[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions

Page 11 sur 24 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 17 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Je confirme que Le Gall ne serait pas mon premier choix pour l'attribution des pleins pouvoirs. :megalol:

C'est d'ailleurs un probleme : le spatial en Europe n'attire plus les dirigeants du meilleurs niveau, qui vont dans d'autres secteurs. A comparer avec les annees 70 et 80.
jassifun
jassifun

Messages : 1331
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@shinyblade a écrit:
Ce que tu demande c'est l'efficacité de Spacex appliqué au secteur publique. C'est impossible pour une simple question de démocratie. On peut pas décider de manière purement arbitraire quelle personne va recevoir en personne le budget de l'ESA et le distribuer sans aucun contrôle démocratique. Ca reviendrait à créer un milliardaire de toute pièce avec l'argent de nos impôts. De plus quelle gage avons nous que ce milliardaire d'argent publique puisse être efficace à allouer cet argent ?
C'est pour cela que je dis qu'il faut sortir l'ESA du systeme administratif. Il faut faire avec l'ESA ce que nous avons fait avec Airbus. Bon l'aviation est un secteur différent car très commercial, mais pour l'Europe ce qu'il faudrait c'est attribuer un budget et laisser l'ESA totalement libre de ses choix stratégiques, de lanceurs, de programmes scientifiques.

Ou alors si on ne peut pas faire ça il faut se mettre à l'évidence, on n'arrivera jamais à résister sur le marché commercial et il faut l'abandonner et se limiter à lancer nos programmes militaires, scientifique, d'exploration ou de partenariat, etc.

@shinyblade a écrit:
Elon musk a réussi avant tout parce qu'il est bon ! C'est le marché qui a décidé qu'Elon Musk deviendrait milliardaire, l'argent il l'a gagné honnêtement sous forme de contrats que ces clients publics comme privée ont accepté en échange d'un service qu'il considérait comme supérieur à la concurrence. Sa puissance il l'a acquéri progressivement en faisant ces preuves. Si Spacex a autant de succès c'est parce que son patron sait parfaitement gérer son budget car il a derrière lui 20 ans d'expérience à la tête de Spacex en plus de ses diverses expérience entreprenarial chez Zip2, Tesla et Paypal.
Si Jean-yves le Gall se verrait attribuer les pleins pouvoirs budgétaire (chose impossible car pas démocratique) je suis certain que ça n'améliorerait pas l'efficacité d'un iota.

Je ne nie pas les qualités de Musk, c'est un business man de qualité doublé d'un savoir en ingénierie indiscutable. Mais s'il n'y avait pas eu COTS et CCDeV, et l'arrêt des navettes, est ce qu'il aurait réussi tout ça ? pas certain, et on ne le saura jamais. Comme tout bon business man il a su etre bon, il a su avoir de la chance, il a été opportuniste, il a su prendre des risques. C'est peut etre ce qu'il nous panique en Europe. Mais je ne dirais pas qu'il a révolutionné le spatial comme ca a été dis au début de cette discussion. Pour moi il a su bousculer les choses, profitant des opportunités, de sa liberté et de sa richesse, mais à ce jour il n'a pas révolutionné le secteur. si Starship fonctionne et est un succès, là oui il révolutionnera le secteur.


Dernière édition par Mustard le Mar 2 Juin 2020 - 12:54, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29205
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Musk n'est pas à l'origine américain mais il a compris que c'est aux USA qu'il pourrait obtenir ce qu'il veut.
Il a tout de même déjà révolutionné le spatial avec sa Falcon 9: simple fusée mais réutilisable (la Navette l'était aussi mais elle a exigé trop de temps et d'argent entre chaque vol). Il ne suffit pas de réutiliser une fusée, il faut que ce type de fusée soit souvent lancé et Musk est parvenu à réutiliser suffisamment rapidement pour que même en cas de défaillance, ses clients ne soient pas assez retardés pour vouloir changer de lanceurs. Quand la navette ou toute autre fusée subissait un échec, il y avait des années de retard.
En plus, SpaceX construit ses propres satellites bons marchés (Starlink) pour pouvoir se trouver des nouveaux clients, d'anciens d'autres lanceurs, augmenter encore la cadence pour encore diminuer les prix tout en gagnant de nouveaux marchés.
SpaceX fait face à des concurrents comme Boeing et Arianespace qui ont intérêt à garder les prix des satellites les plus élevés possibles (quitte à maintenir en fonction un satellite lancé il y a 20 ans sous une technologie vieille d'il y a 25 ans)....Starlink gêne les astronomes mais peut maintenir une cadence de tirs et de remplacement de satellites tous les 5 ans avec de nouvelles technologies moins polluantes pour les astronomes si les dernières modifications ne conviennent toujours pas.
Et contrairement à Blue Origin, SpaceX, dit tout, montre tout, et ça c'est ce qui attire ceux qui ont envie d'espace , d'exploration! Apollo a inspiré le monde parce qu'on savait tout, même des choses triviales, avant pendant et après....Mais des russes , on n'apprenait qu'une fois dans l'espace...Aucun projet jamais dévoilé...Comment voulez-vous inspirer sans informer?
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Et contrairement à Blue Origin, SpaceX, dit tout, montre tout,

... ou presque. Il n'a jamais voulu dire si la récupération était rentable. Il n'a jamais voulu donné le moindre chiffre financier et le peu qu'il a donné comme le cout d'un lancement est invérifiable.
après je te rejoins sur le fait que je préfère un homme qui aime communiquer, qui aime mettre des camera partout et qui motive l'opinion publique, plutot qu'un gars comme bezos qui ne communique absolument rien et qui est dans le secret absolu.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29205
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Cette question de la naissance d'A6 me turlupine. Je suis sur smartphone donc c'est compliqué de trouver l'info, mais il faudrait retrouver la date de la décision d'A6 : il me semble bien qu'à cette date, SpaceX faisait encore bien rigoler et n'était pas pris au sérieux en Europe. C'est pour ça que je doute qu'il y ait vraiment un lien de cause à effet. Il y avait un tel coup de poker en cours avec la mainmise sur Ariane, que le gâteau A6 était bien plus juteux que les différentes évolutions d'A5.

Edit : Wikipedia est très clair sur la chronologie de la décision d'Ariane 6. Ca part d'un premier rapport du CNES de 2009, écartant d'emblée la réutilisation, le vol habité et les lancements doubles. Le rapport prêche pour une solution extrêmement modulable (quand on voit ce qu'est devenue l'extrême modularité LOL). Entre 2012 et 2014 on rajoute qu'il faut des coûts d'exploitations réduits (on vise -40%). La décision finale est prise en décembre 2014. Rappel du nombre de lancements annuels SpaceX à cette date : 2011 = 0, 2012 = 2, 2013 = 3, 2014 = 6.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6918
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Déjà en juillet 2014 on sentait que Falcon 9 allait y arriver un jour; c'était quand-même des mois avant la décision de financer Ariane 6 ! 
Quand le financement  d'Ariane 6 (décembre 2014) fut décidé, SpaceX n'avait pas encore réussi l'atterrissage....mais au fur et à mesure des lancements, (je me souviens de vidéos où on voyait la fusée au ralenti au-dessus d'une barge, mais trop inclinée....(je n'en croyais pas mes yeux!). C'est vraiment une chose à laquelle Musk tenait...Et puis un soir aux USA, ça a marché et surtout, à partir de ce moment-là, le succès est devenu la règle ! La cadence a suivi aussi...et nous, européens, n'avions plus que nos yeux pour pleurer de joie ou/et de dépit....
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Déjà en juillet 2014 on sentait que Falcon 9 allait y arriver un jour; c'était quand-même des mois avant la décision de financer Ariane 6 !

Peut-être, mais sur un projet et un mûrissement qui durent 5 ans, ce n'est pas parce qu'un truc nouveau arrive dans les 6 derniers mois qu'on fait volte-face. L'inertie générale (industrielle, politique) fait qu'on reste sur la trajectoire décidée. Enfin c'est comme ça que je ressens les choses.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6918
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Falcon 9 a ete l'un des principaux arguments utilises par Airbus aupres des autorites allemandes et francaises pour obtenir l'abandon de la proposition DGA CNES pour Ariane 6 au profit de leur configuration (qu'ils avaient etudie en catimini avec l'argent du grand emprunt de votre ancien president Sarkozy). Je me souviens encore de la photo des dirigeants d Airbus tout sourires sortant dans la cour de l'Elysee. C'etait au temps ou Fioraso dirigeait le spatial francais. Tout ca marche mieux dirige par des femmes :blbl:
jassifun
jassifun

Messages : 1331
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


De ce que j'ai cru comprendre Ariane 5 c'est une fusée faite "à la pièce" ou si vous préférez artisanale, et on nous a vendu Ariane 6 pour une fusée faite "à la chaîne" ou si vous préférez une industrialisation du bazar !
Et que voit-on une mini industrialisation, un lanceur qui, j'espère me tromper, n'est pas si souple que ça et au moins dans les débuts pas innovant.
Et de surcroît il va devoir être subventionné pour être compétitif !
On ne se foutrait pas du contribuable que je suis ?

Même s'il faut dix ans pour industrialiser un lanceur, il ne faut pas cinq années pour reconnaître que les autres sont meilleurs.
Et même si la réutilisation n'est pas rentable en soit (ce que je ne crois pas) le fait de pouvoir lancer quasi toutes les semaines valide le concept.
Ariane 6 est une transition, OK mais pour le moment à part critiquer pas de proposition pour quelque chose de plus efficient !

Vous me direz que la Falcon n'est pas une merveille d'innovation, c'est sûr les Merlin sont dérivés d'un ancêtre qui a équipé le LM.
Il n'y a au fond que le fait de récupérer le premier étage et depuis peu les coiffes qui fait de ce lanceur une machine hors normes !!!
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1756
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:

Si nous voulons aller sur Mars, ce n'est pas simplement pour gagner quelques millions d'hectares de plus, mais c'est pour y poser les bases d'une société différente et meilleure.

Sérieusement...

Pourquoi ceux (nous) qui ont fait de la société terrestre ce qu'elle est, en feraient une meilleure parce que la planète est différente ???  :scratch:

On peut espérer que la "société terrestre" sera meilleure dans le futur, il vaut mieux être optimiste même si ce n'est pas mon cas, mais il suffit de se souvenir de ce que l'on disait du "monde d'après" il y a quelques semaines, et de voir tous les masques jetés par terre ou dans la mer par de trop nombreux $%@#&*µ?% pour revenir à la réalité...

Et puis les "sociétés nouvelles", "meilleures", décrétées, comme "l'homme nouveau", c'est de trop funeste mémoire...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22293
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


On peut comparer avec la société des années 70 (il y a 50 ans).....
3 Milliards d'êtres humains....1 Milliard de gens qui ont faim en 1970.
7,5 Milliards d'êtres humains..1 Milliard de gens qui ont faim en 2020.
En 1970, pas de ceintures de sécurité , des voitures dangereuses et consommatrices de trop d'essence.
En 1970, aucun problème pour ceux qui voulaient fumer de le faire partout, même en avion.
En 1970, on vivait en moyenne jusqu'à quel âge par rapport à aujourd'hui ?
Et nous ne vivons toujours que sur Terre..Mieux, surtout le long des côtes et des rivières....Il y a encore beaucoup de place sur Terre....voire en mer!
Il y a le court terme et le long terme.....On peut faire de grands progrès si on regarde un peu plus à long terme.
Dans 50 ans......Ouf, bon, ça ne concerne que peu d'entre nous..mais quand on parlait de ce qui se passerait dans 50 ans en 1970, l'espace habité prenait une place bien plus grande place que la réalité nous l'a montré...
Peut-être que nous n'aurons même pas de base permanente sur la Lune.. 😢 Peut-être que nous étudierions, travaillerions, voyagerions, aimerions sans nous déplacer...tout virtuellement avec le virtuel plus riche en expériences, découvertes, satisfaction de notre curiosité que le monde réel et que pour nos descendants ce serait tout naturel....Nos grands-parents ne comprenaient pas le monde qui accélérait, nos parents ne voulaient pas se munir d'un GSM ou d'un PC.....Et nos enfants sont englués devant les jeux vidéos qui sembleraient un bon exercice pour les neurones.
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Oui une société fondée par un milliardaire qui pendant la pandémie s'est illustré par ses diatribes anti-fonctionnaires selon-lui bien trop prudents face au risque pour les salariés et osant l'empêcher de reprendre le business sera forcément une société meilleure que la nôtre !
Il faudrait vraiment être idiot pour avoir la moindre crainte de vivre sur un monde ou le simple fait de pouvoir respirer est conditionné au bon vouloir d'un fournisseur quelconque !
Quel pisse-froid il faudrait être également pour craindre le fait d'être dépendant des même personnes pour pouvoir rentrer chez soi si l'aventure s'avérait être moins passionnante que prévu ...
Non évidement tous les éléments sont réunis pour que la société Martienne soit bien plus belle que la Terrestre, surtout bien sur l'abondance des ressources disponibles permettant à chacun d'y vivre dans le confort.
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


2 paradoxes:
L'explorateur découvre un monument naturel ou humain de très haute valeur historique et aussitôt demande de le préserver de toute ingérence, visite humaine sous peine de le souiller....Entretemps, l'explorateur a vu, admiré et il s'arroge le droit d'être le seul à l'avoir approché??  Suspect, non ?

La planète Mars est ce monde magnifique, avec des paysages grandioses qui est encore vierge de toute présence physique humaine ! D'où l'attirance qu'elle exerce....Mais arrivent les premiers puis les suivants et au fur et à mesure que les voyages se multiplient, l'accès devient de plus en plus démocratique....et voilà qu'à nouveau, un monde est altéré par nos travers !
Raoul
Raoul

Messages : 1968
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:
Et contrairement à Blue Origin, SpaceX, dit tout, montre tout, et ça c'est ce qui attire ceux qui ont envie d'espace , d'exploration! Apollo a inspiré le monde parce qu'on savait tout, même des choses triviales, avant pendant et après....Mais des russes , on n'apprenait qu'une fois dans l'espace...Aucun projet jamais dévoilé...Comment voulez-vous inspirer sans informer?

Il ne faut pas confondre les powerpoint, les discours et le fond. Les aspects techniques (le fond) sont encore plus cachés chez SpaceX que chez les autres constructeurs. Performances, caractéristiques techniques, cout : tout est flou. Ecrire un article (sur wiki dans mon cas) sur une production de SpaceX est presque aussi compliqué que traiter du programme spatial chinois (bon je pousse le bouchon un peu loin).

Et je n'évoque pas les plans sur la comète autour de la colonisation de Mars dépourvus de toute crédibilité auprès de toute personne ayant creusé le sujet.
avatar
Pline

Messages : 983
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Musk a dit qu'il voulait mourir sur Mars mais pas dans un crash !
Ses Starship c'est pas que du Powerpoint même si ça fini régulièrement en BOOM, c'est surement très déroutant pour ceux qui pensent que le spatial c'est dix ans de dessins avant de plier un bout de tôle !
SpaceX fait du spatial comme on fait des programmes informatiques, on imagine une application, on fait un plan de développement, on écrit le programme, ensuite essais et après on améliore !
C'est ce que fait SpaceX avec le Starship !
Et la compagnie veut vendre du transport, pas la totale, D'ailleurs l'an dernier, ils ont demandé à plusieurs compagnies de participer sous forme de projets pour des infrastructures et des matériels divers en relation avec une colonisation, et ce avec un certain succès.
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1756
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@Anovel a écrit:Musk a dit qu'il voulait mourir sur Mars mais pas dans un crash !
Ses Starship c'est pas que du Powerpoint même si ça fini régulièrement en BOOM, c'est surement très déroutant pour ceux qui pensent que le spatial c'est dix ans de dessins avant de plier un bout de tôle !
SpaceX fait du spatial comme on fait des programmes informatiques, on imagine une application, on fait un plan de développement, on écrit le programme, ensuite essais et après on améliore !
C'est ce que fait SpaceX avec le Starship !
Et la compagnie veut vendre du transport, pas la totale, D'ailleurs l'an dernier, ils ont demandé à plusieurs compagnies de participer sous forme de projets pour des infrastructures et des matériels divers en relation avec une colonisation, et ce avec un certain succès.

Je travaille sur des projets informatiques et ce que tu évoques est une caractéristique des méthodes de type Agile. Cela marche pour un certain type de projet (en particulier centré sur de l'IHM) et c'est catastrophique pour beaucoup d'autres .... en particulier les plus complexes.
avatar
Pline

Messages : 983
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@PierredeSedna a écrit:

Si nous voulons aller sur Mars, ce n'est pas simplement pour gagner quelques millions d'hectares de plus, mais c'est pour y poser les bases d'une société différente et meilleure.

Sérieusement...

Pourquoi ceux (nous) qui ont fait de la société terrestre ce qu'elle est, en feraient une meilleure parce que la planète est différente ???  [SpaceX] Avenir, perspectives et opinions - Page 11 Icon_scratch


Trois réflexions.

1°) D'abord je trouve que les sociétés terrestres ont beaucoup de bons côtés. Elles ont de graves défauts, certes, mais les enquêtes d'opinion le montrent, il y a énormément de gens heureux. Or le tempérament individuel ne suffit pas à rendre heureux. Il faut aussi toute une organisation collective : la sécurité sociale, le droit de prendre des congés, la culture, la fête, la technologie, etc. Je suis de bonne humeur parce que je viens de faire réchauffer mon dîner dans un four à micro-ondes dans une maison. Si, pour faire réchauffer une maigre pitance, je devais allumer un feu en frottant des silex à l'entrée d'une grotte humide, en m'inquiétant de l'orage qui gronde et des loups qui rodent, je serais probablement pris de morosité.

Les sociétés terrestres ne sont donc pas si mauvaises que cela, et surtout elles ont beaucoup progressé. Prenons un thème d'actualité, les épidémies. A toutes les époques, ce sont des fléaux. Mais si on compare la peste noire de 1348, la grippe espagnole de 1918 et le Covid 19 de 2020, on constate que l'humanité, sans pouvoir toujours supprimer le malheur, parvient à en limiter les effets. Il n'y avait pas d'hygiène ni de sécurité sociale au Moyen-âge, il y avait peu de liberté d'expression pour parler des événements en 1918, alors que maintenant, il y a les indemnités journalières dérogatoires, le chômage partiel, le télétravail, le matériel de réanimation, etc. Et chacun peut faire ses commentaires librement sur la façon dont les pouvoirs publics organisent la lutte contre le virus.

Il faudrait être d'une totale mauvaise foi pour ne voir dans l'histoire humaine, de manière indifférenciée, qu'une succession monotone et désespérante de calamités. Il y a beaucoup de gens nés au début des années 1950 et morts (un peu jeunes, mais tant pis) dans les années 2010 qui n'ont connu que du bonheur tout au long de leur vie.

Plutôt que de se complaire dans la mélancolie, il faut essayer de trouver des solutions innovantes pour supprimer une à une les anomalies et injustices qui défigurent notre société au point de faire croire à certains que tout va mal.

Donc, puisqu'il y a toutes ces bonnes choses et surtout cette capacité à progresser, à corriger ce qui ne va pas, alors pourquoi ne pas continuer, ici et ailleurs ? 


2°) Il est nécessaire, à certains moments de la vie d'un être humain ou dans celles des peuples, de tourner la page et de prendre un nouveau départ. Et c'est logique. Lorsque nous nous installons dans un lieu, nous structurons notre organisation matérielle par rapport à nos besoins du moment. Et puis, des événements se succèdent, nos besoins changent, et nous sommes prisonniers de ce que nous avons nous-mêmes construit et qui ne convient plus. Le poids du passé peut être terrible. Les vieilles maisons ne sont pas bien isolées sur le plan thermique, il est difficile d'y mettre l'électricité aux normes et d'y faire passer la fibre optique. Alors il faut changer de maison. On peut le faire sur place. Mais souvent, il est plus pratique d'aller plus loin. Et d'ailleurs, ceux qui vont plus loin et accèdent aux grands espaces deviennent des modèles pour ceux qui sont restés en arrière, et qui n'en finissent pas moins par être entraînés dans le changement.


3°) Oui, tout à fait, le fait que Mars soit une planète différente est une formidable opportunité pour accélérer le progrès humain.

Au début les colons seront rares et Mars, dont les magnifiques paysages seront à découvrir, leur apparaîtra immense. Mars, c'est la liberté !

Dans l'espace, il n'y a plus de grand chef à plumes tirant son pouvoir de la tradition. Que l'on soit sénateur, jardinier ou comptable, l'apesanteur nous fait tous dégueuler et on ch.. dans une poche. Plus de faux-semblants ! S'il n'y a plus assez de réserves d'air pour rejoindre la base, on tirera au sort ceux qui devront se sacrifier. Mars, c'est l'égalité !

Sur Mars, la moindre erreur peut être fatale, et celui à qui l'on sauve la vie aujourd'hui nous sauvera la nôtre demain. Un seul membre de la communauté pourra, par son imprévoyance, mettre en danger tous les autres. Il en résultera une morale élevée, un développement dans précédent des sciences de l'éducation, de l'information et de la communication, et un esprit de responsabilité. Mars, c'est la solidarité !

Le manque de matériaux obligera sur Mars à tout recycler. Mars, c'est la fin du gaspillage, c'est un formidable champ d'expérimentation pour l'économie circulaire. Qu'elle soit rouge ou qu'elle soit verte, Mars sera le drapeau de l'écologie !

Il sera difficile aux humains de la Terre de donner des ordres aux humains de Mars, même par la voie des ondes hertziennes. Les communautés devront sur Mars s'organiser au niveau local, et se confédérer, à la manière des cantons suisses. Mars, c'est la nouvelle frontière de la démocratie.

*     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *     *

Et SpaceX dans tout cela ? Ce que nous demandons à Elon Musk, (ou à ses successeurs ou concurrents s'il échoue), c'est de faire le boulot Muskien de développement du Starship. C'est sa tâche historique. Sans Starship, rien ne sera possible. Les opérateurs de vols spatiaux sont nos prestataires de services. S'ils inscrivent leur activité entrepreneuriale dans une vision de l'avenir, tant mieux. 

Mais ensuite, la colonisation de Mars est une affaire citoyenne où beaucoup de monde aura à s'exprimer. C'est un grand projet collectif.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1788
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:

Sur Mars, la moindre erreur peut être fatale, et celui à qui l'on sauve la vie aujourd'hui nous sauvera la nôtre demain. Un seul membre de la communauté pourra, par son imprévoyance, mettre en danger tous les autres. Il en résultera une morale élevée, un développement dans précédent des sciences de l'éducation, de l'information et de la communication, et un esprit de responsabilité. Mars, c'est la solidarité !

Oui, bien sûr... Le capitaine du Costa Concordia avait un esprit de responsabilité particulièrement développé...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22293
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@PierredeSedna a écrit:

Sur Mars, la moindre erreur peut être fatale, et celui à qui l'on sauve la vie aujourd'hui nous sauvera la nôtre demain. Un seul membre de la communauté pourra, par son imprévoyance, mettre en danger tous les autres. Il en résultera une morale élevée, un développement dans précédent des sciences de l'éducation, de l'information et de la communication, et un esprit de responsabilité. Mars, c'est la solidarité !

Oui, bien sûr... Le capitaine du Costa Concordia avait un esprit de responsabilité particulièrement développé...

Est-il représentatif de sa profession ? En tout cas, il est en prison. 

Je ne crois pas que les sybarites et les poltrons seront très tentés par le voyage vers Mars.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1788
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
@David L. a écrit:

Oui, bien sûr... Le capitaine du Costa Concordia avait un esprit de responsabilité particulièrement développé...

Est-il représentatif de sa profession ? En tout cas, il est en prison. 

Non, bien sûr. Mais il montre qu'avoir la responsabilité l'autres personnes ne donne pas forcément un esprit de responsabilité...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22293
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@PierredeSedna a écrit:

Est-il représentatif de sa profession ? En tout cas, il est en prison. 

Non, bien sûr. Mais il montre qu'avoir la responsabilité l'autres personnes ne donne pas forcément un esprit de responsabilité...


Certes, mais en général, cela y contribue. On trouvera toujours des exceptions.

Sur Mars, une forme de sélection naturelle éliminera la plupart des incapables et des incompétents, et la plupart du temps la pression sociale contraindra les individus ayant de mauvais penchants à se corriger… ou à redescendre sur la Terre.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1788
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:

Sur Mars, une forme de sélection naturelle éliminera la plupart des incapables et des incompétents, et la plupart du temps la pression sociale contraindra les individus ayant de mauvais penchants à se corriger… ou à redescendre sur la Terre.

L'évolution et les particularités d'une société martienne seront certainement un sujet d'étude pour les sociologues et psychologues de l'époque.

Mais faire autant d'affirmations sur cette future société alors que la quasi totalité des paramètres dont elle dépendra (nombre de personnes, sélection et composition de la population, volume habitable, activités, etc) sont encore hypothétiques, est tout sauf réaliste.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22293
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
...
Sur Mars, une forme de sélection naturelle éliminera la plupart des incapables et des incompétents, et la plupart du temps la pression sociale contraindra les individus ayant de mauvais penchants à se corriger… ou à redescendre sur la Terre.

Intéressant. Ainsi, pour être meilleure, cette société aurait quand même besoin d'éliminer certains de ses membres.
Finalement, ce n'est pas très différent de ce qui se fait sur Terre depuis toujours, surtout en environnement hostile et ressources contraintes.
lambda0
lambda0

Messages : 4672
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Et ce sera sympa pour nous autres restés sur Terre de se récupérer les boulets des Martiens ;)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6918
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 24 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 17 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum