Point de situation des Starship & Superheavy

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


un coût 10000 fois inférieur à un système actuel, cela paraît extraordinaire. Mais le vecteur est plein de promesses et s'il les tiens, l'Amérique va entrer dans une nouvelle ere au moins aussi grande que celle post bombe atomique ou post Apollo. Aucun pays ne conteste cet état, mais je n'en vois pas un qui soit assez progressiste pour avancer comme elle, sachant le fait quelle n'a pas de problème financier alors que tous les autres pays en sont lourdement affublés !

Astro-notes

Messages : 15262
Inscrit le : 12/04/2006

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Les chiffres annoncés sont crédible pour moi.
Si on prend le coté industriel, rien que de faire un lanceur en inox avec assemblage mécano soudé par robot comparé a un lanceur en carbone, la différence de prix ET de temps (le temps a un cout) est énorme.

Sachant que SpaceX s'oriente sur la fabrication en série entièrement robotisé... Du jamais vu dans l'industrie spatiale (a ce niveau)...
cz67
cz67

Messages : 203
Inscrit le : 05/04/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas


cz67 a écrit:
Sachant que SpaceX s'oriente sur la fabrication en série entièrement robotisé... Du jamais vu dans l'industrie spatiale (a ce niveau)...

Depuis deux ou trois années, nous voyons de nombreuses sociétés du newspace (même en Europe) tenir un business plan sur la base des impressions 3D, fabrication en série, mais il est vrai que cela concerne presque exclusivement les microlanceurs.
Fabien
Fabien

Messages : 6367
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 44 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


De toute façon on parle bien du cout de lancement, le développement de la mission en elle même (et l'exploitation) représente la grande majorité du cout pour une mission martienne.
Et pas que martienne d'ailleurs, quand on prend l'exemple un peu facile de James Webb qui a couté 10 milliards et à la fin de son exploitation ça grimpera sans doute encore plus, pourtant le lancement a du couter qu'une minuscule fraction du budget total (80 million il me semble pour une Ariane 5 ?)
avatar
Elliac

Messages : 154
Inscrit le : 17/05/2019
Age : 31 Masculin
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas


Elliac a écrit:De toute façon on parle bien du cout de lancement, le développement de la mission en elle même (et l'exploitation) représente la grande majorité du cout pour une mission martienne.
Et pas que martienne d'ailleurs, quand on prend l'exemple un peu facile de James Webb qui a couté 10 milliards et à la fin de son exploitation ça grimpera sans doute encore plus, pourtant le lancement a du couter qu'une minuscule fraction du budget total (80 million il me semble pour une Ariane 5 ?)
C'est parfaitement exact.
Toutefois, n'y aurait-il pas une sorte de "cercle vicieux de la charge utile"?

Je m'explique: le coût de mise en orbite du moindre kilo est cher. Donc, il est nécessaire d'optimiser ce kilo pour obtenir un maximum de rendement de la charge lancée. Donc une explosion des coûts de développement pour miniaturiser, fiabiliser, peaufiner, etc... Et donc in fine une explosion du coût de développement de la charge utile.

Mais si le coût de ce kilo mis en orbite devient bon marché, est-il désormais nécessaire d'aller aussi loin dans l'optimisation de ce kilo? Ne peut-on dès lors, pour des performances similaires, lancer quelque chose de beaucoup plus lourd, moins high-tech, en sommes bien moins cher à développer même si c'est beaucoup plus lourd?

Le cercle vicieux deviendrait alors un cercle vertueux.

Bien évidemment, ce n'est qu'une simple hypothèse, en aucun cas une affirmation.
Choros
Choros

Messages : 379
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Je souscris totalement, l'augmentation de la masse des CU va motiver la création de fusées plus grosses ce qui va entrainer une augmentation des capacités d'emport. Cela va réduire les coûts de satellisation etc. Mais jusqu'à la prochaine limite! Qui sait ce qu'elle sera ? Les prix des carburants ? Les prix de l'inox ou du carbone ? Le prix des tuiles ? Le prix des composants électroniques ? Les prix des panneaux solaires ? etc...
bed31fr
bed31fr

Messages : 1023
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 45 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Choros a écrit:
Elliac a écrit:De toute façon on parle bien du cout de lancement, le développement de la mission en elle même (et l'exploitation) représente la grande majorité du cout pour une mission martienne.
Et pas que martienne d'ailleurs, quand on prend l'exemple un peu facile de James Webb qui a couté 10 milliards et à la fin de son exploitation ça grimpera sans doute encore plus, pourtant le lancement a du couter qu'une minuscule fraction du budget total (80 million il me semble pour une Ariane 5 ?)
C'est parfaitement exact.
Toutefois, n'y aurait-il pas une sorte de "cercle vicieux de la charge utile"?

Je m'explique: le coût de mise en orbite du moindre kilo est cher. Donc, il est nécessaire d'optimiser ce kilo pour obtenir un maximum de rendement de la charge lancée. Donc une explosion des coûts de développement pour miniaturiser, fiabiliser, peaufiner, etc... Et donc in fine une explosion du coût de développement de la charge utile.

Mais si le coût de ce kilo mis en orbite devient bon marché, est-il désormais nécessaire d'aller aussi loin dans l'optimisation de ce kilo? Ne peut-on dès lors, pour des performances similaires, lancer quelque chose de beaucoup plus lourd, moins high-tech, en sommes bien moins cher à développer même si c'est beaucoup plus lourd?

Le cercle vicieux deviendrait alors un cercle vertueux.

Bien évidemment, ce n'est qu'une simple hypothèse, en aucun cas une affirmation.
Ca tient la route, et on a la meme evolution dans le monde de l'informatique...
Precedemment le cout du moindre Ko etait important, donc le developpement se faisait de maniere a economiser la memoire. Actuellement la memoire disponible est enorme, et l'economie a ete transferee aux compilateurs, qui font un travail d'optimisation important mais du coup l'humain a moins d'effort a faire (langage de haut niveau vs assembleur). 
Idem concernant internet, une faible bande passante amenait un besoin de minimisation/optimisation des pages de sites. L'arrivee du haut debit entraine des pages de qqs Mo (qui contiennent largement plus de fonctionnalités par contre).
momal
momal

Messages : 54
Inscrit le : 07/04/2021
Age : 55 Masculin
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas tout à fait up-to-date parce que depuis le 14, les choses ont évoluées mais bon...Point de situation des Starship & Superheavy - Page 8 Captur37
Tinkar
Tinkar

Messages : 99
Inscrit le : 21/11/2019
Age : 66 Masculin
Localisation : Le Grau du Roi

Revenir en haut Aller en bas


Bon, cela bouge gentillement !
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15262
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum