Un lanceur hybride pour tester le vaisseau lunaire Orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Source :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3694


Article :

Un lanceur hybride pour tester le vaisseau lunaire Orion

La NASA envisage actuellement de développer une variante de son lanceur Ares V (qui combinerait l'étage principal de ce lanceur et l'étage supérieur d'Ares I) afin de pouvoir effectuer des tests grandeur nature du véhicule Orion dès l'année 2015.

Ces tests prévoiraient une orbite autour de la Lune et un retour vers la Terre dans des conditions réelles afin de tester les méthodes de rentrée atmosphérique d'Orion aux vitesses habituellement rencontrées lors du retour après une mission lunaire. La NASA entend ainsi expérimenter une nouvelle approche basée sur une rentrée atmosphérique en deux temps: un premier destiné à ralentir la capsule en freinant dans les hautes couches, et un second plus classique s'achevant avec l'atterrissage de la capsule.

Cette méthode aurait l'avantage incontestable d'être plus flexible et de permettre de contrôler le site d'atterrissage ce qui n'est pas possible avec une rentrée directe après ce type de mission. Les conséquences sur les protections thermiques ne sont cependant pas encore bien maîtrisées par la NASA, mais ces tests en avance de phase permettraient de progresser dans ce domaine.
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 58 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Woaow, l'aérofreinage est vraiment une technique de pointe (utilisée surtout sur Mars), ça sera vraiment une révolution pour les américains ça !
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:
@zx a écrit:...
Ces tests prévoiraient une orbite autour de la Lune et un retour vers la Terre dans des conditions réelles afin de tester les méthodes de rentrée atmosphérique d'Orion aux vitesses habituellement rencontrées lors du retour après une mission lunaire. La NASA entend ainsi expérimenter une nouvelle approche basée sur une rentrée atmosphérique en deux temps: un premier destiné à ralentir la capsule en freinant dans les hautes couches, et un second plus classique s'achevant avec l'atterrissage de la capsule.

...

Méthode utilisée par les russes, non ?

Nicolaï, au secours !

Toutàfé ! certains Zond sont allé au quasi équivalent de la distance Terre-Lune mais sans pointer vers la lune. Cela a permis de tester les conditions de rentrée et le voyage en très haute orbite.

Pim

Messages : 911
Inscrit le : 24/09/2005
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


J'entend qu'ils ont atteint 384000 km d'altitude à l'apogée sans avoir contourné la lune. Ils ont "juste" eu une orbite elliptique avec une telle apogée, en restant "loin" de la lune à ce point là.

Pim

Messages : 911
Inscrit le : 24/09/2005
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Non, les Zond ont bien survolé la Lune, avec une "altitude lunaire" supérieure (1000 à 2000 km environ) aux mission Apollo pour permettre un retour libre sans mise en orbite.
Certaines ont bien utilisé la technique de double-réentrée pour permettre de diminuer les facteurs de charge durant le freinage atmosphérique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Non, les Zond ont bien survolé la Lune, avec une "altitude lunaire" supérieure (1000 à 2000 km environ) aux mission Apollo pour permettre un retour libre sans mise en orbite.
Certaines ont bien utilisé la technique de double-réentrée pour permettre de diminuer les facteurs de charge durant le freinage atmosphérique.

Je n'ai pas dit le contraire si tu relis mon msg ;) "certains zond" ... d'autres ont bien sur contournés la lune mais ça, c'est déjà plus connu.

Pim

Messages : 911
Inscrit le : 24/09/2005
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Je crois qu'il y en a eu un effectivement, précisons aussi le nom Zond a également été utilisé pour d'autres sondes n'ayant rien à voir avec le programme lunaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Après vérification dans "Soyuz, a universal spacecraft" (excellent):

Zond 4 (6L): 2 mars 1968. Le vaisseau devait aller à l'opposé de la lune, à une altitude de 330 000 km. La rentrée à la même vitesse qu'un vol lunaire devait permettre de tester la navigation et les techniques de rentrée avant de s'attaquer à un vol circumlunaire.
La capsule fut détruite durant la rentrée après une erreur de calcul de trajectoire.

Une mission 8L devait suivre le même plan de vol mais un problème sur le block D a entrainé la fusée contre la tour de lancement et boum.

Pim

Messages : 911
Inscrit le : 24/09/2005
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@Pim a écrit:Après vérification dans "Soyuz, a universal spacecraft" (excellent)
Argh faut que je le commande celui là !!
Je me prendrai Lunar Lander dans le même lot pour garder l'équilibre Est/Ouest ;)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:
@Pim a écrit:Après vérification dans "Soyuz, a universal spacecraft" (excellent)
Argh faut que je le commande celui là !!
Je me prendrai Lunar Lander dans le même lot pour garder l'équilibre Est/Ouest ;)

Le livre sur Soyouz est un condensé de toutes les informations sur le côté technique (partie 1) et les missions (partie 2), en faisant le détour par tous les programmes russes ayant à voir de près ou de loin avec Soyouz (Zond, Almaz etc). Bref, y'a pas mal de technique, et ce n'est pas un roman, mais on apprend énormement de chose.

Moon Lander est beaucoup plus romancé (normal, c'est une sorte de biographie de T.Kelly) mais pas mal concernant la construction du LEM (ouvrage moins technique que le précédant).

Ce sont deux très bons livres concernant les vaisseaux spatiaux ! :)

Pim

Messages : 911
Inscrit le : 24/09/2005
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@zx a écrit:
Ces tests prévoiraient une orbite autour de la Lune et un retour vers la Terre dans des conditions réelles afin de tester les méthodes de rentrée atmosphérique d'Orion aux vitesses habituellement rencontrées lors du retour après une mission lunaire. La NASA entend ainsi expérimenter une nouvelle approche basée sur une rentrée atmosphérique en deux temps: un premier destiné à ralentir la capsule en freinant dans les hautes couches, et un second plus classique s'achevant avec l'atterrissage de la capsule.
Le premier temps celui de l'aérofreinage sur les très hautes couches atmosphériques s'effectuera -t-il sur plusieurs orbites elliptiques d'apogées de plus en plus basses ou cet aérofreinage sera-t-il suivi rapidement par une plongée plus classique dans les couches denses?
La première méthode demanderait une très grande précision et finesse d'exécution , mais à terme si on pouvait la maîtriser, elle permettrait d'envisager des remorqueurs assurant la navette depuis les orbites basses terrestres jusqu'aux orbites lunaires à condition de réallumer un peu les propulseurs quand le périgée deviendrait trop bas afin de circulariser l'orbite vers 400km en attendant le nouveau fret à transporter de la Terre.
Avez-vous quelques informations sur la succession envisagée de ces deux temps ?
Cordialement,
Giwa

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10745
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum