Une nouvelle station russe après 2025 ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Avec la fin de l'exploitation de l'ISS qui se profile, les Russes projettent de faire une nouvelle station nationale, mais à 98° pour observer toute la terre. Station type Mir avec 5 modules + un module en vol libre.
https://ria.ru/20201128/kosmos-1586713467.html

Espérons que ce projet ne soit pas comme tout (enfin presque tout) les projets russes : uniquement un projet d'intentions qui se heurte aux manques de financement.
De plus, je pense que les Russes ont dû perdre leurs capacités à concevoir des modules.
Les futurs modules étant de conception très ancienne, et les ingénieurs sont probablement à la retraite.

En tout cas, je trouve très bonne l'idée d'une station couvrant tout le globe terrestre.
Ne devrait-on pas, nous Européens, coopérer à d'autre projet que ceux de les Américains qui nous respectent peu ?
Vive une coopération Russo-Européenne pour uns nouvelle station.

Et hop, on en profite pour apprendre à envoyer nos astronautes par notre propre moyen.
https://ria.ru/20201122/polety-1585750731.html
Cela aurait plus de "gueule" et plus utile que les strapontins de la gateway.

Qu'en pensez-vous ?
vp
vp

Messages : 3058
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Et je me permets d'ajouter un "?" a la fin du titre FB_clinoeil

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24409
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Les choix sont faits, les financements approuvés, les contrats signés. On arrête tout et on repart avec un autre partenaire?

Dont on connaît en outre l’extraordinaire capacité à engloutir des fonds vers des destinations inconnues ?

Et en plus on reste bloqués en orbite basse?

Non je n’y crois pas.
jassifun
jassifun

Messages : 1652
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Les choix sont faits, les financements approuvés, les contrats signés. On arrête tout et on repart avec un autre partenaire?

Dont on connaît en outre l’extraordinaire capacité à engloutir des fonds vers des destinations inconnues ?

Et en plus on reste bloqués en orbite basse?

Non je n’y crois pas.

Non, il vaut mieux équilibrer nos coopérations.
(ne pas mettre tout nos oeufs-euros dans le même panier).

On ne jure qu'avec les Américains. C'est tout simplement pas judicieux sachant qu'il y a des soubresauts tous les 5 ans.
Mieux vaudrait que l'on coopère autant avec les russes (qui sont sur le même continent que nous, je rappelle) et les Chinois qu'avec les Américains.
Cette politique unilatérale est probablement due au "leadership" allemand des vols habités européens.
La faute est aux autres pays.
vp
vp

Messages : 3058
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Ne me lance pas sur la France et le vol habité européen car je vais rapidement devenir sarcastique.
jassifun
jassifun

Messages : 1652
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Ne me lance pas sur la France et le vol habité européen car je vais rapidement devenir sarcastique.
Et je te donnerais raison  FB_sourire FB_pleur
vp
vp

Messages : 3058
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:Les Russes projettent de faire une nouvelle station nationale

"Les Russes" ne projettent rien du tout. RKK Energuia (industriel) annonce qu'il a travaillé sur un concept de station que Roscosmos (l'État) n'a pas demandé et n'envisage pas de financer car aucun projet de ce type n'est inscrit au Programme Spatial Fédéral.

C'est comme dans tous les pays : les industriels préparent des concepts pour être prêts le jour éventuel où quelqu'un en a besoin.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9919
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle station russe après 2025 ? Empty Nouvelle station russe pour 2025

Message Mar 20 Avr 2021 - 18:23


Annonce par Roscosmos[mod]Fusion des sujets
Wakka[/mod]
Raoul
Raoul

Messages : 2054
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


C'est improbable que la Russie puisse, unilatéralement, décider de ne plus participer à l'ISS bien plus tôt que les autres, non? Il doit y avoir des articles dans l'accord qui a scellé la coopération pour l'ISS qui oblige celui qui part à remplir des obligations? Par exemple, autoriser les autres nations à connaître tous les détails des modules en place, les états de ces modules (fuites, où sont-elles et comment les réparer?). Les russes ne peuvent pas décider d'"éteindre" leurs modules en place. De plus, la station a le mérite d'exister et si les russes ont besoin de fonds, ils pourraient à nouveau inviter des passagers et même leur proposer une sortie dans l'espace !
Raoul
Raoul

Messages : 2054
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Bien évidemment.

Mais Roscosmos n'a jamais dit qu'ils partiraient du jour au lendemain, même si c'est l'impression que certaines (mauvaises) retranscriptions médiatiques peuvent donner.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9919
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


On n'a pas vraiment de prévision sur la capacité de la station à survivre en bonnes conditions de sécurité. Encore 5 ans ? 10 ans ? (techniquement parlant)
Les accords actuels courent jusqu'à fin 2024 ?

Après ..... on entre dans le domaine des supputations.
Tous les participants sont-ils prêts à prolonger après .... jusqu'à "plus soif" ? Leur serait-il interdit de prévoir un autre projet après une décision de retrait ?

Car dorénavant, il n'est pas impossible que parmi ceux qui ont signé pour l'utilisation de la Gateway certains ne veuillent (ou ne puissent) pas poursuivre le financement de l'ISS simultanément.

Un retrait différencié devrait être possible ?

Il y a le projet AXIOM (s'il se concrétise) .... qui permettrait un accès à une station orbitale "à la demande" pour des missions à durée limitée (reste à savoir le prix qui serait demandé par l'exploitant)
Et la Chine construit sa station, l'Inde aura peut-être aussi des projets ......
montmein69
montmein69

Messages : 18088
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Apparemment .... le problème revient dans l'actualité.
Annonce pour tester ? projet plus sérieusement envisagé ?

La Russie a annoncé mercredi qu’elle se retirerait de ce vaste programme de collaboration scientifique en 2025. Dans la foulée, elle construira sa propre station spatiale, avec pour objectif de la mettre en orbite en 2030, a précisé le porte-parole de Roscosmos, l’agence spatiale russe.

https://www.france24.com/fr/%C3%A9co-tech/20210423-pourquoi-la-russie-veut-quitter-l-iss-pour-construire-sa-propre-station-spatiale

https://www.themoscowtimes.com/2021/04/19/russia-to-quit-intl-space-station-in-2025-reports-a73643

En tout cas .... ils ont la maîtrise technique pour construire des modules ..... ils ont des lanceurs, une capsule, un cargo (peut-être mise en service de nouveaux comme Oriol)  ...... bon, c'est sûr que le financement reste problématique.

Citing an unnamed industry source, Interfax reported that Russia’s new space station would cost $6 billion.


Cela apparaitra-t-il dans un prochain plan quinquenal ?
montmein69
montmein69

Messages : 18088
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:En tout cas .... ils ont la maîtrise technique pour construire des modules ..... ils ont des lanceurs, une capsule, un cargo (peut-être mise en service de nouveaux comme Oriol)  ...... bon, c'est sûr que le financement reste problématique.

Pas si sûr au niveau des lanceurs : la Proton est largement sur le déclin, va vers la fin, et Angara 5 est encore en période d'essai, donc on peut dire qu'à ce jour ils n'ont quasiment plus de lanceur pour les modules eux-mêmes...

Si on regarde bien, de nos jours le seul lanceur russe opérationnel est la Soyuz, soit un lanceur moyen au niveau des charges utiles, on est loin d'une gamme complète.
bean_kenobi
bean_kenobi
Donateur
Donateur

Messages : 254
Inscrit le : 05/03/2010
Age : 42 Masculin
Localisation : Dans l'espace

Revenir en haut Aller en bas


@bean_kenobi a écrit:
Pas si sûr au niveau des lanceurs : la Proton est largement sur le déclin, va vers la fin, et Angara 5 est encore en période d'essai, donc on peut dire qu'à ce jour ils n'ont quasiment plus de lanceur pour les modules eux-mêmes...

Ne les enterrons pas trop vite. Nauka va être lancé par Proton en juillet.
Proton va assurer le lancement d'ExoMars 2022

Si on regarde bien, de nos jours le seul lanceur russe opérationnel est la Soyuz, soit un lanceur moyen au niveau des charges utiles, on est loin d'une gamme complète.

SI (en majuscule) la décision d'une nouvelle station spatiale russe en LEO était prise, la gamme de lanceur remplaçant Proton serait disponible.
Angara 5 est opérationnelle maintenant, et le sera d'autant plus à l'horizon 2030 et pourra donc assurer les lancements de modules en LEO.

Ce qui est plus hypothétique, c'est de disposer de lanceurs suffisamment puissants au cas où la collaboration avec les chinois aboutissait pour des missions lunaires (station orbitale ou début d'installation d'une base).
Il y a eu tellement d'aller-retour successifs entre l'hypothèse de développer un "étage supérieur lunaire" pour Angara 5, ou celui d'un lanceur lourd basé sur Soyouz 5 (avec montage en fagot comme pour Angara 5) que là clairement ..... on nage la brasse coulée.
Les plus récentes infos de Nokolaï
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t17762p250-lanceur-super-lourd-russe-le-retour#501671

Mais si un projet lunaire était  effectivement décidé .... je parie que l'effort serait fait.
N'enterrons pas l'astronautique russe trop vite.


Dernière édition par montmein69 le Mar 27 Avr 2021 - 20:44, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 18088
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@bean_kenobi a écrit:
Pas si sûr au niveau des lanceurs : la Proton est largement sur le déclin, va vers la fin, et Angara 5 est encore en période d'essai, donc on peut dire qu'à ce jour ils n'ont quasiment plus de lanceur pour les modules eux-mêmes...

Ne les enterrons pas trop vite. Nauka va être lancé par Proton en juillet.
Proton va assurer le lancement d'ExoMars 2022

Si on regarde bien, de nos jours le seul lanceur russe opérationnel est la Soyuz, soit un lanceur moyen au niveau des charges utiles, on est loin d'une gamme complète.

SI (en majuscule) la décision d'une nouvelle station spatiale russe en LEO était prise, la gamme de lanceur remplaçant Proton serait disponible.
Angara 5 est opérationnelle maintenant, et le sera d'autant plus à l'horizon 2030 et pourra donc assurer les lancements de modules en LEO.
Je suis d'accord avec toi, ma réflexion portait surtout sur le côté affirmatif de ta phrase "ils ont des lanceurs"... Dans les faits, le lanceur lourd actuel (Proton) ne sera probablement plus en service en 2025-2030 et le futur lanceur lourd (Angara 5) n'est pas encore "fiabilisé" à ce jour (aucune charge utile lancée en-dehors de maquettes), c'est la raison pour laquelle j'aurai plutôt dit "ils auront des lanceurs" FB_clinoeil
bean_kenobi
bean_kenobi
Donateur
Donateur

Messages : 254
Inscrit le : 05/03/2010
Age : 42 Masculin
Localisation : Dans l'espace

Revenir en haut Aller en bas


Merci, Dimitri !
Au fond, c'est pas plus mal que Rogozine veuille se retirer unilatéralement de l'ISS ! Cela permettra au congrès américains de débloquer les fonds pour financer la section commerciale du budget de la NASA! C'est d'ailleurs ce qui a débloqué les fonds après les menaces de Rogozine suite à l'invasion russe de l"Ukraine ! C'est d'autant plus d'argent pour SpaceX, Axiom, ULA.....
Raoul
Raoul

Messages : 2054
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Je ne comprends vraiment pas ton raisonnement.

Si la Russie se retire effectivement du programme, je vois deux issues possibles :

- tout le monde en profite pour arrêter le programme ISS, et on est bien contents de pouvoir dire que c'est de la faute des (méchants) Russes.

- les USA veulent absolument poursuivre l'exploitation de l'ISS et devront donc payer la Russie pour qu'elle assure son service minimum (oui parce que même si on méprise les Russes comme tu le fais, le fait est que leur présence est techniquement indispensable, c'est un fait).

Dans les deux cas, je ne vois pas en quoi cela permettrait de dégager des budgets supplémentaires côté USA. C'est plutôt le contraire.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9919
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
- les USA veulent absolument poursuivre l'exploitation de l'ISS et devront donc payer la Russie pour qu'elle assure son service minimum (oui parce que même si on méprise les Russes comme tu le fais, le fait est que leur présence est techniquement indispensable, c'est un fait).

Et un "rachat" de la partie russe serait-il envisageable ?

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24409
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Il n'est techniquement pas possible de l'exploiter depuis un autre endroit que le TsUP. Et personne aux US n'a la compétence requise (ce qui est normal, l'inverse étant vrai aussi).

Par ailleurs, au-delà du TsUP, la station est suivie via tout un tas de stations sol russes. Et évidemment, on a besoin des Progress pour ravitailler en ergols.

Si on veut garder l'ISS on a besoin du segment russe, et si on veut le segment russe on a besoin des Russes. Cette notion d'interdépendance était même à l'origine de la création de ce projet qui, je le rappelle, date d'une époque très différente de la nôtre où Américains et Russes cherchaient à se rapprocher.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9919
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, merci pour ces précisions.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24409
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@bean_kenobi a écrit: le futur lanceur lourd (Angara 5) n'est pas encore "fiabilisé" à ce jour (aucune charge utile lancée en-dehors de maquettes), FB_clinoeil

On a eu une annonce récente qui laisse penser (restons prudent) qu'un satellite militaire pourrait être confié au lanceur Angara 5 pour son 3ème vol de test.

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t22437-angara-a5-n3-ple-2e-trimestre-2021
montmein69
montmein69

Messages : 18088
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Roscosmos discute de la stratégie de retrait de l'ISS et d'une nouvelle station spatiale pour le milieu des années 2020

En gros :
- Selon les représentants de Roscosmos, le retrait de l'ISS sera progressif, ce qui signifie que pendant un certain temps l'ISS et ROSS travailleront dans l'espace en parallèle. Il y aura une période de transition qui comprend un transfert de commandes de contrôle et de la documentation technique à la NASA, l'ASC, la JAXA et l'ESA.

- Dans le même temps, la Russie et la Chine prévoient de construire ensemble une station spatiale lunaire.

- Officiellement, la décision de quitter l'ISS n'a pas encore été prise.

- Roscosmos ne veut pas de pause entre leur retrait de l'ISS et le début des opérations avec ROSS car cela peut conduire à la dégradation de l'industrie spatiale et à la perte de connaissances, de compétences et de spécialistes. Donc, si le lancement prévu du premier module du ROSS est reporté, ce serait un bon motif de poursuivre le fonctionnement du segment russe de l'ISS.

- ROSS sera lancé sur une orbite à haute latitude avec une inclinaison de 97 degrés à une altitude de 300-350 km. Depuis ROSS, les cosmonautes peuvent voir tout le territoire de la Russie, contrairement à l'ISS à partir de laquelle ils ne peuvent voir que 20% du territoire.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24409
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le Russian Orbital Service Station sera sur une inclinaison orbitale de 97° ? 
Si ce n'est que pour couvrir, surveiller, observer la Russie, ça se comprend. Mais dès 1969, aux USA, on a compris que des satellites d'observation n'ont pas besoin d'astronautes (d'où l'abandon du MOL).
"Service Station" suppose ravitaillement, entretien d'autres satellites aussi sur cette orbite! 
L'orbite de l'ISS a été choisie pour que les lanceurs américains, russes, européens et japonais puissent tous y avoir accès depuis leurs bases. Donc l'observation de la Terre passe au second plan et ce qui compte c'est l'accès et aussi tout ce qui concerne les sciences de la vie, la métallurgie, la médecine (donc ni l'astronomie ni l'observation de la Terre, d'où des disputes entre scientifiques sur les mérites de telle ou telle science).
l'ISS n'est pas bien placée non plus comme "service station" mais ce n'était pas sa vocation.
Et Orel ne sera jamais lancée vers l'ISS?
La station chinoise est à 42° (plus basse encore que l'ISS), ce qui prouve que l'orbite polaire ne les intéresse pas pour le vol spatial habité. Par contre, les russes ne pourront pas envoyer d'équipage vers la station chinoise depuis leur territoire, si la coopération russo-chinoise se renforce.
L'inclinaison orbitale choisie pour une station spatiale est vitale pour la suite de son existence.
Mais c'est vrai qu'on peut installer dans l'espace toutes sortes de stations sur toutes sortes d'inclinaisons avec toutes sortes d'objectifs et que c'est ainsi que l'espèce humaine a le plus de chance de s'établir définitivement dans l'espace.
Raoul
Raoul

Messages : 2054
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


L'article explique que "la station sera sur une orbite polaire, ce qui, du point de vue de Roscosmos, présente un certain nombre d'avantages. Premièrement, il peut multiplier et assurer les capacités d'engins spatiaux de télédétection comme ceux qui surveillent la route maritime du Nord. Deuxièmement, dans une orbite à inclinaison plus élevée, le rayonnement cosmique externe est plus fort. Les vols dans de telles conditions prépareront mieux les cosmonautes aux missions dans l'espace lointain.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24409
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


The first expeditions to fly to the station after the launch of NEM will use a Soyuz spacecraft with a Soyuz 2.1b rocket from Baikonur cosmodrome. Expeditions on Soyuz from Vostochny are also being considered. A larger crew can be launched from Vostochny on the upcoming Oryol spacecraft with the Angara A5P rocket.

Voilà qui indique que la Russie va rester pragmatique quand à l'utilisation de son matériel spatial existant. La capsule Soyouz, lancée par Soyouz 2.1 b ..... un tandem qui a encore de beaux jours devant lui.
L'utilisation d'Angara 5 pour lancer Oryol ... serait réservée à certaines missions seulement.

Tout cela ... restant encore hypothétique ...... on a l'habitude d'être prudent.
montmein69
montmein69

Messages : 18088
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum