Comment prolonger l'ISS après 2024

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Petit rappel pour les distraits ; Baïkonour est à 45° 57 Nord, alors que Moscou est à 55° 45 Nord ; donc l'ISS n'est jamais passée au dessus de Moscou !  FB_langue2

Astro-notes

Messages : 15369
Inscrit le : 12/04/2006

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Merci l'Ami. C'est peut-être cela que j'avais lu. J'ai confondu en terme de survol la Russie et Moscou.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 3072
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:Je ne savais pas trop où mettre ....

Question : avec les propos de Rogozine s'inquiétant (sic) de la possible retombée de l'ISS ( si elle n'était plus contrôlée) sur un endroit survolé ... notamment USA ou Europe, je me posais la question si la station survolait des régions russes (donc avec une latitude inférieure à 52° N) ?
Elle survole Baïkonour et la steppe du Kazakhstan mais la Russie .... je n'en suis pas sûr.

J'ai cherché une carte avec ces régions et la trace du passage de l'ISS ... mais je n'ai pas trouvé.

Du genre de celle-ci ..... mais en mieux question visibilité

Comment prolonger l'ISS après 2024 - Page 3 Trajec13

Un Astrophysicien (Jonathan McDowel) a estimé le cumul du temps de passage de l'ISS :
70 % of its time over the ocean; 4.1% over China; 3.0% over Australia; 2.8% over Russia; 1.4% over Kazakhstan; 1.4% over Canada; 1.4% over Brazil; 1.2% over Mongolia; 1.2% over the USA; 0.75% over Argentina; 0.59% over India and 0.57% Indonesia


https://twitter.com/planet4589/status/1501315098580770822
avatar
Gobabeille

Messages : 6
Inscrit le : 01/11/2020
Age : 35 Masculin
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas


Gobabeille a écrit:
montmein69 a écrit:Je ne savais pas trop où mettre ....

Question : avec les propos de Rogozine s'inquiétant (sic) de la possible retombée de l'ISS ( si elle n'était plus contrôlée) sur un endroit survolé ... notamment USA ou Europe, je me posais la question si la station survolait des régions russes (donc avec une latitude inférieure à 52° N) ?
Elle survole Baïkonour et la steppe du Kazakhstan mais la Russie .... je n'en suis pas sûr.

J'ai cherché une carte avec ces régions et la trace du passage de l'ISS ... mais je n'ai pas trouvé.

Du genre de celle-ci ..... mais en mieux question visibilité

Comment prolonger l'ISS après 2024 - Page 3 Trajec13

Un Astrophysicien (Jonathan McDowel) a estimé le cumul du temps de passage de l'ISS :
70 % of its time over the ocean; 4.1% over China; 3.0% over Australia; 2.8% over Russia; 1.4% over Kazakhstan; 1.4% over Canada; 1.4% over Brazil; 1.2% over Mongolia; 1.2% over the USA; 0.75% over Argentina; 0.59% over India and 0.57% Indonesia


https://twitter.com/planet4589/status/1501315098580770822

Il a ensuite corrigé son twitt en précisant que le survol de la Russie n'est pas de 2,8 mais 1,9 % et celle des USA de 2,3 % au lieu de 1,2.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 27183
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Wakka a écrit:
Il a ensuite corrigé son twitt en précisant que le survol de la Russie n'est pas de 2,8 mais 1,9 % et celle des USA de 2,3 % au lieu de 1,2.

Tu as le lien du twit de correction ?
Merci
Dominique B.
Dominique B.

Messages : 524
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Pantin

Revenir en haut Aller en bas


Et rien au dessus de l'Europe ou bien est ce considéré comme quantité négligeable ?
Clg_55
Clg_55

Messages : 130
Inscrit le : 30/07/2021
Age : 66 Masculin
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas


Dominique B. a écrit:
Wakka a écrit:
Il a ensuite corrigé son twitt en précisant que le survol de la Russie n'est pas de 2,8 mais 1,9 % et celle des USA de 2,3 % au lieu de 1,2.

Tu as le lien du twit de correction ?
Merci

Le voici :

https://twitter.com/planet4589/status/1503167407438897156

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 27183
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Clg_55 a écrit:Et rien au dessus de l'Europe ou bien est ce considéré comme quantité négligeable ?
J'avais remarqué aussi mais si l'on regarde la carte, elle survole bien l'Europe et la France. Il existe un site ou plusieurs qui te disent où se trouve l'ISS en ce moment  ou bien quand l'ISS passe au dessus de chez toi.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 3072
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas


Je suis consterné par cette suite de posts sur le fait de savoir si l'ISS survole Moscou ou pas, je rappelle que Moscou est à 55° 45' Nord donc si l'ISS n'a pas rectifié son orbite initiale, celle de Baïkonour, l'ISS n'est JAMAIS passée sur la capitale Russe, mais comme au fil du temps elle peut avoir un peu changé son plan d'orbite, il est possible qu'elle ait pu frôler (bas sur l'horizon) Moscou. et au moins une fois par jour. Pour la France c'est pareil sauf qu'elle passe haut vers le zenith  par exemple sur Marseille.  Colère
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15369
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Clg_55 a écrit:Et rien au dessus de l'Europe ou bien est ce considéré comme quantité négligeable ?

Il ne prend en compte que les pays dont le taux est supérieur à 0.5%. Au cumul, le temps de survol de l'Europe doit néanmoins être supérieur à ce taux.
avatar
Gobabeille

Messages : 6
Inscrit le : 01/11/2020
Age : 35 Masculin
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas


Astro-notes a écrit:Je suis consterné par cette suite de posts sur le fait de savoir si l'ISS survole Moscou ou pas, je rappelle que Moscou est à 55° 45' Nord donc si l'ISS n'a pas rectifié son orbite initiale, celle de Baïkonour, l'ISS n'est JAMAIS passée sur la capitale Russe, mais comme au fil du temps elle peut avoir un peu changé son plan d'orbite, il est possible qu'elle ait pu frôler (bas sur l'horizon) Moscou. et au moins une fois par jour. Pour la France c'est pareil sauf qu'elle passe haut vers le zenith  par exemple sur Marseille.  Colère
l'ISS a une inclinaison orbital de 51,6° donc ne survol pas des latitude superieur.  pour donné quelque repairs c'est:
- dunkerque (donc tout la france est survolé)
-pas long du point triple allemagne/pologne/republique tcheque
-un poil au sud de kiev
-grossomodo la frontiere russie/kazakstan et russie/mongalie
-un poil au nord frontière "linéaire" USA/CANADA(49°N),  
https://en.wikipedia.org/wiki/51st_parallel_north

dans l'hémisphère sud, tout est exposé sauf l'antarctique et la terre de feu


l'été dernier , sur une plage près de Marseille, on a vu a quelque minute d'intervalle le passage de l'ISS qui partais vers le NORD-EST puis la CSS qui faisais du plein EST car avec 41° marseille est le point le plus au nord de sa trajectoire (et oui , on a le soleil, la pétanque, la mer, le pastis, une ligue de champion et plus de station spatial que paris ) FB_rire3
phenix
phenix

Messages : 2547
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour ce rappel Phenix  FB_ok
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15369
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

Comment prolonger l'ISS après 2024 - Page 3 Empty long terme

Message Ven 1 Avr 2022 - 20:56


Pour le moment , pas de maintien en vue post 2014 : je partage cet avis
a moyen terme, collaboration ou arrétée ou compliquée avec la Russie
a long terme , forcément elle reprendra , avec d'autres acteurs, d'autres projets . Parce que l'espace en général  est dans les gènes de sapiens FB_aime
résolument optimiste la dessus !
moins sur le reste, a part l'arrivée d'un monde multipolaire plus complexe mais moins figé .
P. Edritch
P. Edritch

Messages : 91
Inscrit le : 19/06/2014
Age : 69 Masculin
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas


P. Edritch a écrit:Pour le moment , pas de maintien en vue post 2024 : je partage cet avis

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 27183
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Il y a pourtant toujours une suite à l'Histoire, nonobstant la péremptoire déclaration de nos intellectuels qui en 1990 (dissolution de l'URSS) proclamaient que nous étions arrivés à la fin de l'Histoire. Quand je regarde (yeux ouverts) en 2022, je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir de l'ISS, mais oui, il y aura une suite à l'histoire. sceptique ?
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15369
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Wakka a écrit:
P. Edritch a écrit:Pour le moment , pas de maintien en vue post 2024 : je partage cet avis

Vu les interets en jeu aux Etats-Unis, et la manne que l'ISS represente la bas, mais aussi chez les autres partenaires, je pense que vous vous trompez lourdement.

Les Americains ne vont pas fermer la moitie des emplois spatiaux a Houston ou en Floride parce que Rogozine s'est leve du pied gauche.
jassifun
jassifun

Messages : 2821
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


Tout ce que l’on constate, c’est que l’ISS continue d’orbiter selon la loi physique de l’inertie et que la faire revenir sur Terre sans dégât n’est pas simple à résoudre !
 Et comme nous le fait comprendre @jassifun, cette loi de l’inertie n’est pas que physique FB_clinoeil
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11822
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


Rogozine indique que, même si la Russie prend la décision de cesser sa participation au programme ISS, elle remplira ses obligations et ne quittera pas brutalement la station.

https://ria.ru/20220411/mks-1782854613.html

Il précise par ailleurs que les opérations de désorbitation prendraient de l'ordre d'un an.

https://tass.ru/kosmos/14340277

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10270
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Jonathan Mc Dowell précise que la station passe plus de temps à la hauteur de la latitude correspondant à son inclinaison orbitale qu'à toute autre latitude (donc 51°6, donc la Belgique, la Hollande, l'Allemagne, etc). Surprenant qu'il ne parle pas de l'Europe .

Il y a un article dans Pour la Science "Comment soigner dans l'espace bien plus complet dans sa version papier.

Quand on compare l'ISS avec toutes les stations précédentes, il faut bien constater de évolutions très intéressantes !
L'ISS bat tous les records d'occupation permanente et pourtant:

Les missions dans MIR, Salyout ont connu des rapatriements pour raisons médicales, de la moisissure, une collision avec un gros objet (Progress), un incendie, des émanations toxiques...

Depuis le début pour ISS, RIEN de tout cela qui abrège la mission! 
Il y a bien eu des problèmes médicaux ou de toxicité mais pas encore justifiant un retour prématuré! 
Donc ils apprennent à gérer ces incidents, leur attribuent un degré de gravité pour déterminer quelles mesures prendre.
L'ISS dure depuis tellement longtemps qu'elle a permis la transition vers des lanceurs et des capsules privées et surtout qu'elle se trouve la victime d'enjeux géostratégiques et de confiances envers un partenaire qui sur Terre, se comporte de manière inadmissible.
Donc elle court plus de risques suite à la politique d'un partenaire sur Terre que suite à des problèmes médicaux, de déchets ou techniques.

Si l'ISS parvient à assurer la succession en permettant la transition des équipements, équipages, matériels et certains modules vers le privé, elle entrera dans l'histoire !
Raoul
Raoul

Messages : 2518
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


l'ISS est une vieille dame. A mon sens, l'entretien à lui procurer ou l'énergie à mettre ne peut être la même qu'à ses début ni même quand elle était dans la force de l'âge.
  Est-il nécessaire de changer un module qui serait en fin de vie ? bof ! Vu que la station est un gros légo, autant balancer ce qui est vieillissant, inutile de guérir, il faut amputer, garder un noyau dur et si des privés veulent racheter les restes, pourquoi pas.
  Jeter ce qui est vieux. Vendre ce qui reste et qui peut tenir encore 10 ans. transformer le tout en hôtel de l'espace ..... quitte à faire du tourisme spatiale, autant développer l'idée jusqu'au bout. Entre temps, Artemis aura vu le jour et sera la destination des prochains astronautes ( et autres nautes ) professionnels.
Troll
Troll

Messages : 188
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 52 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


Troll a écrit: Est-il nécessaire de changer un module qui serait en fin de vie ? bof ! Vu que la station est un gros légo, autant balancer ce qui est vieillissant, inutile de guérir, il faut amputer, garder un noyau dur et si des privés veulent racheter les restes, pourquoi pas.
le problème, c'est que se qui est vieux, c'est le noyau dur. les modules les plus ancien sont au centre de la station (zarya, unity, zvezda, puis destiny et la poutre) et sont les modules qui permette le fonctionnement de la station (propulsion, énergie, gyroscope, support vie, stockage, cuisine, équipement de sport) si on les retire , on a plus que des sas et de laboratoire flottant dans le vide sans contrôle ni connections. A la limite nauka aurai pu être indépendant , mais je crois que au final on ne lui a pas mis les fonction pour. axiom veut crée un station entierment nouvelle et indépendant qui serai a l'origine collé a l'ISS mais qui s'en séparerais sans emporté anterieur.
phenix
phenix

Messages : 2547
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


L'ISS n'était pas conçu pour y faire du tourisme. Il y a tellement d'appareillages divers qu'il est coûteux d'entraîner quelqu'un à se déplacer sans toucher des instruments. C'est pour cela que la NASA était opposée au voyage de Tito.

Mais l'Axiom aura prévu dès avant sa mise à poste, toutes ces choses ! Cela facilitera la cohabitation entre scientifiques, astronautes professionnels, sportifs, artistes, cinéastes, acteurs, pros du tourisme, touristes et toutes les activités possibles et imaginables prévoyant des séjours de quelques jours à quelques années. Comme c'est une société privée, c'est elle qui décide qui sont ses clients, combien de temps ils devront se préparer, quels scaphandres ils porteront pour des sorties.. Et les 25 années d'expériences à bord de l'ISS serviront !
Raoul
Raoul

Messages : 2518
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


phenix a écrit:
A la limite nauka aurai pu être indépendant , mais je crois que au final on ne lui a pas mis les fonction pour. axiom veut crée un station entierment nouvelle et indépendant qui serai a l'origine collé a l'ISS mais qui s'en séparerais sans emporté anterieur.
  Quand je parlai d'un noyau dur, je ne pensai pas forcément à celui d'origine. Nauka associé à Prichal pourrait être à la base d'un nouveau noyau, non ?
Troll
Troll

Messages : 188
Inscrit le : 14/05/2008
Age : 52 Localisation : planète Terre

Revenir en haut Aller en bas


Finalement je me dis, à vous lire, que le privé devient la seule vraie nouveauté en astronautique, avec l'envisageable arrivée des commerçants, cela me fait penser que oui ce sera mieux avec en plus la fantaisie (attractive) pour ce nouveau paradigme. Pour le segment habité, scaphandres  griffés Cardin, Big Pharma aux postes en vue, l'agro alimentaire si prompt à faire face aux imprévus, bref, la panoplie de ce que nous voyons sur Terre. Clients sélectionnés ; faudra-t-il en plus de riche qu'ils soient beaux ? Tout cela ne m'enthousiasme pas beaucoup ; les conservateurs du public seront punis (éliminés), évidement le monde du show bizness sera à la manœuvre pour orchestrer tout ça. Mais derrière, il va falloir chercher des scientifiques, forcément indépendants, avec l'esprit prospecteur pour faire avancer les "choses" ; mais si dans cet esprit on se retrouve avec la même pénurie que l'on trouve en ce moment pour embaucher des loufiats dans les restaurants et des médecins dans les campagnes, on est mal, AMHA, très mal. Oui, je suis dubitatif !
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15369
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Astro-notes a écrit:Finalement je me dis, à vous lire, que le privé devient la seule vraie nouveauté en astronautique,

Je n'emploierais pas le terme de nouveauté, mais de continuation. Car jusqu'ici, le"New space" n'a pas révolutionné l'astronautique. La seule victoire qu'on peut lui attribuer est la réutilisation. Pour le reste, ils font ce que l'astronautique a toujours fait: des fusées, des capsules, des stations spatiales. Ou est la nouveauté? Il se passe dans l'astronautique ce qui se passe sur terre. Au début, au vu des moyens financiers colossaux qu'il faut investir, ce sont les états qui s'y mettent. Ensuite, lorsque les techniques sont matures et que les bénéfices deviennent évidents, on privatise. Voir les autoroutes, les télécommunications, etc....
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3087
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 68 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Astro-notes a écrit:Finalement je me dis, à vous lire, que le privé devient la seule vraie nouveauté en astronautique, avec l'envisageable arrivée des commerçants, cela me fait penser que oui ce sera mieux avec en plus la fantaisie (attractive) pour ce nouveau paradigme. Pour le segment habité, scaphandres  griffés Cardin, Big Pharma aux postes en vue, l'agro alimentaire si prompt à faire face aux imprévus, bref, la panoplie de ce que nous voyons sur Terre. Clients sélectionnés ; faudra-t-il en plus de riche qu'ils soient beaux ? Tout cela ne m'enthousiasme pas beaucoup ; les conservateurs du public seront punis (éliminés), évidement le monde du show bizness sera à la manœuvre pour orchestrer tout ça. Mais derrière, il va falloir chercher des scientifiques, forcément indépendants, avec l'esprit prospecteur pour faire avancer les "choses" ; mais si dans cet esprit on se retrouve avec la même pénurie que l'on trouve en ce moment pour embaucher des loufiats dans les restaurants et des médecins dans les campagnes, on est mal, AMHA, très mal. Oui, je suis dubitatif !
Tout part du syndrôme "Not invented here".
Les meilleurs idées attribuées à la NASA ne viennent très souvent pas d'elle mais de particuliers qui y faisaient un stage (par exemple utiliser les planètes pour l'assistance gravitationnelle ou le rendez-vous en orbite lunaire pour les premiers alunissages). Je l'ai même connu au boulot (système informatique meilleur chez celui qui a été repris que celui qui a pris).
Il y a toujours de très bonnes idées ailleurs , parce que "ailleurs", il n'y a pas les obligations envers l'employeur, le conservatisme dû aux années d'expériences.
Parfois une toute nouvelle société fait bien mieux qu'une ancienne habituée à la manière de travailler de celui qui vous propose tel contrat (exemple SpaceX  versus Boeing).
De plus, il y a un siècle, l'aviation avait suivi un chemin qui inspire ceux qui aujourd'hui, veulent démocratiser l'espace! Les astronautes professionnels sont d'autant plus favorables à la tournure "privatisation" que lorsqu'ils ont été sélectionnés astronautes, ils ont côtoyé d'autres volontaires qu'ils estimaient plus compétents qu'eux et qui n'ont pas été sélectionnés.
Raoul
Raoul

Messages : 2518
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum