PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Lunarjojo
Donateur
Donateur



Nombre de messages : 2792
Date d'inscription : 03/01/2008

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 9 Fév 2020 - 20:28

Il y a deux comparaison qui me font bondir en astronautique: celle qui compare la conquête spatiale avec la conquête de l'ouest américain, et celle qui la compare à l'aviation.

Pour prendre cette dernière, 60 ans après Louis Blériot, en 1969 donc, l'aviation avait fait des progrès énormes, avait inventé le turbo-réacteur, et toute une flotte naviguait aux quatre coins du monde. 60 et quelques après Spoutnik 1, les moteurs fusées reprennent à peu près la même technologie que leurs devanciers, on affiche toujours au FCS le lancement d'une fusée (alors qu'en 1969, plus personne ne parlait d'un décollage d'avion), et si l'aviation a peu ou prou avancé de manière régulière vers une augmentation de ses possibilités, la conquête spatiale habitée a, de son côté, plutôt reculé, puisque de la Lune, on est revenu à l'orbite basse. Bref, comparer l’aéronautique et l'astronautique n'apporte aucun élément objectif quant à la destinée de la conquête spatiale habitée.
Revenir en haut Aller en bas
Eloi


Eloi

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 36
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 9 Fév 2020 - 21:56

Pour ma part je me réjouit d'avance de scruter le résultat de l'imagination de nombreuses équipes en compétition au travers le monde pour imaginer ce a quoi ressemblerait une colonie d'un million d'habitants. On aura probablement du bon jus de cerveau d'étudiants, de professionnels et d'amateurs, des vidéos de cités du futur imprimées en 3D, des concepts peut-être novateurs d'ISRU ou de transport en commun, de cité de verre aux astucieuses protection antiradiation jusqu'à la métropole troglodyte. Heureusement qu'il reste de part le monde des gens qui ont la faculté de faire rêver. Et qui sait d'inspirer ceux qui pourraient rendre ce rêve possible. On risquerait sinon de mourir d'ennui.

Je ne m'explique pas pourquoi cette déclaration anodine de Musk et Zubrin déchaîne autant de mépris. On se contenterait pourtant de la simple indifférence... Vraiment Super 


@David L. a écrit:
@PierredeSedna a écrit:

[...] il appartiendra aux Etats de lancer la colonisation de Mars à grande échelle et d'apporter les financements à cet effet.

Sérieusement, il n'y a pas plus urgent et prioritaire à faire dans les années à venir, du genre des broutilles comme la transition énergétique et l'adaptation à l'évolution du climat ???

Pure propagande par la terreur qui n'a rien à faire ici.
Revenir en haut Aller en bas
GNU Hope


GNU Hope

Masculin Nombre de messages : 453
Age : 54
Localisation : Jargeau Loiret
Date d'inscription : 25/07/2016

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 9 Fév 2020 - 22:08

@Lunarjojo a écrit:
Il y a deux comparaison qui me font bondir en astronautique: celle qui compare la conquête spatiale avec la conquête de l'ouest américain, et celle qui la compare à l'aviation.

Pour prendre cette dernière, 60 ans après Louis Blériot, en 1969 donc, l'aviation avait fait des progrès énormes, avait inventé le turbo-réacteur, et toute une flotte naviguait aux quatre coins du monde. 60 et quelques après Spoutnik 1, les moteurs fusées reprennent à peu près la même technologie que leurs devanciers, on affiche toujours au FCS le lancement d'une fusée (alors qu'en 1969, plus personne ne parlait d'un décollage d'avion), et si l'aviation a peu ou prou avancé de manière régulière vers une augmentation de ses possibilités, la conquête spatiale habitée a, de son côté, plutôt reculé, puisque de la Lune, on est revenu à l'orbite basse. Bref, comparer l’aéronautique et l'astronautique n'apporte aucun élément objectif quant à la destinée de la conquête spatiale habitée.

Pour la première comparaison, désolé je n'ai pas connaissance de comparaison entre la conquête de l'ouest américain et la conquête spatiale.
Pour la seconde, je trouve au contraire, qu'il est très intéressant de comparer les progrès de l'aviation avec ceux de l'astronautique.

L'aviation a évolué aussi vite car :

  • Les progrès technologiques l'ont accompagné, moteur à réaction, métallurgie des métaux léger, instrumentation, ...
  • Construire un avion était à la portée de petits industriels ou d'érudits fortunés.
  • Deux guerres ont boosté les progrès techniques.

L'astronautique a stagné car :

  • Aucune percée technologique n'a révolutionné les moteurs fusée.
  • Construire et lancer des fusées est longtemps resté hors de prix et la chasse gardée des états.
  • La normalisation des relations Est-Ouest a eu raison des plus beau projets d'après Apollo.


La relance que l'on note aujourd'hui est due entre autre :

  • A l'apparition d'une classe de milliardaires capable d'investir, en partie à fonds perdus, dans l'industrie spatiale.
  • Aux progrès technologiques récents qui réduisent lentement mais régulièrement, le ticket d'accès à l'espace.
  • Corolaire aux deux points précédent, à l'arivée de Startups qui bousculent les habitudes des entreprises historiques de la conquête spatiale.
  • A l'apparition de puissances spatiales émergentes, dont la Chine, qui aiguillonnent les puissances en place i.e. USA.

Aujourd'hui, ce qui pourrait stopper cette relance de l'intérêt pour l'astronautique, c'est un effondrement de l'économie mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Fabien0300
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

Fabien0300

Masculin Nombre de messages : 2059
Age : 34
Localisation : Nord
Date d'inscription : 23/10/2016

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 9 Fév 2020 - 22:30

Je fais également partie de ceux qui voient cette annonce d'un bon œil. Dans le pire des cas ça ne servira à rien mais ça ne peut pas faire de mal. Et dans le meilleur des cas c'est toujours une avancée vers Mars. On ne va quand-même pas se plaindre d'avoir une entreprise qui investit sérieusement dans le voyage vers Mars en construisant un vaisseau à vocation interplanétaire (ou verra bien si ça marche ou pas). Ces projets vont préparer le terrain, ça peut créer des vocations chez certaines personnes dans la population dans le Monde, ça peut permettre à des entreprises de travailler sur le sujet. Tout le travail qui est fait ne sera plus à faire.

Pour moi, chaque projet de ce genre, chaque test de réservoir, chaque saut de 150 m nous approche un petit peu plus de Mars. Les dates c'est un autre problème, mais on avance petit pas par petit pas. Alors profitons de voir ces projets se dérouler sous nos yeux Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 1199
Age : 61
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 9 Fév 2020 - 22:57

@Lunarjojo a écrit:
(…) Bref, comparer l’aéronautique et l'astronautique n'apporte aucun élément objectif quant à la destinée de la conquête spatiale habitée.

Vous oubliez le plus important, c'est-à-dire la question du modèle économique. Le sujet n'est pas uniquement technique, il est aussi économique et social.

A niveau technique équivalent, une société disposant d'une technologie peut en faire quelque chose, ou ne rien en faire.

Quatre exemples : 

- en 212 avant JC, Archimède développe des machines qui mettent en difficulté les Romains lors du siège de Syracuse ; comme l'a souligné Carl Sagan, les Grecs de l'Antiquité disposaient des bases intellectuelles pour lancer la révolution industrielle ; mais, sauf dans des circonstances dramatiques telles qu'un siège militaire, la structure sociale ne permettait pas à un homme libre (par opposition à un esclave) de devenir ingénieur, ce qui aurait impliqué un travail de ses mains ; il n'y avait donc pas de modèle économique pour produire de manière industrielle les machines d'Archimède, et tout s'est arrêté.  

http://kotsanas.com/fr/exh.php?exhibit=0701000


- en 1771, Cugnot met au point un véhicule automobile que l'on appelle le fardier. Financé par l'Etat, dans une optique purement militaire (transport d'artillerie) il souffre d'importantes limitations, mise en marche difficile, faible vitesse ; bien sûr, il n'a pas de moteur à explosion, ni de pneumatiques ; mais est-il plus éloigné de l'automobile au sens où nous l'entendons que l'avion III de Clément Ader, en 1897, n'était éloigné d'un avion de ligne ? S'il y avait eu dans la France de Louis XV des entreprises pour faire évoluer le concept, les étapes technologiques auraient été franchies beaucoup plus vite. C'est pourquoi il a fallu encore attendre nettement plus d'un siècle pour voir la naissance de l'industrie automobile. 


- en 1908, l'inventeur Edouard Belin produit, sous le nom de bélinographe, un télécopieur et fait publiquement transférer une photo des Pays-Bas vers Paris ; mais cette technologie, sans être jamais oubliée, ne connaîtra une diffusion massive que dans les années 1980 et 1990, avant d'être dépassée.


- en 1973, c'est un Français, François Gernelle, qui invente le premier micro-ordinateur. Mais la micro-informatique, pour se développer, avait besoin de nouveaux modèles économiques, qui ne sont apparus que quelques années plus tard aux Etats-Unis. Voilà pourquoi Micral est aujourd'hui moins connue qu'Apple.


Entre les fusées de SpaceX et celles de Boeing, il n'y a pas de différence technologique fondamentale. Mais les petites améliorations apportées dans le cadre du modèle économique du New Space ont permis de concevoir un produit différent (fusées réutilisables se posant à la verticale) permettant de dégager de la marge, de concevoir des projets qui autrement auraient été impossibles (Mégaconstellations) et de réinvestir cette marge dans une génération nouvelle de fusées. La suite ? On verra bien, pour le moment on est au milieu du gué.

Il ne s'agit donc pas de comparer deux secteurs, celui de l'aviation, et celui du spatial, et de dire simplement que si l'un a évolué à un rythme rapide, l'autre devrait en faire autant. Si l'un dit "c'est comparable" et l'autre "ce n'est pas comparable", on met face à face deux affirmations contraires aussi gratuites l'une que l'autre et dont la confrontation est stérile.

Il s'agit de comprendre pourquoi cela évolue vite dans un cas et lentement dans l'autre. Et bien sûr de ne pas s'arrêter à une vision purement technique des choses, car la technique est fille de l'économie ; si la technique est en de bonnes mains, elle prospère, elle s'améliore, elle est utilisée à plus grande échelle, tandis que dans le cas inverse, elle sombre dans l'oubli ; faire une prévision, anticiper, est toujours difficile, mais ne peut être effectué si on ne fait pas l'effort d'essayer de comprendre en profondeur la dynamique économique de l'innovation, afin de distinguer les cas où "la mayonnaise prend", de ceux dans lesquels elle ne pourra pas prendre.
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 1199
Age : 61
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 9 Fév 2020 - 23:08

@GNU Hope a écrit:
@Lunarjojo a écrit:
Il y a deux comparaison qui me font bondir en astronautique: celle qui compare la conquête spatiale avec la conquête de l'ouest américain, et celle qui la compare à l'aviation.

Pour prendre cette dernière, 60 ans après Louis Blériot, en 1969 donc, l'aviation avait fait des progrès énormes, avait inventé le turbo-réacteur, et toute une flotte naviguait aux quatre coins du monde. 60 et quelques après Spoutnik 1, les moteurs fusées reprennent à peu près la même technologie que leurs devanciers, on affiche toujours au FCS le lancement d'une fusée (alors qu'en 1969, plus personne ne parlait d'un décollage d'avion), et si l'aviation a peu ou prou avancé de manière régulière vers une augmentation de ses possibilités, la conquête spatiale habitée a, de son côté, plutôt reculé, puisque de la Lune, on est revenu à l'orbite basse. Bref, comparer l’aéronautique et l'astronautique n'apporte aucun élément objectif quant à la destinée de la conquête spatiale habitée.

Pour la première comparaison, désolé je n'ai pas connaissance de comparaison entre la conquête de l'ouest américain et la conquête spatiale.
Pour la seconde, je trouve au contraire, qu'il est très intéressant de comparer les progrès de l'aviation avec ceux de l'astronautique.

L'aviation a évolué aussi vite car :

  • Les progrès technologiques l'ont accompagné, moteur à réaction, métallurgie des métaux léger, instrumentation, ...
  • Construire un avion était à la portée de petits industriels ou d'érudits fortunés.
  • Deux guerres ont boosté les progrès techniques.

L'astronautique a stagné car :

  • Aucune percée technologique n'a révolutionné les moteurs fusée.
  • Construire et lancer des fusées est longtemps resté hors de prix et la chasse gardée des états.
  • La normalisation des relations Est-Ouest a eu raison des plus beau projets d'après Apollo.


La relance que l'on note aujourd'hui est due entre autre :

  • A l'apparition d'une classe de milliardaires capable d'investir, en partie à fonds perdus, dans l'industrie spatiale.
  • Aux progrès technologiques récents qui réduisent lentement mais régulièrement, le ticket d'accès à l'espace.
  • Corolaire aux deux points précédent, à l'arivée de Startups qui bousculent les habitudes des entreprises historiques de la conquête spatiale.
  • A l'apparition de puissances spatiales émergentes, dont la Chine, qui aiguillonnent les puissances en place i.e. USA.

Aujourd'hui, ce qui pourrait stopper cette relance de l'intérêt pour l'astronautique, c'est un effondrement de l'économie mondiale.


Je suis entièrement d'accord avec cette présentation panoramique et synthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4708
Age : 64
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 1:56

N'oubliez tout de même pas que quand l'aviation est apparue elle n'a pas eu - contrairement à la marine - vocation à explorer la planète, mais à relier entre elles des zones déjà peuplées. C'est pourquoi j'ai plutôt tendance à faire un parallèle entre l'histoire de l'astronautique et celle de la marine depuis l'Antiquité, et cette histoire-là, elle en en a eu des hauts et des bas... Wink

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
http://goo.gl/GrrJMb
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 1199
Age : 61
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 3:27

Elon Musk vient à l’instant de Tweeter : 

« Mars is to Earth, as Terminus was to Trantor »


Je rappelle que dans sa série « Fondations », Isaac Asimov envisage un empire galactique à son apogée, condamné à disparaître, et dont la capitale, la planète Trantor, doit être complètement détruite. 


Hari Seldon, génial créateur de la psychohistoire, sauve l’humanité en réduisant à mille ans au lieu de trente mille la phase d’anarchie et de souffrances, grâce à sa Fondation qu’il implante loin de Trantor, sur la planète Terminus.


Je me doutais bien que c’était la référence d’Elon Musk, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il le reconnaisse de manière explicite. C’est de l’humour, mais c’est quand même assez sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4708
Age : 64
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 4:30

Et où se trouve alors "Star's End" ? scratch

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
http://goo.gl/GrrJMb
ebuprofen




Masculin Nombre de messages : 37
Age : 41
Localisation : Ile de france
Date d'inscription : 11/11/2019

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 7:05

A l'autre bout de la galaxie spirale
Revenir en haut Aller en bas
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 10595
Age : 76
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 7:32

@Henri a écrit:
N'oubliez tout de même pas que quand l'aviation est apparue elle n'a pas eu - contrairement à la marine - vocation à explorer la planète, mais à relier entre elles des zones déjà peuplées. C'est pourquoi j'ai plutôt tendance à faire un parallèle entre l'histoire de l'astronautique et celle de la marine depuis l'Antiquité, et cette histoire-là, elle en en a eu des hauts et des bas... Wink
Fondamentale cette comparaison entre aviation, marine et astronautique !  Super

PS : un petit problème de langage : quel distinguo peut-on faire ente les mots "aéronautique " et "aviation" ? Le premier n'inclue-t-il pas en plus des avions , les aérostats ?
Revenir en haut Aller en bas
Sebas


Sebas

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 10:01

@Henri a écrit:
N'oubliez tout de même pas que quand l'aviation est apparue elle n'a pas eu - contrairement à la marine - vocation à explorer la planète, mais à relier entre elles des zones déjà peuplées. C'est pourquoi j'ai plutôt tendance à faire un parallèle entre l'histoire de l'astronautique et celle de la marine depuis l'Antiquité, et cette histoire-là, elle en en a eu des hauts et des bas...
Idem. Je fais plus naturellement la comparaison avec la marine. L’échec du drakkar Viking contre la réussite (du point de vue de la conquête) du galion ibérique. Tonnage et fréquence des navettes... D'ailleurs le terme vaisseau s'applique aux deux éléments. La difference fondamentale quand même c'est que la destination était déjà terraformée. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Sebas


Sebas

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/03/2013

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 10:10

Pierre de Sedna a écrit:


Elon Musk vient à l’instant de Tweeter : 

« Mars is to Earth, as Terminus was to Trantor »


Je rappelle que dans sa série « Fondations », Isaac Asimov envisage un empire galactique à son apogée, condamné à disparaître, et dont la capitale, la planète Trantor, doit être complètement détruite. 


Hari Seldon, génial créateur de la psychohistoire, sauve l’humanité en réduisant à mille ans au lieu de trente mille la phase d’anarchie et de souffrances, grâce à sa Fondation qu’il implante loin de Trantor, sur la planète Terminus.


Je me doutais bien que c’était la référence d’Elon Musk, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il le reconnaisse de manière explicite. C’est de l’humour, mais c’est quand même assez sérieux.
Doit-on en conclure que : Musk is for us, as Hari Seldon was for the galactic empire ?
Dire que mes enfants et petits petits petits enfants vont devoir se taper les hologrammes de Musk ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 1199
Age : 61
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 10:18

Il va peut-être falloir le surnommer « Hari Elon ».
Revenir en haut Aller en bas
Eloi


Eloi

Masculin Nombre de messages : 220
Age : 36
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 26/08/2012

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyLun 10 Fév 2020 - 11:21

La comparaison avec la Marine était également celle de Zubrin, pour au moins deux sujets :
* les gigantesques bateaux-trésor chinois menés par l'amiral Zheng He,
* la recherche du passage du Nord-Ouest, avec la méthode de Sir Jonh Franklin (énormes navires, des montagnes de provision, etc...) et Amundsen (vivre des ressources locales)

(le langage spatial hérite par ailleurs beaucoup de la Marine, et cela s'est retrouvé dans les représentations artistiques qui parsèment notre imaginaire : il n'y a qu'à voir Starwars, mais Fondation n'est pas en reste non plus Super)

On peut faire l'hypothèse que les difficultés actuelles du spatial proviennent d'une erreur de paradigme, et les efforts de ceux qui cherchent à renverser ce paradigme sont louables - et mieux vaut qu'ils échouent à essayer, plutôt que risquer d'être éternellement bloqué.
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Admin
Admin

Thierz

Nombre de messages : 5397
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptySam 15 Fév 2020 - 16:24

[mod]La discussion sur le concours de la Mars Society a été déplacé dans un sujet dédié : Concours Mars Society pour une cité-état de 1 000 000 personnes sur Mars[/mod]

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
Revenir en haut Aller en bas
ndiver


ndiver

Masculin Nombre de messages : 372
Age : 35
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 18/06/2013

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyMar 18 Fév 2020 - 21:20

Article assez critique du Monde sur les méga-constellations en particulier Starlink, et l'attitude de SpaceX, avec en toile de fond, le risque de syndrome de Kessler : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/02/18/l-espace-sous-la-menace-des-megaconstellations-de-satellites_6029902_1650684.html
Revenir en haut Aller en bas
jassifun


jassifun

Féminin Nombre de messages : 847
Age : 32
Localisation : Baden Baden
Date d'inscription : 07/06/2007

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyMar 18 Fév 2020 - 22:00

Et ils préconisent quoi ? La France va bombarder Hawthorne? megalol
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 1199
Age : 61
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyMer 19 Fév 2020 - 0:52

@jassifun a écrit:
Et ils préconisent quoi ? La France va bombarder Hawthorne?   megalol

L'article est un tissu de poncifs antiaméricains et anti New Space. Il entretient la vision paranoïaque selon laquelle les opérateurs privés, bien entendu, veulent transformer l'espace en Far West… 


Tout cela me fait penser aux cours d'Alain Duhamel que je suivais à Sciences Po dans ma jeunesse, durant lesquels ce grand journaliste qui connaissait bien les ficelles du métier expliquait comment on structure l'opinion des gens lentement par petites touches. A un certain moment les gens sont quasiment en attente de la réitération du message que l'on a fini par faire passer par les actions de communication précédentes. "Privé", "New Space", "Far West", ces quelques mots évocateurs suffisent, quand les lecteurs ont bien été conditionnés, par leur instiller une opinion dès le début de l'article, de telle sorte que quand ils lisent la fin de l'article, ils se sentent intelligents parce qu'ils retrouvent sous la plume du journaliste ce qu'ils croient être leur propre opinion. Alors qu'en fait ils n'ont fait que réagir de manière pavlovienne à des stimuli et que trop pressés, ils n'ont en réalité pas exercé leur esprit critique.


Ce qui est marrant, c'est que le journaliste n'a même pas réfléchi au fait que par construction SpaceX ne peut pas être, dans l'espace, un pollueur irresponsable, parce que cela se retournerait contre ses propres projets de vols habités… L'actualité du jour, c'est l'annonce de 4 touristes de SpaceX sur orbite en Crew Dragon avant la fin de l'année prochaine... Le Starship est actuellement le plus ambitieux projet de transport d'êtres humains dans l'espace, et il est aussi, du fait de sa taille, le vaisseau spatial le plus vulnérable en cas d'impact par des débris orbitaux. Il est de l'intérêt de SpaceX de rendre ses Starlink manoeuvrants pour éviter les collisions, et SpaceX a prouvé sa capacité à enchaîner rapidement des évolutions incrémentales pour atteindre des objectifs. Ce n'est pas SpaceX qui est le problème, ce sont les autres acteurs qui n'ont pas intérêt à une régulation, et qui n'ont pas la capacité technologique de l'appliquer.


Il y a un grand moment dans l'article, c'est celui où le journaliste, après avoir dénoncé la malveillance quasi-génétique de ces opérateurs privés qui viennent troubler le paradis perdu de l'espace contrôlé par les Etats, se souvient à regret que ces Etats si imprégnés, pense-t-il, d'esprit de responsabilité et d'écologie, se sont quand même à certains moments livrés à des expériences d'utilisation d'armes antisatellites qui ont multiplié les débris orbitaux. Mais le journaliste nous rassure, ce ne sont que des dérapages ponctuels, et les Etats sont intrinsèquement vertueux...  


La vérité, c'est que les Etats, si utiles en interne à leurs pays respectifs, peuvent en revanche être atteints de démence paranoïde quand ils se retrouvent face à face dans une arène stratégique, alors que le commerce, tout en ayant bien sûr aussi quelques défauts, n'en est pas moins souvent un facteur de pacification, de progrès de la politesse et d'attention aux besoins des autres. 


L'article du Monde recommande une régulation par l'ONU.  Poser des règles juridiques internationales, compléter celles qui existent déjà, pourquoi pas, et d'ailleurs, ce sont les acteurs les plus avancés sur le plan technologique qui respecteront le mieux cette réglementation. Mais il faut se méfier de la comitologie de l'ONU, souvent lourde, inefficace. Les Etats incapables de suivre l'évolution technologique en matière de manoeuvres d'évitement, de désorbitation, d'envoi sur des orbites parking, de recours à des systèmes satellitaires de nettoyage des orbites freineront des quatre fers pour éviter l'adoption de règles qu'au contraire les opérateurs privés appelleront de leurs voeux, tout simplement parce que eux en ont besoin...

L'article, enfin, utilise le vocabulaire de l'écologie pour susciter des réflexes conditionnés, mais il serait plus rigoureux s'il signalait que l'espace n'est qu'à l'extrême périphérie de l'écosystème et n'en fait pas partie. Il y a, certes, une problématique de soutenabilité de l'occupation des orbites, mais l'analogie avec l'écologie est abusive. La soutenabilité est un concept transversal, qui intervient en écologie mais aussi dans beaucoup d'autres domaines. En attendant la colonisation de Mars, c'est sur la Terre, et non sur orbite, que se posent les questions écologiques, parce que c'est sur Terre que se développe la vie. Le spatial circumterrestre peut apporter, de l'extérieur, un certain nombre de réponses aux difficultés écologiques sur Terre.

Il y a une jolie question, que l'on pourrait débattre ici, qui est la question de la sobriété numérique. Peu de gens savent que l'effet de serre induit par l'usage du numérique au sens large s'accroît de 9% par an. Actuellement, l'informatique, l'internet et les télécommunications, du fait des infrastructures lourdes qu'ils nécessitent, notamment en matière de réseau, génèrent davantage d'effet de serre et sont une menace plus grave pour le climat que l'aéronautique. Et si rien n'est fait, à partir de 2025, le numérique au sens large ainsi entendu générera plus d'effet de serre que la circulation routière !  

J'ai tendance à penser que les mégaconstellations permettront progressivement d'alléger ces infrastructures de réseau terrestres et contribueront à ralentir la croissance de la contribution du numérique à l'effet de serre...
Revenir en haut Aller en bas
lambda0


lambda0

Masculin Nombre de messages : 4510
Age : 53
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyMer 19 Fév 2020 - 9:34

@PierredeSedna a écrit:
@jassifun a écrit:
Et ils préconisent quoi ? La France va bombarder Hawthorne?   megalol

L'article est un tissu de poncifs antiaméricains et anti New Space. Il entretient la vision paranoïaque selon laquelle les opérateurs privés, bien entendu, veulent transformer l'espace en Far West… 


Tout cela me fait penser aux cours d'Alain Duhamel que je suivais à Sciences Po dans ma jeunesse, durant lesquels ce grand journaliste qui connaissait bien les ficelles du métier expliquait comment on structure l'opinion des gens lentement par petites touches. A un certain moment les gens sont quasiment en attente de la réitération du message que l'on a fini par faire passer par les actions de communication précédentes. "Privé", "New Space", "Far West", ces quelques mots évocateurs suffisent, quand les lecteurs ont bien été conditionnés, par leur instiller une opinion dès le début de l'article, de telle sorte que quand ils lisent la fin de l'article, ils se sentent intelligents parce qu'ils retrouvent sous la plume du journaliste ce qu'ils croient être leur propre opinion. Alors qu'en fait ils n'ont fait que réagir de manière pavlovienne à des stimuli et que trop pressés, ils n'ont en réalité pas exercé leur esprit critique.
...

Ce passage m'a fait un peu sourire parce que l'autre camp se comporte bien de la même façon, et le style de communication de Musk s'y prête bien, avec des milliers (millions?) de personnes en attente du moindre de ses tweets destinés à occuper l'espace médiatique et à maintenir l'attention Wink
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 1199
Age : 61
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyMer 19 Fév 2020 - 10:16

@lambda0 a écrit:
@PierredeSedna a écrit:


L'article est un tissu de poncifs antiaméricains et anti New Space. Il entretient la vision paranoïaque selon laquelle les opérateurs privés, bien entendu, veulent transformer l'espace en Far West… 


Tout cela me fait penser aux cours d'Alain Duhamel que je suivais à Sciences Po dans ma jeunesse, durant lesquels ce grand journaliste qui connaissait bien les ficelles du métier expliquait comment on structure l'opinion des gens lentement par petites touches. A un certain moment les gens sont quasiment en attente de la réitération du message que l'on a fini par faire passer par les actions de communication précédentes. "Privé", "New Space", "Far West", ces quelques mots évocateurs suffisent, quand les lecteurs ont bien été conditionnés, par leur instiller une opinion dès le début de l'article, de telle sorte que quand ils lisent la fin de l'article, ils se sentent intelligents parce qu'ils retrouvent sous la plume du journaliste ce qu'ils croient être leur propre opinion. Alors qu'en fait ils n'ont fait que réagir de manière pavlovienne à des stimuli et que trop pressés, ils n'ont en réalité pas exercé leur esprit critique.
...

Ce passage m'a fait un peu sourire parce que l'autre camp se comporte bien de la même façon, et le style de communication de Musk s'y prête bien, avec des milliers (millions?) de personnes en attente du moindre de ses tweets destinés à occuper l'espace médiatique et à maintenir l'attention Wink

C’est vrai. Je ne suis pas un fan de Twitter, même s’il est clair que l’on ne peut plus s’en passer.  

Le Monde n’est pas le pire des journaux. Le journaliste a en l’occurence exploré une vaste documentation, mais il n’a pas fait tous les rapprochements qui auraient permis de mieux comprendre le sujet et qui l’auraient conduit à nuancer son opinion. Il n’en avait probablement pas envie, par instinct professionnel. Tous les journaux, même le Monde, doivent vendre. Et pour vendre, il faut susciter ces réflexes pavloviens dont je parlais, caresser le lecteur dans le sens du poil. Il faut ordonner la matière documentaire autour d’un message simple. Il ne faut pas trop déconcerter avec la complexité et l’ambiguïté des choses, qui peut fatiguer et qui ferait tomber le journal des mains du lecteur dans le métro.

L’avantage d’un Forum comme le nôtre, c’est qu’il permet, à travers la critique, de faire émerger les arguments latéraux. Dans cet article du Monde, le journaliste a brassé beaucoup de matière, mais il est parti sur l’autoroute rectiligne de son parti pris et rien ni personne ne pouvait l’arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 2462
Age : 52
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyMer 19 Fév 2020 - 18:46

Cela dit, je ne sais pas si tous ces milliers de satellites vont améliorer nos possibilités d'observation du ciel. En ville on a déjà des problèmes pour voir le ciel à cause des éclairages publics alors des milliers de satellites en plus….
Revenir en haut Aller en bas
https://jacques-abeasis.cabanova.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Surt


Surt

Masculin Nombre de messages : 369
Age : 54
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/02/2018

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyJeu 20 Fév 2020 - 7:08

Les trainées lumineuses mais aussi l'avalanche d'émissions qui vont restreindre un peu plus la petite lucarne que l'on a sur l'espace. Mais Musk et les autres pensent pour vous et ont probablement déjà la solution !
Revenir en haut Aller en bas
Raoul


Raoul

Masculin Nombre de messages : 1713
Age : 63
Localisation : Gembloux, Belgique
Date d'inscription : 01/10/2005

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 23 Fév 2020 - 12:30

4 passagers pendant 5 jours dès 2021 et jusqu'à 800 km d'altitude voire passé 1300 km si on veut dépasser Gemini 11  cheers
Je me demande comment le carburant permettant d'aller vers l'ISS pourra servir pour une orbite très élevée! Les capsules Gemini 10 et 11 ont eu besoin d'un étage Agena pour leurs records.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/astroraoul/
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 2462
Age : 52
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 23 Fév 2020 - 12:53

Il y a des volontaires ?
Revenir en haut Aller en bas
https://jacques-abeasis.cabanova.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 21156
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions   [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 8 EmptyDim 23 Fév 2020 - 12:59

4 passagers durant 5 jours ne veut pas dire 4 touristes, sans doute. If faudra bien au moins un commandant-pilote.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/
 
[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: SpaceX-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com