[SpaceX] Avenir, perspectives et opinions

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Rassure toi Thierz, bien entendu que je me doute que tout cela est calculatoire, mais je rappelle simplement que cela ajoute des rectifications d'orbite aux rectifications d'orbite, ce n'est pas un simple mot comme ça...

Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13617
Inscrit le : 12/04/2006

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Outan a écrit:
@Astro-notes a écrit:Bien beau tout ça, mais quid de ces "accélérations*durée" sur la navigation à inertie des véhicules ? J'imagine le calcul des routes spatiales...  FB_oh

@Thierz a écrit:Tu crains un dérèglement des centrales inertielles ?

Je pense qu'il parle d'un changement de deltaV total. Tout dépend de la valeur d'accélération nécessaire et de la durée de transfert. Par exemple si il faut 30min à 1/10ième de g, alors la mission aurait changé de 1.7km/s c'est pas négligeable.

Sinon, il faut soit inversé l'accélération et retourner le système à mi-temps du transfert. Soit le faire avec une rotation de l'ensemble.

Dans l'exemple donné 1,7 km/s x 2 (pour revenir à l'orbite initiale) cela réduit de manière importante l'apport d'un ravitaillement en ergols.
avatar
Pline

Messages : 963
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


A quelques jours du lancement espéré du sn8 jusqu’à 15 km, Elon a Twitter sur ses attentes :

« Stable, controlled descent with body flaps would be great. Transferring propellant feed from main to header tanks & relight would be a major win. »

Traduction Google :
« Une descente stable et contrôlée avec des volets de corps serait formidable. Le transfert de l'alimentation en gaz propulseur des réservoirs principaux aux réservoirs d'en-tête et de rallumage serait une victoire majeure. »

Cela nous en dit plus sur les défis que doivent relever ses équipes.

Je croise les doigts
avatar
YoannMR

Messages : 262
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas


@YoannMR a écrit:
A quelques jours du lancement espéré du sn8 jusqu’à 15 km, Elon a Twitter sur ses attentes :

« Stable, controlled descent with body flaps would be great. Transferring propellant feed from main to header tanks & relight would be a major win. »

Traduction Google :
« Une descente stable et contrôlée avec des volets de corps serait formidable. Le transfert de l'alimentation en gaz propulseur des réservoirs principaux aux réservoirs d'en-tête et de rallumage serait une victoire majeure. »

Cela nous en dit plus sur les défis que doivent relever ses équipes.

Je croise les doigts
https://twitter.com/elonmusk/status/1322659546641371136
Voici le tweet en question. (Pense à intégrer le tweet au lieu de copier le texte du tweet)
TeraTak
TeraTak

Messages : 406
Inscrit le : 01/05/2020
Age : 15 Masculin
Localisation : Charente, France

Revenir en haut Aller en bas


C'est vrai que ce serait déjà une belle avancée. Un atterrissage en douceur serait vraiment un bonus ultime ! Il va falloir qu'on ouvre les paris sur la destinée de SN8 (poussière et débris, crêpe, ou intact ?), qui a le temps de nous créer un petit sondage pour faire le tour des opinions ?
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Je n'ai pas d'opinion, mais je suis avec attention ce test en espérant retrouver au sol intact (après son court vol) cet engin plein de promesses. Je sais aussi que ce n'est qu'une étape, mais il faut en passer par là pour espérer aller plus loin. Si je n'ai pas d'opinion, j'ai espoir... FB_v
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13617
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Je ne garantirai pas que le Starship réussira son premier vol à 15 km ce mois-ci, mais je suis optimiste sur l’accomplissement par SpaceX d’une autre « première » concernant cette fois la Falcon 9.

Depuis 2017, SpaceX a annoncé à de nombreuses reprises qu’elle effectuerait quatre vols de Falcon 9 dans un même mois calendaire. Mais elle n’y est jamais parvenue. Il y a eu à plusieurs reprises, notamment en 2020, trois vols dans le mois calendaire, mais jamais quatre. A chaque fois qu’un 4ème vol semblait possible, un obstacle de type météo, ou blocage imputable à un lancement prioritaire des sociétés constipées du Old Space, ou petit retard imputable à SpaceX elle-même, a surgi, entraînant un ou plusieurs reports faisant basculer ce 4ème lancement sur le mois calendaire suivant.

Mais il y a de bonnes chances que cette fois SpaceX réussisse à effectuer son 4ème vol orbital du mois avant le 30 novembre 2020 : après le vol de GPS III - SV04 cette nuit, trois vols de Falcon 9 sont programmés pour le milieu du mois de novembre (Crew Dragon,  NROL et Sentinel-6) et ils sont répartis entre les trois pas de tir de la Falcon 9, de telle sorte qu’ils ne se gêneront pas mutuellement en cas de reports causés par des incidents minimes, notamment météorologiques.

La reprise des lancements de SpaceX à Vandenberg est une bonne nouvelle. Mais il est à noter qu’il n’y a plus aucune barge pour les retours des boosters dans l’Océan Pacifique. Sauf si l’on apprenait que la construction de la troisième barge « A Shortfall of gravitas » est enfin terminée, mais je n’y crois pas trop...
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1745
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Il est également possible que soient casés, au choix, d'ici fin novembre SXM-7 ou Starlink 15.
AlexSSC
AlexSSC

Messages : 990
Inscrit le : 22/02/2020
Age : 23 Masculin
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas


Le retour à Vandenberg est prévu sur la LZ4, et il n'y a pas d'autre lancement prévu dans un court délai coté Pacifique .
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1677
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


https://twitter.com/elonmusk/status/1327125840040169472
Il se passe quelque chose d'incertain. A été testé pour covid quatre fois aujourd'hui. Deux tests sont revenus négatifs, deux sont revenus positifs. Même machine, même test, même infirmière. Test rapide d'antigène de BD.
Espérons que les tests négatifs soient les bons !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11033
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


C'est un virus quantique.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6766
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Ce sont des tests d'antigènes donc ils ne sont pas sûr à 100% mais quand c'est positif ce n'est pas très bon signe
TeraTak
TeraTak

Messages : 406
Inscrit le : 01/05/2020
Age : 15 Masculin
Localisation : Charente, France

Revenir en haut Aller en bas


Dans cette vidéo, il y a une autre vision d'un Starship :




Pour ceux qui ne sont pas anglophones, il n'y a que 64 cabines, 32 par ponts (les ponts deux et trois)
pont un , c'est le cargo et les postes d'habillage pour les scaphandres, le 4 c'est les commodités  le reste c'est un pont pour les "réceptions" et les repas et en haut ça fait office de poste de pilotage et de salle d'observation .
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1677
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Je ne sais pas si ça vous arrive aussi mais je suis pris d’un doute sur le bien fondé du système Spaceship-Superheavy concernant le transport du passager lamda. Comment peut-on s’imaginer que l’atterrissage vertical sur Terre, sur la Lune ou sur Mars puisse se faire en toute sécurité avec la technologie actuelle. Ceci marche pour la version cargo, un équipage professionnel réduit ou mixte cargo-humains. Il n’y a aucune redondance avec ce système ! Je crains hélas que en ce qui nous concerne, que nous sommes obligés d’attendre une toute autre technologie basée sur je ne sais pas sur quoi pour nous libérer du vaisseau spatial Terre.
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 473
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 70 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


SpaceX : la tête dans les étoiles... La main sur le portefeuille ?


  • Pascal BONIFACE, Directeur et fondateur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS)
  • Gilles RABIN, Directeur de l’Innovation, des Applications et de la Science, CNES
  • Francis ROCARD, Responsable du programme d'exploitation du système solaire, CNES et auteur de "Dernières nouvelles de Mars" (éditions Flammarion, juin 2020)
  • Michel TOGNINI, Astronaute à l'Agence Spatiale Européenne (ESA), auteur de "Explorateurs de l'espace - Voyage aux frontières de l'univers" (éditions Dunod, 2019)
  • Sylvain ROUSSEAU, Journaliste France 24
jassifun
jassifun

Messages : 1236
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@wettnic a écrit:Je ne sais pas si ça vous arrive aussi mais je suis pris d’un doute sur le bien fondé du système Spaceship-Superheavy concernant le transport du passager lamda. Comment peut-on s’imaginer que l’atterrissage vertical sur Terre, sur la Lune ou sur Mars puisse se faire en toute sécurité avec la technologie actuelle. Ceci marche pour la version cargo, un équipage professionnel réduit ou mixte cargo-humains. Il n’y a aucune redondance avec ce système ! Je crains hélas que en ce qui nous concerne, que nous sommes obligés d’attendre une toute autre technologie basée sur je ne sais pas sur quoi pour nous libérer du vaisseau spatial Terre.
Je suis bien d'accord, le système proposé est de manière inhérente moins sûr que le voyage aérien, car pas d'ailes donc panne moteur = mort certaine...
Pour les vols sur Terre longue distance, je ne vois pas comment il pourrait être concurrentiel... déjà, la dépense énergétique, quelqu'un saurait la calculer ? Il me semble évident que ce doit être beaucoup plus important qu'un avion de ligne... sans parler du comburant, l'oxygène liquide n'est pas donné il me semble !
Tout comme le concorde, le starship serait réservé à un marché de niche, les élites mondiales, les mêmes qui ont boudé le concorde en leur temps car finalement, c'est quoi, quelques heures de plus en avion pour un businessman ? c'est du temps pour faire ses rapports, piquer un somme, relaxer un peu...
La vitesse n'est plus le critère n°1 depuis la fin des années 60 !

Je ne suis pas sûr que Musk lui-même y croie, le seul client potentiel serait l'armée, et encore là-aussi, les militaires ne sont pas à quelques heures prêt pour de l'envoi de troupes. Certes, voir sortir des space marines d'un vaisseau encore fumant de sa rentrée atmosphérique, ça en jette pas mal, sauf que c'est une cible très fragile, qui nécessite un lieu d'atterrissage adapté, etc. Et puis ce n'est pas comme un missile balistique à poudre, toujours prêt à partir au top signal, la préparation est longue, donc au final un avion classique sera plus rapide.
avatar
taolanglais

Messages : 55
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 34 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Tout à fait d’accord ! De plus si un escadron disparaissait en une fraction de secondes, je ne pense pas que cette stratégie de transport serait la bonne.
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 473
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 70 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


@taolanglais a écrit:
@wettnic a écrit:Je ne sais pas si ça vous arrive aussi mais je suis pris d’un doute sur le bien fondé du système Spaceship-Superheavy concernant le transport du passager lamda. Comment peut-on s’imaginer que l’atterrissage vertical sur Terre, sur la Lune ou sur Mars puisse se faire en toute sécurité avec la technologie actuelle. Ceci marche pour la version cargo, un équipage professionnel réduit ou mixte cargo-humains. Il n’y a aucune redondance avec ce système ! Je crains hélas que en ce qui nous concerne, que nous sommes obligés d’attendre une toute autre technologie basée sur je ne sais pas sur quoi pour nous libérer du vaisseau spatial Terre.
Je suis bien d'accord, le système proposé est de manière inhérente moins sûr que le voyage aérien, car pas d'ailes donc panne moteur = mort certaine...
Pour les vols sur Terre longue distance, je ne vois pas comment il pourrait être concurrentiel... déjà, la dépense énergétique, quelqu'un saurait la calculer ? Il me semble évident que ce doit être beaucoup plus important qu'un avion de ligne... sans parler du comburant, l'oxygène liquide n'est pas donné il me semble !
Tout comme le concorde, le starship serait réservé à un marché de niche, les élites mondiales, les mêmes qui ont boudé le concorde en leur temps car finalement, c'est quoi, quelques heures de plus en avion pour un businessman ? c'est du temps pour faire ses rapports, piquer un somme, relaxer un peu...
La vitesse n'est plus le critère n°1 depuis la fin des années 60 !

Je ne suis pas sûr que Musk lui-même y croie, le seul client potentiel serait l'armée, et encore là-aussi, les militaires ne sont pas à quelques heures prêt pour de l'envoi de troupes. Certes, voir sortir des space marines d'un vaisseau encore fumant de sa rentrée atmosphérique, ça en jette pas mal, sauf que c'est une cible très fragile, qui nécessite un lieu d'atterrissage adapté, etc. Et puis ce n'est pas comme un missile balistique à poudre, toujours prêt à partir au top signal, la préparation est longue, donc au final un avion classique sera plus rapide.
Ce qui vas être aussi critique pour le transport sub-orbital c'est la fréquence des dessertes. Imaginons que je doivent aller a new-york pour un rendez-vous,  j'en profite pour voir d'autre contact, négocier d'autre contact, voir la filial local, bref je fait tout se que j'ai a faire a new york puis je vais au spatioport de new-york et je vois qu'il n'y a qu'un starship par semaine vers l'europe est le prochain est dans 3 jours. je fait quoi , je prend un hotel pour teletravailler 3 jours ou je vais a l'aéroport prendre un avion (hors covid il y en a toute les heures) sachant que je peux aussi y teletravailler et 6h plus tard je serais chez moi ?

un marché qui intéresse beaucoup les concepteurs d'avion supersonique c'est le vol a la demande (en gros des jet privé de location) mais sa signifie embarqué que quelque personne a chaque fois or le starship est largement surdimensionné pour ça.
phenix
phenix

Messages : 2139
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


J'imagine la scène d'un trajet en starship plein de passagers, comme un 737, mais en 0 G :
Le sac à main de Josiane qui se vide et s'éparpille dans toute la cabine, "je t'avais dit de le mettre dans le compartiment de dessus, runtudju", lui dit René ; Tiago à réussi à infiltrer un paquet de chips depuis le duty-free, en dépit des contrôles de space-x ; La petite Lhéa vient de vomir, oups ; ça flotte dangereusement ; et Virginie ne va pas très bien non-plus... Côme et Mathéo passent leur temps à faire superman le plus vite possible, heurtant les passagers sur leur chemin ; Gabin et Enzo squattent les toilettes 0 G, parce-que c'est trop marrant, mais devant il y a la queue, Diego n'a pas pu se retenir. Il y a Hugo et Christiane qui saignent du nez, ça flotte...

Le rêve du voyage spatial, quoi ! FB_love


Dernière édition par taolanglais le Mer 18 Nov 2020 - 10:26, édité 1 fois
avatar
taolanglais

Messages : 55
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 34 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


FB_ok FB_peur FB_fourire dur, dur.....en effet!
Raoul
Raoul

Messages : 1958
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Bah, pour les toilettes, on peut déjà simplifier : le trajet durant une demi-heure, les honorables passagers sont priés de prendre leurs disposition avant. Donc pas plus de toilettes que dans les bus ou le métro FB_clinoeil
lambda0
lambda0

Messages : 4667
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


FB_fourire Et il peut y avoir encore pire !
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 473
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 70 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Et pour un trajet Terre-Mars, il y aura-t-il des camisoles de force ?
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 473
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 70 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Et si par erreur, vous embarquez pour une autre destination et que vous vous retrouvez pour un voyage vers Pluton ! çà arrive parfois déjà ! Honte
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11033
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@wettnic a écrit:Et pour un trajet Terre-Mars, il y aura-t-il des camisoles de force?
Assurément, et des cellules d'isolement car les autres passagers ne supporteraient pas peur présence. Cachez ce que je ne saurais voir...

C'est une des raisons pour lesquelles je ne crois pas du tout aux colonies permanentes sur mars ou la lune, c'est à dire avec des colons permanents. Des humains normaux ne supporteraient pas le confinement extrême et absolu que cela suppose, en tout cas pour une bonne partie d'entre eux. Claustrophobie maximale...
Pour l'individu moyen, le grand air est un besoin vital, ce n'est pas une question de ratio d'O2...

Au mieux, on aura droit à une ou des bases scientifiques, à l'occupation -espérons- permanente mais avec rotation des équipes.
Où sont les colonies permanentes en haut de l’Everest, ou installées sur les plateaux océaniques? ce sont pourtant des milieux bien moins extrêmes que l'espace. Simplement, la présence de civils ne se justifie pas s'il n'y a pas un intérêt, à minima un équilibre économique. S'il y a une quelconque activité industrielle, la main d’œuvre viendra seule, sans familles, restera 2 ans et rentrera avec une bonne grosse paye, 2 ans de repos avant d'éventuellement y retourner ; à l'instar de ce qui se fait avec les plateformes pétrolières par ex.

En tout cas, vu la taille du Starship, il est illusoire d'y caser 100 personnes pour un trajet de plusieurs mois. Le volume interne est d'environ 3 appartements de 100m2, pour se représenter la chose. Une fois qu'on y a mis tout le matériel et les consommables, autant dire qu'il est illusoire d'y caser plus d'une vingtaine de passagers, 30 max. Ce qui est déjà énorme !
avatar
taolanglais

Messages : 55
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 34 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Oui, en général sur les plateformes en Mer du Nord les séjours du personnel sont de 15 jours 24/24 et 15 jours de repos à terre. J"ai vérifié ça chez Bristow aviation pour le ravitaillement des entreprises pétrolifères.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13617
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum