CZ-2F (Shenzhou-14) - JSLC - 2022

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CZ-2F (Shenzhou-14) - JSLC - 2022 Empty CZ-2F (Shenzhou-14) - JSLC - 2022

Message Sam 6 Mar 2021 - 21:50


Ce lancement, le 8e dans la séquence de construction de la station spatiale chinoise, est prévu en 2022.

Il doit suivre celui du cargo Tianzhou-4.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Deux aspects de la mission Shenzhou 14, qui aura lieu au printemps 2022, devront être regardés avec attention :

          - alors que la CSS est restée sans occupant pendant un mois, entre le départ de Shenzhou 12 et l'arrivée de Shenzhou 13, y aura-t-il une passation de relai entre les deux équipages de Shenzhou 13 et de Shenzhou 14 ? Ce serait alors la première fois que deux équipages lancés par la Chine se rencontreraient dans l'espace ; il me semble que ce n'était pas programmé pour 2022, la CSS étant encore en construction, mais les Chinois avancent si vite que l'on pourrait avoir des surprises ;

          - il se dit sur Internet qu'un astronaute Pakistanais serait membre de l'équipage de Shenzhou 14 ; mais n'est-ce pas prématuré, et ne faut-il pas plutôt envisager Shenzhou 15 pour cette première participation étrangère à un vol chinois ? D'autant que si l'objectif est que le Pakistan, avec l'aide chinoise, envoie un astronaute dans l'espace avant le premier vol habité autonome de l'Inde, on a encore le temps...

Quelqu'un de bien informé sur les vols chinois pourrait-il nous éclairer sur ces deux points ?
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2094
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Les Indiens ont deja eu Rakesh Sharma il y a bien longtemps.

Si il y a un vol d'un Pakistanais, est-ce selon la rumeur un vol de six mois ou alors les Chinois tentent-ils (deja) un vol d'un an pour un de leurs astronautes ?
jassifun
jassifun

Messages : 2096
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:Deux aspects de la mission Shenzhou 14, qui aura lieu au printemps 2022, devront être regardés avec attention :

          - alors que la CSS est restée sans occupant pendant un mois, entre le départ de Shenzhou 12 et l'arrivée de Shenzhou 13, y aura-t-il une passation de relai entre les deux équipages de Shenzhou 13 et de Shenzhou 14 ? Ce serait alors la première fois que deux équipages lancés par la Chine se rencontreraient dans l'espace ; il me semble que ce n'était pas programmé pour 2022, la CSS étant encore en construction, mais les Chinois avancent si vite que l'on pourrait avoir des surprises ;

          - il se dit sur Internet qu'un astronaute Pakistanais serait membre de l'équipage de Shenzhou 14 ; mais n'est-ce pas prématuré, et ne faut-il pas plutôt envisager Shenzhou 15 pour cette première participation étrangère à un vol chinois ? D'autant que si l'objectif est que le Pakistan, avec l'aide chinoise, envoie un astronaute dans l'espace avant le premier vol habité autonome de l'Inde, on a encore le temps...

Quelqu'un de bien informé sur les vols chinois pourrait-il nous éclairer sur ces deux points ?

S'il y a un passage de relais en orbite entre les équipages des Shenzhou-13 et 14, un invité étranger pourrait facilement faire un vol court en décollant sur Shenzhou-14 et en revenant sur Shenzhou-13 alors qu'un des membres d'équipages de ce dernier au lancement ferait un vol de longue durée.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


oui mais le pakistanais ne peut rester 6 mois
ou alors il reste le temps de la relève d'équipage 8/10 j
il faudrait alors laisser un chinois de shenzou 13 1 an au lieu de 6 mois
et qu'il passe son tour
AVENTURESDANSLESPACE
AVENTURESDANSLESPACE

Messages : 115
Inscrit le : 29/03/2012
Age : 59 Masculin
Localisation : Paris Sud

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Les Indiens ont deja eu Rakesh Sharma il y a bien longtemps.

Si il y a un vol d'un Pakistanais, est-ce selon la rumeur un vol de six mois ou alors les Chinois tentent-ils (deja) un vol d'un an pour un de leurs astronautes ?

C'est bien la question : ce serait étonnant que l'astronaute Pakistanais reste six mois dans l'espace avec les deux autres membres de l'équipage de  Shenzhou 14. La CSS n'est pas encore opérationnelle pour des programmes scientifiques et technologiques au long cours de pays étrangers. Et les Chinois n'ont pas d'intérêt particulier à associer un pays étranger aux activités d'assemblage et d'aménagement de leur station spatiale. C'est leur affaire.

Si le programme chinois comporte dès 2022 un vol avec un Pakistanais, comme cela est écrit ici et là, il est vraisemblable qu'il s'agira d'un vol court. L'astronaute Pakistanais redescendrait alors avec deux membres de l'équipage de Shenzhou 13, et le troisième membre de l'équipage de Shenzhou 13 resterait dans la station au total un an. Cela supposerait une progression extrêmement rapide de la médecine spatiale chinoise. Par ailleurs, sur le plan psychologique, un séjour d'une année dans la CSS, qui offre aux astronautes moins de mètres cubes que l'ISS et même que Mir (pour le moment), ne serait pas une partie de plaisir.

Quant à l'objectif politique, c'est vrai qu'il y a, de longue date, une très grande asymétrie entre l'Inde et le Pakistan dans le domaine spatial. Il n'est pas question que ce dernier accède dans les prochaines années au vol habité autonome, contrairement à l'Inde. Il faudrait déjà que le Pakistan dispose de ses propres lanceurs pour mettre sur orbite des satellites ! Le Pakistan possède des missiles militaires, qu'il finira par transformer en lanceurs civils, mais cela prendra du temps. Toutefois il est clair que la présence sur orbite d'un Pakistanais aux côtés des Chinois avant le premier vol habité autonome de l'Inde relativiserait la portée politique et stratégique de celui-ci.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2094
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:. Toutefois il est clair que la présence sur orbite d'un Pakistanais aux côtés des Chinois avant le premier vol habité autonome de l'Inde relativiserait la portée politique et stratégique de celui-ci.

AMHA cela serait plutôt pour la Chine, poursuivre les premiers pas montrant que la CSS est ouverte à la participation d'autres nations (elle voudrait  que sa proposition de participations collaboratives* soit étudiée et obtienne des réponses favorables).

* pour mémoire, déjà un retour favorable pour leur appel  à placer des expérimentations dans la station CSS (en juin 2019) avec sélection de 9 propositions
http://www.xinhuanet.com/english/2019-06/12/c_138137635.htm a écrit:VIENNA, June 12 (Xinhua) -- Nine scientific experiments from across the world were accepted to be conducted aboard the upcoming China Space Station, with six fully and three conditionally accepted, the United Nations and China announced in Vienna on Wednesday.

Concernant le fait qu'un astronaute pakistanais soit passager d'une capsule chinoise et séjourne dans leur station (ce n'est pas encore fait) , ne me parait pas un élément déterminant pour relativiser les progrès techniques indiens. Comme tu l'as signalé le gap entre les deux pays concernant la maîtrise d'un vol habité est encore très important.
Le lancement avec un lanceur pakistanais d'un prototype de capsule pakistanaise serait autrement impactant. Et cela aurait d'ailleurs un impact au niveau international. Mais ceci n'et que mon avis personnel.
montmein69
montmein69

Messages : 18499
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum