La NASA met 2 nouvelles missions en concurrence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


dur de choisir, vu que Mars est leur priorite


Article

La NASA vient de dévoiler les 2 concepts de missions martiennes en concurrence pour la fenêtre de tir de 2011. Son choix s'est porté sur des missions se proposant d'étudier l'atmosphère et le climat martien et de l'habitabilité de la planète au sens large. Rappelons qu'en août 2007 sera tiré le lander Phoenix et en 2009 le rover Mars Science Laboratory.

Ces deux missions sont MAVEN, pour Mars Atmosphere and Volatile Evolution mission et The Great Escape mission. La mission retenue sera annoncée fin 2007 pour un coût maximum de 475 millions de dollars.

Mars Atmosphere and Volatile Evolution

Comme son nom l'indique, MAVEN est une mission qui veut apporter des réponses aux questions les plus passionnantes à propos du climat et de l'habitabilité de la planète rouge. Une autre facette de la mission vise à mieux comprendre les couches supérieures de l'atmosphère et de l'ionosphère de Mars.

The Great Escape mission

The Great Escape mission est une mission dédiée à l'étude de l'atmosphère martienne de façon à mieux comprendre son fonctionnement, son histoire et son devenir en étudiant en particulier la structure et la dynamique de ses couches supérieures. Enfin, des constituants atmosphériques potentiellement biogéniques tels que le méthane seront également étudiés par cette sonde.

La NASA sur ExoMars ?

Signalons que la mission européenne ExoMars suscite un grand intérêt auprès de la NASA qui n'a pas hésité à soutenir plusieurs scientifiques qui souhaitent utiliser les instruments du rover et embarquer leurs expériences ou instruments de mesures.

L'Agence spatiale américaine a notamment décidé de soutenir financièrement 2 propositions d'instruments américains proposés aux responsables d'ExoMars. Il s'agit d'Urey Mars Organic and Oxidant Detector, un instrument qui vise à étudier des matériaux organiques et en utilisant trois détecteurs complémentaires et MOMA, un instrument conçu pour étudier les signatures moléculaires et organiques environnant le rover en utilisant un spectromètre de masse et un appareil de chromatographie en phase gazeuse.


source info : flashspace

http://www.flashespace.com/html/jan07/09b_01.htm
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Y a plus de sous :lolnasa:
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11577
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Quitte à paraître idiot, je ne vois pas en quoi les 2 sondes en lisse sont différentes...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


L'idée d'envoyer des drônes sur Mars n'a pas convaincu la NASA, peut-être une prochaine fois.
Charly
Charly

Messages : 101
Inscrit le : 22/11/2006
Age : 39 Masculin
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas


@Charly a écrit:L'idée d'envoyer des drônes sur Mars n'a pas convaincu la NASA, peut-être une prochaine fois.

En effet, ARES est l'un des grands perdants avec SCIM et MARVEL. Ces 2 derniers ne partiront probablement plus jamais après deux tentatives (2007 et 2011). Dommage, les missions du type Stardust ou Genesis, comme l'était SCIM, fonctionnent très bien.
Fabien
Fabien

Messages : 5890
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


ARES est le petit avion martien du Centre LANGLEY, mesurant la présence des gaz dans l'atmosphère à basse altitude, de manière in-situ. On lui estimait des mesures bien plus précises que MGS. Idéal pour la recherche du méthane par exemple.

SCIM, mon petit favori :), aurait pu être la première mission de retour d'achantillon martien. Certes, il ne s'agit pas là de rapporter des roches ou forages, mais un échantillon atmosphérique capturé lors d'un passage de la sonde à 40 km d'altitude. La capture se fait ici, telle une mission Génésis ou Stadust. Avec nos laboratoires terriens, nous aurions pu développer cet esprit de "retour d'échantillon", et effectuer une analyse optimale d'un échantillon donné.

MARVEL, une mission d'analyse des marqueurs de la vie présent dans l'atmosphère...peut être un peu ambitieuse et chère pour une mission Scout !
Fabien
Fabien

Messages : 5890
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


J'ai pas compris pourquoi un avion drone, c'est plus compliqué, un ballon dirigeable aurait peut etre mieux, plus d'autonomie, compte tenu des vents, un avion risque de se crasher, meme si un objet pese trois fois moins, y'aurait moins de risque avec un ballon.
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Un ballon dirigeable n'est pas si facile à contrôler. Nous ne maitrisons pas les vents marsiens, les tempêtes de sables et autres phénomènes inconnus.
Charly
Charly

Messages : 101
Inscrit le : 22/11/2006
Age : 39 Masculin
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum