Astrobotic Inc - Atterrisseur Peregrine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


La société américaine Astrobotic vient d'être sélectionnée par l'ESA pour participer à une étude de faisabilité (conduite par Airbus) pour une mission lunaire européenne. L'objectif serait d'évaluer la possibilité d'utiliser l'atterrisseur Peregrine de la firme américaine afin d'emporter des instruments scientifiques démontrant la possibilité d'extraire et d'exploiter les ressources lunaires.

Astrobotic attire, décidément, les institutionnels. Fin 2018, la NASA l'avait sélectionné dans le cadre du programme CLPS (commercial lunar payload services). L'entreprise affiche le tarif de 1,2 million de $ par kilogramme de charge utile, emporté jusqu'à la surface lunaire.

https://www.astrobotic.com/2019/2/26/astrobotic-team-selected-by-esa-to-study-delivery-of-lunar-resources-mission

Une société américaine jugée très crédible, au vu des contrats qu'elle remporte.
Fabien
Fabien

Messages : 6054
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


L'ESA aurait peut-être pu pousser un peu plus une société européenne, qui développe aussi un atterrisseur lunaire, PT Scientists.
lambda0
lambda0

Messages : 4706
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:L'ESA aurait peut-être pu pousser un peu plus une société européenne, qui développe aussi un atterrisseur lunaire, PT Scientists.

Oui, j'ai pensé la même chose que toi :/
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3134
Inscrit le : 22/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien0300 a écrit:
@lambda0 a écrit:L'ESA aurait peut-être pu pousser un peu plus une société européenne, qui développe aussi un atterrisseur lunaire, PT Scientists.

Oui, j'ai pensé la même chose que toi :/
idem .
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11416
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Visiblement ils croquent aussi dans la pomme : https://ptscientists.com/ptscientists-to-examine-future-esa-mission-on-in-situ-resource-utilisation-on-the-moon/

Après comme le nom de la société l'indique (part-time scientists), c'est une start-up qui ressemble plus à Copenhagen Suborbital qu'à Astrobotic technology à savoir plus une association de scientifique passionné qu'une vrai entreprise destiné à conquérir les marchés.

Le problème du New space européen c'est l'offre : il n'y a pas assez de volontaires pour monter en première ligne contre les nouveaux GAFA de l'espace qui sont en train d’émerger. L'ESA semble vouloir aider à les faire émerger mais les Elon Musk ne se trouvent pas à tous les coins de rue et derrière chaque réussite d'une entreprise de ce secteur il y a une personnalité stratégique sans laquelle le succès n'aurait pas été possible.

Ce qui est inquiétant c'est qu'à défaut d'avoir une offre européenne correcte on est obligé de se rabattre sur les américains.

Ce n'est pas la faute de l'ESA, le secteur public ne peut pas tout, il lui faut un secteur privée dynamique sur lequel s'appuyer or celui-ci n'existe pas (encore).
avatar
shinyblade

Messages : 642
Inscrit le : 17/06/2016
Age : 28 Masculin
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


Par contre, en Israel, petit pays de 9 millions d'habitants, une start-up peut développer et faire lancer un atterrisseur lunaire, avec un peu d'aide dans la dernière ligne droite.
lambda0
lambda0

Messages : 4706
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Astrobotic et Dymon annoncent un accord pour amener le premier rover lunaire japonais sur la Lune.

Le PDG de Dymon, Shinichiro Nakajima, a commenté: «Nous sommes vraiment ravis de mener notre mission avec Astrobotic. Ce rover lunaire nommé Yaoki constituera le premier rover lunaire japonais à explorer la surface lunaire et marquera une contribution unique à la mission de Peregrine. Yaoki a déjà passé avec succès plus de 100 tests et possède les roues les plus petites mais les plus efficaces jamais produites. Nous sommes prêts à terminer le développement et à voler en 2021. »

https://www.astrobotic.com/system/news/file_transmissions/000/000/129/Astrobotic_-_Dymon_191013-original.pdf?1571051813

Astrobotic Inc - Atterrisseur Peregrine Scree837

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25114
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Il y a une faiblesse dans le raisonnement français qui consiste à passer systématiquement par Airbus et par l'Arianegroup en matière de projet, je pense que d'autres aussi pourraient développer leurs propres systèmes sans passer par l'ESA et le CNES, mais personne n'est là pour suggérer aux entreprises privées de développer leurs propres systèmes pour l'orbite, pour la Lune, pour Mars et ailleurs. C'est vraiment une grosse faiblesse que de compter systématiquement par l'ESA sans jamais envisager d'autres solutions. Il est évident que Airbus a le beau rôle dans cette organisation qui leur octroie de conséquentes subventions.

Je précise que je ne cherche pas à exploser le paysage en parlant d'un sujet tabou (les subventions d'Airbus) simplement je mets en lumière la feignantise et l'incompétence des services français qui passent systématiquement le dossier à Airbus (qui en profite allègrement). N'y aurait-il donc pas des Musk ou des Jeff Bezos en Europe ? Voilà qui serait bien étonnant !

C'est sans doute un problème de paperasseries qui en avantage certains. Cela dit, je suis content pour les Japonais de cette initiative de leur secteur privé.
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Peregrine a terminé avec succès les tests de modèle structurel, marquant une étape majeure du développement vers son voyage inaugural et son atterrissage lunaire prévu pour 2021.
Ces tests qualifient l'intégrité de la structure de l'atterrisseur et sa capacité à survivre au lancement tout en transportant les charges utiles de 16 clients.
La campagne de test a été réalisée à l'aide du modèle de test structurel (STM), une représentation à l'échelle un de Peregrine qui a été assemblée au nouveau siège de la logistique lunaire d'Astrobotic à Pittsburgh. Les tests ont été menés pendant 2 mois dans l'installation de tests de Dayton T. Brown, Inc. à Bohemia, NY.

Astrobotic Inc - Atterrisseur Peregrine Scre1553

https://www.linkedin.com/posts/astrobotic-technology-inc._our-peregrine-lunar-lander-successfully-completed-activity-6709088001965772800-Qmlw

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25114
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum