Ariane 6 - Le nouveau lanceur (4/4)

Page 28 sur 30 Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (4/4) - Page 28 Empty Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (4/4)

Message Mar 13 Déc 2022 - 11:22


Sous le portique mobile de la zone de lancement numéro 4 du CSG, se dévoile le modèle des essais combinés d'Ariane6, complètement assemblé.
Thierry VALLEE @thivallee

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (4/4) - Page 28 Image463

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (4/4) - Page 28 Image462

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (4/4) - Page 28 Image504

Wakka
Admin
Admin

Messages : 28485
Inscrit le : 10/07/2008

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (4/4) - Page 28 Empty Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (4/4)

Message Mar 13 Déc 2022 - 11:52


Si le modèle de test est "complètement assemblé" sait-on quand les essais combinés vont commencer et si une durée prévisionnelle  (approximative) de leur durée* est envisagée ?

* disons une fourchette .... entre le "tout va bien" et le "quelques difficultés inattendues sont  apparues"  FB_clinoeil
montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Voici les défis qu'Ariane 6 doit relever avant de pouvoir décoller :

https://www.clubic.com/arianespace/actualite-452145-voici-les-defis-qu-ariane-6-doit-relever-avant-de-pouvoir-decoller.html

Q4 2023 semble bien dur a tenir, surtout avec toute la pression et les attentes autour de ce vol inaugural qui doit être un sans-faute.
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 32
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 23 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


TheRathalos a écrit:Voici les défis qu'Ariane 6 doit relever avant de pouvoir décoller :

https://www.clubic.com/arianespace/actualite-452145-voici-les-defis-qu-ariane-6-doit-relever-avant-de-pouvoir-decoller.html

Q4 2023 semble bien dur a tenir, surtout avec toute la pression et les attentes autour de ce vol inaugural qui doit être un sans-faute.

oh oui.. surtout que le journaliste ne sait pas tout...
avatar
bds973

Messages : 1279
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


Ce passage de l'article ... ne peut pas en tout cas, être qualifié de "complètement rassurant "

C’est alors que le matériel dédié au premier vol devra être sur place, pour passer à la première campagne et au tir inaugural ! Ce premier exemplaire est encore en Europe, dans les différents centres de production : les équipes se tiennent prêtes à d’éventuelles modifications si les derniers tests révèlent des erreurs.
montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Ce passage de l'article ... ne peut pas en tout cas, être qualifié de "complètement rassurant "

C’est alors que le matériel dédié au premier vol devra être sur place, pour passer à la première campagne et au tir inaugural ! Ce premier exemplaire est encore en Europe, dans les différents centres de production : les équipes se tiennent prêtes à d’éventuelles modifications si les derniers tests révèlent des erreurs.


Pour le vol inaugural d'A5 les étages n’étaient arrivé en Guyane que ~5 mois avant le lancement je crois, je ne sais si c'est le plus inquiétant dans tout ça.
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 32
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 23 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Bon, on a qqs soucis pour prévoir un premier vol ; c'est l'histoire des premiers lancements d'un nouveau vecteur ; cela a toujours été comme ça. :fb_triste:
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15999
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 80 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Je ne comprends pas. 

Ariane 6 n'innove pas et pourtant c'est en retard? 

Lorsque Ariane 6 a été décidée, tout le monde savait que de l'autre côté de l'étang (across the pond), une société privée ambitionnait de réutiliser son premier étage TOUT EN lançant des satellites en orbite ! Donc en même temps que des tests se faisaient sur le premier étage, les clients privés ou publics étaient satisfaits que leurs satellites étaient mis à poste! Aucune perte de temps et innovation en même temps. En avril 2014, de sérieux progrès pour le retour étaient démontrés.
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


le plus inquiétant c'est l'arrêt Ariane 5 en avril alors que le successeur n'aura même pas volé
Ariane 4 a volé de 1988 à 2003
alors que Ariane 5 a décollé en 1996 pendant 7 ans nous avions simultanément A4 & A5

là c'est la cata en 44 ans d'Ariane ce sera la première fois que l'Europe n'aura plus accès à l'Espace orbite basse et GTO FB_peur
AVENTURESDANSLESPACE
AVENTURESDANSLESPACE

Messages : 347
Inscrit le : 29/03/2012
Age : 61 Masculin
Localisation : Paris Sud

Revenir en haut Aller en bas


AVENTURESDANSLESPACE a écrit:le plus inquiétant c'est l'arrêt Ariane 5 en avril alors que le successeur n'aura même pas volé
Ariane 4 a volé de 1988 à 2003
alors que Ariane 5 a décollé en 1996 pendant 7 ans nous avions simultanément A4 & A5

là c'est la cata en 44 ans d'Ariane ce sera la première fois que l'Europe n'aura plus accès à l'Espace orbite basse et GTO FB_peur
Avec les retards de Syracuse 4B, ptet que le gap entre A5 et A6 sera de moins de 6 mois! FB_rire3
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 32
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 23 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


TheRathalos a écrit:
AVENTURESDANSLESPACE a écrit:le plus inquiétant c'est l'arrêt Ariane 5 en avril alors que le successeur n'aura même pas volé
Ariane 4 a volé de 1988 à 2003
alors que Ariane 5 a décollé en 1996 pendant 7 ans nous avions simultanément A4 & A5

là c'est la cata en 44 ans d'Ariane ce sera la première fois que l'Europe n'aura plus accès à l'Espace orbite basse et GTO FB_peur
Avec les retards de Syracuse 4B, ptet que le gap entre A5 et A6 sera de moins de 6 mois! FB_rire3

syracuse n'est pas en retard - c'est son co-passager allemand H2SAT .... Mais avec OHB c'est une habitude
avatar
bds973

Messages : 1279
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


AVENTURESDANSLESPACE a écrit:le plus inquiétant c'est l'arrêt Ariane 5 en avril alors que le successeur n'aura même pas volé
Ariane 4 a volé de 1988 à 2003
alors que Ariane 5 a décollé en 1996 pendant 7 ans nous avions simultanément A4 & A5

là c'est la cata en 44 ans d'Ariane ce sera la première fois que l'Europe n'aura plus accès à l'Espace orbite basse et GTO FB_peur

Two uncomfortable truths: Europe’s launch sector is in crisis, and no one knows how to end it

https://www.spaceintelreport.com/two-uncomfortable-truths-europes-launch-sector-is-in-crisis-and-no-one-knows-how-to-end-it/
avatar
bds973

Messages : 1279
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


bds973 a écrit:
TheRathalos a écrit:
Avec les retards de Syracuse 4B, ptet que le gap entre A5 et A6 sera de moins de 6 mois! FB_rire3

syracuse n'est pas en retard - c'est son co-passager allemand H2SAT .... Mais avec OHB c'est une habitude
Merci, j’étais pas sur de quel satellite causait le retard.
bds973 a écrit:
AVENTURESDANSLESPACE a écrit:le plus inquiétant c'est l'arrêt Ariane 5 en avril alors que le successeur n'aura même pas volé
Ariane 4 a volé de 1988 à 2003
alors que Ariane 5 a décollé en 1996 pendant 7 ans nous avions simultanément A4 & A5

là c'est la cata en 44 ans d'Ariane ce sera la première fois que l'Europe n'aura plus accès à l'Espace orbite basse et GTO FB_peur

Two uncomfortable truths: Europe’s launch sector is in crisis, and no one knows how to end it

https://www.spaceintelreport.com/two-uncomfortable-truths-europes-launch-sector-is-in-crisis-and-no-one-knows-how-to-end-it/
Est-ce que quelqu'un a un abonnement Spaceintelreport?
TheRathalos
TheRathalos

Messages : 32
Inscrit le : 11/12/2022
Age : 23 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Il me semble qu'il y a de nombreux articles en français sur la question.

Nous sommes entre francophones et donc les lanceurs sont la question sensible !

Il n'y a pas seulement le "gap" entre Ariane 5 et 6, l'échec du Vega-C et l'arrêt de la coopération avec la Russie !

Il y a autre chose aussi qui est plutôt un travers en Europe, quand on voit ce qui se passe aux USA. Est-ce que l'ESA a les moyens de trouver, aider des entreprises privées pour qu'elles fassent le travail?
Faut-il toujours demander aux états? L'ironie c'est que comme Isabelle Sourbès Verger l'a dit à la Villette et sur Arte, les européens veulent tous tout faire, au lieu de fédérer comme depuis les années 70. Comme SpaceX prouve qu'on peut lancer une satellite pour moins cher, chaque pays veut faire de même ! Alors qu'on est loin de rivaliser avec la Falcon 9.
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:

Il y a autre chose aussi qui est plutôt un travers en Europe, quand on voit ce qui se passe aux USA. Est-ce que l'ESA a les moyens de trouver, aider des entreprises privées pour qu'elles fassent le travail?
Faut-il toujours demander aux états?

N'oublions pas tout de même que les commandes du DOD aident bien au lancement des nouveautés aux Etats-Unis (ou au renforcement des constructeurs aussi bien du New Space que du Old Space comme Boeing, ULA etc ....).
En Europe on a des "plans de relance" , des "remises sur les charges pour ne pas dire exonérations" ..... mais comme cela s'appuie souvent sur des emprunts d'Etat (ou de l'UE qui ensuite répartit) ..... on tourne en rond.
montmein69
montmein69

Messages : 19589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:
Raoul a écrit:

Il y a autre chose aussi qui est plutôt un travers en Europe, quand on voit ce qui se passe aux USA. Est-ce que l'ESA a les moyens de trouver, aider des entreprises privées pour qu'elles fassent le travail?
Faut-il toujours demander aux états?

N'oublions pas tout de même que les commandes du DOD aident bien au lancement des nouveautés aux Etats-Unis (ou au renforcement des constructeurs aussi bien du New Space que du Old Space comme Boeing, ULA etc ....).
En Europe on a des "plans de relance" , des "remises sur les charges pour ne pas dire exonérations"  ..... mais comme cela s'appuie souvent sur des emprunts d'Etat (ou de l'UE qui ensuite répartit) ..... on tourne en rond.

Exact. Je me demande combien SpaceX a touché de la NASA et du DoD ?
vp
vp

Messages : 3860
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Au début, le DOD a préféré contracter avec les firmes habituelles (Northrop, ULA, Boeing) et Elon et Gwinne sont allé au Pentagone défendre la cause de SpaceX (leur fusée étant de plus en plus fiable et surtout rapidement disponible), donc au DOD, ils ont compris l'intérêt de travailler avec eux.....Puis il y a les qualités de Starlink et depuis la guerre, ils s'aperçoivent que ces satellites ont une technologie plus avancée que celle du DOD !   

La NOAA qui est aussi une agence publique, a aussi besoin de SpaceX.....

En Europe, la même chose doit être possible pour des lanceurs privés mis en concurrence, non?
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


vp a écrit:Exact. Je me demande combien SpaceX a touché de la NASA et du DoD ?
Difficile à savoir, car toutes les informations ne sont pas forcément communiquées.
Toutefois, on peut au moins faire une estimation pour ce qu'a payé (ou est sur le point de payer) la NASA en se basant sur les informations publiques des grands programmes commerciaux.

Que savons-nous donc?
- COTS: 396 millions de $
- CRS-1 (avec ses avenants): 3, 04 milliards de $
- CRS-2: non public par opérateur, mais 14 vols sont prévus pour SpaceX. En extrapolant un coût moyen comparable à CRS-1 (soit environ 150 millions le tir), on peut estimer la part de SpaceX à 2,1 milliards de $
- CCDev (contrat initial + les nouveaux vols commandés): 4,93 milliards de $
- HLS (tout compris, ainsi que la commande pour Artemis IV): 4,175 milliards de $

L'ensemble représente environ 15 milliards de $.

A cela, il faut ajouter le contrat GLS (Dragon XL).
Mais nous n'avons que le montant global à se partager sur 15 ans entre les différents contractants, soit 7 milliards.
En extrapolant que la part de SpaceX serait de 40% (comparable à CRS), ceci ferait environ 3 milliards de plus pour SpaceX

Du côté du DoD, une dizaine de missions sont déjà partie et une demi-douzaine devraient partir en 2023.
Je n'ai pas tous les montants, mais ceux que j'avais vu étaient de l'ordre de 200 millions de $ le tir.
Donc (pure extrapolation), on pourrait estimer à 2 milliards de déjà payés et 1,2 milliards à venir.

Lorsque l'on fait la grande synthèse, ça ferait environ 20 milliards de $ de commande publique déjà injectée (ou injectée dans un avenir proche) dans les poches de SpaceX.
Choros
Choros

Messages : 602
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


SpaceX touche peut-être beaucoup mais jls payent pour les trois pas de tirs et les trois zones d'atterrissages car ces aires sont toujours propriétés de l'armée ou de la NASA.
Si l'on met en balance les aides pour Ariane et les subventions pour certains vols commerciaux je ne suis pas sur que la balance soit en faveur du lanceur européen .
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2449
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 65 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Choros a écrit:
vp a écrit:Exact. Je me demande combien SpaceX a touché de la NASA et du DoD ?
Difficile à savoir, car toutes les informations ne sont pas forcément communiquées.
Toutefois, on peut au moins faire une estimation pour ce qu'a payé (ou est sur le point de payer) la NASA en se basant sur les informations publiques des grands programmes commerciaux.

Que savons-nous donc?
- COTS: 396 millions de $
- CRS-1 (avec ses avenants): 3, 04 milliards de $
- CRS-2: non public par opérateur, mais 14 vols sont prévus pour SpaceX. En extrapolant un coût moyen comparable à CRS-1 (soit environ 150 millions le tir), on peut estimer la part de SpaceX à 2,1 milliards de $
- CCDev (contrat initial + les nouveaux vols commandés): 4,93 milliards de $
- HLS (tout compris, ainsi que la commande pour Artemis IV): 4,175 milliards de $

L'ensemble représente environ 15 milliards de $.

A cela, il faut ajouter le contrat GLS (Dragon XL).
Mais nous n'avons que le montant global à se partager sur 15 ans entre les différents contractants, soit 7 milliards.
En extrapolant que la part de SpaceX serait de 40% (comparable à CRS), ceci ferait environ 3 milliards de plus pour SpaceX

Du côté du DoD, une dizaine de missions sont déjà partie et une demi-douzaine devraient partir en 2023.
Je n'ai pas tous les montants, mais ceux que j'avais vu étaient de l'ordre de 200 millions de $ le tir.
Donc (pure extrapolation), on pourrait estimer à 2 milliards de déjà payés et 1,2 milliards à venir.

Lorsque l'on fait la grande synthèse, ça ferait environ 20 milliards de $ de commande publique déjà injectée (ou injectée dans un avenir proche) dans les poches de SpaceX.
 ... sur environ 20 ans.
jassifun
jassifun

Messages : 3188
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 35 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Si l'estimation - COTS: 396 millions de $
- CRS-1 (avec ses avenants): 3, 04 milliards de $

est exacte

cela veut dire que la NASA a eu le Dragon v1 et une vingtaine de vols pour ce prix.

L'ESA a eu cinq vols ATV pour un montant comparable. Et l'ATV ne comporte pas la capacite de retour sur terre...
jassifun
jassifun

Messages : 3188
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 35 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Et voilà! 

L'ATV a été entièrement construit, assemblé sans sous-traitants, dans un seul endroit ? Ca m'étonnerait ! 

C'est sans sous-traitants et tout dans un seul endroit que SpaceX fonctionne !
Raoul
Raoul

Messages : 2748
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:Et voilà! 

L'ATV a été entièrement construit, assemblé sans sous-traitants, dans un seul endroit ? Ca m'étonnerait ! 

C'est sans sous-traitants et tout dans un seul endroit que SpaceX fonctionne !
En d'autres termes, le retour géographique est une véritable plaie !
GNU Hope
GNU Hope

Messages : 560
Inscrit le : 25/07/2016
Age : 56 Masculin
Localisation : Jargeau Loiret

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit: ... sur environ 20 ans.
Oui, tout à fait.
Je me bornais ici à faire une estimation des contrats, mais sommes toutes ce ne sont pas des investissements gabégiques par rapport aux capacités américaines et à ce que d'autres prestataires ont reçus.
Par comparaison, Boeing a reçu 4,2 milliards de $ pour Starliner. Quand on cumule toutes les dépenses des différents "rounds", on a un total de 5,1 milliards.
Pour une capsule qui n'est toujours pas opérationnelle. Et pour laquelle Boeing a rajouté de sa propre poche environ 900 millions de $.

SpaceX ne coûte donc pas très cher par rapport aux autres et c'est plutôt un bon investissement.

jassifun a écrit:Si l'estimation - COTS: 396 millions de $
- CRS-1 (avec ses avenants): 3, 04 milliards de $

est exacte

cela veut dire que la NASA a eu le Dragon v1 et une vingtaine de vols pour ce prix.

L'ESA a eu cinq vols ATV pour un montant comparable. Et l'ATV ne comporte pas la capacite de retour sur terre...
Et à titre de comparaison, les vols Cygnus coûtent environ 190 millions de $ l'unité (150 pour Dragon).

GNU Hope a écrit:En d'autres termes, le retour géographique est une véritable plaie !
Ca n'aide pas, mais je pense aussi que la culture d'entreprise contribue à cette moindre performance.
Voire ce que je dis plus haut sur Boeing et son Starliner alors qu'elle n'est pas concernée par le retour géographique.

En laissant trainer mes yeux, ici , sur Twitter ou ailleurs, sur différents commentaires concernant le spatial, je vois beaucoup de récriminations sur le management de Musk: cadences infernales, turn-over, etc...
Sans doute détestable du point de vue de l'employé. Mais les résultats sont là.
C'est à mon avis davantage ce type de direction qui est un avantage pour SpaceX alors qu'a contrario les autres acteurs semblent plus à la peine.
Il faudra voir au sein de la kyrielle de start-up, parmi celles qui réussiront, quel type de management (et donc de culture d'entreprise) s'y impose.
Choros
Choros

Messages : 602
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (4/4) - Page 28 Empty Retour géographique

Message Dim 8 Jan 2023 - 11:50


@Choros,

Le problème de Boeing n'est effectivement pas lié au retour géographique mais au syndrome de Parkinson. Plus une entreprise vieillit, plus elle consomme de ressources pour produire la même quantité. Il n'y a qu'à voir les problèmes qu'ils ont avec les 737 Max.

Pour la coopération européenne, la règle du retour géographique conduit à morceler les différents sites de production. Cela conduit également à confier à des pays des tâches que leurs entreprises n'ont pas les compétences de réaliser.
C'est d'autant plus grave avec un pays comme l'Allemagne, dont l'objectif primaire est de faire travailler ses entreprises et non la pérennité du projet.
Nous, l'Europe, devrions subordonner le retour géographique à un niveau de compétences industrielles et de coût de production.
GNU Hope
GNU Hope

Messages : 560
Inscrit le : 25/07/2016
Age : 56 Masculin
Localisation : Jargeau Loiret

Revenir en haut Aller en bas


GNU Hope a écrit:Nous, l'Europe, devrions subordonner le retour géographique à un niveau de compétences industrielles et de coût de production.
Ce qui voudrait dire que la plupart des pays devraient casquer au profit d'un seul (ou d'un très faible nombre).
Qui acceptera ça politiquement parlant?
Choros
Choros

Messages : 602
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 28 sur 30 Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum