Vivre sur Mars, sérieusement...

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Jeu 25 Mar 2021 - 18:36


C’est un sujet bipolaire comme on dit .
Difficile dialogue entre les partisans des deux pôles ! FB_clinoeil 

Bon je viens de relever l’intervention de phenix très intéressante à propos du « froid 🥶 » auquel j’adhère :
En effet, il se pourrait bien que sur Mars si vous balader à midi vers 0 ° C , vous risquiez de suer dans votre combinaison sans climatisation et vous vous sentirez beaucoup mieux vers -40 ° C et vous pourrez même sortir vers - 80 °C avec une combinaison chauffante en appoint de la chaleur dégagée par votre métabolisme : ce qui est fortement déconseillé lors de la nuit d’hiver australe  au pôle Sud .

@Pline : Donc en Yacoutie, il y a un million d’habitants comme l’objectif de peuplement d’ Elon pour Mars . Finalement Elon n’est pas très ambitieux ! Bon, d’accord le transport des futurs émigrés demandera plus de moyens !

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11421
Inscrit le : 15/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Jeu 25 Mar 2021 - 19:17


Si l'on compare la Distance moyenne du Soleil 227 939 200 km pour Mars et les 149 000 000 km de la Terre, on a très approximativement un ratio de 1,5 pour la distance de Mars par rapport à nous mais une irradiation voisine de 0,5 fois celle que recevrait la Terre sans champs magnétique et avec une atmosphère similaire à celle de Mars.
C'est sur sur Mars c'est pas un endroit sympa pour faire bronzette, mais de là à dire que c'est comme une centrale nucléaire : non !
Si les habitats sont imprimés sur place, une couche de 20cm de "mortier martien"doublé d'un isolant d'une trentaine de centimètres et d'une couche intérieur de mettons 10 cm devrait mettre une barrière pas trop mauvaise pour les édifices en surface,.
Pour les habitats plus permanent, il faut enterrer sous au moins 2 m de sol martien soit sous forme de tunnels soit "tranchée comblée" si l'on pose des modules pré-construits.
Il y aura toujours des aventuriers pour essayer ces conditions extrêmes, et aussi des scientifiques près à prendre quelques risques pour un possible prix Nobel.
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2070
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Jeu 25 Mar 2021 - 22:48


"Les astronautes en mission sur Mars pourraient souffrir de problèmes cognitifs et émotionnels, selon une nouvelle recherche".

https://www.space.com/astronauts-on-mars-missions-cognitive-emotional-problems


Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 ME135OW9_t
'' ...L'espace est un environnement extrêmement hostile pour la vie humaine - du manque de gravité et des rayonnements nocifs à l'isolement et à l'absence de nuit et de jour.

Les missions dans l'espace lointain vers Mars seront beaucoup plus exigeantes physiquement et mentalement que les voyages que nous avons effectués jusqu'à présent au cours de 60 ans d'exploration spatiale humaine. Un vol aller-retour vers Mars durera environ 14 mois, tandis que la mission d'exploration proprement dite durera au moins trois ans. Des niveaux élevés et soutenus de performances cognitives et un travail d'équipe efficace sont des conditions préalables à l'aboutissement sûr et réussi de ces missions.

Mais une nouvelle étude, publiée dans Frontiers of Physiology, a découvert que le manque de gravité lors de telles missions pourrait avoir un impact négatif sur les compétences cognitives et la compréhension émotionnelle des astronautes.''
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 494
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Jeu 25 Mar 2021 - 23:16


C est un sujet d atant plus clivant que les faits sont nies par l une des parties. On peut speculer sur une occupation à tres long terme de Mars en partant de l hypothèse que des technologies le permettront mais cela reste de la spéculation. Tout autre position relève d une ignorance du sujet.  Je n interviendrais plus dans ce fil de discussion.
avatar
Pline

Messages : 1006
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Jeu 25 Mar 2021 - 23:21


Bon faisons court, c'est toujours les mêmes arguments,on va être irradié, devenir des boules de chewing gum, on va devenir fou, bouffer ses chaussettes et être incapable de faire une machine à laver.
Cela me rappelle un film de SF de série B des années 70, il manque plus que les serpents qui te rentre dans la tête sur Mars ou autres c..... du même genre.
Il y a des risques mais faut pas croire que c'est insoluble !
J'y crois, on y arrivera .
Je pense que Pline à raison vaut mieux ne plus en discuter pour le moment!
Nous verrons bien ce qu'il en adviendra !
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2070
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Ven 26 Mar 2021 - 7:24


@Anovel a écrit:. . . .
J'y crois, on y arrivera .
Y croire, croire,  Croyances.

on y arrivera, on y arrivera  :)  un jour oui , peut-être, possible, mais quand, c'est là le point le plus intéressant.
Pour SpaceX, on y mettra les pieds avant 2030. !!! c'est fort comme déclarations. (source et lien en bas du commentaire)
Y arriver avant 2030. Toujours selon la même source, on parlait de poser des humains en 2026 ! (il est préférable que j'évite de commenter ce passage). 

Un tableau Excel très optimiste fait en prenant le Café, à toute fin utile. 
...heu, on y est pas les en 2030, c'est p'tet en 2040 ou bien plus tard, avec les changements d'administrations US
Problèmes technologiques pour les ravitaillements en orbite, programme de vols pour le "Defense Department" surchargé...etc.

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Excel_10

Lien : article de business insider lien source


Dernière édition par Bladerunner2020 le Ven 26 Mar 2021 - 11:26, édité 4 fois
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 494
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Ven 26 Mar 2021 - 7:55


@Bladerunner2020 a écrit:
@Anovel a écrit:. . . .
J'y crois, on y arrivera .

on y arrivera '' avant 2030 " ...la time-line Anovel. la time-line (date prévue). :) 

[mod]Il me semble que personne ici ne parle de 2030, ne prêtons pas aux gens des propos qu'ils n'ont pas tenu, c'est le b-a-ba du débat.[/mod]
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7862
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Ven 26 Mar 2021 - 16:00


@Bladerunner2020 a écrit:
@Anovel a écrit:. . . .
J'y crois, on y arrivera .
Y croire, croire,  Croyances.

on y arrivera, on y arrivera  :)  un jour oui , peut-être, possible, mais quand, c'est là le point le plus intéressant.
Pour SpaceX, on y mettra les pieds avant 2030. !!! c'est fort comme déclarations. (source et lien en bas du commentaire)
Y arriver avant 2030. Toujours selon la même source, on parlait de poser des humains en 2026 ! (il est préférable que j'évite de commenter ce passage). 

Un tableau Excel très optimiste fait en prenant le Café, à toute fin utile. 
...heu, on y est pas les en 2030, c'est p'tet en 2040 ou bien plus tard, avec les changements d'administrations US
Problèmes technologiques pour les ravitaillements en orbite, programme de vols pour le "Defense Department" surchargé...etc.

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Excel_10

Lien : article de business insider lien source

Selon moi (et donc aucune interprétation professionnelle je préfère le préciser) :

-Tu peux enlever 1 an aux test de ravitaillement.
Si le Rendez-Vous est une phase vraiment compliqué, je pense que le reste du ravitaillement doit être particulièrement facile (Je veux dire par rapport aux restes des technologies dont le starship fait face)

-Tu peux avancer les modifications d'architecture.
Je pense que les modifications d'architecture pourraient etre vus comme un fil rouge. N'est il pas prévu que la maquette du Moonship a Boca Chica soit remplie sous peu? J'ai cru voir cette information sur ce forum.

-Tu peux grandement allonger le temps pris par la modification d'architecture.
Même sans avancer les modif' sur la timeline, je pense qu'on est pas près de voir un starship habité cette décennie(même si je rêve de me tromper). On ne parle pas ici de créer une capsule spéciale comme la dragon pour le f9. On parle d'aménager un vaisseau qui a déja des contraintes physiques qui ne correspondent pas forcément à un vaisseau habité.
Capora
Capora
Donateur
Donateur

Messages : 202
Inscrit le : 08/02/2021
Age : 25 Masculin
Localisation : Île-De-France

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Ven 26 Mar 2021 - 16:11


Je pense que SpaceX va construire un lanceur hors norme, c'est juste géant, c'est juste trop fort leur Starship. je le pense vraiment. 

Pour la time line, ils vont accuser un retard monstre, et le Starship, à mon humble avis est là pour remplacer la Navette, donc offrir une énorme soute pour les gros satellites du DoD (Depart of Defense). Son rôle principale sera celui la : le Dod avant tout, les Starlink en priorité, bcp à dire sur l'utilisation militaire des starlink, c'est deja évoqué ici dans ce forum. 

Mars attendra. 

Si SpaceX arrive à juste mettre en orbite un Starship robotisé en 2035 (juste en orbite, avec un petit robot à bord) j'avale ma casquette ici dans le Forum. (comme celui de Rocket Lab) tout le monde pourra se marrer. J'encaisse, J'assume. Gardons ce petit tableau Excel ça servira surement au fur à mesure que le projet avance.
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 494
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Ven 26 Mar 2021 - 19:39


On part en conjectures mais en fin de compte on en a aucune idée. Laissons nous surprendre !
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 585
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 70 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mar 30 Mar 2021 - 21:58


@Anovel a écrit:Bon faisons court, c'est toujours les mêmes arguments,on va être irradié, devenir des boules de chewing gum, on va devenir fou, bouffer ses chaussettes et être incapable de faire une machine à laver.

On devait dire la même chose des premiers grandes expéditions nautiques , voir des premiers vols ....
avatar
anthoemt

Messages : 412
Inscrit le : 29/10/2014
Age : 49 Masculin
Localisation : mars dans mes reves

http://umps.fr

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mar 30 Mar 2021 - 22:48


" On devait dire la même chose des premiers grandes expéditions nautiques , voir des premiers vols ...."


Les expéditions nautiques avaient des réserves d’oxygènes illimités, n'étaient pas irradiés H24 7jr sur 7 , 360 jr sur 360


Les membres d"équipages pouvaient rentrer à terre après quelques mois, ou arriver sur un rivage inconnu ou il y a de l'eau, de l'air ou chasser et pécher. 


Les températures étaient clémentes : -25 C° à 30 C° 


Sur Mars, il y a rien de tout ça. Rien. 
et la maison est à des millions de km.
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 494
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 23 Juin 2021 - 13:52


@Lunarjojo a écrit:
@Surt a écrit:
Par contre, explorer Mars me paraît être un sacré challenge pour les humains. Très difficile et très dangereux mais c'est pour ça qu'il faut le faire.

Kennedy, sort de ce corps....
Après les vols Apollo le président US NIXON a voulu faire une déclaration à la manière de JFK pour envoyer des hommes sur Mars dans les années 80. Ses conseillers l'ont quelque peu calmé...
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2595
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 23 Juin 2021 - 14:29


@FlorentD post du 21 mars 2021.

Leur ravitaillement vient d'où, comment et en combien de temps?  La, encore une fois, NOUS SOMMES SUR TERRE, notre Planète à Nous les Homos Sapiens, nous ne serons jamais des colons à l'assaut de Mars. Nous ne pourrons jamais changer nos rythmes biologiques à une vitesse énorme  pour qu'ils soient compatibles à l'environnement martien afin de pouvoir commencer un soupçon de colonisation. Comme chacun le sait, j'ai encore 68 ans, mais c'est vrai, je l'avoue dans ma prime jeunesse j'ai rêvé que l'homme pourrait aller sur Mars et peut-être s'y installer mais cela n'a pas duré longtemps.
Les pouvoirs publics, les agences spatiales, beaucoup d'industriels publics ou privés ont contribué à ce que nous ayons toujours en tête ce rêve (j'allais dire ce pseudo-rêve mais je ne veux pas abuser non plus), c'est comme cela est même et surtout en ce moment qu'ils influent sur nos esprits en nous ralliant à leurs idées. Nous VENDRE MARS. 
Et il faut arrêter les métaphores d'antan du  genre c'est difficile donc il faut y aller. 

Personnellement, je prends le cas où j'ai un ticket pour aller sur Mars. Tout se passe bien, j'y suis mais au bout de quelques jours ou au plus quelques semaines, je m'ennuie pour de multiples raisons, marre de ramasser des cailloux. Tient, il est l'heure de sortir mais je n'ai pas envie. J'ai envie de sortir arroser mon potager, me rouler dans l'herbe, contempler des arbres, voir la mer et m'y baigner, le ciel bleu me manque et ma famille aussi. Alors je dis à mes collègues, si l'un d'entre eux ne l'a pas fait avant moi, j'ai envie de rentrer à la Maison, la vraie. Qu'est-ce qui se passe....Parce que de mon point de vue cela finira par arriver. A vous de répondre. Si l'on veut faire de la métaphore même à deux balles, aller sur Mars et vouloir en revenir ou pas selon les individus, c'est un peu comme quand on désire fortement quelque chose et que l'on arrive à l'obtenir, on passe à autre chose bien souvent; non?
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2595
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 23 Juin 2021 - 14:46


@wettnic a écrit:On part en conjectures mais en fin de compte on en a aucune idée. Laissons nous surprendre !
Tu as parfaitement raison mais pour nous cela risque d'être vite plié. Je pense que comme moi, tu fais parti des chanceux inouïs (pléonasme) qui ont vécu en direct même si nous n'avions internet, le premier satellite , le premier homme dans l'espace et surtout le programme APOLLO avec le premier Homme sur la Lune. Période qui restera à tout jamais magique. Il n'y a pas une seule journée sans que je me revois tout seul chez mes parents devant la télé à photographier l'écran. Nuit fantastique, dramatique, irréelle presque tellement j'avais du mal à me persuader "ça y est ils y sont" sans compter les jours d'angoisse avant et jusqu'au retour. J'espère très sincèrement que vous aurez la chance de vivre ce que j'ai, que nous avons vécu cette nuit du 20 au 21 juillet 1969.  
Mars est parfois la planète la plus proche de nous mais elle n'est pas notre soeur. Désolé mais je suis quand même quelqu'un d'optimisme, on ne le dirait pas.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2595
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Dim 8 Aoû 2021 - 17:02


Article tout nouveau. Vous souhaite bonne lecture. 

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/08/08/elon-musk-don-quichotte-d-un-nihilisme-planetaire-adule-par-l-ignorance-d-une-societe-en-totale-deconnexion-avec-la-realite-scientifique_6090885_3232.html

« Avec sa faible gravité, Mars est incapable de retenir une atmosphère et personne, ni M. Musk ni le pape n’y pourra rien changer »

TRIBUNE

Louis d’Hendecourt, Astrophysicien exobiologiste

L’astrophysicien Louis d’Hendecourt, dans une tribune au « Monde », réduit à néant les ambitions du patron de Space X de vouloir coloniser Mars et d’en faire une planète habitable.
Publié aujourd’hui 08 Août 2021.

- - - - - - - - - -
Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Dhende10
Louis Le Sergeant d’Hendecourt, Directeur de Recherche au CNRS, équipe ASTRO, laboratoire PIIM (Physique des Interactions Ioniques et Moléculaires) sur le Campus de Saint-Jérôme, Aix-Marseille Université.Formation universitaire à l’Université Paris Diderot (Paris VII), DEA Astrophysique de l’Observatoire de Paris, Thèse de 3e Cycle (1976/78) effectuée au Laboratoire d’Astronomie Spatiale (Marseille) puis séjour postdoctoral à l’Université de Leyde aux Pays-Bas avec obtention du doctorat fin 1984 dans cette université. Astrochimiste : origine de la matière organique complexe dans le Milieu Interstellaire. Simulation en laboratoire de l’évolution des glaces interstellaires et cométaires menant à la formation des molécules appelées « briques moléculaires de la vie » telles que les acides aminés et les sucres. Laboratoires occupés : Groupe de Physique des Solides de l’ENS (Paris) de 1982 à 1992, Institut d’Astrophysique Spatiale (Orsay), 1993-2017, fondateur et responsable de l’équipe Astrochimie Expérimentale puis de l’équipe Astrochimie et Origines. Depuis 2017, chercheur à Marseille au PIIM dans l’équipe ASTRO du Prof. Th. Chiavassa. Thèmes actuels : Étude expérimentale de la transition inerte-vivant. Astrobiologie et chimie des origines. Motivation : interdisciplinarité (astrophysique, planétologie et chimie)


Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Azerty10
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 494
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Dim 8 Aoû 2021 - 17:28



_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7862
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Dim 8 Aoû 2021 - 17:36


La phrase sur l’atmosphère est exacte mais faussée car elle omet la cinétique 

Si on dotait, exercice de pensée, Mars d’une atmosphère à une pression supportable par l’homme, certes Mars perdrait cette atmosphère mais cela prendrait un temps très très long, même à l’echelle de l’histoire humaine.
jassifun
jassifun

Messages : 2008
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Dim 8 Aoû 2021 - 21:21


@Bladerunner2020 a écrit:" On devait dire la même chose des premiers grandes expéditions nautiques , voir des premiers vols ...."


Les expéditions nautiques avaient des réserves d’oxygènes illimités, n'étaient pas irradiés H24 7jr sur 7 , 360 jr sur 360


Les membres d"équipages pouvaient rentrer à terre après quelques mois, ou arriver sur un rivage inconnu ou il y a de l'eau, de l'air ou chasser et pécher. 


Les températures étaient clémentes : -25 C° à 30 C° 


Sur Mars, il y a rien de tout ça. Rien. 
et la maison est à des millions de km.
Encore une, dans ces exemples, tout se passe SUR TERRE, par ailleurs et tu as parfaitement raison de souligner tout cela.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2595
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 8 Sep 2021 - 16:51


Encore une '' douche froide " ! 

" C'est la conclusion en forme de douche froide à laquelle est arrivée une équipe internationale de scientifiques: la durée d'une mission vers Mars ne pourrait excéder quatre années sans mettre en péril l'existence même des hommes et des femmes qui y prendraient part." 

'' Les problèmes dus aux radiations cosmiques, cause de ce danger existentiel, sont connus depuis toujours –c'est cette durée très limitée, calculée sur une base scientifique, qui est en revanche nouvelle. Mars ne bénéficie pas ou plus d'une magnétosphère aussi efficace que celle de la Terre, qui protège ses habitants de ces radiations.''

Starship ou pas Starship. Mars est un tombeau lointain et coûteux. Circulez y a rien à voir. 


https://korii.slate.fr/tech/technologie-espace-mars-humains-quatre-ans-survie-rayonnements-radiations-particules-magnetosphere
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 494
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 8 Sep 2021 - 18:16


Cela, je pense que je vais en faire mon slogan d'introduction, à savoir "JE NE SUIS PAS CONTRE LA PRESENCE DE L'HOMME SUR MARS MAIS JUSTE ET SANS AVOIR BESOIN D'UN BAGAGE, D'UNE FORMATION SCIENTIFIQUE DE QUELQUE DOMAINE QUE CE SOIT, D'ÊTRE BARDé DE DIPLOMES ET AVOIR N'IMPORTE QUEL AGE POUR SE RENDRE COMPTE QUE LA PRESENCE PERMANENTE DE L'HOMME SUR MARS EST STRICTEMENT IMPOSSIBLE SAUF SUR LE PAPIER SUR TERRE ET DANS LES ORDIS".

Etant abonné au Figaro, au journal le Monde et l'Humanité (j'aime bien avoir les points de vue des uns et des autres), j'ai lu l'article du Monde que j'ai sauvegardé. Je parle de la presse quotidienne. Abonnements numériques.
J'ai commencé à lire la 2eme édition du livre EMBARQUEMENT POUR MARS que l'on, m'avait conseillé. C'est vrai que je ne suis sans doute pas objectif en le lisant. Le précédent livre que j'avais lu "NOUS NE VIVRONS PAS SUR SUR MARS NI AILLEURS" m'a surtout conforté dans mon ou mes idées que j'avais déjà depuis bien longtemps maintenant, (je crois que c'était suite à la lecture de Mr Zubrin, très bon livre mais qui démontrait déjà un optimisme très exagéré de mon point de vue sur tout ce qu'il fallait mettre au point et inventer pour cette "colonisation de Mars" car le but final c'était ça).

En lisant "Embarquement pour Mars" je trouve la préface de T. Pesquet très bonne car il est malgré tout très prudent. La majorité des auteurs aussi qualifiés soient-ils et ils le sont, font partie de l'association "Planète Mars" c'est à dire la "La Mars Society" française. Je ne mets aucunement leurs compétences en doute et surtout leur sincérité quant à leurs travaux, mais j'ai ce sentiment qu'ils sont dans leur "bulle" sans que cela soit péjoratif. J'ai lu une trentaine ou une cinquantaine de pages et les quelques arguments économiques ou scientifiques que j'ai lus pourraient très bien s'écrire à l'envers. Un simple exemple, je pense que l'on devrait encore beaucoup mieux et plus étudier Notre Terre, Notre, Nos écosystèmes afin de mieux comprendre les autres Mondes car il n'y a pas que Mars. 
Il est cité en début de livre pour justifier l'Homme sur Mars, la très bonne intuition de Jack Schmitt pour avoir trouvé des roches oranges lors de la mission Apollo 17 et toujours lors de cette mission les astronautes ont réparé un garde poussière sur leur Lunar Rover ce qui prouve le rôle déterminant de l'homme sur place qui ne remplacera pas la machine. Là on peut être du même avis à la différence près que l'on nous rabat les oreilles avec l'Intelligence Artificielle qui saura tout faire. Il est même expliqué que ces IA pourront être programmées pour la construction de partie d'habitat. Alors si ces prochaines IA annoncées ne sauront pas capables de "renifler" les bons filons ou de changer une roue, là je ne comprends plus. Je ne suis pas encore arrivé aux problèmes style Apollo 13 mais je ne vais pas griller les pages. Ce qui est certain c'est que je vais apprendre plein de choses sûrement très intéressantes et là je suis sérieux, ce n'est pas de l'ironie.  Mais aussi comme argument, l'association Planète Mars peut également dire qu'un programme d'Homme sur Mars va aidé à booster l'IA...
Je pense et cela n'engage que moi que le livre "Nous n'irons pas sur Mars..." est une réponse au livre "Embarquement pour Mars" et je comprends que cela n'a pas dû plaire à tout le monde. J'espère seulement que tout cela se fasse en bonne intelligence. 

Les savants comme les autres ont le droit de rêver et tous les rêves ne se réalisent pas ou pas comme on le souhaiterait. Voyons la suite ensembles et sereinement. Patience dans l'azur pour faire référence à Monsieur Hubert Reeves.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2595
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 8 Sep 2021 - 20:31


Attention aux raccourcis rapides. L’article original parle d’une durée de vol ne devant pas excéder 4 ans. Ça n’empêche pas de passer plus de temps sur place dans un environnement protégé et blindé.

« Our calculations demonstrate that the optimal time for a flight to Mars would be launching the mission at solar maximum, and that the flight duration should not exceed approximately 4 years.« 


Le lien vers l’article original:
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2021SW002749
Nautilus
Nautilus

Messages : 11
Inscrit le : 28/11/2017
Age : 34 Masculin
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 8 Sep 2021 - 21:05


@Nautilus a écrit:Attention aux raccourcis rapides. L’article original parle d’une durée de vol ne devant pas excéder 4 ans. Ça n’empêche pas de passer plus de temps sur place dans un environnement protégé et blindé.

« Our calculations demonstrate that the optimal time for a flight to Mars would be launching the mission at solar maximum, and that the flight duration should not exceed approximately 4 years.« 


Le lien vers l’article original:
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2021SW002749
Je reste sur mon "slogan d'introduction". Si nous arrivons à poser des humains sur Mars, soit ils resteront un temps très court à cause de la fenêtre de retour ou soit ils seront obligés de rester très très longtemps en attendant le moment idéal du retour. Bon c'est vrai, ils auront tout sur place pour avoir de l'eau potable et produire leur oxygène et les énergies nécessaires. 
Je pense (humour, je le précise avant), que l'on devrait envoyer des animaux d'abord: des chimpanzés pour les américains, des chiens pour les russes et des pandas pour les chinois ou plutôt des lapins, ils prendront moins de place.
Rêvons, rêvons...
Une question pour Jassifun: combien de temps faudrait-il pour que Mars est une atmosphère avec une pression supportable pour l'homme.

 Et question subsidiaire pour toutes et tous: en modifiant la pression de l'atmosphère, est-ce que nous ne mettrons pas en "danger" ou entraver ou compromettre les recherches scientifiques et par conséquences leurs analyses et leurs résultats  (car le but d'aller sur Mars, c'est pour faire de la sciences ou alors n'ai-je rien compris).

De toute façon nous sommes mal partis depuis déjà longtemps à propos de Mars: planète rouge avec des petits hommes verts...
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2595
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 8 Sep 2021 - 21:33


@Bladerunner2020 a écrit:Encore une '' douche froide " ! 

" C'est la conclusion en forme de douche froide à laquelle est arrivée une équipe internationale de scientifiques: la durée d'une mission vers Mars ne pourrait excéder quatre années sans mettre en péril l'existence même des hommes et des femmes qui y prendraient part." 

'' Les problèmes dus aux radiations cosmiques, cause de ce danger existentiel, sont connus depuis toujours –c'est cette durée très limitée, calculée sur une base scientifique, qui est en revanche nouvelle. Mars ne bénéficie pas ou plus d'une magnétosphère aussi efficace que celle de la Terre, qui protège ses habitants de ces radiations.''

Starship ou pas Starship. Mars est un tombeau lointain et coûteux. Circulez y a rien à voir. 


https://korii.slate.fr/tech/technologie-espace-mars-humains-quatre-ans-survie-rayonnements-radiations-particules-magnetosphere
laisse moi deviner, ton ordinateur s'est éteint alors que tu lisais l'article? 
je vois que ça , car je ne t'imagine pas selectioner les parties qui vont dans ton sens et oublier l'avant dernier paragraphe qui dit

"L'idée d'une colonisation de Mars sur une longue durée doit-elle être abandonnée? Sans doute pas. Si elle doit avoir lieu, elle prendra peut-être une forme différente que celle que beaucoup imaginaient jusqu'ici."
@Papy Domi a écrit:Cela, je pense que je vais en faire mon slogan d'introduction, à savoir "JE NE SUIS PAS CONTRE LA PRESENCE DE L'HOMME SUR MARS MAIS JUSTE ET SANS AVOIR BESOIN D'UN BAGAGE, D'UNE FORMATION SCIENTIFIQUE DE QUELQUE DOMAINE QUE CE SOIT, D'ÊTRE BARDé DE DIPLOMES ET AVOIR N'IMPORTE QUEL AGE POUR SE RENDRE COMPTE QUE LA PRESENCE PERMANENTE DE L'HOMME SUR MARS EST STRICTEMENT IMPOSSIBLE SAUF SUR LE PAPIER SUR TERRE ET DANS LES ORDIS".
et si on s'en rend pas compte , sa veut dire quoi? 


@Nautilus a écrit:Attention aux raccourcis rapides. L’article original parle d’une durée de vol ne devant pas excéder 4 ans. Ça n’empêche pas de passer plus de temps sur place dans un environnement protégé et blindé.

« Our calculations demonstrate that the optimal time for a flight to Mars would be launching the mission at solar maximum, and that the flight duration should not exceed approximately 4 years.« 


Le lien vers l’article original:
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2021SW002749

exact , déjà l'article s'appel "optimisation du blindage antiradiation pour les astronautes d'une mission martien" pas "c'est mort les gas on iras jamais sur mars".  deuxièmement, il n'évoque que le vol interplanétaire, pas le temps passé sur mars. or rien qu'a être posé sur mars , on divise l'exposition au radiation par plus 2 ( et encore sans prendre en compte la protection de l'atmosphère) sans même parler de de module enterré , en glace ou couvert de regolite. donc on est a 4 an de vol heliocentique alors qu'une mission martien en prendrais que 14mois (2 fois 7 mois).  4ans c'est pour atteindre une dose de radiation de 1 Sv qui est actuellement la limite pour des missions en orbite basse. ils écrivent clairement qu'ils ont pris se chiffre car il n'y a pas encore de règlementation pour les vol interplanétaire et que leur méthode de calcul pourrais être réutilisé en cas de modification de cette norme. et cette norme ne veut pas dire que si on la dépasse on meure direct. sa veut dire qu'on augmente de 10% le risque de développer un cancer a long terme (sachant que les astonautes sont archi surveiller et donc un cancers serait pris au debut). en comparaison, fumée augmente le probailite de cancer du poumon de 1000 a 1500%.

bref si on me propose un billet pour mars , je le prend (mais je risque de detourné le vaisseau vers venus)
phenix
phenix

Messages : 2350
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 8 Sep 2021 - 21:48


Pheonix, je laisse le lien source pour que chacun puisse tout lire et contre argumenter. 

Personne n'ira sur Mars, personne. Il faut un tel déballage d'équipements, d'eau, d'air, de nourriture, de moteurs sources d'énergies
de produits médicaux, de tout, absolument tout sur place. Et pour quel objectif, pour en tirer quoi ..? rien. il faut tout apporter sur place. Parler de Mars est juste un rêve. 

Comme aime bien dire certains membres "' laissez nous rêver ". 

Rêvons, rêvons.
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 494
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Vivre sur Mars, sérieusement... - Page 4 Empty Re: Vivre sur Mars, sérieusement...

Message Mer 8 Sep 2021 - 22:13


Je me permet de me joindre à ce débat.

Beaucoup de convictions s'expriment ici entre les pro et les contre. Toutefois, et à mon humble avis, nous manquons cruellement de connaissances pour prononcer un jugement définitif quant à la colonisation de Mars par l'Homme ou pas.

J'ai lu les différents arguments concernant les radiations, la faible gravité, les conditions de vie dans un quasi-vide, etc...
Ce sont en effet de sérieuses objections et qui doivent être prises en compte. 

Cependant, n'oublions pas qu'il s'agit de constats dressés à l'aune de nos connaissances actuelles. Si les effets de la radioactivité sont bien documentés, les conséquences d'une gravité réduite ne sont pas clairement connues. En effet, aucun "laboratoire de recherche à gravité variable" n'a jamais été construit permettant d'observer l'adaptation du corps humain à 1/6 de G ou 1/3 de G pendant des mois ou des années.
De plus, n'oublions pas aussi que des palliatifs technologiques peuvent être envisagés pour neutraliser ou contourner certaines de ces difficultés.
Prenons l'exemple des radiations. Beaucoup (ici ou ailleurs sur la Toile) les présentent comme une fatalité, une difficulté incontournable. Les solutions souvent évoquées se cantonnent à évoquer des blindages plus ou moins épais, que ce soit dans le vaisseau (parois riches en hydrogène) ou au sol (épaisse couche de régolithe). Présenté comme ça, les difficultés semblent trop grandes.

Mais n'y a-t-il vraiment aucune alternative?

Je pense par exemple à la possibilité de générer des mini-magnétosphères pour protéger le vaisseau des particules chargées.
Voici un article un peu long qui explique l'idée:
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0094576514003798#f0005

Il est en anglais mais une traduction acceptable peut être obtenue via google translate ou en l'ouvrant avec Chrome.
D'après cette étude, l'équipement nécessaire pèserait environ une tonne et demi et consommerait 16kw.
Il en résulterait une bulle de protection déviant les rayonnements ionisant, protégeant ainsi l'appareil de l'essentiel des radiations.

Alors, entendons-nous bien: je n'affirme pas que ceci est une solution miracle. Je veux juste attirer l'attention que des solutions technologiques peuvent contourner ou neutraliser ce qui constitue aujourd'hui des obstacles. Il n'y a qu'une seule solution pour en avoir le cœur net: tester.

Essayons, testons, avisons. Et nous éclaircirons petit à petit ce qui est réellement possible et ce qui n'est l'est pas. Mais ne soyons pas trop péremptoires face à ce que l'avenir est susceptible d'apporter. N'oublions pas qu'en son temps, le grand lord Kelvin considérait que le vol d'un plus lourd que l'air était une ineptie.
Choros
Choros

Messages : 55
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 41 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum