Question technique sur le transfert thermique dans l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Bonjour à tous, 

Je prépare un devoir sur le monde spatiale et les satellites. 

Je cherche des revêtements qui permettent de contrôler la température, et si il existe des technologies pour optimiser ce transfert thermique liés au revêtement ?

Je vous remercie pour vos retour, 

Antoine  FB_v

[mod]Transfert du sujet de "Actualité du forum, règlement et suggestions" vers "Conférences, expo, activités clubs, stages, projets, formations"
Wakka [/mod]
AntoineDupon
AntoineDupon

Messages : 3
Inscrit le : 01/03/2022
Age : 21 Masculin
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas


AntoineDupon a écrit:Bonjour à tous, 

Je prépare un devoir sur le monde spatiale et les satellites. 

Je cherche des revêtements qui permettent de contrôler la température, et si il existe des technologies pour optimiser ce transfert thermique liés au revêtement ?

Je vous remercie pour vos retour, 

Antoine  FB_v

Bonsoir de tête tu as le film H (ou Kapton) film polyamide. Il peut rester stable dans une large gamme de températures allant de -270 à +400 °C de la firme DuPont.
Le Mylar (polyéthylène téréphtalate).

Sinon le vide en lui même entre deux couches de revêtement est un très bon isolant.
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11749
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


bonjour antoine

je vois que le ministre de l'intérieur est parmi nous  FB_fourire

globalement, on est dans le vide, donc tout que du transfert radiatif, on en a parlé ici: https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t23243-temperature-de-la-lune#524828

les flux sont donc généralement plus faible que par conduction/convection. donc on aura du mal a se refroidir (en faite on peut descendre très bas, mais sa prend du temps) on cherche surtout a pas se réchauffer. pour cela il y a deux aspect.  

déjà on limite le flux venu de l'extérieur et oui la majorité des surfaces externe sont recouvert de matériaux réfléchissant type kapton ou mylar afin d'absorbé le moins de flux possible. c'est surtout l'épaisseur qui est intéressante, vu que c'est qu'une surface optique, l'épaisseur ne compte pas dans le bilan radiatif mais dans le budget masse, donc plus c'est fin mieux c'est. 

ensuite il faut evacuer les émissions de chaleur interne. pour ça on essaye de rassemblé tout se qui chauffe (ordinateur, transmetteur) dans une compartiment dédier qui est relier a une surface externe (le radiateur) par un caloduc (comme ceux des ordinateur. on essaye d'augmenté la surface des radiateur afin qu'il genere le plus de flux radiatif a surface egale.
phenix
phenix

Messages : 2984
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 30 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour à tous, 

Je vous remercie pour vos réponses ca m'aide beaucoup. 

D'autres part je me demandais, est ce qu'il existe des revêtements qui permettent de lutter contre le froid ? 

Je vous remercie par avance pour vos retours

Antoine
AntoineDupon
AntoineDupon

Messages : 3
Inscrit le : 01/03/2022
Age : 21 Masculin
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas


Pour lutter contre le froid, les ingénieurs, outre le MLI, les ingénieurs utilisent également des RHU ou Radioisotope Heater Unit.

Ce sont les "héros méconnus" de l’exploration spatiale ! Pourtant, sans eux, nombreuses sont les missions dont l’électronique aurait succombé au froid... Les RHU sont de petits appareils qui utilisent la radioactivité du plutonium-238, pour fournir uniquement de l’énergie sous forme de chaleur afin de maintenir les composants de l’engin spatial et ses systèmes chauds, de sorte que le matériel puisse survivre assez longtemps dans l’environnement froid de l’espace en vue de remplir sa mission. La chaleur est transférée aux instruments, systèmes et structure de l’engin directement, sans pièces mobiles ou l’intervention de composants électroniques. Un RHU a la taille d’une pile alcaline de 3,3 cm de haut et contient une pastille de combustible de Plutonium-238 grande comme une gomme de crayon et génère environ 1 Watt de chaleur. Par rapport à de classiques appareils de chauffage électrique, son interférence électromagnétique potentielle s’avère très faible. Et lorsque j'écris plus haut que ce sont des "héros méconnus", juge par toi même en examinant une liste (non exhaustive) d’engins équipés :
les sondes Pionner 10 et 11 (12 RHU chacune), Voyager 1 et 2 (9 chacune), Galileo (103 sur l’orbiteur et 17 sur la sonde atmosphérique qui plongea dans l’atmosphère de Jupiter), Cassini (82 sur l’orbiteur et 35 sur Huygens qui se posa sur la lune de Saturne Titan) sans oublier les rovers martiens Sojourner (3) et Spirit et Opportunity (8 chacun).

Sinon, voici un tuto (c'est comme cela qu'il l'appelle) sur le contrôle de la température  par le JPL (c'est en anglais)
https://web.archive.org/web/20061208093125/http://www2.jpl.nasa.gov/basics/bsf11-4.html

https://web.archive.org/web/20070904101234/http://www.jpl.nasa.gov/releases/97/csblank.html

et quelques autres documents sur les MLI

https://ntrs.nasa.gov/api/citations/19990047691/downloads/19990047691.pdf

https://www.dunmore.com/products/multi-layer-films.html


Dernière édition par Apolloman le Dim 6 Mar 2022 - 11:34, édité 1 fois
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11749
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


AntoineDupon a écrit:Bonjour à tous, 

Je vous remercie pour vos réponses ca m'aide beaucoup. 

D'autres part je me demandais, est ce qu'il existe des revêtements qui permettent de lutter contre le froid ? 

Je vous remercie par avance pour vos retours

Antoine

Un peu de la même façon qu'un être humain sur terre. quand on a froid , on ajoute des couches de vêtement pour limité le flux thermique sortant et on se met a trembler pour générer de la chaleur interne. 
la c'est pareil mais vu qu'on est déjà dans le vide (le meilleure isolant thermique) il y a peu de flux sortant , donc il n'y a pas vraiment de revêtement pour lutter contre le froid. Pour la chaleur génère en interne, on a déjà tout les équipements électrique qui en génère et souvent trop. Donc si on se retrouve dans une situation ou la température baisse trop on a des résistances pour réchauffé le compartiment électrique et les composant sensible.  Afin, oui si on est dans un cas extrême ou l'alimentation électrique est un problème (fort éloignement du soleil ou survivre a une nuit lunaire), premièrement pour limité la consommation électrique, on limite l'utilisation de l'électronique (donc le chauffage fonctionnel) et deuxièmement on vas pas utiliser le peu d'électricité qu'on a pour les résistances donc on utilise des RHU  (mais ces très rare, on doit être a une vingtaine d'utilisation dans l'histoire) qui chauffe tout seul.


Dernière édition par phenix le Lun 7 Mar 2022 - 9:11, édité 1 fois
phenix
phenix

Messages : 2984
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 30 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour, 

Merci pour vos retour 

Est ce que vous savez si il existe des outils/appareils utilisés pour les systèmes genre les capteurs, les appareils électroniques etc ? 

Merci pour vos retour
AntoineDupon
AntoineDupon

Messages : 3
Inscrit le : 01/03/2022
Age : 21 Masculin
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum