PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Illuminati




Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 09/10/2019

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 16:08

La différence entre le publique et le privé c'est qu'une compagnie privée n'a pas le droit d'échouer... sinon elle meurt.

Le résultat c'est qu'une compagnie publique (ou semi-publique) peut se lancer dans des projets non rentables ou ayant peu d'impact sur le marché. Ils ne craignent pas la faillite, et cela fait en sorte qu'ils préfèrent rester dans le connu plutôt que dans l'inconnu. Leur mentalité se résume à: "Il est préférable de ne pas toucher à ce qui fonctionne bien, comme ça on ne risque rien, et personne ne met son poste en jeu." Car ce qui compte en fait, c'est de garder leur poste le plus longtemps possible et encaisser leurs chèques de paie.

De son côté la compagnie privée doit avoir une vision à long terme et innover, sans cesse, dans le but de toujours avoir une longueur d'avance sur ses concurrents. Cela les poussent à se dépasser, à imaginer le futur, et à faire en sorte que ce futur se concrétise. Ces compagnies attirent des individus talentueux qui veulent changer les choses et avoir le sentiment que leur travail a un impact important, dans leur domaine, et dans le monde. Ces gens sont souvent jeunes et motivés, et ils sont prêt à se sacrifier pour mener à bien un projet qui leur tient à cœur.

Ceci étant dit, la question que l'on doit se poser c'est: "Qu'est-ce qui empêche une compagnie publique ou semi-publique de travailler sur des projets rentables et innovants comme si elle était une compagnie privée?" C'est si difficile que ça de penser et d'agir comme une start-up, de rester agile et productif, de faire en sorte d'avancer au lieu de stagner? 

Pourquoi une compagnie accepterait mettre temps, énergie, et argent dans un projet qu'elle sait voué à l'échec? Pourquoi ArianeGroup s'est lancée dans le projet Ariane 6, sachant qu'elle ne ferait pas le poids dans un marché en plein bouleversement, et que cela retarderait le développement d'une fusée plus compétitive?

Choisissez votre réponse:
1. Incompétence: Ils font ce qu'ils peuvent mais leurs compétences n'est pas au niveau de celles de leurs concurrents. (Improbable.)
2. Contrainte: Ils ont les mains liées. Ce sont les politiciens qui décident... et ces politiciens sont des cons. (bah oui...)
3. Habitudes: Ils ont toujours fait les choses de cette façon et ça a toujours bien fonctionné, donc on continue dans la même voie.
4. Indifférence: Ils s'en foutent car ce n'est pas leur argent et que peu importe les résultats ils recevront gros salaires et un autre contrat.
5. Corruption: Une partie de l'argent est détournée dans des comptes bancaire offshores privés ou dans des compagnies fantoches.

Ariane 6 aura une vie courte et mouvementée. C'est triste.
Avec un peu plus de vision, de temps, et de travail elle aurait pu être formidable.
Espérons que la prochaine fois sera la bonne...
Revenir en haut Aller en bas
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 1078
Age : 61
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 16:24

Tu as oublié une cause possible :
Manque de vision d'avenir et mauvaise interprétation des nouvelles technologies 

Pour moi c'est un mélange de tout ça sauf peut-être le 5, encore que c'est quand même possible.
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1989
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 16:44

Illuminati a écrit:
La différence entre le publique et le privé c'est qu'une compagnie privée n'a pas le droit d'échouer... sinon elle meurt.

Le résultat c'est qu'une compagnie publique (ou semi-publique) peut se lancer dans des projets non rentables ou ayant peu d'impact sur le marché. Ils ne craignent pas la faillite, et cela fait en sorte qu'ils préfèrent rester dans le connu plutôt que dans l'inconnu. Leur mentalité se résume à: "Il est préférable de ne pas toucher à ce qui fonctionne bien, comme ça on ne risque rien, et personne ne met son poste en jeu." Car ce qui compte en fait, c'est de garder leur poste le plus longtemps possible et encaisser leurs chèques de paie.

De son côté la compagnie privée doit avoir une vision à long terme et innover, sans cesse, dans le but de toujours avoir une longueur d'avance sur ses concurrents. Cela les poussent à se dépasser, à imaginer le futur, et à faire en sorte que ce futur se concrétise. Ces compagnies attirent des individus talentueux qui veulent changer les choses et avoir le sentiment que leur travail a un impact important, dans leur domaine, et dans le monde. Ces gens sont souvent jeunes et motivés, et ils sont prêt à se sacrifier pour mener à bien un projet qui leur tient à cœur.

Ceci étant dit, la question que l'on doit se poser c'est: "Qu'est-ce qui empêche une compagnie publique ou semi-publique de travailler sur des projets rentables et innovants comme si elle était une compagnie privée?" C'est si difficile que ça de penser et d'agir comme une start-up, de rester agile et productif, de faire en sorte d'avancer au lieu de stagner? 

Pourquoi une compagnie accepterait mettre temps, énergie, et argent dans un projet qu'elle sait voué à l'échec? Pourquoi ArianeGroup s'est lancée dans le projet Ariane 6, sachant qu'elle ne ferait pas le poids dans un marché en plein bouleversement, et que cela retarderait le développement d'une fusée plus compétitive?

Choisissez votre réponse:
1. Incompétence: Ils font ce qu'ils peuvent mais leurs compétences n'est pas au niveau de celles de leurs concurrents. (Improbable.)
2. Contrainte: Ils ont les mains liées. Ce sont les politiciens qui décident... et ces politiciens sont des cons. (bah oui...)
3. Habitudes: Ils ont toujours fait les choses de cette façon et ça a toujours bien fonctionné, donc on continue dans la même voie.
4. Indifférence: Ils s'en foutent car ce n'est pas leur argent et que peu importe les résultats ils recevront gros salaires et un autre contrat.
5. Corruption: Une partie de l'argent est détournée dans des comptes bancaire offshores privés ou dans des compagnies fantoches.

Ariane 6 aura une vie courte et mouvementée. C'est triste.
Avec un peu plus de vision, de temps, et de travail elle aurait pu être formidable.
Espérons que la prochaine fois sera la bonne...

Le dénigrement systématique, c'est un peu l'air du temps. Là où je considère votre raisonnement parfaitement erronné c'est que dans l'activité spatiale au sens large les notions de "pur public" et "pur privé" n'existent pas. C'est toujours plus complexe que cela.
Revenir en haut Aller en bas
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1964
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 17:03

Surtout que la différence ne se situe pas là : ULA, SpaceX et ArianeGroup sont toutes trois de droit privé. 
Et toutes trois ont des clients étatiques et ont profité des investissements et des moyens d'organismes publics (Nasa, DoD, Cnes, Onera, etc....). 
La différence réside surtout dans la nature de l'actionnariat et la philosophie des dirigeants. On a eu des visionnaires dans des structures on ne peut plus gouvernementales (von Braun, Korolev) et dans des structures privées (Musk, Bezos).
Revenir en haut Aller en bas
vp


vp

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 45
Localisation : RP
Date d'inscription : 21/09/2005

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 18:31

Illuminati a écrit:
La différence entre le publique et le privé c'est qu'une compagnie privée n'a pas le droit d'échouer... sinon elle meurt.

Le résultat c'est qu'une compagnie publique (ou semi-publique) peut se lancer dans des projets non rentables ou ayant peu d'impact sur le marché. Ils ne craignent pas la faillite, et cela fait en sorte qu'ils préfèrent rester dans le connu plutôt que dans l'inconnu. Leur mentalité se résume à: "Il est préférable de ne pas toucher à ce qui fonctionne bien, comme ça on ne risque rien, et personne ne met son poste en jeu." Car ce qui compte en fait, c'est de garder leur poste le plus longtemps possible et encaisser leurs chèques de paie.

De son côté la compagnie privée doit avoir une vision à long terme et innover, sans cesse, dans le but de toujours avoir une longueur d'avance sur ses concurrents. Cela les poussent à se dépasser, à imaginer le futur, et à faire en sorte que ce futur se concrétise. Ces compagnies attirent des individus talentueux qui veulent changer les choses et avoir le sentiment que leur travail a un impact important, dans leur domaine, et dans le monde. Ces gens sont souvent jeunes et motivés, et ils sont prêt à se sacrifier pour mener à bien un projet qui leur tient à cœur.

Ceci étant dit, la question que l'on doit se poser c'est: "Qu'est-ce qui empêche une compagnie publique ou semi-publique de travailler sur des projets rentables et innovants comme si elle était une compagnie privée?" C'est si difficile que ça de penser et d'agir comme une start-up, de rester agile et productif, de faire en sorte d'avancer au lieu de stagner? 

Pourquoi une compagnie accepterait mettre temps, énergie, et argent dans un projet qu'elle sait voué à l'échec? Pourquoi ArianeGroup s'est lancée dans le projet Ariane 6, sachant qu'elle ne ferait pas le poids dans un marché en plein bouleversement, et que cela retarderait le développement d'une fusée plus compétitive?

Choisissez votre réponse:
1. Incompétence: Ils font ce qu'ils peuvent mais leurs compétences n'est pas au niveau de celles de leurs concurrents. (Improbable.)
2. Contrainte: Ils ont les mains liées. Ce sont les politiciens qui décident... et ces politiciens sont des cons. (bah oui...)
3. Habitudes: Ils ont toujours fait les choses de cette façon et ça a toujours bien fonctionné, donc on continue dans la même voie.
4. Indifférence: Ils s'en foutent car ce n'est pas leur argent et que peu importe les résultats ils recevront gros salaires et un autre contrat.
5. Corruption: Une partie de l'argent est détournée dans des comptes bancaire offshores privés ou dans des compagnies fantoches.

Ariane 6 aura une vie courte et mouvementée. C'est triste.
Avec un peu plus de vision, de temps, et de travail elle aurait pu être formidable.
Espérons que la prochaine fois sera la bonne...

Edifiant, ce manque de recul sur notre société !

Pour m'amuser, je vais jeter un peu d'huile sur le feu :
"La différence entre le publique et le privé c'est qu'une compagnie privée n'a pas le droit d'échouer... sinon elle meurt."
ou elle est mise sous perfusion par le public, si l'entreprise est d'une importance stratégique.

"Il est préférable de ne pas toucher à ce qui fonctionne bien, comme ça on ne risque rien, et personne ne met son poste en jeu."
J'ai envie de parler des transports : trains, avions, lanceurs ou énergie : nucléaire (hier), photovoltaïque (aujourd'hui) ...

"Qu'est-ce qui empêche une compagnie publique ou semi-publique de travailler sur des projets rentables et innovants comme si elle était une compagnie privée?"
Ben ... j'ai envie de dire que lorsque l'entreprise publique devient rentable, on la vend au privé : autoroute (hier), ADP (bientôt).


Il faut raison garder. Dans le système capitaliste actuel, c'est le privé qui crée la richesse, mais il faut de l'investissement public pour que cela fonctionne. L'un ne marche pas sans l'autre ... il faut des routes, des trains, de l'électricité, de l'eau ...
Heureusement que la société ne fait pas que des choses rentables, sinon adieu l'écologie, bonjour la désertification et l'écart entre riches et pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 18:53

Illuminati a écrit:
La différence entre le publique et le privé c'est qu'une compagnie privée n'a pas le droit d'échouer... sinon elle meurt.

Le résultat c'est qu'une compagnie publique (ou semi-publique) peut se lancer dans des projets non rentables ou ayant peu d'impact sur le marché. Ils ne craignent pas la faillite, et cela fait en sorte qu'ils préfèrent rester dans le connu plutôt que dans l'inconnu. Leur mentalité se résume à: "Il est préférable de ne pas toucher à ce qui fonctionne bien, comme ça on ne risque rien, et personne ne met son poste en jeu." Car ce qui compte en fait, c'est de garder leur poste le plus longtemps possible et encaisser leurs chèques de paie.

De son côté la compagnie privée doit avoir une vision à long terme et innover, sans cesse, dans le but de toujours avoir une longueur d'avance sur ses concurrents. Cela les poussent à se dépasser, à imaginer le futur, et à faire en sorte que ce futur se concrétise. Ces compagnies attirent des individus talentueux qui veulent changer les choses et avoir le sentiment que leur travail a un impact important, dans leur domaine, et dans le monde. Ces gens sont souvent jeunes et motivés, et ils sont prêt à se sacrifier pour mener à bien un projet qui leur tient à cœur.

Ceci étant dit, la question que l'on doit se poser c'est: "Qu'est-ce qui empêche une compagnie publique ou semi-publique de travailler sur des projets rentables et innovants comme si elle était une compagnie privée?" C'est si difficile que ça de penser et d'agir comme une start-up, de rester agile et productif, de faire en sorte d'avancer au lieu de stagner? 

Pourquoi une compagnie accepterait mettre temps, énergie, et argent dans un projet qu'elle sait voué à l'échec? Pourquoi ArianeGroup s'est lancée dans le projet Ariane 6, sachant qu'elle ne ferait pas le poids dans un marché en plein bouleversement, et que cela retarderait le développement d'une fusée plus compétitive?

Choisissez votre réponse:
1. Incompétence: Ils font ce qu'ils peuvent mais leurs compétences n'est pas au niveau de celles de leurs concurrents. (Improbable.)
2. Contrainte: Ils ont les mains liées. Ce sont les politiciens qui décident... et ces politiciens sont des cons. (bah oui...)
3. Habitudes: Ils ont toujours fait les choses de cette façon et ça a toujours bien fonctionné, donc on continue dans la même voie.
4. Indifférence: Ils s'en foutent car ce n'est pas leur argent et que peu importe les résultats ils recevront gros salaires et un autre contrat.
5. Corruption: Une partie de l'argent est détournée dans des comptes bancaire offshores privés ou dans des compagnies fantoches.

Ariane 6 aura une vie courte et mouvementée. C'est triste.
Avec un peu plus de vision, de temps, et de travail elle aurait pu être formidable.
Espérons que la prochaine fois sera la bonne...

Les points listés ne sont pas les bons (quoique certains que je connais bien parleraient d’incompétence...)

AGS (qui n’était pas encore AGS d’ailleurs...) s’est lancé dans l’A6 PHH pour les raisons suivantes (dans le désordre)?
- in peu de mégalomanie : depuis des années airbus veut son nom sur ariane... 
- mettre la main directement sur l’argent européen de soutien aux lanceurs et non plus via arianespace 
- la volonté de survivre: si la Version PPH du CNES avait été choisie, cela aurait été une révolution 
- un business plan simple : A6 = A5 + Soyouz 
- des contraintes techniques : pas d’autre moteur que le vulcain !
- un diagnostic totalement opposé à celui du CNES : là où le CNES voyait un besoin de vivre avec peu de lancements simple (7 par an) AGS a eu l’ambition de voler beaucoup plus (11)
- et je soupçonne aussi la main de la DGA (AGS utilise ariane pour maintenir les compétences des missiles nucléaires)
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 18:55

Anovel a écrit:
Tu as oublié une cause possible :
Manque de vision d'avenir et mauvaise interprétation des nouvelles technologies 

Pour moi c'est un mélange de tout ça sauf peut-être le 5, encore que c'est quand même possible.

Il y a le risque que A7 ait l’accent italien et soit managée depuis l’Italie
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1989
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 12 Oct 2019 - 19:14

bds973 a écrit:
Illuminati a écrit:
La différence entre le publique et le privé c'est qu'une compagnie privée n'a pas le droit d'échouer... sinon elle meurt.

Le résultat c'est qu'une compagnie publique (ou semi-publique) peut se lancer dans des projets non rentables ou ayant peu d'impact sur le marché. Ils ne craignent pas la faillite, et cela fait en sorte qu'ils préfèrent rester dans le connu plutôt que dans l'inconnu. Leur mentalité se résume à: "Il est préférable de ne pas toucher à ce qui fonctionne bien, comme ça on ne risque rien, et personne ne met son poste en jeu." Car ce qui compte en fait, c'est de garder leur poste le plus longtemps possible et encaisser leurs chèques de paie.

De son côté la compagnie privée doit avoir une vision à long terme et innover, sans cesse, dans le but de toujours avoir une longueur d'avance sur ses concurrents. Cela les poussent à se dépasser, à imaginer le futur, et à faire en sorte que ce futur se concrétise. Ces compagnies attirent des individus talentueux qui veulent changer les choses et avoir le sentiment que leur travail a un impact important, dans leur domaine, et dans le monde. Ces gens sont souvent jeunes et motivés, et ils sont prêt à se sacrifier pour mener à bien un projet qui leur tient à cœur.

Ceci étant dit, la question que l'on doit se poser c'est: "Qu'est-ce qui empêche une compagnie publique ou semi-publique de travailler sur des projets rentables et innovants comme si elle était une compagnie privée?" C'est si difficile que ça de penser et d'agir comme une start-up, de rester agile et productif, de faire en sorte d'avancer au lieu de stagner? 

Pourquoi une compagnie accepterait mettre temps, énergie, et argent dans un projet qu'elle sait voué à l'échec? Pourquoi ArianeGroup s'est lancée dans le projet Ariane 6, sachant qu'elle ne ferait pas le poids dans un marché en plein bouleversement, et que cela retarderait le développement d'une fusée plus compétitive?

Choisissez votre réponse:
1. Incompétence: Ils font ce qu'ils peuvent mais leurs compétences n'est pas au niveau de celles de leurs concurrents. (Improbable.)
2. Contrainte: Ils ont les mains liées. Ce sont les politiciens qui décident... et ces politiciens sont des cons. (bah oui...)
3. Habitudes: Ils ont toujours fait les choses de cette façon et ça a toujours bien fonctionné, donc on continue dans la même voie.
4. Indifférence: Ils s'en foutent car ce n'est pas leur argent et que peu importe les résultats ils recevront gros salaires et un autre contrat.
5. Corruption: Une partie de l'argent est détournée dans des comptes bancaire offshores privés ou dans des compagnies fantoches.

Ariane 6 aura une vie courte et mouvementée. C'est triste.
Avec un peu plus de vision, de temps, et de travail elle aurait pu être formidable.
Espérons que la prochaine fois sera la bonne...

Les points listés ne sont pas les bons (quoique certains que je connais bien parleraient d’incompétence...)

AGS (qui n’était pas encore AGS d’ailleurs...) s’est lancé dans l’A6 PHH pour les raisons suivantes (dans le désordre)?
- in peu de mégalomanie : depuis des années airbus veut son nom sur ariane... 
- mettre la main directement sur l’argent européen de soutien aux lanceurs et non plus via arianespace 
- la volonté de survivre: si la Version PPH du CNES avait été choisie, cela aurait été une révolution 
- un business plan simple : A6 = A5 + Soyouz 
- des contraintes techniques : pas d’autre moteur que le vulcain !
- un diagnostic totalement opposé à celui du CNES : là où le CNES voyait un besoin de vivre avec peu de lancements simple (7 par an) AGS a eu l’ambition de voler beaucoup plus (11)
- et je soupçonne aussi la main de la DGA (AGS utilise ariane pour maintenir les compétences des missiles nucléaires)

cheers  Tu as remarqué que c'était ton 973 ième message  Smile

De la part d'un amoureux de la Guyane ...
Revenir en haut Aller en bas
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 2171
Age : 52
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 13 Oct 2019 - 21:14

AGS = Arianegroup, anciennement EADS

https://fr.wikipedia.org/wiki/ArianeGroup
Revenir en haut Aller en bas
https://jacques-abeasis.cabanova.com/
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1964
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyLun 14 Oct 2019 - 9:31

tu veux dire anciennement EADS Astrium ?
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1989
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyLun 14 Oct 2019 - 10:14

BBspace a écrit:
tu veux dire anciennement EADS Astrium ?

Ou peut-être voulait-il dire Aérospatiale MATRA Lanceurs ... Il y au moins un truc qui ne change pas c'est "Les Mureaux" fiesta
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 19 Oct 2019 - 12:46

Hadéen a écrit:
BBspace a écrit:
tu veux dire anciennement EADS Astrium ?

Ou peut-être voulait-il dire Aérospatiale MATRA Lanceurs ... Il y au moins un truc qui ne change pas c'est "Les Mureaux" fiesta
Ah ! les Mureaux et ses méthodes de managements tellement appréciées de tous les autres industriels....
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 19 Oct 2019 - 12:48

Hadéen a écrit:




cheers  Tu as remarqué que c'était ton 973 ième message  Smile

De la part d'un amoureux de la Guyane ...

que la guyane est belle en effet !
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptySam 16 Nov 2019 - 18:29

Hadéen a écrit:
Anovel a écrit:

Et puis on est qui pour donner des leçons alors que tous les ans on arrose généreusement Ariane de dizaine de millions ...

L'aventure Ariane a été une belle aventure qui nous a fait rêver mais ça tourne maintenant à la pompe à fric pour un groupe qui ne voit plus en Ariane qu'une façon simple de gagner beaucoup d'argent !

Mais bien sûr que SX reçoit de l'argent public sous une forme ou une autre et comme tous les lanceurs. Et cela n'a d'ailleurs rien d'anormal.

Enfin, on ne vit pas dans l'île aux enfants ... Ariane n'est une pompe à fric pour personne. C'est avant tout une source de risques industriels importants pour ceux qui y contribuent.


article dans A&C - il est intéressant de noter que AGS va recevoir 1.4 Milliards supplémentaires pour le soutient a la filière Ariane...
Après avoir reçu 2,7 Milliards, voici 1.4 en plus.
Je rappelle que la raison d’être d'A6 était de vivre sans subventions



Les espoirs de la conférence Space19+.
Selon André-Hubert Roussel, ArianeGroup « est parfaitement aligné avec l’ESA » au sujet du grand rendez-vous de Séville à la fin du moins, « préparé de façon extrêmement structurée par l’ESA ».
Une enveloppe de près de 2,7 Md€ va être proposée pour le transport spatial, y compris pour la rénovation du Centre spatial guyanais, qui n’a pas connu de remise à niveau majeure depuis les débuts du programme Ariane 5 (premier vol en juin 1996).
Un peu plus de la moitié de cette enveloppe est consacrée au soutien de la filière Ariane, à savoir le retrait d’Ariane 5 (qui entraîne une diminution des cadences et le démantèlement de l’outil industriel), la montée en puissance d’Ariane 6 jusqu’en 2023, l’engagement de développements complémentaires, et la préparation du futur.
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 9:25

Hadéen a écrit:
BBspace a écrit:
tu veux dire anciennement EADS Astrium ?

Ou peut-être voulait-il dire Aérospatiale MATRA Lanceurs ... Il y au moins un truc qui ne change pas c'est "Les Mureaux" fiesta


la vision depuis l'allemagne

https://www.golem.de/news/raumfahrt-mehr-geld-fuer-die-raumfahrt-reicht-nicht-aus-1911-145003.html

un extrait résume tout: (traduction: Ariane 6 coute plus que ce qu'elle fait économiser)

Die Ariane 6 kostet mehr als sie einspart

Revenir en haut Aller en bas
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 19455
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 9:31

Au fait, une petite question : combien reste-t-il d'Ariane 5 à lancer et à construire ?

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 16893
Age : 68
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 9:45

Il y a un Fil consacré à la transition A5 ---> A6

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t19261-transition-d-ariane-5-a-ariane-6

Le dernier schéma qui y est présenté, est la version actualisée en janvier 2018 (dite Accelrated transition phase).
Est-elle toujours en vigueur vu qu'on a eu des échos de retard d'entrée en service d'A6 ?

C'est en janvier 2018 que le contrat pour la dernière commande d'A5 a été signé

https://www.arianespace.com/company-milestones/ a écrit:
The final Ariane 5 order

Arianespace and its ArianeGroup parent company announce an order for the final 10 Ariane 5 launch vehicles, representing a total value of more than one billion euros for the European space industry. This order’s size aligns with production of the next-generation Ariane 6 version.
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1989
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 10:57

bds973 a écrit:

un extrait résume tout: (traduction: Ariane 6 coute plus que ce qu'elle fait économiser)

Die Ariane 6 kostet mehr als sie 


Je crois que toi comme moi en sommes convaincus depuis longtemps ! Dépenser des G€ de développement pour économiser quelques hypothiques M€ en exploitation, c'est depuis le début complètement stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin

Mustard

Masculin Nombre de messages : 27765
Age : 50
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 11:02

Ca ne veut rien dire "couter plus que ce qu'elle ne fait économiser", le terme est mal choisi
Une fusée est rentable (ou bénéficiaire) ou elle ne l'est pas.
A partir du moment ou tu fais des économies c'est que tu gagnes de l'argent.

après attention aux couts de départ, ils ne sont pas révélateur du cout qui va suivre les années suivantes. Certains process vont s'affiner, se roder, et la productivité va s'améliorer et se se rentabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forum-conquete-spatiale.fr
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1989
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 11:13

Mustard a écrit:
Ca ne veut rien dire "couter plus que ce qu'elle ne fait économiser", le terme est mal choisi
Une fusée est rentable (ou bénéficiaire) ou elle ne l'est pas.
A partir du moment ou tu fais des économies c'est que tu gagnes de l'argent.

après attention aux couts de départ, ils ne sont pas révélateur du cout qui va suivre les années suivantes. Certains process vont s'affiner, se roder, et la productivité va s'améliorer et se se rentabiliser.

Ce que je veux dire c'est qu'investir plusieurs milliards d'euros pour remplacer quasiment à l'identique A5 à laquelle on ne reproche que de nécessiter une centaine de millions d'euros par an pour soutenir l'exploitation, c'est économiquement incompréhensible ! Le tout au prix d'un engagement complémentaire sur une cadence institutionnelle minimale. Voire un déplacement du curseur public / privé.

A cet égard, oui, A6 va coûter plus que ce qu'elle fera économiser. C'est une lapalissade.

Il y avait des tas de pistes pour réduire la facture de l'actuelle A5 et rentabiliser un maximum les investissements consentis. Mais l'industrie ne voulait pas car les marges en développement sont bien supérieures.
Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2655
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 11:15

Mustard a écrit:

Une fusée est rentable (ou bénéficiaire) ou elle ne l'est pas.

Aucune fusée ne l'est. Elles bénéficient toutes de subventions, déguisées ou pas. Un lanceur est un programme stratégique. Et comme tel, la rentabilité est une notion inappropriée.
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1989
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 11:45

Lunarjojo a écrit:
Mustard a écrit:

Une fusée est rentable (ou bénéficiaire) ou elle ne l'est pas.

Aucune fusée ne l'est. Elles bénéficient toutes de subventions, déguisées ou pas. Un lanceur est un programme stratégique. Et comme tel, la rentabilité est une notion inappropriée.

Ah ... veneration
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 19:18

Mustard a écrit:
Ca ne veut rien dire "couter plus que ce qu'elle ne fait économiser", le terme est mal choisi
Une fusée est rentable (ou bénéficiaire) ou elle ne l'est pas.
A partir du moment ou tu fais des économies c'est que tu gagnes de l'argent.

après attention aux couts de départ, ils ne sont pas révélateur du cout qui va suivre les années suivantes. Certains process vont s'affiner, se roder, et la productivité va s'améliorer et se se rentabiliser.

la question essentielle d’Ariane 6 était: "faut il investir X milliards dans une nouvelle fusée afin de réduire le prix de lancement de Y millions et économiser les Z millions de soutient aux lancement nécessaires pour A5 afin d'atteindre le prix du marché ?"
Dans ce cas il est légitime de parler de rentabilité de l'investissement!

Apparemment, il aurait été nettement moins cher d'utiliser une partie des X milliards pour subventionner A5, et investir le reste sur un VRAI nouveau lanceur avec un nouveau moteur réutilisable au Méthane etc...

C'est la double peine! des milliards dépensés et il faut encore remettre au pot pour un soutien aux lancements de A6

A la limite, le moteur Vulcain 2.1 super moins cher aurait sans aucun problème put être installé sur A5.. de même que le vinci... Oh ! c’était AR5 ME dont le développement a été arrêté après 1 milliard dépensé!


Dernière édition par bds973 le Dim 17 Nov 2019 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 19:22

Hadéen a écrit:
Mustard a écrit:
Ca ne veut rien dire "couter plus que ce qu'elle ne fait économiser", le terme est mal choisi
Une fusée est rentable (ou bénéficiaire) ou elle ne l'est pas.
A partir du moment ou tu fais des économies c'est que tu gagnes de l'argent.

après attention aux couts de départ, ils ne sont pas révélateur du cout qui va suivre les années suivantes. Certains process vont s'affiner, se roder, et la productivité va s'améliorer et se se rentabiliser.

CIl y avait des tas de pistes pour réduire la facture de l'actuelle A5 et rentabiliser un maximum les investissements consentis. Mais l'industrie ne voulait pas car les marges en développement sont bien supérieures.

il y avait AR5 ME... mort né apres 1 milliard

je ne suis pas tout a fait d'accord avec ton affirmation sur les marges: pas mal d'industriels se font de très belles marges avec la production d'A5 - cette histoire de A6 est d'autant plus incompréhensible: il y avait tant a faire encore avec A5 (et aussi gagner pas mal d'argent, en tous plus que avec A6)

Je n'y vois qu'une vraie explication: l'orgueil d’être LE maitre d’œuvre du lanceur ! et d'y mettre son logo
Revenir en haut Aller en bas
bds973




Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 43
Localisation : kourou
Date d'inscription : 16/01/2011

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 19:25

Lunarjojo a écrit:
Mustard a écrit:

Une fusée est rentable (ou bénéficiaire) ou elle ne l'est pas.

Aucune fusée ne l'est. Elles bénéficient toutes de subventions, déguisées ou pas. Un lanceur est un programme stratégique. Et comme tel, la rentabilité est une notion inappropriée.

le bon usage de l'argent publique est peut être une meilleur expression  (un concept proche de la rentabilité). Avec A6, je n'ai pas l'impression qu'on ai fait bon usage de mes impôts


Dernière édition par bds973 le Dim 17 Nov 2019 - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1989
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)   Ariane 6  - Le nouveau lanceur (3/3) - Page 4 EmptyDim 17 Nov 2019 - 19:42

@bds973. Je t'assure que le développement c'est plus rentable que la production. Pour le spatial européen.

Ensuite la part logo a son importance....
Revenir en haut Aller en bas
 
Ariane 6 - Le nouveau lanceur (3/3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit