StarShip / SuperHeavy - Suivi du développement

Page 8 sur 18 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 13 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Après le nouvel échec d’atterrissage du booster de la dernière mission Starlink, je suis de plus en plus dubitatif sur le fait de mettre des humains dans des engins qui doivent atterrir par ré-allumage des moteurs...
A partir de combien d'atterrissages réussi le système serait-il "man-rated"? Imaginez pour la Falcon9, le ratio atterrissages réussis/atterrissages ratés n'est pas très rassurant! On en revient au débat sur l'absence d'un système d'éjection en cas de problème au décollage su Starship... et si un ou plusieurs moteurs ne se ré-allument pas à l’atterrissage, on fait quoi?

eric1966

Messages : 4
Inscrit le : 10/01/2019

Revenir en haut Aller en bas


C'est clair que mettre 100 même 10 humains dans un vaisseau qui atterrit par rétropropulsion, ce n'est pas pour demain. Même la F9, qui est à la pointe de l'atterrissage propulsé, a un taux de réussite qui est loin d'atteindre les standards dans lesquels on (càd la FAA, la NASA) accepterait de mettre des vies en jeu. Seules les têtes brûlées sans peur du lendemain accepteraient de monter dans un engin avec des stats telles que la F9.

Après, il faut se dire qu'à chaque échec on améliore le système, mais le nombre d'échecs qu'il faut pour atteindre un taux suffisant sera énorme. C'est pour ça que, même si la méthode Musk qui est de construire des modèles à la chaîne est peut-être la moins pire pour ce fonctionnement, la courbe d'apprentissage restera longue pour obtenir une confiance suffisante.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Le problème du moins pour la F9, me parait être plutôt lié au nombre de fois où les moteurs sont réutilisés pour assurer une mission spatiale. Si on ne peut être sûr de leur fiabilité après la première utilisation ... c'est clair que le man-rated passe à la trappe.
C'est pourquoi la NASA demande à ce que les F9/Crew-Dragon2 utilisés soient neufs.

Pour le lancement d'un Dragon2 ré-utilisé comme cargo (futures missions CRS) .... on verra si l'utilisation d'un lanceur "flight-proven" testera des vols au-delà du 2ème ou 3ème, ou s'ils seront entièrement dévolus à des lancements Starlink.
montmein69
montmein69

Messages : 17798
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


De mémoire les premiers vols américains étaient sur des lanceurs aux statistiques déplorables (à peine 50 % de réussites), certes c'était le début mais fallait s'accrocher pour monter au sommet d'une Redstone ou d'une Atlas !
Ceci dit comme, à part pour la navette, chaque lanceur est un "prototype" qui est fabriqué à la main et pour un seul vol je ne pense pas que l'on puisse dire que les fusées soient fiables c'est plus la classe de lanceurs qui est fiable !
Seul pour le moment c'est SpaceX qui a des lanceurs réutilisables et relativement fiables. Si l'on s'en tient à la charge utile le lanceur est fiable à 100 % c'est juste sa récupération qui n'est qu'à  80 % ! 

On peut noter que malgré la perte d'un moteur le vol c'est plutôt bien passé, c'est au moment du retour que ça c'est gâté !
Pour en revenir aux Starships, on peut raisonnablement penser que le niveau de fiabilité ira croissant ua fur et à mesure des essais et des diverses itérations du lanceur.
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1674
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


La falcon 9 n'a pas 100% de fiabilité, entre l'explosion au sol du copv et la perte d'une capsule dragon en vol.
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:De mémoire les premiers vols américains étaient sur des lanceurs aux statistiques déplorables (à peine 50 % de réussites), certes c'était le début mais fallait s'accrocher pour monter au sommet d'une Redstone ou d'une Atlas !
Ceci dit comme, à part pour la navette, chaque lanceur est un "prototype" qui est fabriqué à la main et pour un seul vol je ne pense pas que l'on puisse dire que les fusées soient fiables c'est plus la classe de lanceurs qui est fiable !
Seul pour le moment c'est SpaceX qui a des lanceurs réutilisables et relativement fiables. Si l'on s'en tient à la charge utile le lanceur est fiable à 100 % c'est juste sa récupération qui n'est qu'à  80 % ! 

On peut noter que malgré la perte d'un moteur le vol c'est plutôt bien passé, c'est au moment du retour que ça c'est gâté !
Pour en revenir aux Starships, on peut raisonnablement penser que le niveau de fiabilité ira croissant ua fur et à mesure des essais et des diverses itérations du lanceur.
Tout à fait! 
On ne peut comparer la fiabilité d'une récupération avec celle d'un lancement . Pour un équipage qui serait à bord , ce qui compte c'est la fiabilité du lancement , pas de la récupération du premier étage revenant sans équipage.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11029
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:La falcon 9 n'a pas 100% de fiabilité, entre l'explosion au sol du copv et la perte d'une capsule dragon en vol.
J'aurais dû dire ce lanceur et pas  la lignée désolé !


Dernière édition par Anovel le Ven 20 Mar 2020 - 9:31, édité 1 fois
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1674
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Tout à fait! 
On ne peut comparer la fiabilité d'une récupération avec celle d'un lancement . Pour un équipage qui serait à bord , ce qui compte c'est la fiabilité du lancement , pas de la récupération du premier étage revenant sans équipage.

Oui mais ici on est sur le fil Starship, l'équipage sera forcément curieux de connaître les stats de récupération rétropropulsée du SECOND étage : le vaisseau dans lequel ils sont.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Pour le moment la statistique du Starship est minable genre 0 % de réussite !!!! :lolnasa:

:iout:
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1674
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:
@Giwa a écrit:Tout à fait! 
On ne peut comparer la fiabilité d'une récupération avec celle d'un lancement . Pour un équipage qui serait à bord , ce qui compte c'est la fiabilité du lancement , pas de la récupération du premier étage revenant sans équipage.

Oui mais ici on est sur le fil Starship, l'équipage sera forcément curieux de connaître les stats de récupération rétropropulsée du SECOND étage : le vaisseau dans lequel ils sont.
En effet ! 
Mais on peut espérer que de nombreux lancements de cargos sans équipage seront faits avant de passer à des transports habités. 
Dans un premier temps, les équipages pourraient rejoindre en orbite ces cargos par des lanceurs plus éprouvés et revenir de même dans des capsules sécurisées.


Dernière édition par Giwa le Ven 20 Mar 2020 - 9:52, édité 1 fois
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11029
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:Pour le moment la statistique du Starship est minable genre 0 % de réussite !!!! :lolnasa:

:iout:
oui mais il y a aussi 0 CU perdu et aucun echec pendant un tir orbital
phenix
phenix

Messages : 2137
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:
@Anovel a écrit:Pour le moment la statistique du Starship est minable genre 0 % de réussite !!!! :lolnasa:

:iout:
oui mais il y a aussi 0 CU perdu et aucun echec pendant un tir orbital

:megalol:

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:
@Anovel a écrit:Pour le moment la statistique du Starship est minable genre 0 % de réussite !!!! :lolnasa:

:iout:
oui mais il y a aussi 0 CU perdu et aucun echec pendant un tir orbital
Au contraire je dirai! Le starship (avec sa version primitive du hooper) a un vol à son actif, sur un seul de prévu, avec 100% de réussite et un atterrissage réussi! Donc pour l’instant le starship a un taux de réussite à l’atterrissage supérieur à la Falcon 9...

Bon ok on fait ce qu’on veux avec les chiffres... 

:lol!:
gaby-light
gaby-light

Messages : 437
Inscrit le : 23/04/2010
Age : 35 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Vous trouverez dans le lien ci-dessous une petite friandise (pour les anglophones), il s'agit du "STARSHIP USERS GUIDE".

https://www.spacex.com/sites/spacex/files/starship_users_guide_v1.pdf
Florent D
Florent D

Messages : 289
Inscrit le : 22/01/2018
Age : 28 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


@Florent D a écrit:Vous trouverez dans le lien ci-dessous une petite friandise (pour les anglophones), il s'agit du "STARSHIP USERS GUIDE".

https://www.spacex.com/sites/spacex/files/starship_users_guide_v1.pdf
:cheers: :cheers: :ven:  Merci Florend D.... il manque juste que tu le traduises  :blbl: bravo
Ça a l’air passionnant !
avatar
YoannMR

Messages : 262
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas


@Florent D a écrit:Vous trouverez dans le lien ci-dessous une petite friandise (pour les anglophones), il s'agit du "STARSHIP USERS GUIDE".

https://www.spacex.com/sites/spacex/files/starship_users_guide_v1.pdf
Eh bien ! C'est sur que si ils prennent pas les devants là je sais pas ce que c'est !!!
Reste plus qu'à trouver quoi faire avec ce Starship ! Si c'est pas un appel du pied pour leurs confier les débarquements sur la Lune ça y ressemble fort !
Auraient-ils dans l'idée de torpiller le SLS ?
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1674
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


A part le volume sous coiffe, les facteurs de charge et l'environnement acoustique, cela n'a pas grand-chose à voir avec un vrai user's guide ! Il n'y que peu de spécifications techniques. Celui du New Glenn de Blue Origin est autrement plus précis de ce point de vue.


Dernière édition par BBspace le Mar 31 Mar 2020 - 19:26, édité 1 fois
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2410
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


La première utilisation du Starship sera ... des tests, des tests et encore des tests  :megalol:

Mais les premières missions opérationnelles emporteront, à n'en pas douter, des grappes de Starlink.
A partir de là, les tarifs seront dévoilés et la confiance des opérateurs et des institutions arrivera.
avatar
MrFrame

Messages : 495
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 2606
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Une question qui me vient suite à l'échec SN3 : à vide, le Starship n'a pas besoin d'être pressurisé pour tenir debout (ce qui reste à prouver pour une partie habitable équipée dans la coiffe, ou un gros satellite posé au sommet, mais bon admettons que ce soit le cas). Qu'en sera-t-il pour le Super Heavy une fois le Starship + sa charge utile posés au sommet ??? Ça va commencer à peser lourd, et s'il faut pressuriser pendant l'empilage ça va compliquer les opérations.
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Toujours du bas vers le haut :megalol:
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 473
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 70 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Il n'y a encore aucun prototype du Super Heavy qui soit en construction ..... si on ne sait pas s'il pourra décoller par lui-même .... envisager de mettre "du lourd" par dessus c'est itérer un peu trop loin.
montmein69
montmein69

Messages : 17798
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ben j'espère quand même qu'ils y réfléchissent avant la construction :D

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Ben j'espère quand même qu'ils y réfléchissent avant la construction :D
Ben , il faut l’espérer ... , même pour ceux qui ne sont pas fan de SpaceX  , il ne faudrait pas les considérer comme les idiots du village ... de Boca  Chica !  ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11029
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Je pense que la conception du SuperHeavy est plus simple.
N'étant qu'un premier étage qui n'a pas vocation à être satellisé, il n'y aura pas cette obsession de gagner le moindre gramme. Les parois seront très certainement bien plus épaisses pour supporter le poids du Starship avec son plein et sa charge utile.
avatar
MrFrame

Messages : 495
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


Je ne crois pas qu'on ait d'indication sur les choix techniques précis qui sont envisagés pour la construction du Super Heavy. Ils y réfléchissent sans aucun doute ... les contenus de ces réflexions ne sont pas connues. Tant que le Starship n'est pas finalisé dans une version qui vole .... il y a tellement de données inconnues ou imprécises sur sa structure et ce qu'il devra transporter, qu'elles ne sont donc pas réellement utilisables même par des génies.

Si le Super Heavy reste effectivement un lanceur suborbital, il ne faut pas oublier que c'est le Starship qu'il porte qui devra faire le reste du travail (question delta V) pour atteindre la vitesse de satellisation. Et qu'il est prévu que cela consommera la quasi totalité de ses ergols (ce qui lui permettra de se maintenir "à sec" sur l'orbite basse d'attente).
C'est là qu'il devra recevoir la visite de Starship ravitailleurs (un ou probablement deux exemplaires effectueront des rotations*) , qui effectueront leurs vols sur le même principe - à plusieurs reprises - pour monter des réservoirs de CU remplis de ces ergols (il a été plus ou moins annoncé 4 à 5 vols de ravitaillement).
* un ou deux Super Heavy seront-ils alors nécessaires pour accélérer les rotations ?

Donc il y a intérêt à ce que le Super Heavy pousse le plus possible, pour que le Starship ravitailleur puisse avoir une CU d'ergols maximisée .. donc des réservoirs de fret-ergol de capacité la plus grande possible.

Plus le Super Heavy est alourdi (sans aucun doute une nécessité pour renforcer la structure) .... plus le bilan aboutissant à la CU finale d'ergols disponible en orbite est défavorable.
montmein69
montmein69

Messages : 17798
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 18 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 13 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum