StarShip / SuperHeavy - Suivi du développement

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Wakka a écrit::megalol:

Belles images de synthèse.
Donc, je me suis fait piéger par la simulation de l’appontage sur la planche en bois qui m'a fait croire à des maquettes réelles :D ... en tout cas   :ven: à l'artiste !

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10900
Inscrit le : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Autant pour le SuperHeavy et ses ailettes qui augmentent le polygone de sustentation je ne suis pas inquiet, mais pour le Starship et ses 6 mini-pieds... Comment peux-t-on raisonnablement croire que ça va tenir debout? Il n'y a qu'a regarder le LEM pour s'en convaincre, a l'époque les ingénieurs avaient peur d'un retournement du module en cas d’atterrissage un peu violent. Ici les ingénieurs de SpaceX semblent ultra confiant sur le fait qu'un mastodonte pareil va tenir debout sur des sols meubles et inégaux que sont ceux de la Lune et de Mars
Merlin
Merlin

Messages : 341
Inscrit le : 14/07/2009
Age : 34 Masculin
Localisation : Mayotte

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:je ne sais pas trop où poster cette simulation réelle en modèles réduits ... mais bon, je la trouve assez époustouflante ... :ven: le maquettiste amateur !
                                                                                          C'est l'heure de la récré ? :megalol:

                                               
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Ripley a écrit:
@Giwa a écrit:je ne sais pas trop où poster cette simulation réelle en modèles réduits ... mais bon, je la trouve assez époustouflante ... :ven: le maquettiste amateur !
                                                                                          C'est l'heure de la récré ? :megalol:

                                               
Mais c'est dingue cette maquette! Le gars arrive à parfaitement maitriser l'atterrissage vertical façon spaceX, et semble disposer d'un mini moteur fusée opérationnel! :bounce1: Sans compter les instruments indispensables type gyroscope/accéléromètre et toute l'électronique... C'est époustoufflant! :ven:
Je serais Elon Musk, je l'engagerai sur le champs, tant pour ce qu'il peut apporter à l'entreprise que pour éviter qu'il serve un concurrent...
Quelqu'un a des précisions quant au moteur utilisé? Il semble qu'il arrive à moduler la poussée (et peu de fumée) donc à priori c'est des ergols liquides...
Roch
Roch

Messages : 109
Inscrit le : 11/01/2018
Age : 34 Masculin
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas


Non, mais Roch, tu ne vois pas que ce sont des images de synthèse ???

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22735
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Non, mais Roch, tu ne vois pas que ce sont des images de synthèse ???
J'ai vu ça sur mon smartphone au boulot, donc ça m'a échappé... :oops: :scratch:
Bon du coup c'est moins dingue que cela ne m'a paru dans un premier temps... :megalol:
Roch
Roch

Messages : 109
Inscrit le : 11/01/2018
Age : 34 Masculin
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas


@Roch a écrit:
@Wakka a écrit:Non, mais Roch, tu ne vois pas que ce sont des images de synthèse ???
J'ai vu ça sur mon smartphone au boulot, donc ça m'a échappé... :oops: :scratch:

Ah, ok. Parce qu'en plein écran, c'est flagrant. ;)

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22735
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


C'est très bien fait quand même ! Mais cela reste virtuel tout en donnant l'impression de vraies casseroles empilées !
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:C'est très bien fait quand même ! Mais cela reste virtuel tout en donnant l'impression de vraies casseroles empilées !
A se demander tout de même s’il n’y a pas un mixage de quelques séquences  d’une fusée d’amateur avec ces vidéos de synthèse. En tout cas c’est bien ficelé...même les aboiements du chien pour faire croire qu’il est un peu apeuré par ce décollage , et ce décollage au moyen d’une mèche pour rendre crédible que c’est tout de même une fusée d’amateur, ainsi que l’appontage virtuel sur une planche flottante .:D
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10900
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Il y a par contre un gars qui fait atterrir une fusée à l’aide de moteur à poudre. C’est INNcroyable !
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 452
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Dans toutes les représentations du SS-SH au décollage, je suis étonné de ne pas voir de givre (glace) au niveau des réservoirs d’oxygène et peut-être aussi au niveau du méthane. L’ensemble devrait être blanc ou en tout cas mat dû au givre. Le Starhopper devait avoir de petits réservoirs intégrés, à mon avis !... Mais bon je me trompe peut-être.
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 452
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


@wettnic a écrit:Il y a par contre un gars qui fait atterrir une fusée à l’aide de moteur à poudre. C’est INNcroyable !
C’était incroyable...mais maintenant avec la miniaturisation de l’électronique, des calculateurs et des capteurs, l’impossible apparemment devient possible comme le retour en rétropropulsion de propulseurs à poudre dont la poussée est très peu modulable.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10900
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:
C’était incroyable...mais maintenant avec la miniaturisation de l’électronique, des calculateurs et des capteurs, l’impossible apparemment devient possible comme le retour de propulseurs à poudre dont la poussée est très peu modulable.

Oui, il faut quand même être un "bricoleur touche à tout" fort doué pour maîtriser tout cela.

Il semble pour cet exemple précis que ce serait impossible - en tout cas complexe - de faire décoller l'engin par cette même propulsion. On ne peut garder une "réserve" de poudre pour gérer le retour et l'atterrissage. :scratch:

Ici on utilise un drone pour effectuer la montée_assistée

StarShip / SuperHeavy - Suivi du développement - Page 4 Fuszoe10
montmein69
montmein69

Messages : 17668
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Oui c'est sûr, pour réussir ça, il faut être bricoleur touche à tout et très doué... :hot:
Concernant le modulage de poussée d'un propulseur à poudre, peut-être est-il possible d'installer, sur les cotés de la fusée, des trous fermés par des valves, dont le niveau d'ouverture permettrait de moduler la poussée verticale, en faisant baisser le volume de gaz éjectés par la tuyère... :scratch:
Roch
Roch

Messages : 109
Inscrit le : 11/01/2018
Age : 34 Masculin
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@Giwa a écrit:
C’était incroyable...mais maintenant avec la miniaturisation de l’électronique, des calculateurs et des capteurs, l’impossible apparemment devient possible comme le retour de propulseurs à poudre dont la poussée est très peu modulable.

Oui, il faut quand même être un "bricoleur touche à tout" fort doué pour maîtriser tout cela.

Il semble pour cet exemple précis que ce serait impossible - en tout cas complexe - de faire décoller l'engin par cette même propulsion. On ne peut garder une "réserve" de poudre pour gérer le retour et l'atterrissage. :scratch:

Ici on utilise un drone pour effectuer la montée_assistée

StarShip / SuperHeavy - Suivi du développement - Page 4 Fuszoe10
Effectivement! Cela ne peut être envisager qu'avec des propulseurs à poudre séparés pour la propulsion et pour la rétropropulsion. Mais peut-être que nous ne sommes pas au bout de nos surprises?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10900
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Roch a écrit:Oui c'est sûr, pour réussir ça, il faut être bricoleur touche à tout et très doué... :hot:
Concernant le modulage de poussée d'un propulseur à poudre, peut-être est-il possible d'installer, sur les cotés de la fusée, des trous fermés par des valves, dont le niveau d'ouverture permettrait de moduler la poussée verticale, en faisant baisser le volume de gaz éjectés par la tuyère... :scratch:
Je ne pense pas que la poussée du moteur soit modulée. Par contre, le gars connait bien sa courbe de poussée, et l'engin doit calculer en fonction de sa vitesse et de l'altitude, le moment de mise à feu. Dans la suite de la vidéo, on voit une carte électronique équipée d'un capteur de pression et d'une centrale inertielle (IMU).
fredB
fredB

Messages : 1757
Inscrit le : 02/09/2007
Age : 54 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@fredB a écrit:
@Roch a écrit:Oui c'est sûr, pour réussir ça, il faut être bricoleur touche à tout et très doué... :hot:
Concernant le modulage de poussée d'un propulseur à poudre, peut-être est-il possible d'installer, sur les cotés de la fusée, des trous fermés par des valves, dont le niveau d'ouverture permettrait de moduler la poussée verticale, en faisant baisser le volume de gaz éjectés par la tuyère... :scratch:
Je ne pense pas que la poussée du moteur soit modulée. Par contre, le gars connait bien sa courbe de poussée, et l'engin doit calculer en fonction de sa vitesse et de l'altitude, le moment de mise à feu. Dans la suite de la vidéo, on voit une carte électronique équipée d'un capteur de pression et d'une centrale inertielle (IMU).
D'ailleurs il présente plusieurs graphes avec en abscisse le temps et en ordonnée l’altitude et aussi la vitesse, et peut-être aussi l'accélération
Il indique aussi qu'il n'y a pas de contrôle de la poussée par étranglement comme avec les propergols liquides, mais seulement une précision sur l'instant d'allumage du propulseur à poudre. Cette fusée embarque en plus de l'ordinateur de vol, un gyroscope nécessaire lorsque le moteur fonctionne  pour continuer à déterminer la verticale . Et il a bien l'intention d'associer à cet étage de retour, un étage pour le lancement . Disons lui bonne chance ...ou merde, mot qu'il utilise lui même au début de cette vidéo.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10900
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Et il a bien l'intention d'associer à cet étage de retour, un étage pour le lancement . .

Et si l'étage de lancement de l'étage de retour .... doit être aussi récupéré .... il faudra lui associer ..... un étage de retour .... qu'il faudra lancer ....
... Cela aurait un petit air de réminiscence des principes Shadoks racontés par Claude Pieplu 🤡

montmein69
montmein69

Messages : 17668
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


LOL Allons, je ne pense pas que ce jeune ingénieur n’est pas envisagé ce problème shadockien 
Je pense que son objectif est d’abord de porter plus haut sa fusée à récupérer au moyen d’abord d’un premier étage non récupérable . Après si ça continuer à fonctionner il faudra transformer ce second étage récupérable en premier étage récupérable...et là pas sûr qu’il continuera les lanceurs à poudre choisis au départ car moins complexe à gérer pour la logistique .
En tout cas je me suis posé aussi ce problème à la Shadock si on persiste dans un lanceur récupérable à poudre.
Comme on ne peut éteindre un lanceur à poudre et le rallumer, je ne vois que la solution de deux compartiments à poudre tête -bêche.
En fin de combustion du compartiment principal, ce premier étage est retourné et retombe en chute libre avant l’allumage du second compartiment pour le freinage final .
Après faudrait-il le récupérer sur une plateforme ou le laisser flotter sur l’océan et le tracter ?
Pourquoi pas? Un lanceur à poudre est plus robuste qu’un lanceur à ergols liquides et comme le freinage final aurait évité un choc brutal lors du contact avec l’eau , il pourrait ne pas être endommagé.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10900
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Comme quoi même le journal Tintin pouvait avoir d'autres références que la fusée d'Hergé... (celle-ci est très "Musk", isn't ?)

StarShip / SuperHeavy - Suivi du développement - Page 4 30990210
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas


Je trouve quand même que la ressemblance avec le Starship est assez approximative.
Voir le site de SpaceX qui s’est d’ailleurs bien étoffé concernant ce lanceur :
https://www.spacex.com/starship
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10900
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas




[mod]Intégration de la vidéo

Thierz[/mod]
avatar
Nostromo

Messages : 97
Inscrit le : 09/09/2018
Age : 25 Masculin
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


@BBspace a écrit:Comme quoi même le journal Tintin pouvait avoir d'autres références que la fusée d'Hergé... (celle-ci est très "Musk", isn't ?)

 Un peu, mais il y a encore plus "Starshipien" dans ce même numéro datant de 1958 (consultable ici: http://bellier.co/Tintin%20belges/tintin1958/17/page1.htm )

StarShip / SuperHeavy - Suivi du développement - Page 4 Fusee10
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


Les dates estimées par Gwynne Shotwell sur les jalons à venir du starship :

https://twitter.com/HarryStoltz1/status/1186751160008359936

Premier vol orbital d'ici 1 an (ça contraste avec le "6 mois" annoncé par Musk il y a 1 mois)
Atterrissage sur la lune 2022
Vol habité autour de la lune 2023
Vol habité sur la lune 2024

Clairement il y a volonté de doubler Artémis. Enfin, plutôt de rentrer dans le programme par la fenêtre, faute d'avoir pu rentrer par la porte.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6556
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Je ne crois pas une seconde à ce calendrier.
BBspace
BBspace
Rédacteur
Rédacteur

Messages : 2332
Inscrit le : 21/11/2009
Age : 72 Masculin
Localisation : Seine-et-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum