Les nouvelles bases du programme spatial européen à long ter

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@mic8 a écrit:
Steph a écrit:Bah vi, sans la coiffe (entre autres), ça vole pas terrible Ariane 5, hein mes amis helvètes ;)
HE ! Non C'est pas une raison pour nous faire porter le chapeau ! Non mais. :hermes:
Quel trait d'esprit ! bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Nicholas a écrit:Pour ma part, je planche plus pour un modèle économique que pour un modèle à caractère scientifique. Il faudrait créé en Europe, un concept à la "Space Adventures" ou à la "Scaled & Virgin". Cela dynamiserai le secteur spatial en Europe, permettant la création d'un nouveau pôle quasi inéxistant dans nos contrées.
Je ne suis pas convaincu que cette politique serait aussi performante qu'aux USA, où les entreprises privées ne sont pas sensées faire de l'ombre à la NASA, mais bien investir toutes les niches écologiques dans lesquelles elle n'est pas encore. En Europe, ça serait de la concurrence vis-à-vis de l'ESA qu'on risquerait d'avoir, et l'effet sera peut-être inverse à celui visé.

Sinon pour la VESA je m'occupe des cafés et je me propose pour être aussi Payload Module Manager ( le café aidera surement plus... )
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12330
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
@Nicholas a écrit:Pas besoin de milliards, quelques millions d'Euros pourraient servir de base à faire connaitre un tel projet, commençons par le début, envoyons des hommes avec un véhicule européen en vol subobital, à ce moment nous aurons prouvé que nous pouvons y aller, ...
Quelque part, je trouve surprenant qu'on cherche à créer un nouveau véhicule spatial. Pour le suborbital, éventuellement, ça peut se comprendre. Mais pour aller en orbite basse ou plus loin, je ne vois pas pourquoi on ne se servirait pas de l'existant !
Une Ariane 5, c'est en vente libre au cas où on l'aurait oublié. Inutile donc de repartir de 0, alors que d'autres ont déjà optimisé les systèmes, les coûts, et minimisé les risques, non ?
Bon, Ariane n'est pas qualifiée pour les vols habités, mais il coûterait beaucoup moins cher de passer un contrat pour la qualifier que de tout refaire à partir de 0. Et sinon, on doit également pouvoir acheter un Soyouz je pense.
En principe, un opérateur de satellite peut acheter à Arianeespace un lancement de fusée (voir http://www.arianespace.com/site/fr/infos/societe_sub_index.html). A priori, en dehors des problèmes d'assurance et de qualification du matériel, je ne vois pas ce qui empêche de placer dans la fusée un module habité.
Donc, il suffit de qualifier la fusée et le module, puis d'aligner en gros 100 millions d'Euros et on a un module habité en orbite basse.

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
Quelque part, je trouve surprenant qu'on cherche à créer un nouveau véhicule spatial. Pour le suborbital, éventuellement, ça peut se comprendre. Mais pour aller en orbite basse ou plus loin, je ne vois pas pourquoi on ne se servirait pas de l'existant !
Une Ariane 5, c'est en vente libre au cas où on l'aurait oublié. Inutile donc de repartir de 0, alors que d'autres ont déjà optimisé les systèmes, les coûts, et minimisé les risques, non ?
Bon, Ariane n'est pas qualifiée pour les vols habités, mais il coûterait beaucoup moins cher de passer un contrat pour la qualifier que de tout refaire à partir de 0. Et sinon, on doit également pouvoir acheter un Soyouz je pense.
En principe, un opérateur de satellite peut acheter à Arianeespace un lancement de fusée (voir http://www.arianespace.com/site/fr/infos/societe_sub_index.html). A priori, en dehors des problèmes d'assurance et de qualification du matériel, je ne vois pas ce qui empêche de placer dans la fusée un module habité.
Donc, il suffit de qualifier la fusée et le module, puis d'aligner en gros 100 millions d'Euros et on a un module habité en orbite basse.

C'est bien ce que cherche à faire Bigelow : adapter un lanceur existant pour la desserte habitée de sa station gonflable.
Et qu'est-ce qui manque à Ariane V pour être "man rated" ? C'était quand même l'idée de départ, puisqu'elle était censée porter Hermès.

A+
lambda0
lambda0

Messages : 4706
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum