Station Spatiale, Module Nauka et équipements endommagés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Station Spatiale, Module Nauka et équipements endommagés.  Ffffoo10

https://futurism.com/russia-accuses-astronaut-damaged-equipment?fbclid=IwAR3Xb5jC6QGIjGK2bRxLA9vF4tqnPqiGgoF9nYh5DLcO2S_F98U6d1EjOPA

L'incident survenu avec le module russe Nauka n'en fini pas de faire des vagues. L'échange entre russes et américains prend une toute autre tournure. 


Article de presse traduit : 


- ''  La Russie affirme que l'astronaute de la NASA a subi une dépression nerveuse dans l'espace et a endommagé son équipement pour rentrer tôt chez lui " - article de Futurism-com daté du 13 Aout 2021

La Russie est furieuse de ce qu'elle dit être une critique injuste de son programme spatial.

Le dernier ajout du pays à la Station spatiale internationale, le module Nauka tant attendu, a été amarré à l'avant-poste à la fin du mois dernier. Mais ses propulseurs se sont déclenchés de manière inattendue pendant les procédures d'amarrage, provoquant la rotation de l'ISS entière d'un tour et demi.

La communauté internationale n'a pas été impressionnée et a fait peser des quantités considérables de mauvaise presse sur le programme spatial du pays, Roscosmos. Les critiques se sont demandé à haute voix si la Russie était devenue un handicap et même si la NASA devait poursuivre son partenariat avec elle.

Aujourd'hui, en réponse, le service d'information public russe TASS porte lui-même des accusations dramatiques, avec peu ou pas de preuves pour étayer ses affirmations.

Le service de presse suggère maintenant que l'astronaute de la NASA Serena Auñón-Chancellor a eu une dépression nerveuse à bord de l'ISS et a intentionnellement endommagé un module spatial russe afin de retourner sur Terre au début de 2018, comme l'a remarqué Eric Berger d'Ars Technica ( qui a lui-même été pointé du doigt par le rapport TASS pour avoir critiqué le programme spatial russe à la suite de l'incident de Nauka.)

Selon le rapport, Auñón-Chancellor a vécu "une crise psychologique aiguë" à la suite d'une thrombose veineuse profonde, ce qui, selon TASS, l'a amenée à percer plusieurs trous dans la paroi du module afin de rentrer plus tôt chez elle.

C'est une accusation incroyablement grave, et qui nécessiterait des preuves extraordinaires. Mais tout ce que TASS offre est une accusation anonyme d'une source de Roscosmos et la preuve circonstancielle qu'une caméra n'a pas réussi à capturer ce qui s'est passé. TASS affirme également que «les Américains» ont refusé d'effectuer un test polygraphique - ce qui est également une affirmation mince, car la plupart des experts conviennent maintenant qu'ils ne sont pas efficaces pour détecter les mensonges.
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 513
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas


"La Russie" n'a jamais affirmé cela.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10020
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement "la Russie" n'a jamais affirmé cela.
C'est une agence de presse détenue par l'Etat Russe qui l'a fait ...
Griffon
Griffon

Messages : 1026
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Bladerunner2020 a écrit:
L'incident survenu avec le module russe Nauka n'en fini pas de faire des vagues. L'échange entre russes et américains prend une toute autre tournure. 

...

La Russie n'a rien annoncé de tel !
Il serait bien de garder un esprit critique de ce qui est publié sur le net où il existe un réel "Russian baching".

Dans les faits, Nauka a eu des soucis lors des ses premiers jours en orbite.
Mais Nauka est bien à poste.

D'un autre coté, les Américains continuent (malheureusement) à avoir des soucis avec leur programme spatial.
La capsule Starliner étant toujours clouée au sol.

Il serait plus intéressant de nous donner des informations sur l'origine des problèmes de ce vaisseau.
vp
vp

Messages : 3285
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Ce serait bien que les Américains soit aussi transparent sur leurs soucis que les Russes.


https://ria.ru/20210814/nauka-1745717294.html

DeepL traduction :

MOSCOU, 14 août - RIA Novosti. La défaillance massive du module spatial Nauka qui s'est produite après son lancement en orbite basse et qui menaçait de provoquer un grave accident a été éliminée grâce au travail ininterrompu des spécialistes au sol pendant huit jours, à la révision de l'énoncé de mission du module et à la création d'un groupe de travail d'urgence composé des meilleurs experts en la matière, a déclaré une source de l'industrie des fusées et de l'espace à RIA Novosti.
Le module Nauka a été lancé du cosmodrome de Baïkonour le 21 juillet par une fusée Proton-M et s'est amarré au module Zvezda du segment russe de l'ISS le 29 juillet.

" Les principaux problèmes rencontrés au cours des deux premiers jours de vol du module Nauka ont été les suivants : une défaillance du programme de vol et du fonctionnement de l'une des vannes de carburant, des problèmes de transmission d'un paquet de commandes à bord depuis les complexes d'instrumentation au sol, une absence de signal de deux capteurs verticaux infrarouges et d'un des deux capteurs stellaires. Vladimir Solovyov, chef du principal groupe de contrôle opérationnel, a immédiatement signalé la situation critique à Dmitry Rogozin, PDG de Roscosmos et président de la commission d'État pour le lancement du module. À partir de ce moment, le contrôle du vol du module est passé entre les mains de la commission d'État", a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Pour rétablir une communication stable avec le module, des ingénieurs de la holding "Russian Space Systems" ont été rapidement envoyés à tous les points de mesure au sol et ont assuré la transmission stable des commandes au module et la réception des informations télémétriques de celui-ci (données sur l'état des systèmes "Nauka"), a déclaré la source.
Selon lui, étant donné que le module se trouvait à basse altitude après la mise en orbite, le 22 juillet, un premier test, puis la mise en marche normale de la correction et des propulseurs du module ont été effectués de manière rapide afin d'élever le Nauka sur une orbite sûre.
Le lendemain, sur décision de Rogozin, un groupe de travail a été mis en place pour sauver le module tant attendu. Le groupe était dirigé par Sergei Kuznetsov, concepteur général du bureau d'études Salyut (qui fait partie du Centre Khrunichev). Il était composé des meilleurs spécialistes : des représentants du Centre Keldysh, de TsNIImash, et des sociétés de conception de tous les systèmes et complexes de Nauka.
"Les recommandations du groupe de travail sont devenues obligatoires pour le principal groupe de contrôle opérationnel au centre de contrôle de la mission. Ensemble, l'équipe de direction, le groupe de travail et la direction de la commission d'État ont été en mesure de réviser rapidement la tâche de vol et de parer aux multiples échecs", a déclaré l'interlocuteur.
À partir du 25 juillet, les ensembles principal et de secours du système de rendez-vous et d'amarrage Kurs ont été testés avec succès, les réserves de carburant nécessaires pour l'approche ont été recalculées, un nouveau schéma d'amarrage a été calculé en tenant compte de la force de la station et du module (la vitesse maximale d'amarrage a été limitée à 8 cm par seconde), au moment de l'approche, les deux capteurs stellaires responsables de l'orientation précise de Nauka ont retrouvé un fonctionnement stable.
"Tous les représentants de la Commission d'État, y compris Rogozin, étaient en service pratiquement 24 heures sur 24. Grâce au travail bien coordonné des spécialistes, il a été possible de résoudre rapidement le problème du rétablissement de la fonctionnalité du système de carburant et du système de contrôle du module et de mener à bien son amarrage en mode automatique", a déclaré l'interlocuteur.
Auparavant, Alexander Khokhlov, membre de l'organisation Nord-Ouest de la Fédération russe de cosmonautique, avait déclaré à RIA Novosti que plusieurs situations anormales s'étaient produites à bord de Nauka pendant le vol vers l'ISS, mais que les spécialistes russes avaient réussi à en maîtriser la plupart. Parmi les problèmes, a-t-il précisé, figurent des commentaires sur le fonctionnement des capteurs verticaux infrarouges, la défaillance initiale de l'antenne de rendez-vous du système Kurs, un test du système Kurs lui-même qui n'a pas eu lieu la première fois, et une "situation anormale grave" du système de propulsion. Un certain nombre de ces défaillances ont été confirmées par la suite par l'Agence spatiale européenne.
vp
vp

Messages : 3285
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


L'administrateur Bill Nelson apporte son soutien à l'astronaute injustement accusée par TASS d'avoir saboté un Soyouz pour rentrer plus tôt sur Terre (on pourrait en rire si ces accusations n'étaient pas aussi grave).

Griffon
Griffon

Messages : 1026
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Le titre de cet article porte effectivement à confusion et induit en erreur.

Merci à tous pour toutes ces précisions, corrections. Je ne partage pas les écrits des articles publiés, je ne fais que traduire.

Je découvre comme vous le sujet. Merci encore à tous ceux qui ont apporté des corrections.
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 513
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 42 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas


Quel que soit le sujet, il est important de toujours garder en tête que "un Russe dit blabla" ne signifie pas la même chose que "la Russie dit blabla".

Moi je suis Français et je dis souvent que le FCS est un super forum, on ne peut pas en déduire pour autant que "la France déclare que le FCS est un super forum" !

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10020
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Pourtant elle devrait FB_ok
Capora
Capora
Donateur
Donateur

Messages : 207
Inscrit le : 08/02/2021
Age : 25 Masculin
Localisation : Île-De-France

Revenir en haut Aller en bas


Selon Spoutnik:

MOSCOU (Sputnik)-Alexander Kuznetsov, concepteur général représentant de la principale société russe de fusées et d’espace Energia et concepteur en chef du nouveau module de laboratoire spatial multifonctionnel Nauka, a subi un accident vasculaire cérébral après que le laboratoire ait été ajouté à la Station spatiale internationale (ISS) , a déclaré vendredi une source de l’industrie des fusées et de l’espace.
“Le 2 août, quelques jours après le vol de huit jours du module Nauka et l’amarrage à l’ISS, Alexander Kuznetsov, 61 ans,  a été transporté à l’hôpital avec une suspicion d’AVC.

Une autre source a déclaré à Spoutnik que le scientifique avait de nouveau été hospitalisé.


Kuznetsov a passé toute la durée du pilotage du module au centre de contrôle des missions, presque sans interruption.
RD107
RD107
Donateur
Donateur

Messages : 1043
Inscrit le : 17/04/2007
Age : 72 Masculin
Localisation : France - Nord

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum