PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
shinyblade




Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 17/06/2016

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 16:02

Maurice a écrit:
Il y a d'autres hypothèse Mustard certains pensent que tous les autres concurrents de la planète sont des cons qui ne voient pas le potentiel de réduction des coûts représenté par l'architecture du Starship.
Personnellement n'y croyant pas une seule seconde je parierais sur une hypothèse plus fourbe, plutôt que de se risquer dans une guerre de développement technologique couteuse tout en étant pas certain de déboucher sur une architecture viable, la concurrence préfère laisser SpaceX prendre les risques et se contentera de rattraper son retard par l'espionnage ou l'imitation une fois le concept vérifié.
Il est moins risqué de devoir faire le dos rond pendant quelques années à cause d'un retard technologique que de prendre une impasse, après tout à une époque l'Europe de l'espace a bien réussi à rattraper d'un coup des décennies de retard et à s'imposer comme le leader des lancements commerciaux tout en ayant un budget ridicule et un soutien politique tout relatif.

Je me souviens il y a 10 ans à l'époque ou les Gafa commençaient à prendre du grade. Nos incroyables intellectuels qui ont toujours raison sur le moment mais tort 10 ans plus tard nous disaient exactement la même chose.

Google, facebook ça nous semblait tellement simple à reproduire, tellement pas stratégique qu'on a laisser filer. Aujourd'hui il est où le google européen ? il est où le facebook européen ? l'Apple ? le snapchat ? etc..

L'histoire nous a enseigné que les gafas ne suivent pas le cycle habituel des entreprises qui veut qu'à partir d'un certain point et d'une certaine taille ces dernières croulent sous leurs monopoles et leur bureaucraties et peu à peu deviennent des mastodontes non compétitifs qui n'attendent plus que de se faire détrôner par des entreprises plus jeunes et plus compétitives.

Aujourd'hui les Gafas non seulement ne perdent pas en compétitivité mais pire elles deviennent justement de plus en plus compétitives au fur et à mesure qu'elles grandissent grâce à beaucoup de facteurs.

On a changé d'époque, on ne fabriquera jamais un starship si d'ici au moment où on se décide de le construire l'europe aura perdu toutes ses parts du marché commercial des lancements. C'est bien ces parts de marché qui permettent de financer la R&D chez Spacex.
Revenir en haut Aller en bas
jassifun


jassifun

Féminin Nombre de messages : 754
Age : 32
Localisation : Baden Baden
Date d'inscription : 07/06/2007

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 17:17

Le probleme ce n'est pas les parts de marche.

Le probleme c'est que celui qui a un Starship peut faire des choses dans l'espace que quelqu'un qui n'en a pas un ne peut pas faire. Ce sera cela le principal probleme pour l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 17:39

jassifun a écrit:
Le probleme ce n'est pas les parts de marche.

Le probleme c'est que celui qui a un Starship peut faire des choses dans l'espace que quelqu'un qui n'en a pas un ne peut pas faire. Ce sera cela le principal probleme pour l'Europe.

Ca dépendra de ce que le marché du futur voudra.
Coté marché commercial la taille ne compte pas, les sat actuels font largement le boulot demandé et on va plutot vers la miniaturisation, sous entendu réduction de poids ...et pour des perf supérieures.
Pour le lancement en grappe, il faut un marché conséquent. Et en dehors de quelques constellation à venir (dont la plupart auront leur propre lanceur comme SpaceX et Blue Origin) il n'y aura pas de quoi faire que cela soit rentable.
On a le marché du lourd, généralement des stations spatiale. Mais vu le prix énorme de ces stations on peut douter que ça va se bousculer car seules les grandes agences peuvent réaliser un tel projet couteux. D'ailleurs il n'y a aucun après ISS de prévu.
Reste l'exploration, mais là aussi ca a un cout très élevé que celles les grandes agences pourront se payer.

Certes un lanceur lourd pas cher réduira les couts de quelques millions $ mais sur des projets de plusieurs milliards ça ne pèsera pas grand chose.

Bref, le lanceur lourd ce n'est pas un Must have pour l'espace. Cela me fait penser à l'A380 que Airbus voulait absolument pour pénétrer le marché des Jumbo monopolisé par le B747. Finalement on a vu que ce marché s'est écroulé, l'A380 a été un gros échec commercial et la production s'est stoppée avec des pertes énormes. Arrêtons de croire que tout ce que fait SpaceX est l'unique solution et qu'il faut aveuglement les copier. L'histoire a montré que les très gros lanceurs n'ont pas eu une longue et glorieuse carrière à l'image de Energya ou Saturn V, voir meme la navette qui a été un fiasco économique.
Pour le moment le Starship doit faire ses preuves techniquement et après commercialement. Musk a beau vendre son starship comme l'engin à tout faire et à pas cher ça reste de la comm de VRP et ça me fait un peu penser à ce que disaient les américains sur la navette dans les années 70-80. Donc Wait and See sur les projets de SpaceX et arrêtons de croire qu'il faire tout faire comme SpaceX et qu'il n'y a qu'une façon de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 19:06

Muskito a écrit:

Pour ce qui est d'Elon Musk et du secret industriel, je n'irais pas jusqu'à dire qu'il s'en fout, mais par contre il est clair qu'il compte beaucoup sur le fait de garder une longueur d'avance et après s'il arrive à garder le secret sur certains points essentiels comme le système de navigation qui va gérer les cabrioles du Starship jusqu'au sol et aussi quelques points critiques du Raptor ça serait déjà pas mal.


Justement, non. Musk a donné toutes les technologies et les données de l’atterrissage vertical à la NASA qui peut à son tour les donner à qui elle le voudra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 19:15

Illuminati a écrit:
Justement, non. Musk a donné toutes les technologies et les données de l’atterrissage vertical à la NASA qui peut à son tour les donner à qui elle le voudra bien.

C'est le moins qu'elle pouvait faire, sans la NASA, SpaceX n'existerait probablement pas. Sans la volonté d'Obama de tout sous traiter aux privé, et signant de gros contrats ayant permis le developpement, je pense que SpaceX aurait eu du mal à émerger. D'autant que la NASA a du aider pas mal SpaceX puisque c'est normalement son rôle.

N'oublions pas que la mission première de cette administration gouvernementale qu'est la NASA étant de fournir une aide technologique aux sociétés américaines. Elle est payé pour faire des recherches en aéronautique et astronautique afin de rendre disponible ces découvertes aux sociétés US.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
Eloi


Eloi

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 35
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 19:32

shinyblade a écrit:
Maurice a écrit:
Il y a d'autres hypothèse Mustard certains pensent que tous les autres concurrents de la planète sont des cons qui ne voient pas le potentiel de réduction des coûts représenté par l'architecture du Starship.
Personnellement n'y croyant pas une seule seconde je parierais sur une hypothèse plus fourbe, plutôt que de se risquer dans une guerre de développement technologique couteuse tout en étant pas certain de déboucher sur une architecture viable, la concurrence préfère laisser SpaceX prendre les risques et se contentera de rattraper son retard par l'espionnage ou l'imitation une fois le concept vérifié.
Il est moins risqué de devoir faire le dos rond pendant quelques années à cause d'un retard technologique que de prendre une impasse, après tout à une époque l'Europe de l'espace a bien réussi à rattraper d'un coup des décennies de retard et à s'imposer comme le leader des lancements commerciaux tout en ayant un budget ridicule et un soutien politique tout relatif.

Je me souviens il y a 10 ans à l'époque ou les Gafa commençaient à prendre du grade. Nos incroyables intellectuels qui ont toujours raison sur le moment mais tort 10 ans plus tard nous disaient exactement la même chose.

Google, facebook ça nous semblait tellement simple à reproduire, tellement pas stratégique qu'on a laisser filer. Aujourd'hui il est où le google européen ? il est où le facebook européen ? l'Apple ? le snapchat ? etc..

[...]

Aujourd'hui les Gafas non seulement ne perdent pas en compétitivité mais pire elles deviennent justement de plus en plus compétitives au fur et à mesure qu'elles grandissent grâce à beaucoup de facteurs.

Il y a Qwant le "moteur de recherche français". Ce qu'il y a de bien, c'est qu'il est facile pour tout un chacun de comparer les performances.

On doit pouvoir dire qu'il n'est pas simple de copier Google. Après, utiliser Qwant régulièrement lui permet de s'améliorer, et je l'utilise régulièrement Super


Dernière édition par Eloi le Lun 11 Nov 2019 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eloi


Eloi

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 35
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 19:38

Mustard a écrit:
jassifun a écrit:
Le probleme ce n'est pas les parts de marche.

Le probleme c'est que celui qui a un Starship peut faire des choses dans l'espace que quelqu'un qui n'en a pas un ne peut pas faire. Ce sera cela le principal probleme pour l'Europe.

Ca dépendra de ce que le marché du futur voudra.

Quand les volumes et le coût à la tonne seront très sérieusement réduits, un application de taille possible sera les centrales solaires orbitales (CSO).

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Suntower

Parmi les avantages : ensoleillement constant > 99% du temps, indépendant des conditions météo, aucune émission.

Pour peu que l'on parvienne à réaliser un concept rentable (excusez du peu Very Happy ), et qu'il n'y ait pas trop de difficultés environnementales (et d'estime), le marché devient alors colossal et peut approcher celui du marché mondial de l'énergie : > 10.000 G$/an. Il y aurait de quoi faire voler beaucoup de Starship.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 20:30

Tu sais sur de grands projets, le developpement coute plusieurs milliards, par exemple le Telescope James Webbs à couté 10Md$, le labo orbital US Destiny (qui n'est pas autonome) a couté 1.4Md$, Le labi japonais Kibo a couté 3Md$, Le rover martien Curiosity à couté 1.5Md$, la LOP-G est estimé à 2.5Md$s (mais il en coutera probablement le module comme c'est souvent le cas), la sonde Cassini  3.3Md$, ... bref les gros projets coutent très très chers, et la part du lancement est finalement bien faible, 60 Millions pour une F9, moins encore pour le Starship d'après Musk. Au final un lancement ce serait entre 5 à 0.5% du cout total.

Donc l'argument du lancement moins cher permettra de lancer de plus grands vaisseaux, de plus gros modules, de plus gros sat, de plus grosses sondes est un faux argument.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
aRes


aRes

Masculin Nombre de messages : 835
Age : 40
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2005

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 20:36

Mustard a écrit:
Tu sais sur de grands projets, le developpement coute plusieurs milliards, par exemple le Telescope James Webbs à couté 10Md$, le labo orbital US Destiny (qui n'est pas autonome) a couté 1.4Md$, Le labi japonais Kibo a couté 3Md$, Le rover martien Curiosity à couté 1.5Md$, la LOP-G est estimé à 2.5Md$s (mais il en coutera probablement le module comme c'est souvent le cas), la sonde Cassini  3.3Md$, ... bref les gros projets coutent très très chers, et la part du lancement est finalement bien faible, 60 Millions pour une F9, moins encore pour le Starship d'après Musk. Au final un lancement ce serait entre 5 à 0.5% du cout total.

Donc l'argument du lancement moins cher permettra de lancer de plus grands vaisseaux, de plus gros modules, de plus gros sat, de plus grosses sondes est un faux argument.

Ce qui coûte cher dans le spatial (et dans tout domaine) se sont les coûts de développement. Les exemples que tu donnes sont produits à exemplaire unique, donc forcément onéreux par unité. Si tu peux lancer des stations solaires produites en masse tu vas forcément lisser ces coûts de R&D et pouvoir calculer sur les coûts de production et de lancement par unité.
Revenir en haut Aller en bas
Eloi


Eloi

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 35
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 20:43

aRes a écrit:
Ce qui coûte cher dans le spatial (et dans tout domaine) se sont les coûts de développement. Les exemples que tu donnes sont produits à exemplaire unique, donc forcément onéreux par unité. Si tu peux lancer des stations solaires produites en masse tu vas forcément lisser ces coûts de R&D et pouvoir calculer sur les coûts de production et de lancement par unité.

+1

c'est exactement ce que je voulais répondre.

Les coûts cités ci-dessus sont essentiellement les coûts de développement.

Par ailleurs, c'est sans compter qu'avec un coût de lancement moindre, on peut envisager plus de risque de défaillance, et des dispositifs moins étudiés, moins onéreux. Starlink sera en l'espèce un très intéressant sujet à suivre.

Par ailleurs, pour les CSO, on parle là d'industrie, et non pas d'engins de recherche scientifique au plus haut niveau de technicité comme le JWST.


Mustard a écrit:
Donc l'argument du lancement moins cher permettra de lancer de plus grands vaisseaux, de plus gros modules, de plus gros sat, de plus grosses sondes est un faux argument.

Nous verrons bien.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 21:50

Oui produire en masse fera baisser le coût unitaire, plus ou moins selon le nombre.  cependant ca donne un cout global important. il faudra donc un très gros investissement pour supporter une fabrication de masse. Si je ne me trompe Elon Musk à estimer le coût global de Starlink à 10 milliards. Donc si le coût unitaire a été fortement réduit le coût global reste très élevé ce n'est pas la portée de toute société. Et cela on pourra se faire que si derrière il y a un moyen de récupérer cet argent, de rentabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 2171
Age : 52
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyLun 11 Nov 2019 - 22:30

J'aime bien ce que tu dis, Surt, mais le problème est toujours de stocker cette énergie solaire et pour l'instant les ingénieurs planchent encore sur des batterie électrique de voiture sans trouver de solution de stockage, donc on ne sait pas stocker l'énergie électrique pour la transporter. L'idéal serait d'utiliser l'énergie solaire produite pour produire directement quelque chose de consommable ultérieurement, mais quoi ?

A moins de fabriquer directement des usines de transformation dans l'espace, ce qui assurément demanderait des efforts de développements assez énormes en termes financiers sans être assuré du résultat, c'est d'ailleurs bien là la limite des firmes privés qui fabriquent du spatial. Elles veulent participer à des projets rentables à court et moyens termes, c'est donc aux agences de développer les projets à long terme.
Revenir en haut Aller en bas
https://jacques-abeasis.cabanova.com/
Maurice




Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 34
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyMar 12 Nov 2019 - 0:02

shinyblade a écrit:
Maurice a écrit:
Il y a d'autres hypothèse Mustard certains pensent que tous les autres concurrents de la planète sont des cons qui ne voient pas le potentiel de réduction des coûts représenté par l'architecture du Starship.
Personnellement n'y croyant pas une seule seconde je parierais sur une hypothèse plus fourbe, plutôt que de se risquer dans une guerre de développement technologique couteuse tout en étant pas certain de déboucher sur une architecture viable, la concurrence préfère laisser SpaceX prendre les risques et se contentera de rattraper son retard par l'espionnage ou l'imitation une fois le concept vérifié.
Il est moins risqué de devoir faire le dos rond pendant quelques années à cause d'un retard technologique que de prendre une impasse, après tout à une époque l'Europe de l'espace a bien réussi à rattraper d'un coup des décennies de retard et à s'imposer comme le leader des lancements commerciaux tout en ayant un budget ridicule et un soutien politique tout relatif.

Je me souviens il y a 10 ans à l'époque ou les Gafa commençaient à prendre du grade. Nos incroyables intellectuels qui ont toujours raison sur le moment mais tort 10 ans plus tard nous disaient exactement la même chose.

Google, facebook ça nous semblait tellement simple à reproduire, tellement pas stratégique qu'on a laisser filer. Aujourd'hui il est où le google européen ? il est où le facebook européen ? l'Apple ? le snapchat ? etc..

L'histoire nous a enseigné que les gafas ne suivent pas le cycle habituel des entreprises qui veut qu'à partir d'un certain point et d'une certaine taille ces dernières croulent sous leurs monopoles et leur bureaucraties et peu à peu deviennent des mastodontes non compétitifs qui n'attendent plus que de se faire détrôner par des entreprises plus jeunes et plus compétitives.

Aujourd'hui les Gafas non seulement ne perdent pas en compétitivité mais pire elles deviennent justement de plus en plus compétitives au fur et à mesure qu'elles grandissent grâce à beaucoup de facteurs.

On a changé d'époque, on ne fabriquera jamais un starship si d'ici au moment où on se décide de le construire l'europe aura perdu toutes ses parts du marché commercial des lancements. C'est bien ces parts de marché qui permettent de financer la R&D chez Spacex.

Votre mémoire vous fait défaut alors, car moi ce dont je me souviens c'est qu'il y a 10 ans les GAFA étaient déjà les leaders dans leurs domaines, les cadavres de la concurrence comme Myspace, AOL, MSN, etc, étaient seulement plus frais, ici dans notre cas Starship n'a même pas encore volé.
Par contre je me souviens de bien avant quand les gens normaux ont commencés à venir s'intéresser à notre jouet de nerd qu'étais internet et je peux vous dire que les GAFA n'étaient ni les premiers ni les seuls, ils ont juste été les meilleurs.
Mais le secteur des lancements n'a de toute façon rien à voir avec le terrain de jeu des GAFA, autant il est très difficile de pousser des milliards d'utilisateurs à changer leur habitudes, même si pas impossible voir le succès récent d'Alibaba qui monte face à Amazon, ou en France la grande migration des utilisateurs ebay vers leboncoin, autant le marché des lancements commerciaux ne compte que peu d'acteurs comparativement. Si dans 10 ans SpaceX arrivait à capter 100% des lancements, il ne suffirait que d'une volonté politique Européenne et d'investissement raisonnables pour reprendre des parts en commençant par le marché européen. C'est juste ce qu'a fait Ariane historiquement avec pourtant un retard technologique bien plus considérable à l'époque.
Mais puisque vous aimez le secteur des nouvelles technologies, je vous rappelle que la première société à avoir commercialisé massivement un smartphone a été Apple, et pourtant aujourd'hui qui domine outrageusement ce marché? Android/Google.
Quoi qu'il en soit, j'attends avec impatience de voir le Starship voler et surtout permettre une chute des tarifs de lancement par 10, ça n'a pas été le cas pour la Falcon 9R qui doit toujours aussi nous refaire un second vol en 24h pour prouver que la maintenance entre deux vols est quasi nulle et donc presque gratuite.


Dernière édition par Maurice le Mar 12 Nov 2019 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyMar 12 Nov 2019 - 0:16

Mustard a écrit:
Illuminati a écrit:
Justement, non. Musk a donné toutes les technologies et les données de l’atterrissage vertical à la NASA qui peut à son tour les donner à qui elle le voudra bien.

C'est le moins qu'elle pouvait faire, sans la NASA, SpaceX n'existerait probablement pas. Sans la volonté d'Obama de tout sous traiter aux privé, et signant de gros contrats ayant permis le developpement, je pense que SpaceX aurait eu du mal à émerger. D'autant que la NASA a du aider pas mal SpaceX puisque c'est normalement son rôle.

N'oublions pas que la mission première de cette administration gouvernementale qu'est la NASA étant de fournir une aide technologique aux sociétés américaines. Elle est payé pour faire des recherches en aéronautique et astronautique afin de rendre disponible ces découvertes aux sociétés US.


La NASA a aidé Lockheed... est-ce que Lockheed a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Boeing... est-ce que Boeing a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Raytheon... est-ce que Raytheon a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Northrop... est-ce que Northrop a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé SpaceX... est-ce que SpaceX a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? OUI.
Revenir en haut Aller en bas
wettnic
Donateur
Donateur

wettnic

Masculin Nombre de messages : 298
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 31/03/2018

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyMar 12 Nov 2019 - 1:50

Bien dit !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.nicwettart.com
Le Journal de l'Espace


Le Journal de l'Espace

Masculin Nombre de messages : 101
Age : 32
Localisation : Nord
Date d'inscription : 02/11/2019

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyMar 12 Nov 2019 - 8:21

Attention à ne pas non plus idéaliser Space X. La comm' de cette entreprise est extrêmement puissante et s'adresse justement à un public plus large. Donc attention de ne pas simplement se faire marketiser (c'est le terme que j'utilise quand on se fait un peu flouer par la pub/comm' ).
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCypzG0nv9B65DwOLJ578rZQ?view_as
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 125
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyMar 12 Nov 2019 - 13:21

Le Journal de l'Espace a écrit:
Attention à ne pas non plus idéaliser Space X. La comm' de cette entreprise est extrêmement puissante et s'adresse justement à un public plus large. Donc attention de ne pas simplement se faire marketiser (c'est le terme que j'utilise quand on se fait un peu flouer par la pub/comm' ).


C'est plus que de la comm: https://www.nasa.gov/sites/default/files/atoms/files/spacex_ccsc_saa_modification_1_-_redacted_1.pdf

SpaceX n'a pas de brevets et donne ses technologies et ses données à la NASA gratuitement.
La NASA se réserve le droit de partager tout cela à qui elle le voudra bien.

Pareil en ce qui concerne les parachutes. SpaceX a détecté un problème, a trouvé une solution, et l'a offert à tout le monde, gratuitement.

SpaceX et Elon Musk ne sont pas comme les 'autres'.
Revenir en haut Aller en bas
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1964
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyMar 12 Nov 2019 - 15:07

Illuminati a écrit:
Mustard a écrit:


C'est le moins qu'elle pouvait faire, sans la NASA, SpaceX n'existerait probablement pas. Sans la volonté d'Obama de tout sous traiter aux privé, et signant de gros contrats ayant permis le developpement, je pense que SpaceX aurait eu du mal à émerger. D'autant que la NASA a du aider pas mal SpaceX puisque c'est normalement son rôle.

N'oublions pas que la mission première de cette administration gouvernementale qu'est la NASA étant de fournir une aide technologique aux sociétés américaines. Elle est payé pour faire des recherches en aéronautique et astronautique afin de rendre disponible ces découvertes aux sociétés US.


La NASA a aidé Lockheed... est-ce que Lockheed a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Boeing... est-ce que Boeing a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Raytheon... est-ce que Raytheon a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Northrop... est-ce que Northrop a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé SpaceX... est-ce que SpaceX a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? OUI.

La NASA a laissé passer dans le domaine public un nombre considérable de brevets - et c'est son rôle - et SpaceX en a profité comme les autres. Et je dirais même mieux profité que les autres car l'entreprise avait une vision et de gros moyens financiers.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement   StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 7 EmptyMar 12 Nov 2019 - 18:54

Illuminati a écrit:
La NASA a aidé Lockheed... est-ce que Lockheed a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Boeing... est-ce que Boeing a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Raytheon... est-ce que Raytheon a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
La NASA a aidé Northrop... est-ce que Northrop a donné gratuitement ses technologies à la NASA et à ses concurrents? NON.
Et ça ne me choque pas. Si une société privé fait de la R&D c'est normal qu'elle veuille protéger ses brevets et savoir faire, et donc ses investissements sur fonds propres. 
Le rôle de la NASA, je le répète, en tant qu'administration gouvernementale, donc avec l'argent public, est de fournir aux sociétés américaines une aide sur la recherche et la technologie. En gros l'état aide ses sociétés privés. Ca marche dans un sens, pas dans l'autre.
Si SpaceX veut fournir ses brevets à la NASA c'est son droit et son choix (encore que j'aimerai avoir des sources de ce que tu affirmes), et elle en tirera peut etre certains avantages (du type qui a influencé l'état pour obtenir les contrats militaires, ou pour obtenir des lancements de sat ou sondes scientifiques gouvernementaux, ...). tu sais comme beaucoup je bosse dans le privé et crois bien que rien n'est fait gratuitement ... sans arrière pensée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
 
StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit