se méfie de ce système de partenariat public-privé, et c'est la raison pour laquelle SpaceX ne s'est pas précipitée dans les appels à concurrence lancés dans le cadre du projet Artémis et qu'il développe Starlink pour beaucoup moins dépendre des crédits publics. Mais à un moment donné, il faudra bien que SpaceX reprenne la collaboration avec la NASA. Toutefois, il vaut mieux que le Starship soit arrivé à un stade très abouti quand cette collaboration démarrera. Et j'insiste sur un point : toutes les itérations de SpaceX autour du Starship dont les spécifications évoluent sans cesse ont non seulement pour objectif de mettre au point un véhicule qui vole, mais aussi de documenter les alternatives abandonnées (parfois à titre provisoire) afin de disposer d'une grande base de connaissance pour dialoguer le moment venu avec les régulateurs et avec la NASA sans passer sous les fourches caudines de cette dernière comme ce fut le cas pour le Dragon Crew.

Il faut continuer à documenter ce sujet. Mais je maintiens mon opinion : il n'est pas fondé de penser que les ennuis de Dragon Crew traduisent une inaptitude de SpaceX à passer des vols automatiques à des vols avec équipage, comme le sous-entendaient plusieurs posts précédents. L'Histoire spatiale a jusqu'à présent montré que la baisse des coûts proposée par SpaceX ne résulte pas d'une baisse de la qualité incompatible avec le niveau de sécurité requis pour les vols habités. Au contraire, en développant la réutilisabilité, SpaceX a augmenté la fiabilité. Je sais bien que l'on a cru cela aussi pour la navette spatiale et que l'on s'est trompé. Mais depuis la navette spatiale, il a coulé de l'eau sous les ponts, tout le monde a progressé, et SpaceX a pris le problème d'une autre façon.

Ma conclusion est donc que le passage du Starship automatique au Starship habité sur orbite basse ne sera pas une répétition du passage du Dragon 1 au Dragon Crew. Je ne dis pas que cela sera à coup sûr rapide et facile, mais je dis que les deux processus sont profondément différents.

Quant à l'envoi du Starship avec équipage au-delà de l'orbite basse, c'est encore un autre sujet. L'important est que ce futur sujet ait été pris en compte dès le départ dans la conception du Starship, pour écarter des architectures incompatibles avec ce progrès à venir. Mais ce sera encore une autre étape dont les péripéties ne peuvent pas vraiment être imaginées à ce stade.
Revenir en haut Aller en bas
 
Falcon 9 (Starlink 1) - CCAFS - 11.11.2019
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit