La NASA impose le système métrique sur la Lune

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Ca va etre plus facile, pourquoi que la lune ?.

Article :

La NASA a décidé d'adopter le système international d’unité pour tout son programme d'exploration de la Lune. L'objectif est de favoriser la coopération internationale et d'éviter les erreurs.

La NASA prévoit de renvoyer des astronautes sur la Lune en 2020. (NASA)
Lorsqu’un astronaute posera de nouveau le pied sur la Lune vers 2020, il devra mesurer son empreinte en centimètres ou en mètres. La NASA a décidé d’imposer l’utilisation du système métrique pour toutes les missions lunaires du programme ‘’Vision for Space Exploration’’, celui qui doit permettre le retour de l’homme sur la Lune 50 ans après la fin des missions Apollo.

Après discussions avec les treize agences spatiales partenaires du projet, la NASA a décidé de bannir miles, feet, inches, pounds et autres ounces pour ne retenir que le système international d’unité (SI), ou système métrique, pour les missions lunaires. Les Etats-Unis sont un des rares pays qui utilisent encore les unités de mesures anglaises, avec le Liberia et le Myanmar (ex-Birmanie). Le reste du monde a adopté le système métrique, y compris le Royaume-Uni (même si certains usages perdurent, comme celui des miles sur les panneaux routiers).

En imposant le SI pour son programme lunaire, la NASA entend faciliter la coopération internationale et le travail des astronautes qui seront impliqués dans ces missions. Pas besoin d’effectuer de pénibles conversions pour trouver parmi des boulons annotés en inches celui qui correspond à l’écrou indiqué en centimètres…

Bien que le système métrique soit déjà utilisé depuis de nombreuses années par les équipes de la NASA, les autres unités de mesure perdurent dans le secteur aérospatial, souligne l’agence américaine. En 1999, l’utilisation d’unités de mesure différentes a conduit à la perte de la sonde Mars Climate Orbiter. Chez l’un des fabricants, Lockeed Martin, la force de poussée d’un moteur était donnée dans une unité anglo-saxonne alors que le JPL de la NASA travaillait avec les unités du SI. Résultat : la sonde s’est consumée en pénétrant trop bas dans dans l’atmosphère martienne.

source info : nouvelobs

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20070109.OBS6269/la_nasa_impose_le_systeme_metrique_sur_la_lune.html
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


@zx a écrit:Ca va etre plus facile, pourquoi que la lune ?.

Article :

La NASA a décidé d'adopter le système international d’unité pour tout son programme d'exploration de la Lune. L'objectif est de favoriser la coopération internationale et d'éviter les erreurs.
Juste cela risque d'être une source d'erreur temps que le système métrique ne sera pas integralement converti à ce système
vp
vp

Messages : 3058
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Nous autres sommes bien passé à l'Euro :)
Ils vont y arriver !
Fabien
Fabien

Messages : 5890
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:Nous autres sommes bien passé à l'Euro :)
Oui, mais avec quels arrondis :affraid:
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2797
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


Entre le mile nautique, le pied, et le metres (seule mesure reconnue comme internationale) il était tant d'uniformaiser un peu et d'imposer afin d'éviter des problèmes à l'avenir. On a eu le cas sur Mars dont il était important de n'en garder qu'un seul.
Maintenant reste à espérer que les techniciens ne feront pas d'erreurs de conversion durant la phase de transition. Le temps de s'habituer et surotut de bien préciser "mètre" quand une valeur sera transmisse à un autre service.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29373
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Moi j'arrive jamais à concevoir les distances quand j'entends le gars qui dit "fourty miles downrange"...

Et puis leur système est vraiment foireux: il n'y a aucun lien entre les pouces, les pieds, les yards et les miles !
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Et puis leur système est vraiment foireux: il n'y a aucun lien entre les pouces, les pieds, les yards et les miles !
Les yards et les miles, je ne sais pas, mais pour les pouces et les pieds, il y a un lien, et heureusement encore ! Personnellement, je n'aimerais pas me lever le matin et arriver devant mon bol sans mes pieds et mes pouces ... :D
Argyre
Argyre

Messages : 3389
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
@Space Opera a écrit:Et puis leur système est vraiment foireux: il n'y a aucun lien entre les pouces, les pieds, les yards et les miles !
Les yards et les miles, je ne sais pas, mais pour les pouces et les pieds, il y a un lien, et heureusement encore ! Personnellement, je n'aimerais pas me lever le matin et arriver devant mon bol sans mes pieds et mes pouces ... :D

Elle est bien recherchée celle la  :hermes:
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11577
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


:lolnasa:
Bon cela dit c'est vrai que ces anglais nous empestent avec leurs mesures à la gomme. entre les pieds, les miles, et les miles nautiques c'est pas simple, 3 mesures différentes. Sans parler des galons et livres pour le carburant. Quel bordel chez eux.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29373
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Et puis leur système est vraiment foireux: il n'y a aucun lien entre les pouces, les pieds, les yards et les miles !
Mais si, mais si.
En dehors du lien relevé par Argyre ( :lol!: ):
1 pied = 12 pouces
1 yard = 3 pieds
1 miles = 1760 yard (il y en existe d'autres entre deux)

Le miles nautique n'est pas en relation directe avec les autres.
C'est historiquement la distance minimale entre deux points à partir desquels on observe le même astre à des hauteurs au dessus de l'horizon qui diffèrent d'une minute d'angle.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2797
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


@mic8 a écrit:
@Space Opera a écrit:Et puis leur système est vraiment foireux: il n'y a aucun lien entre les pouces, les pieds, les yards et les miles !
Mais si, mais si.
1 pied = 12 pouces
1 yard = 3 pieds
1 miles = 1760 yard (il y en existe d'autres entre deux)
Autant pour moi, quoique finalement ça revient un peu au même...


Dernière édition par Space Opera le Mer 24 Fév 2021 - 18:48, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


C'est dingue de se compliquerla vie à ce point. bizarre aussi leur base de 12. En général c'est 10. Mais c'est du british, fautpas chercher à comprendre.
nous aussi il y a très très longtemps on avait des mesures à la noix mais on a su évoluer vers une unitée simple et standard.

Meme si en aviation ces mesures à la gomme s'impose il serait temps qu'en astronautique on l'impose aussi.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29373
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Les miles, les foot, sont quand même les unités universelles pour l'aéronautique, et il y a une inertie énorme pour changer celà.
De plus, le mile utilisé en aéronautique est naturellement relié aux mesures angulaires : 1 mile correspond à 1 minute d'arc d'un grand cercle de la sphère terrestre, 60 miles=1 degré. Très pratique pour les pilotes, pour le calcul mental.

Pour être consistant, en passant au système métrique pour les longueurs, on aurait dû passer au "grade" pour les mesures d'angles (40000 km=400 grades sur la circonférence terrestre), mais cette unité angulaire ne s'est pas imposée (moins de diviseurs que 360, manquent les multiples de 3). De plus, celà aurait dû se répercuter sur nos unités de mesure du temps...

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4681
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:De plus, le mile utilisé en aéronautique est naturellement relié aux mesures angulaires : 1 mile correspond à 1 minute d'arc d'un grand cercle de la sphère terrestre, 60 miles=1 degré
Ça c'est un mille "nautique", rien à voir avec le mile imperial.

L'homophonie est aussi une belle source d'erreur.

Une fois de plus, bravo à l'esprit pragmatique des révolutionnaires français pour avoir crée un système métrique cohérent. :sage:

Et bravo à la mission Delambre-Méchain qui a mesuré l'arc de méridien de Dunkerque à Barcelone (afin de fournir une base universelle au mètre, initialement 10 millionième partie de la distance du pôle à l'équateur) au moment même où la France sombrait dans la Terreur. Pris pour des espions avec leur matériel de traingulation, ils seront régulièrement emprisonnés et malmenés.

L'un finira à la guillotine et l'autre mourra de maladie en prison, continuant sans relâche à tenter de comprendre l'incongruité de certaines mesures dans les Pyrénées et ne se doutant pas qu'il avait mis en évidence la déviation induite par la masse montagneuse sur le champ gravitationnel local...
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


@Aspic a écrit:
@lambda0 a écrit:De plus, le mile utilisé en aéronautique est naturellement relié aux mesures angulaires : 1 mile correspond à 1 minute d'arc d'un grand cercle de la sphère terrestre, 60 miles=1 degré
Ça c'est un mille "nautique", rien à voir avec le mile imperial.

L'homophonie est aussi une belle source d'erreur.


???
Je connais la différence, je parlais bien de "mile" nautique et dans tous les cas, il me semble qu'on écrit "mile" en anglais, et "mille" en français, que ce soient des nautiques, des terrestres, etc.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4681
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


Moi j'aurais été un farouche partisan du grade, ou toute autre mesure d'angle divisible par 10. Cependant, pour moi l'unité d'angle la plus "naturelle" et surtout la plus riche physiquement reste le radian.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Moi j'aurais été un farouche partisan du grade, ou toute autre mesure d'angle divisible par 10. Cependant, pour moi l'unité d'angle la plus "naturelle" et surtout la plus riche physiquement reste le radian.

Ben, 360, c'est pas divisible par 10 ? ;)
Bon, c'est vrai que le grade, c'est assez carré, mais du coup, on perd un rapport assez naturel avec la mesure du temps : 1 heure = 15 deg, c'est un peu plus sympathique que 1 heure = 16.666... grad.
Quant aux radians, les ingénieurs de bureau d'étude n'y voient pas trop d'inconvénient (je suis dans ce cas), mais les ingénieurs de terrain et techniciens doivent bien rigoler.
Pour en revenir aux miles, mon père était pilote, et même à la retraite, il garde une dextérité hallucinante en calcul mental en raisonnant avec le système miles nautiques/angles en degré/temps en heures, parce que les rapports de conversion sont simples.
A l'époque, toutes les compagnies aériennes utilisaient ces unités, sauf les russes de l'Aeroflot qui étaient en métrique, d'où quelques crises pour les préparations de plan de vol avec escale à Moscou...

Sinon, pour retomber sur un système maniable pour le calcul mental avec des km pour les longueurs et grades pour les angles, il aurait fallu aussi revoir les unités de temps, découper une journée en 20 heures par exemple.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4681
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


lambda0 a parfaitement raison, les notions de distance ne sont pas purement mathématiques, mais on de bien bonnes applications avec notamment la taille et la durée de rotation de la Terre.
Cependant, le domaine spatial est très particulier et peut relativement facilement passer au système métrique, de manière incomparable avec la marine ou l'aviation.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:
Cependant, le domaine spatial est très particulier et peut relativement facilement passer au système métrique, de manière incomparable avec la marine ou l'aviation.

Tout à fait d'accord !
Ce petit développement sur la pertinence du mile nautique était surtout là pour illustrer le fait que chaque métier peut avoir son système d'unités pratiques, qui suit parfois une certaine logique, et dans ce cas, il s'agit bien de systèmes d'unités non SI utilisés par les pilotes et les marins, pas par les ingénieurs qui dessinent les avions et les navires, en principe.
Vivement qu'on ne voit plus de plans cotés en pieds ou en pouces !
(on peut toujours réver, demande aux électroniciens ce qu'ils en pensent, quand on fabrique toujours des milliards de circuits intégrés avec des broches écartées à 1/10 de pouce, à ce niveau, le spatial n'y échappe pas plus qu'un autre domaine)
lambda0
lambda0

Messages : 4681
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas

La NASA impose le système métrique sur la Lune Empty Des milles,des pieds et des pouces!

Message Jeu 11 Jan 2007 - 9:13


D’accord le mille nautique a encore une certaine utilité en navigation aérienne ou maritime terrestre, mais quand nous serons en aréoplane , il faudra passer aux milles martiens ! ;)

Par contre les pieds me semblent assez « casse-pied » si je puis me permettre ! :roll:
J’aimerais bien quand je « prends » l’avion que l’hôtesse ( Française bien sûr) ou que le steward (English of course ) me donnent mon altitude en mètres car çà m’impressionnerait moins :affraid: (10 000 m ,çà fait moins peur que 30 000 pieds ). Ils pourraient toujours par la suite pour faire plaisir aux traditionalistes , aux pilotes en congé « prenant » l’avion en touriste redonner cette altitude en pieds, histoire de marquer qu’en avion on est ailleurs (cela peut être aussi utile à ceux qui prennent leur baptême pour bien les immerger dans ce nouveau monde )

Mais je m’aperçois qu’à disserter sur l’Espace et ses mesures le Temps passe et les aiguilles tournent ! :arrow:
C’est vrai que la aussi que nous sommes bien imprégner de notre présence sur la planète Terre et le Système Solaire avec un jour solaire égal à 24 h.
Bon , mais quand nous partirons vers les exo planètes, il faudra revoir le système et passer aux kilo, méga, giga, téra (encore cette Terre qui ne veut pas nous lâcher), puis péta (ouf, on s’en est débarrasser), exa (un peu exagérer) …et je dirais même plus pour les voyages galactiques : zetta et yotta …mais de quoi :?: …mais de la seconde évidemment : Durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyper fins de l'état fondamental de l'atome de césium 133. C'est quant-même plus mieux que soixante secondes dans une minute et soixante minute dans une heure :scratch:
Mais au fait ce Système Métrique n’est pas métrique, mais pour utiliser un néologisme plutôt « Secondique » puisque le mètre se définit par rapport à la seconde comme la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant 1/299 792 458 de seconde ! Pouce :up8: …j’arrête là si vous m’avez suivi jusqu’au bout !
Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11259
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


En fait, pour avoir une unité de mesure de distance universelle, il faudrait prendre le trajet parcouru par la lumière en une unité de temps tout aussi universelle (basée sur un atome, j'imagine), et à partir de là imposer un nouvel étalon sur une base décimale.

Mais tant que nous n'échangeons pas de données avec nos voisins intergalactiques, notre mètre très terrien suffit ;)
shuttlegirl
shuttlegirl

Messages : 483
Inscrit le : 30/12/2006
Age : 55 Féminin
Localisation : Bruxelles

http://www.catherinekepler.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum