Une nouvelle station russe après 2025 ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Raoul a écrit:Si l'ISS doit être abandonnée, le successeur serait Axiom.

Si l'ISS doit être abandonnée, il n'y aura pas de successeur, point final. La note d'une station orbitale est bien au-dessus des moyens d'une firme privée, même SpaceX; Sauf si le gouvernement US met la main à la poche. Mais si Biden confirme la Lune et la Gateway, pourquoi s’encombrer d'une station en orbite terrestre?

Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3024
Inscrit le : 03/01/2008

Revenir en haut Aller en bas


Question totalement naïve, mais ne peut on pas pas amener l’ISS sur une orbite lunaire. Un gros starship et zou
Ra
Ra

Messages : 510
Inscrit le : 26/06/2009
Age : 29 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:
@Raoul a écrit:Si l'ISS doit être abandonnée, le successeur serait Axiom.

Si l'ISS doit être abandonnée, il n'y aura pas de successeur, point final. La note d'une station orbitale est bien au-dessus des moyens d'une firme privée, même SpaceX; Sauf si le gouvernement US met la main à la poche. Mais si Biden confirme la Lune et la Gateway, pourquoi s’encombrer d'une station en orbite terrestre?
D'abord, l'Axiom aura toutes sortes de clients; des agences nationales, internationales, des sociétés privées du monde entier. Ensuite, il y a encore des recherches loin d'être achevées en impesanteur. Des astronautes pourront tester des missions de très longues durées (18 mois ou plus) tout en apprenant à recycler ce qui permet de vivre (eau, végétaux). Il faut apprendre à ne plus dépendre de la Terre pour de longues périodes.
Axiom est protégé par le champs magnétique, est accessible par des lanceurs classiques, réutilisables ce qui diminue les coûts des opérations de cette station, ne demande que 2 orbites pour s'y arrimer (si on veut) et quelques minutes pour en revenir. 
Une habile combinaison d'entreprises privées, gouvernementales, de sponsors payant des particuliers méritants, le tout dans une station à la vue de la Terre comme jamais...

Le LOP-G n'a pas encore deux choses très importantes: que se passe-t-il en cas de radiations cosmiques (je n'ai aucune idée de leur fréquence) pour les astronautes sur place? Il n'existe pas de manière de s'en protéger. Et ensuite, cette station ne prévoit pas encore d'être occupée très longuement. 
Peut-être que la Lune va devenir la protection la plus efficace contre les radiations cosmiques, mais combien de temps après l'installation de la LOP-G en NRHO ? 
Entretemps, si Axiom existe, les américains pourront se dire qu'au moins nous avons une présence dans l'espace.
Raoul
Raoul

Messages : 2195
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:L'ESA a toujours refusé de payer la NASA (autrement qu'en nature) pour sa participation à l'ISS, donc je l'imagine mal payer Axiom...
Mettons que ce soit vrai. 
Donc toutes ces recherches réalisées dans Columbus (grâce aux racks, le glovebox, etc..) seraient terminées alors qu'il serait possible de transférer ces racks dans l'Axiom (et que l'architecte de l'intérieur des modules est un français, Philippe Starck, c'est anecdotique, certes) et qu'il reste encore quantité d'expériences d'universités européennes avec nombre d'étudiants méritants qui rêveraient de manipuler sur place leur expérience (comme cela se fait dans l'Airbus 0G et comme les étudiants américains auront l'occasion de le faire là-haut, grâce à leurs universités).
L'Europe a les moyens. L'ESA paie SpaceX pour le vol de Thomas
Pour le moment, il y a une crise entre les français et les allemands pour ce qui concerne ce qu'on voudrait faire dans l'espace. Les italiens pourraient jouer le rôle de l'arbitre.
Raoul
Raoul

Messages : 2195
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


On pourrait déplacer tous ces messages sur l'avenir radieux de Axiom ailleurs, car là nous sommes loin du sujet. On garderait ici ce qui est des informations, rumeurs et avis sur une nouvelle station russe, et ailleurs ce qui est des hypothèses sur la fin d'ISS et sa succession, non ?

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Une nouvelle station russe après 2025 ? - Page 3 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Une nouvelle station russe après 2025 ? - Page 3 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Une nouvelle station russe après 2025 ? - Page 3 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7948
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Donc toutes ces recherches réalisées dans Columbus (grâce aux racks, le glovebox, etc..) seraient terminées

Hé oui, ce qui serait bien triste, mais les meilleures choses ont une fin ! Quand on a détruit Mir, il y avait encore plusieurs tonnes de matériel fonctionnel à l'intérieur...

@Raoul a écrit:L'ESA paie SpaceX pour le vol de Thomas

Pas du tout. La NASA paie SpaceX pour le vol de Thomas, et l'ESA paie des ESM pour rembourser la NASA en nature.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement AXIOM (ou un projet concurrent , qui sait ?) c'est encore une perspective lointaine.

@Raoul a écrit:Une habile combinaison d'entreprises privées, gouvernementales, de sponsors payant des particuliers méritants, le tout dans une station à la vue de la Terre comme jamais...
Les "entreprises" ne se sont - à ce jour - jamais "ruées" vers les racks de l'ISS , bien que la NASA ait fait - il y a quelques années - des propositions répétées et à coût pratiquement nul (pour les sociétés US en tout cas).
Cela peut changer .... mais pour une nouvelle station l'investissement initial est fort élevé ainsi que la maintenance ....
D'autant que  créer une station sans vibrations (de ses installations techniques, de ses occupants) c'est compliqué.
Si en plus on y fait séjourner des "particuliers méritants" pour des activités diverses et parfois ludiques, qu'il faudra d'urgence youtuber sur les réseaux  ... cela pourrait être incompatible avec la santé des souris et l'élaboration des micro-processeurs du futur  (je blague bien sûr , quoique ...)
L'idée d'un module "séparable" pour s'affranchir de ces contraintes est intéressant .... mais il serait aussi dépendant d'un environnement technologique intégré assurant les "conditions" pour que l'activité prévue puisse se dérouler. Peut-être l'équivalent d'un module de service pour fournir l'électricité, le pilotage de la pression, composition de l'atmosphère etc ...  
Pour le moment .... beaucoup de dessins d'artiste, de vidéos, voire de maquettes  ..... Y-a-pluka attendre la concrétisation.  FB_langue2
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Si les entreprises ne se sont pas ruées sur les racks de l'ISS, lorsque la menace de l'arrêt de leur exploitation surviendra (à l'abandon de l'ISS), beaucoup voudront leur part !
Raoul
Raoul

Messages : 2195
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Encore faudra-t-il qu'elles aient une structure d'accueil en orbite pour récupérer les morceaux convoités. Je ne veux pas minimiser leur talent, mais pour l'instant ces entreprises privées ont encore tout à prouver en termes de station orbitale (autonome ou pas). La seule qui ait fait quelque chose de tangible (Bigelow) n'est plus viable.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Une nouvelle station russe après 2025 ? - Page 3 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Une nouvelle station russe après 2025 ? - Page 3 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Une nouvelle station russe après 2025 ? - Page 3 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7948
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Une belle opportunité pour nous, Européens : proposer aux Américains de faire une station spatiale en orbite basse (à la place de leurs entreprises privées).
vp
vp

Messages : 3317
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Confier le lancement de charges utiles et d'astronautes a été payant pour la NASA.
Pourquoi cela serait-il différent pour une station spatiale? 
Si le principal client est l'agence spatiale et qu'elle a besoin d'une station pour faire des recherches sur les effets de l'impesanteur et du vide cosmique sur des périodes excédant une année, pourquoi ne pas confier la charge à une société privée? Surtout, cette société privée pourrait décider d'elle-même, par exemple, d'y installer un module-citerne capable d'entreposer du carburant pour des vaisseaux ayant des destinations plus lointaines (ou d'installer une telle station-service sur une meilleure orbite).
Raoul
Raoul

Messages : 2195
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Le sujet du Fil, c'est la future (même si encore hypothétique) station russe ROSS. Donc essayons de ne pas tout mélanger.
Il y a un Fil sur la future station privée US qui aura peut-être un avenir (du moment que la NASA soit son premier et principal financeur-utilisateur si j'ai compris) ..... Elle devra peut-être mériter le surnom de "couteau suisse" tellement elle est promise à proposer de solutions.

montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Dans n'importe quelle conversation, quand on argumente, on montre plusieurs exemples, et donc, fatalement on s'écarte du fil. Alors, voilà !
Raoul
Raoul

Messages : 2195
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, on peut laisser dériver un peu, le sujet est vaste.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25427
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Bonjours !
Je ne sais pas si sait le bon sujet
Cela vient de tombé, si j'ai bien compris annonce de Roscosmos pour une nouvelle station,
je ne sais pas si j'ai bien compris ?
grysor
grysor

Messages : 3257
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 49 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


Bon, il n'y a plus qu'à attendre : confirmation officielle (Vladimir ?) ? ou démenti (d'un sous-ministre ?) ? FB_clinoeil
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Il me semble que c'est déjà dans les tuyaux depuis pas mal de temps que la Russie veut refaire une station orbitale du genre MIR 2 dans le milieu des années 20. Evidemment aucune date précise mais la volonté était clairement annoncée. 
Je viens de voir dans les pages du fig ou du Monde ou numerama ou autre le titre d'un article comme quoi la Nasa annonce pour très prochainement des stations orbitales privées. J'ai sauvegardé l'article mais je le lirai plus tard.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2669
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas


Début septembre, nouvelle volte-face de Rogozine qui au cours de l'été avait envisagé l'abandon de l'ISS par les russes - fin 2024 -  du fait de la découverte de nouvelles fissures dans Zarya et d'un bilan assez alarmant des équipements de la station vieillissante.
Son ton était alors assez péremptoire :
«Either we are working together and then sanctions should be lifted* immediately, or we won't work together» and Russia will deploy its own space station, said Rogozin in June, according to Russian state-owned media TASS.

* En fait il inclut dans ses reproches, les conditions imposées par la NASA pour participer à l'utilisation de la Gateway, ainsi sans doute que les "mesures d'embargo" liées au contexte géopolitique en Ukraine

Dans une interview à CNN début septembre ..... il annonce que "le divorce n'est pas possible dans la coopération dans l'ISS"
http://en.roscosmos.ru/22326/ a écrit: ‘Divorce is not possible’: Dmitry Rogozin on ISS cooperation

La tentative de "pression" sur les américains semblant faire "pschittt", et peut-être un peu contraint et forcé par les diplomates russes (ou même le grand patron Vladimir ?) .... Rogozine engage la marche arrière et le ton devient même un peu larmoyant.

At the end of a nearly hour-long interview, Rogozin said he had one final «big request» for the United States to preserve this decades-long experiment in space diplomacy.

«America is a large country. As a big country, it must be kind and wholehearted. It must propose conditions for its Russian partner, far smaller by the size of its population, and by the size of its economy. If these conditions will be dignified to us, we will accept it. The ball is in NASA's hands, the US' hands now.»

Finalement ... y'a pas le choix :
Une nouvelle station russe après 2025 ? - Page 3 Poches12


Dernière édition par montmein69 le Dim 5 Sep 2021 - 13:29, édité 1 fois (Raison : Précisions)
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

Rogozine est difficile à suivre.

Il est certes président de Roscosmos, mais il est avant toute chose un homme politique, marqué par des opinions nationalistes fortes.
Pour resituer le personnage, il a cofondé deux partis politiques, Rodina (2003) et Grande Russie (2007), classés comme ultra-nationalistes (classification à prendre avec des pincettes, nos yeux d'Occidentaux n'étant pas vierges de biais à l'égard de la Russie).
Il a été ambassadeur de la Russie auprès de l'OTAN (tant que ce poste existait encore), et ça a été assez houleux.
Depuis 2014, il est frappé par les sanctions imposées par les Américains à l'encontre de certaines personnalités politiques de premier plan suites aux affaires de Crimée et d'Ukraine.
Il est également un des vice-présidents du gouvernement russe.

Pour le dire simplement, son parcours politique est fortement marqué par un nationalisme imprégné d'anti-américanisme.
Il n'y a aucun jugement de valeur de ma part ici, c'est un simple constat.
Lorsqu'il a été nommé à la tête de Roscosmos, j'ai été quelques peu surpris de cette décision qui allait très probablement entraîner des tensions avec les Américains.
Peut être est-ce une volonté de Vladimir Poutine pour petit à petit "découpler" le programme russe de celui des Américains? Je n'affirme rien, c'est une simple supposition.
Choros
Choros

Messages : 101
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum