Débat parlementaire : la France, l'Europe et l'espace

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Bonjour,

Voir http://www.assemblee-nationale.fr/
Un débat intéressant sur le futur du spatial français auquel on doit pouvoir participer si on est journaliste parisien ...

Cordialement
Argyre

Edit Steph :
Le rapport est disponible ici :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/grands_domaines_programmatiques_politique_spatiale_futur.asp

Le rapport complet en pdf :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/pdf/rap-off/i3676.pdf

La synthèse (et les fameuses 50 mesures) en pdf :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/cr-oecst/05-06/synthese_polspatiale.pdf
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Belle info merci
Fabien
Fabien

Messages : 5993
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Je regarderai sur LCPAN pour voir si on en parle, et si c'est le cas j'enregistre.
Nicholas
Nicholas

Messages : 149
Inscrit le : 27/12/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : LFST - LFGC

http://volodimer.org

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Faut pas rêver non plus !
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


mercredi 7 février 2007, 16h41

Le leadership français sur l'Europe spatiale menacé, selon un rapport

PARIS (AFP) - Le leadership français sur l'Europe spatiale est menacé par l'essouflement de l'effort des pouvoirs publics dans ce domaine, regrette l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), dans un rapport présenté mercredi.
Si la France a conservé sa première position en Europe en termes d'effort public pour l'espace, avec 1,4 milliard d'euros (34,2% du total européen), "la dynamique n'est pas en sa faveur", souligne ce document.

"Depuis 2000, la France (...) décélère ses efforts spatiaux, au contraire de ses partenaires et néanmoins rivaux européens". Ses dépenses publiques pour l'espace ont diminué en moyenne de 1,6% par an, alors qu'elles augmentaient de 1,1% par an en Allemagne, de 4,1% par an en Italie et de 6,1% au Royaume-Uni.

L'Italie pèse désormais 20% de l'effort européen pour l'espace et le chiffre d'affaires de ses industriels est passé en moins de dix ans de 13,8% à 16,6% des ventes totales du secteur. "Tout se passe comme si l'Italie avait tiré parti de la crise pour se renforcer", commentent les parlementaires.

Troisième contributeur européen, avec 18,6% du total, l'Allemagne a connu une évolution similaire. "Le spatial allemand se renforce à un rythme qui pourrait notablement s'accélérer sous l'action du chancelier, Mme Angela Merkel, qui a marqué son intérêt pour le spatial à plusieurs reprises".

Dans leurs recommandations, députés et sénateurs de l'OPECST préconisent notamment le vote d'une loi de programmation spatiale sur dix ans, une révision immédiate du contrat pluri-annuel du Centre national d'études spatiales, l'augmentation de la part nationale du budget du CNES de 8% par an, et l'octroi d'une ligne budgétaire non affectée permettant au CNES de répondre aux nouveaux projets de l'Agence spatiale européenne (Esa)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ca va peut être faire bougé un peu nos dirigeants ... enfin peut être.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29556
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


:(, ca c'est pas une bonne news

Source : nouvelobs et yahoo

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/sciences/20070207.SCI0662/le_leadership_francais_sur_leurope_spatiale_menace_selo.html

http://fr.news.yahoo.com/07022007/202/le-leadership-francais-sur-l-europe-spatiale-menace-selon-un.html


Dernière édition par le Mer 7 Fév 2007 - 21:00, édité 1 fois
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Zx, j'ai déplacé ton message dans ce sujet.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


ah ok, merci steph, j'avais pas vu Super
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Il n'y a rien eu sur LCPAN aujourd'hui mais je regarde demain.
Nicholas
Nicholas

Messages : 149
Inscrit le : 27/12/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : LFST - LFGC

http://volodimer.org

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Le problème est la panne de volointé européenne en France. Enfin pour les politiques, j'habite Strasbourg, je sais ce qe le mot Europe veut dire, mais cela ne touche pas tout le monde on dirait dans notre pays...
Nicholas
Nicholas

Messages : 149
Inscrit le : 27/12/2006
Age : 41 Masculin
Localisation : LFST - LFGC

http://volodimer.org

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Des voeux pieus ??

Les parlementaires français rêvent d'envoyer des Européens sur la Lune
MARC MENNESSIER.

Publié le 08 février 2007

«L'audace ou le déclin : comment faire de l'Europe le leader mondial de l'espace.»

«L'audace ou le déclin : comment faire de l'Europe le leader mondial de l'espace». Le titre du rapport de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst) approuvé hier, à l'unanimité moins une abstention, fixe la barre très haut. « L'Europe spatiale doit sortir de sa crise existentielle » à l'heure où « la Russie renoue avec son ambition soviétique » tandis que le Japon, la Chine et l'Inde « se mobilisent pour l'exploration de la Lune », notent les deux rédacteurs, le député Christian Cabal (Loire, UMP) et le sénateur Henri Revol (Côte-d'Or, apparenté UMP). Face à cette « accélération de la course spatiale » qui place « l'espace européen sur la voie du déclin puis du décrochage », les parlementaires formulent cinquante recommandations.

La plus « audacieuse consiste » à envoyer des astronautes européens sur la Lune en 2018, avec un système de transport autonome. Soit deux ans avant le grand retour des Américains. Un tel projet suppose des « investissements massifs » - mais « à la portée de l'Europe » (1 milliard d'euros d'ici à 2015). Ariane 5 devrait être qualifiée pour assurer des vols habités dans les cinq ans. Autre condition, la France, dont le leadership s'effrite au sein de l'Europe, doit augmenter la part nationale du budget du Cnes de « 8 % par an à compter de 2008 » et voter « une loi de programmation spatiale sur dix ans. »
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Bon, ça coûte pas cher de dire ça juste avant de partir du pouvoir, les élections arrivant. Mais on va pas se plaindre non plus. Les parlementaires ont dit qu'il fallait avancer plus vite, c'est mieux que dire qu'il faut tout stopper.

Alors attendons voir...
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:
Steph a écrit:...
les parlementaires formulent cinquante recommandations.

...
Tu les as ?
Non, j'ai pas trop eu le temps de chercher ...
J'ai bien regardé sur le site de l'Assemblée Nationale mais j'ai rien trouvé ...

Par contre j'ai trouvé une vidéo sur les vols habités français (pas encore eu le temps de regarder) :
http://www.assemblee-nationale.fr/opecst/espace.asp

Edit : à mon avis il y aura une synthèse, comme les conférences précédentes à cette adresse :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/cr-oecst/05-06/indexauditionspubliques.asp
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:La plus « audacieuse consiste » à envoyer des astronautes européens sur la Lune en 2018, avec un système de transport autonome. Soit deux ans avant le grand retour des Américains. Un tel projet suppose des « investissements massifs » - mais « à la portée de l'Europe » (1 milliard d'euros d'ici à 2015). Ariane 5 devrait être qualifiée pour assurer des vols habités dans les cinq ans. Autre condition, la France, dont le leadership s'effrite au sein de l'Europe, doit augmenter la part nationale du budget du Cnes de « 8 % par an à compter de 2008 » et voter « une loi de programmation spatiale sur dix ans. »[/i]
C'est sûr que ça reste une déclaration politique, mais le fait d'avoir ne serait-ce qu'évoqué un tel projet est à mon avis une très très bonne nouvelle. Pour tout dire, même si j'aime beaucoup la Russie, je m'inquiète un peu de leur politique actuelle. J'ai l'impression qu'ils essayent de nous utiliser pour remonter la pente. Mais ça n'a rien d'un reproche; si on était à leur place on ferait exactement la même chose. Donc je pense qu'on devrait vraiment développer un vaisseau habité européen. Que l'on collabore avec les Russes au niveau énergétique, c'est logique puisqu'on a pas de gaz. Mais là on ne part pas de zéro: on à l'ATV (dont le module de propulsion peut servir de module de service pour le vaisseau européen), les études d'Hermes peuvent servir pour la partie habitée (systèmes de support-vie, notamment), on a l'experience de l'ARD (pas sûr du nom) pour la rentrée atmosphérique, et une fusée moderne, très fiable et presque man-rated pour lancer tout ça.
Et puis 1 milliard d'euros, même si pour l'ESA c'est (relativement) important, au niveau européen, c'est ridiculement peu.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1206
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas


:hermes:

Source :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-865074@51-865199,0.html

Article :

Des parlementaires réclament que la politique spatiale redevienne une priorité pour l'Europe
Chine, Etats-Unis, Inde, Japon, Russie ou même Brésil, Ukraine et Corée du Sud : quelle que soit la direction dans laquelle ils regardent, les membres de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst) voient des nations lancées dans des programmes spatiaux ambitieux. Or, "cette accélération de la course spatiale, l'Europe et la France s'avèrent, pour le moment, incapables de la suivre", déplorent le député Christian Cabal (UMP, Loire) et le sénateur Henri Revol (UMP, Côte-d'Or) dans un rapport rendu public mercredi 7 février.

Adopté par les 36 parlementaires de l'Opecst, à l'unanimité moins une voix, ce texte s'inquiète de la "crise existentielle" qui frappe l'Europe dans un secteur appelé à devenir de plus en plus crucial. "Si l'accès à l'espace fait l'objet d'une compétition mondiale, c'est bien parce que les technologies spatiales offrent, au-delà d'une prime de souveraineté et de prestige international, une palette de services directs et indirects dont l'importance va croître dans les prochaines décennies", écrivent les auteurs. Sur le continent, ceux-ci redoutent aussi que la France, qui n'a pas accentué ses efforts en faveur du Centre national d'études spatiales (CNES), finisse par se laisser déposséder de sa place de leader par l'Italie, l'Allemagne ou le Royaume-Uni.



"LE SPATIAL EST INVISIBLE"



Comment en est-on arrivé là ? L'industrie spatiale européenne a subi, depuis cinq ans, une "cure d'austérité sans précédent". Cette crise n'a été compensée ni par une augmentation conséquente du budget de l'Agence spatiale européenne (ESA), ni par un effort particulier de l'Union européenne. "L'Europe investit quatre fois moins que les Etats-Unis dans le spatial civil, et vingt fois moins dans le spatial militaire", constate le rapport. Selon le texte, durant cette période de marasme, les décideurs continentaux se sont enfermés dans deux impasses. La première est d'avoir cru que "la croissance du secteur peut être assurée d'abord par le marché". La seconde tient à ce que "le spatial aujourd'hui est invisible" : "L'opinion ignore qu'une journée sans satellites serait une journée de chaos économique et social", constate l'Opecst.

A ce "déclin", les parlementaires opposent "l'audace" de programmes publics qui rendraient au spatial son rang de "priorité" en Europe et en France. Pour étayer cette "vision", ils avancent cinquante recommandations. La dernière n'est pas la moins ambitieuse, puisqu'elle réclame que l'atterrissage du premier équipage européen sur la Lune soit programmé pour 2018.

De fait, l'Opecst se prononce en faveur du franchissement d'une "nouvelle étape" dans les vols habités, sans réduire pour autant la part des missions scientifiques qui ont fait la réussite de l'ESA ces dernières années. "Je ne vois pas comment l'Europe pourrait exclure les vols habités de son avenir spatial, a reconnu, mercredi, François Goulard, ministre délégué à l'enseignement supérieur et à la recherche. Ce serait un amoindrissement autoproclamé."

Secteur bien plus négligé, le spatial de défense devrait, pour sa part, bénéficier de budgets "doublés tous les cinq ans" si l'Europe veut tenir son rang face au volontarisme de pays tels que la Chine.
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Zx j'ai déplacé ton message dans le sujet du moment.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Merci steph, je le cherchais partout, :eeks: :D :lol!:

Souce :

http://www.lefigaro.fr/sciences/20070208.FIG000000041_les_parlementaires_francais_revent_d_envoyer_des_europeens_sur_la_lune.html


Article :

Les parlementaires français rêvent d'envoyer des Européens sur la Lune

«L'audace ou le déclin : comment faire de l'Europe le leader mondial de l'espace». Le titre du rapport de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst) approuvé hier, à l'unanimité moins une abstention, fixe la barre très haut. « L'Europe spatiale doit sortir de sa crise existentielle » à l'heure où « la Russie renoue avec son ambition soviétique » tandis que le Japon, la Chine et l'Inde « se mobilisent pour l'exploration de la Lune », notent les deux rédacteurs, le député Christian Cabal (Loire, UMP) et le sénateur Henri Revol (Côte-d'Or, apparenté UMP). Face à cette « accélération de la course spatiale » qui place « l'espace européen sur la voie du déclin puis du décrochage », les parlementaires formulent cinquante recommandations.


La plus « audacieuse consiste » à envoyer des astronautes européens sur la Lune en 2018, avec un système de transport autonome. Soit deux ans avant le grand retour des Américains. Un tel projet suppose des « investissements massifs » - mais « à la portée de l'Europe » (1 milliard d'euros d'ici à 2015). Ariane 5 devrait être qualifiée pour assurer des vols habités dans les cinq ans. Autre condition, la France, dont le leadership s'effrite au sein de l'Europe, doit augmenter la part nationale du budget du Cnes de « 8 % par an à compter de 2008 » et voter « une loi de programmation spatiale sur dix ans. »
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Par contre j'ai trouvé une vidéo sur les vols habités français (pas encore eu le temps de regarder) :
http://www.assemblee-nationale.fr/opecst/espace.asp
La vidéo téléchargeable directement ici :
http://www.megaupload.com/?d=L7VU8P2V
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum