Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


En application du traité de Fontainebleau de 1814, l’Empereur Napoléon 1er fut exilé sur l’Ile d’Elbe. Mais il n’y resta pas un an, et dès le mois de mars 1815, il débarqua à Golfe-Juan.  Trois semaines plus tard, il reprenait le pouvoir à Paris. Pour peu de temps comme chacun sait : on appela cette période « les cent-jours ». La défaite de Waterloo, le 18 juin 1815, sonna définitivement le glas du Premier empire.

Il apparut alors nécessaire aux Anglais d’imposer à l’empereur déchu un éloignement tel qu’il n’ait cette fois pas la possibilité de revenir en France. Comme chacun sait, c’est une petite île volcanique du sud de l’océan Atlantique qui fut choisie : Sainte-Hélène, située à près de 2 000 km au large de l’Afrique et à plus de 3 000 km du Brésil.

Aujourd’hui, si, par impossible, se posait la question du sort à réserver à un tyran fauteur de guerre dont les aventures belliqueuses auraient fini par ruiner la carrière politique, il serait difficile de trouver sur la Terre un lieu suffisamment à l’écart pour que l’on ait la certitude qu’il ne s’en échappe point avec l’aide de ses partisans.

Aussi, ne pourrait-on pas imaginer qu’après un jugement, un dictateur à la retraite soit transféré sur une base lunaire spécialement aménagée à cet effet ? Une sorte de prison internationale avec un minimum de confort, un suivi médical, la présence de quelques gardes qui effectueraient des rotations entre la Terre et la Lune. Le condamné serait tenu de participer à la production agricole sous serre qui assurerait une partie de son alimentation ainsi que celle de ses geôliers.

Certains ont fait l’hypothèse qu’en pesanteur réduite, la vieillissement serait ralenti, mais qu’en revanche, après des années passées dans cette situation, le retour sur Terre deviendrait biologiquement impossible. La déontologie interdit de le vérifier avec des cobayes auxquels rien n’est reproché, mais il ne me semble pas qu’elle s’oppose à une telle expérimentation sur une personne qui aurait été condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité.  Ce serait peut-être même le seul moyen de donner à cette personne une forte probabilité de devenir centenaire.

Nous ne sommes plus au temps du procès de Nuremberg, qui condamna à mort les criminels nazis. La convention européenne des droits de l’homme s’opposerait à un tel verdict.
La punition consisterait à vivre longtemps loin de la Terre, sans espoir d’y retourner jamais, et sans même avoir la possibilité de la regarder. C’est pourquoi la face cachée de la Lune serait choisie comme lieu de détention. Un lieu vide sous un ciel noir. La privation à tout jamais du spectacle de notre belle planète bleue pour celui qui l’aurait souillée.

Je précise que bien entendu, toute éventuelle analogie avec une situation actuelle du monde réel et ce que l’on peut en extrapoler serait une pure coïncidence. D’ailleurs, il faut se projeter au minimum à la fin des années 2020, pour que les rotations du Starship de SpaceX entre la Terre et la Lune soient banalisées. Ce thème de discussion est donc purement théorique, scientifique, technique, philosophique, et doit le rester.


Dernière édition par PierredeSedna le Sam 26 Mar 2022 - 2:56, édité 2 fois
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2229
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Ça ferait un beau pitch de roman de SF...

Pour l'appliquer à notre ère, je pense que notre siècle est peut-être bien moins humain que celui de Napoléon : les tyrans ou ennemis publics déchus d'aujourd'hui ont un sort bien plus expéditif que les exilés d'antan : cf. Oussama Bin Laden, Saddam Hussein, Mouammar Khadafi.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8273
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Est-ce que ce ne serait pas de l’acharnement…pénitentiaire ?  FB_clinoeil
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11797
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Ça ferait un beau pitch de roman de SF...

Pour l'appliquer à notre ère, je pense que notre siècle est peut-être bien moins humain que celui de Napoléon : les tyrans ou ennemis publics déchus d'aujourd'hui ont un sort bien plus expéditif que les exilés d'antan : cf. Oussama Bin Laden, Saddam Hussein, Mouammar Khadafi.

Euh franchement Napoléon est plutot l exception que la regle a cette époque : voir Charles Ier, Louis XVI, Maximilien Ier, etc

Sur l'idée en elle meme : cout délirant pour un intéret limité.
jassifun
jassifun

Messages : 2705
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


jassifun a écrit:Euh franchement Napoléon est plutot l exception que la regle a cette époque : voir Charles Ier, Louis XVI, Maximilien Ier, etc

C'est vrai. D'où, à mon avis, l'inutilité d'imaginer un tel exil lunaire, extrême à tous niveaux : hors de prix, inhumain, immoral...
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8273
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Et un pénitencier à la surface du soleil ?
Clg_55
Clg_55

Messages : 119
Inscrit le : 30/07/2021
Age : 66 Masculin
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas


On pourrait y aller de nuit pour ne pas brûler 😆

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8273
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Alors là, vous m'étonnez. Vous vous êtes trouvés un sujet bizarre.  sceptique
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15167
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


je m'était fait la même réflexion après la mort de ben Laden en me disant que si la France l'avais capture vivant, il aurais pu être envoyer au iles Kerguelen. mais ci c'était un ancien dictateur d'un pays de plusieurs centaine de millions d'habitant que pour l'exercice nous appellerons Vladimir, des sympathisant issue de l'armée aurais le moyen de le récupère la bas. on pourrais imaginé une ile fortement fortifier comme Diego Garcia. sinon il y Guantanamo qui est une base fortement protéger et a proximité des USA pour enrayer une attaque massive. on peut aussi imaginé le loger dans l'abris anti-nucleaire du président américain dans les rocheuse, c'est hyper sécurisé et c'est des logement qui serve jamais, donc on lui donne et si le propriétaire des lieux doit emménager rapidement (guerre nucléaire) Vladimir sera "liberer".  pour finir il peut être affecté au cuisine et au ménage sur un navire de guerre voir un sous-marins lanceur d'engin ( a condition d'être sur qu'il na aucun accès a un point critique).

pour la lune, c'est déjà tellement galère d'y aller et même dans 10an , on se battra surement encore pour chaque siège, se serait dommage d'en offrir un pour vladimir. et pourquoi sur la face caché? sa demanderais telement de moyen que tous le monde sauras ou il est et la lune est acces inaccessible comme ça.

PS: je suis plus de l'avis des message precedant , sa risque de se finir avec un suicide de 5 balles de fusil dans le dos.
phenix
phenix

Messages : 2507
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Je vous fais remarquer que la Chine s’est déjà posé sur la face cachée de la Lune … bon d’accord ce n’est pour maintenant qu’un petit astromobile inhabité ! En tout cas la Lune me semble trop proche … et même Mars ! FB_rire3

Plutôt que des pénitenciers, installons sur la Lune des installations de cryogénie au fin fond de cratères lunaires….une idée qui me trotte dans la tête : La cryogénie spatiale
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11797
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


L'exercice de pensée sur l'aspect technique, qui est mentionné dans le titre du fil par Pierre, ne change pas beaucoup des aspects techniques d'une base scientifique sur la face cachée (et sans vouloir polémiquer, je préférerais qu'on en discute en ces termes plutôt qu'en imaginant un pénitencier pour dictateurs qu'on voudrait punir +++).

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8273
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:L'exercice de pensée sur l'aspect technique, qui est mentionné dans le titre du fil par Pierre, ne change pas beaucoup des aspects techniques d'une base scientifique sur la face cachée (et sans vouloir polémiquer, je préférerais qu'on en discute en ces termes plutôt qu'en imaginant un pénitencier pour dictateurs qu'on voudrait punir +++).

La thématique de la prison lunaire est un prétexte pour poser deux questions d'ordre technique et médical :

          - après quatre à cinq années de séjour sur la Lune, un être humain qui se serait, durant toute cette période, astreint à des exercices physiques à peu près équivalents à ceux que pratiquent les astronautes accomplissant des vols de dix mois sur l'ISS, pourrait-il revenir sur Terre avec des chances de survie raisonnables ? J'ai tendance à penser que la réponse à cette question est négative ; mais quel est l'état des connaissances théoriques sur le sujet (je dis bien "théoriques" car, bien évidemment, aucun humain n'a jamais effectué de séjour prolongé sur la Lune) ?

          - qu'est-ce qui permet de penser que le vieillissement ralentit en apesanteur ou en pesanteur réduite ?

Arthur Clarke, dont les romans de science-fiction étaient plutôt bien documentés sur le plan scientifique, partait de l'idée que l'on pouvait devenir facilement centenaire en restant dans l'espace, en renonçant définitivement à redescendre sur une planète à gravité ordinaire. Mais il semblait d'avis que toute remise en question tardive de ce choix serait mortelle. 

Une base scientifique ordinaire sur la face cachée de la Lune ne permettra de répondre à ces deux questions que lentement, par expérimentations successives prudentes, afin de ne pas exposer à des risques excessifs des astronautes salariés ou même indépendants. Cela prendra au minimum trente ans.

Tandis que si l'on emprisonne un dictateur déchu, en 2030, sur la Lune, (endroit isolé où le risque de se faire assassiner est faible, même lorsque l'on a beaucoup d'ennemis) on aura beaucoup d'informations sur le sujet dès 2035, en le faisant bénéficier à ce moment d'un bilan de santé complet (cœur, densité des os, état de la rétine, atrophie musculaire, état des synapses entre les neurones, etc.)

Un emprisonnement dans quelques mètres carrés pour un triste sire, mais un bond de géant pour la médecine spatiale...
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2229
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Je ne connais pas les études théorique , mais si on en crois les études de la clinique de l'espace de Toulouse être alité correspond approximativement a être en apesanteur. Or on a des cas de personne sortie du coma après une 12 a 19ans , mais j'ai pas trouvé d'indice (déclaration ou photo) ou ils étaient entrain de marché, est-ce que c'était du a leur manque d'activité prolongé ou au dégât subit par leur cerveau? 
donc je suppose (sans affirmation franche) que quelqu'un ayant vécu plusieurs année sur la lune (ou même en apesanteur) pourrais revenir sur terre mais il lui faudrais surement du temps pour revenir a sont état normal.
phenix
phenix

Messages : 2507
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Il doit bien y avoir des modèles de perte osseuse et musculaire en gravité restreinte, en lien avec les expériences où on laisse un sujet couché (plus ou moins incliné pour simuler les impacts de la différence de pesanteur sur l'irrigation du cerveau), il faudrait qu'on commence à chercher par là probablement. Quant au vieillissement, je n'ai pas connaissance d'expériences de ce type sur Terre actuellement. 🤔

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Questions techniques sur la construction d’une prison internationale sur la face cachée de la Lune Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8273
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 45 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Même si le vieillissement est ralentis le problème sera les radiations cosmiques sauf à creuser la base sous le sol et à plusieurs mètres encore.
C'est plus simple de laisser son peuple lui "assurer" une fin rapide (douze balles ?).
Et puis, pour des recherches ça se fera certes pas demain mais d'ici 20/30 ans c'est presque certain. Une telle base sur la face cachée aurait une foule d'avantage en cosmologie:
pas de lumière parasite, pas de radio débile ou autres et surtout la possibilité d'avoir une installation sans atmosphère perturbant les "lumières" reçues.
Je pense, notamment, aux infrarouges et aux ultraviolets.


Dernière édition par Anovel le Sam 26 Mar 2022 - 18:34, édité 1 fois
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2303
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 64 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Un retour sur terre après un long séjour sur la Lune ne pourrait il pas être possible si l'on équipe la personne avec une combinaison type anti-g des pilotes d'essai et d'exosquelette adapté ?
Clg_55
Clg_55

Messages : 119
Inscrit le : 30/07/2021
Age : 66 Masculin
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas


Il y a de ces sujets parfois FB_clinoeil

Tant qu'à faire des expériences, pourquoi aller chercher un vieux dictateur, plutôt qu'un robuste criminel dans la force de l'âge ?
Le deal est le suivant : tu es condamné à perpétuité, sur Terre tu ne sortiras jamais de prison, mais si tu accepte de te prêter à notre petite expérience pendant 10 ou 20 ans sur la Lune, tu es libre à la fin, enfin, si tu es toujours en état de revenir sur Terre, et tu as payé ta dette à la société en faisant progresser la science.
Réfléchis bien. D'accord, le coin n'est pas très verdoyant, mais on sera au petits soins pour toi, et même la bouffe sera meilleure.
Je suis sûr qu'il y aurait des candidats.
lambda0
lambda0

Messages : 4730
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 55 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


La combinaison dite anti-g des pilotes militaires n'est pas destinée à lutter contre une micropesanteur, mais contre un excès de pesanteur (fortes accélérations).
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15167
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Astro-notes a écrit:La combinaison dite anti-g des pilotes militaires n'est pas destinée à lutter contre une micropesanteur, mais contre un excès de pesanteur (fortes accélérations).
Tout à fait et c'est pour cela qu'elle pourrait être utilisée pour permettre à un "sélénite" de se réadapter à la pesanteur terrestre à son retour sur terre après avoir passé de nombreuses années sur la Lune FB_clinoeil
Clg_55
Clg_55

Messages : 119
Inscrit le : 30/07/2021
Age : 66 Masculin
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas


Pour celles et ceux que le sujet intéresse, il y a la trilogie "Luna" de Ian McDonald. La tome 1 fut une "claque absolue" pour moi, les tomes suivants un peu moins. Il faut s'accrocher un peu au départ à cause du vocabulaire à intégrer et des noms des quatre familles, mais grâce à un style simple, efficace et puissant, on est littéralement happé par cette fresque.
La perte progressive puis définitive des capacités physiologiques à un retour sur Terre est omniprésente.
Surt
Surt

Messages : 536
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 56 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum