Planck - Observatoire spatial (ESA)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Planck livre sa première image complète du rayonnement fossile

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Planck10

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/en-bref-planck-livre-sa-premiere-image-complete-du-rayonnement-fossile_23747/#xtor=RSS-8

tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009

Revenir en haut Aller en bas


@tatiana13 a écrit:Planck livre sa première image complète du rayonnement fossile

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Planck10

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/en-bref-planck-livre-sa-premiere-image-complete-du-rayonnement-fossile_23747/#xtor=RSS-8

Merci la nouvelle principale de cette mission Super
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 35 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


Planck IAP par F Bouchet 1er Juin 2010

Extrait:
LA MISSION PLANCK.

Cette mission ESA sélectionnée en 1996, doit effectuer la mesure ultime des anisotropies de température du rayonnement cosmique du fond cosmologique.
· sur l'intégralité du ciel avec une résolution angulaire suffisante, et avec une très bonne résolution (5 arc minutes)
· avec une sensibilité suffisamment bonne dans une large gamme de fréquences.
· Si possible être capable de mesurer la polarisation du rayonnement.

Le satellite comprend principalement deux instruments très importants :
· Le LFI (Low Frequency Instrument) Italien (Trieste) et
· Le HFI (High Frequency Instrument) Français (Paris).

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Planck10

Merci à Jean Pierre Martin
Fan de Ducrocq
Fan de Ducrocq

Messages : 3282
Inscrit le : 11/12/2009
Age : 70 Masculin
Localisation : Lorient - Morbihan - Bretagne - France - Europe

Revenir en haut Aller en bas


en effet merci à JP Martin

dans son résumé, il est mentionné:
Planck devrait aussi permettre de procéder à d'autres mesures comme :
· vérification de la théorie de l'inflation
· polarisation du rayonnement, on a réellement commencé à avoir des résultats
· lever le doute sur un point particulier vu dans les relevés de WMAP; un "cold spot", un point plus froid que les autres.
· Un peu plus gadget : améliorer la zone du ciel où certains croient voir un SH (Stephen Hawking??)


auriez-vous des précisions sur ce SH ?
Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Wmapsh10
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Planck a semble-t-il fait un bon boulot:

(Cliquable)
Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 PLANCK_FSM_03_Black_frame_410

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=47333
avatar
soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 101 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas


sans aucun doute, et voici une petite vidéo
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=47345
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


En tout cas par rapport aux résultats de la sonde WMAP de la NASA, les détails sont tout bonnement hallucinants.
En comparaison voici ce qu'a fourni WMAP il y a pas si longtemps:
http://map.gsfc.nasa.gov/media/poster2002/WMAP_poster2002a.jpg
avatar
soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 101 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas


@soa a écrit:En tout cas par rapport aux résultats de la sonde WMAP de la NASA, les détails sont tout bonnement hallucinants.
En comparaison voici ce qu'a fourni WMAP il y a pas si longtemps:
http://map.gsfc.nasa.gov/media/poster2002/WMAP_poster2002a.jpg

en effet depuis COBE, WMAP et maintenant Planck, les progrès sont fantastiques, à l'instar de ceux fait dans le nanomonde, nous découvrons de plus en plus finement l'intimité de l'univers

avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Après un gros dossier sur la mission Herschel (cf ce message), le journal "Astronomy and Astrophysics" récidive en publiant cette fois 13 articles dédiés à Planck.
Attention, passionnant, mais haut niveau requis :affraid:

http://www.aanda.org/index.php?option=com_toc&url=/articles/aa/abs/2010/12/contents/contents.html

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


merci Steph pour ce lien, dommage qu'il ne soit pas dans la langue de Molière
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


citation a écrit:Le satellite Planck est la cartographie le rayonnement de restes du Big Bang, le « rayonnement de fond cosmique micro-ondes ». La nouvelle décision réclame une prolongation d'un an utiliser son capteur de basse fréquence dans une nouvelle façon d'extraire autant d'informations que possible les signaux qui constituent un plan détaillé du Big Bang
la première livraison de la "carte du ciel" avec les données et les analyses scientifiques et prévu fin 2012
dans l'attente une communication grand public sur les résultats de Planck aura lieu le 11 janvier 2011 à la CSI à Paris.
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Empty Re: Planck - Observatoire spatial (ESA)

Message Sam 18 Déc 2010 - 23:48


va te "planck(er)" à la cité des sciences et de l'industrie
http://www.planck2011.fr/

tout le programme qui sera ouvert par Claudie Haigneré
http://www.planck2011.fr/

En marge de cette conférence, les premiers résultats de Planck seront présentés au grand public le samedi 15 janvier de 15h à 18h à la cité des sciences de Paris
- Guilaine Lagache; Astrophysicienne à l'Institut d'Astrophysique Spatiale, Orsay

- Jean Michel Lamarre; Astrophysicien au LERMA, Observatoire de Paris

- Olivier Perdereau; Physicien au Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire, Orsay

- Michel Rouzé; Chef de Projet Exploitation des Missions Scientifiques, CNES

- Alain Riazuelo; Astrophysicien à l'Institut d'Astrophysique de Paris

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Visuel10

http://www.exposition-planck.com/contenu-exposition-partielle.php
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Nonobstant la diffusion sur France-3 ce soir des premiers résultats, les résultats sur le site ESA
http://www.esa.int/esaSC/SEMK4D3SNIG_index_0.html

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Planck10
Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Planck11

ne pas oublier la journée de Samedi ouverte au Grand Public à la CSI (voir post ci-dessus)
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Petit passage sur France deux avant hier soir ... Et une boulette du journaliste comme d'hab -_- Il a confondu découverte de près de 200 amas avec ... exoplanète ! :wall:
Thomas 05-07
Thomas 05-07

Messages : 93
Inscrit le : 11/10/2010
Age : 33 Masculin
Localisation : 07

Revenir en haut Aller en bas


les premiers résultats
http://download.esa.int/mpeg/Planck_ERCSC_high_H264.mp4

Planck continue de cartographier l'Univers. Avant la fin de sa mission en 2012, il aura balayé quatre fois l'ensemble du ciel. La première diffusion des données complètes sur le CMBR est prévue en 2012. En attendant, vient d'être publié le 11 janvier 2011 un Catalogue comportant différents objets de la galaxie ainsi que des galaxies lointaines. Si la Voie lactée montre à quoi ressemble notre Univers proche à l'heure actuelle, les hyperfréquences le dévoilent à l'aube de sa création, avant que n'existent les étoiles ou les galaxies. C'est là que réside le cœur de la mission Planck : décoder ce qui s'est produit dans cet Univers primordial en analysant l'arrière-plan moucheté..........

présentée par la Collaboration Planck à partir du l0 janvier 2011 permet de mieux analyser le fond diffus cosmologique, rayonnement électromagnétique provenant de l'Univers et qui frappe la Terre de façon quasi uniforme dans toutes les directions. Il fait apparaître notamment la poussière froide de notre galaxie, les galaxies lointaines ou les électrons évoluant dans les champs magnétiques. Ainsi Planck détecte non seulement l'émission des poussières dans notre Galaxie ou dans les Nuages de Magellan proches mais aussi l'accumulation des émissions de poussières présentes dans les autres galaxies, jusqu'aux plus lointaines, notamment le fond diffus infrarouge.

Celui-ci est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes. L'analyse de ces émissions «parasites», nécessaire pour accéder au rayonnement fossile, fournit des données très précieuses et souvent inédites sur ces objets. Les sources détectées par Planck vont ainsi des fréquences radio à l'infrarouge lointain ; elles comprennent des nébuleuses denses et froides situées dans des régions de formation d'étoiles de notre galaxie, et des amas de galaxies supermassifs.
.....

ne pas oublier la présentation "grand public " à la CSI ce samedi

Planck est un merveilleux bijou de technologie qui aura encore bien des "choses" à nous dévoiler
http://www.esa.int/SPECIALS/Planck/SEMBTA3SNIG_0.html

avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Peut-on resituer la carte établie par Planck (dans l'IR) et la cartographie du fond cosmologique établie successivement par COBE puis WMAP
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:BigBangNoise.jpg

C'est complémentaire mais je ne saisis pas bien ceci sur le fond diffus infra-rouge :

Celui-ci est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes. L'analyse de ces émissions «parasites», nécessaire pour accéder au rayonnement fossile, fournit des données très précieuses et souvent inédites sur ces objets
montmein69
montmein69

Messages : 18496
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Peut-on resituer la carte établie par Planck (dans l'IR) et la cartographie du fond cosmologique établie successivement par COBE puis WMAP
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:BigBangNoise.jpg

C'est complémentaire mais je ne saisis pas bien ceci sur le fond diffus infra-rouge :

Celui-ci est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes. L'analyse de ces émissions «parasites», nécessaire pour accéder au rayonnement fossile, fournit des données très précieuses et souvent inédites sur ces objets

Soa en page 2 a donné cette image de Plank (en IR)

sinon sur ce site spécifique à Plank de nombreuses réponses
http://public.planck.fr/


Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Rayonn10

il faut voir que dans les données reçues par Planck, il y a les infos de notre voie Lactée qu'il faut supprimer pour obtenir le fond diffus cosmologique mais aussi les données d'autres objets galactiques, qui pour certains donnent d'excellente réponse dans l' IR.
Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Separa10
Les 9 tableaux (tels des pelures d'oignon) recueillis par Planck en fonction des fenêtres spectrales d'observation donnent des informations trés intéressantes qu'il faut analyser (ce qui prend du temps); en effet, les différentes structures et réponses se décorrellent en fonction de la fréquence.

par ailleurs, une non-information peut aussi donner un indice par exemple de détection de puits gravitationnels. Par ailleurs, Planck peut commencer à lever un voile sur la matière noire ( déviation due aux lentilles gravitatuonnels par exemples).
Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Planck12
la couleur rouge-orangé des dernières images présentées représentent l'image résiduelle du fond cosmologique (selon la théorie de l'Univers primordial et des mécanismes ayant engendré les structures de l'Univers) toutefois, le raffinement de ce fond est toujours en cours d'analyse par les experts. En effet, ce sont de "failles" observables que progressent les scientifiques ;)

malheureusement l'ensemble HFI de Planck en aurait pour un an de fonctionnement en raison de ses capacités en refroidissement de ses détecteurs. Il demeure toutefois l'ensemble basse fréquence.

les scientifiques pensent désormais à un nouveau projet dénommé Cosmic Origin Explorer ( horizon 2022-2023)

pour mémoire cette communication de l'OBPSM
http://www.grandpublic.obspm.fr/Planck-eclaire-d-un-jour-nouveau

http://www.grandpublic.obspm.fr/Le-satellite-PLANCK-livre-ses

avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Empty Re: Planck - Observatoire spatial (ESA)

Message Lun 28 Fév 2011 - 23:04


Mission Planck : la Cantabrie informe l'Espagne

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65970.htm

Les premiers résultats de la mission Planck ont été présentés mi-janvier à Paris et sont disponibles à travers la page Internet de l'Agence Spatiale Européenne ESA.

Plank est la première mission européenne prévue pour étudier la radiation du fond cosmique de micro-ondes, l'énergie résiduelle du Big Bang à l'origine de l'univers. Grâce aux observations du satellite, les scientifiques du consortium international ont élaboré les premiers catalogues de sources compactes et d'émissions de gaz diffus observées entre 30 et 857 GHz.

Les premiers résultats tirés des 15.000 objets catalogués concernent au premier chef les objets les plus froids de l'univers, depuis la Voie Lactée jusqu'aux confins de l'espace. Les premières conclusions issues des informations fournies par le satellite Planck ont été soumises à la revue Astronomy & Astrophysics [2] sous la forme de 25 articles.

Le groupe de Cosmologie Observationnelle et Instrumentation de l'Institut de Physique de Cantabrie (IFCA), centre mixte du conseil supérieur de recherche scientifique (CSIC) et de l'université de Cantabrie, ainsi que le département d'ingénierie de communication de l'institution académique DICOM, participent activement à la mission Planck. Ces deux équipes ont imaginé, développé et calibré l'instrument de basse fréquence (LFI, Low Frecuency instrument) du satellite Planck. Cet instrument est constitué de 22 récepteurs qui permettent de cartographier le ciel à trois fréquences différentes : 30, 44 et 70 GHz.

Les chercheurs de l'IFCA qui coordonnent certains projets de la mission Planck, travaillent avec le centre de traitement des données du LFI, situé à Trieste en Italie, chargé de l'analyse et de la distribution des données entre les différents centres de recherches participant à la mission Planck. Dans la phase d'exploitation des données, les Espagnols se chargent plus spécialement de séparer les différentes composantes présentes sur les images (émission de sources compactes galactiques et extragalactiques et émission diffuse de la voie Lactée) ainsi que d'explorer la validité des différents modèles cosmologiques proposés pour expliquer l'origine de l'univers. Ils ont participé à la construction et la validation des catalogues et sont coauteurs de la vingtaine d'articles qui devraient être publiés sous peu.

Parmi les premiers résultats les plus remarqués de cette première phase de la mission Planck, on peut noter l'observation de nouveaux composants dans la Voie Lactée et les petites galaxies voisines, les Nuages de Magallan . Mais il s'agit ici d'une infime partie des informations que Planck sera capable de nous communiquer au fil du temps sur l'univers.

Le groupe de cosmologie observationnelle et instrumentation de l'IFCA qui travaille sur la mission PLANCK sous la direction du chercheur Enrique martinez, devrait aussi participer au projet QUIJOTE (Q-U-I JOint TEnerife) qui étudiera la polarisation du ciel en micro-ondes.


Planck dont les données sont encore plus pointues confirmera-t-il ou infirmera-t-il les "fameux cercles" découverts par Penrose grâce à l'étude des données WMAP

les prochains mois nous le diront sans doute 👅
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


@tatiana13 a écrit:

[...]

Planck dont les données sont encore plus pointues confirmera-t-il ou infirmera-t-il les "fameux cercles" découverts par Penrose grâce à l'étude des données WMAP

les prochains mois nous le diront sans doute 👅


Salut !

J'avais posé cette question à C&E (sur l'infirmation ou l'affirmation donc) ...

Voila la rèp que l'on m'as donnée :

Bonjour !

Notre dossier de février ne sera pas contredit dans notre prochain numéro car, pour le moment, les résultats de Planck portent sur "l'avant-plan" du fond diffus cosmologique. Les guillemets sont de rigueur car cet avant-plan concerne à peu près toutes les échelles de distance dans l'univers, depuis les poussières de la Voie lactée jusqu'aux plus lointaines galaxies ! Il n'empêche : les données spécifiquement cosmologiques de Planck ne seront publiées que début 2013 (c'est en tout cas ce qui est prévu pour le moment). Il faudra attendre encore un peu pour pouvoir confronter les observations aux modèles théoriques...

Merci de nous lire !

David Fossé.
Daté du 01/02/2011

Question : Au vu de la date que l'on m'as annoncé, j'aimerais savoir pourquoi tu dis dans les quelques mois ? C'est n'est point une attaque sache le, c'est juste pour savoir si j'ai loupé un truc car je suis très intéressée par ce sujet :esamour:
Thomas 05-07
Thomas 05-07

Messages : 93
Inscrit le : 11/10/2010
Age : 33 Masculin
Localisation : 07

Revenir en haut Aller en bas


[quote="Thomas 05-07] Question : Au vu de la date que l'on m'as annoncé, j'aimerais savoir pourquoi tu dis dans les quelques mois ? C'est n'est point une attaque sache le, c'est juste pour savoir si j'ai loupé un truc car je suis très intéressée par ce sujet :esamour: [/quote]

pour cela déjà
Le prochain rendez-vous est fixé du 13 au 17 février 2012 à Bologne, lorsque les prochains résultats seront disponibles.

selon cette information
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65837.htm

mais la fourniture complète des données Planck aux scientifiques est en effet prévue début 2013.

dans l'attente, bonne écoute de cette conférence dispensée à la CSI en janvier2011

ou encore
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Ok dac ! Merci de l'info ! Et merci pour la conf !
Thomas 05-07
Thomas 05-07

Messages : 93
Inscrit le : 11/10/2010
Age : 33 Masculin
Localisation : 07

Revenir en haut Aller en bas


C'est passé un peu inaperçu, mais le télescope Planck a terminé sa mission...

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=49859

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10025
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


une vidéo sur la génèse du satellite/telescope Plank

Ce film raconte à partir d'images d'archives, l'histoire de la construction du satellite Planck, lancé le 14 mai 2009, conjointement avec le satellite Herschel depuis le port spatial de Kourou en Guyane française. Le satellite Planck est constitué d'un télescope, de deux instruments scientifiques (HFI et LFI : High et Low Frequency Instrument), et d'un module de service. La principale prouesse technologique de Planck consiste à embarquer des instruments scientifiques dont certaines parties sont refroidies à 0,1 Kelvin, soit environ - 273° C. Pendant près de 1000 jours, Planck a été l'objet le plus froid envoyé dans l'espace ! Plus de 290 scientifiques et des dizaines d'ingénieurs et techniciens ont participé à la mise au point et à la construction de cet instrument spatial, dont l'objectif est de mesurer avec grande précision un certain rayonnement présent dans l'Univers : le rayonnement fossile. Un film à écouter autant qu'à regarder : l'illustration sonore a été l'objet d'un soin tout particulier, avec notamment l'utilisation de musiques de François Bayle, un compositeur français de musique acousmatique.


_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25337
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Fin de la mission Planck. Le satellite sera complètement et inexorablement envoyé en orbite héliosynchrone, tout comme son compagnon de voyage Herschel.

http://www.esa.int/Our_Activities/Operations/Planck_on_course_for_safe_retirement
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Empty Re: Planck - Observatoire spatial (ESA)

Message Mar 17 Juil 2018 - 15:56


Le consortium Planck a publié le 17 juillet dans Astronomy & Astrophysics la version intégrale et définitive des données du satellites Planck :



http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Planck/From_an_almost_perfect_Universe_to_the_best_of_both_worlds
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23420
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) - Page 2 Empty Re: Planck - Observatoire spatial (ESA)

Message Mar 17 Juil 2018 - 17:38


Le communiqué de presse du CNES à l'occasion de la publication des données définitives de Planck :

https://presse.cnes.fr/fr/planck-les-donnees-definitives-de-la-mission-soutiennent-fortement-le-modele-cosmologique-standard



Cartes de la direction de polarisation de la lumière primordiale représentée par des bâtonnets dont la longueur est proportionnelle à l’intensité de cette polarisation. En arrière-plan coloré sont représentées les anisotropies de température. La carte de tout le ciel ne montre que les grandes échelles. Les deux cartes carrées sont des agrandissements successifs des régions délimitées par un contour noir (autour du pole écliptique sud), ce qui montre que Planck a mesuré les signaux cosmologiques à des échelles beaucoup plus petites que ce qui est représentable sur une carte de tout le ciel. © ESA - Planck Collaboration - HFI-France


Dernière édition par David L. le Mar 23 Oct 2018 - 23:11, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23420
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum