Délai plutôt court entre Apollo 13 et Apollo 14

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je me pose une question suite à la lecture du hors série sur Apollo. J'ai remarqué qu'entre chaque mission (à partir d'Apollo 11) il y avait un délai allant de quatre mois à 6 mois environ, or entre "l'échec réussi" d'Apollo 13 et Apollo 14 il n'y a "que" 10 mois.
Si on compare avec le délai de reprise des vols après l'accident de Columbia qui se compte en années. Voila j'aimerais votre avis pourquoi après Apollo 13 les missions se sont enchainées rapidement et pourquoi après Columbia il a fallu attendre longtemps très longtemps. Est-ce dû aux décès des astronautes, à la vétusté des Shuttle? Voila si vous pouviez éclairé ma lanterne. Merci beaucoup
Maxime
maxime
maxime

Messages : 385
Inscrit le : 10/03/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Voilà mon opinion, qui se base sur des suppositions et qui devra être confirmée:
- D'une part je pense que le suttle est un engin beaucoup plus complexe qu'un SM d'Apollo, et que la chute de mousse a en fait impliqué beaucoup de petits problèmes annexes.
- Le programme Apollo ne pouvait souffrir d'aucun retard, il était déjà condamné, et tout le monde voulait "se débarasser" rapidement des missions qui restaient et surtout ne pas commencer à trainer des années avant d'écouler les dernières Saturn V.
- L'explosion est plus dûe à un mauvais suivi qualité des réservoirs qu'à un véritable défaut de ceux-ci. Les choses qui ont changé après Apollo 13 n'a surement pas du fait bosser autant d'ingénieurs en R&D que dans le cas de Columbia.
- Notons enfin un image politique très important dans ce programme et des moyens autrement supérieurs qu'actuellement.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


ok c'est vrai que la volonté des politiciens de terminer le programme Apollo devait être plus importante.
maxime
maxime

Messages : 385
Inscrit le : 10/03/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@maxime a écrit:ok c'est vrai que la volonté des politiciens de terminer le programme Apollo devait être plus importante.

Pas tellement car aprés avoir atteint la Lune avec Apollo XI pour la plupart d'entre eux le programme était terminer parce que les USA avait gagner la course contre les Soviétiques
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Alors selon toi Apolloman c'est plutot d'un point de vue technique les temps entre les vols après Apollo 13 et Columbia.
maxime
maxime

Messages : 385
Inscrit le : 10/03/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Dans les grandes lignes.. Ben il a fallu trouver et isoler le probleme, y remedier et ensuite modifier le materiel existant (CM [réserve d'eau plus importante]et SM [3 ieme réservoir O2, plomberie indépendante et batterie de secours).. mais comme dis "Astro[modo]greg" ;) à l'époque les moyens financiers et techniques étaient pratiquement sans limites.
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Et à l'inverse du problème d'Apollo XIII qui a été résolu celui de la navette est toujours d'actualité
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Merci d'avoir répondu.
maxime
maxime

Messages : 385
Inscrit le : 10/03/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@maxime a écrit:Je me pose une question suite à la lecture du hors série sur Apollo. J'ai remarqué qu'entre chaque mission (à partir d'Apollo 11) il y avait un délai allant de quatre mois à 6 mois environ, or entre "l'échec réussi" d'Apollo 13 et Apollo 14 il n'y a "que" 10 mois.
Si on compare avec le délai de reprise des vols après l'accident de Columbia qui se compte en années. Voila j'aimerais votre avis pourquoi après Apollo 13 les missions se sont enchainées rapidement et pourquoi après Columbia il a fallu attendre longtemps très longtemps. Est-ce dû aux décès des astronautes, à la vétusté des Shuttle? Voila si vous pouviez éclairé ma lanterne. Merci beaucoup
Maxime

Ce qui devait être réparé concernait seulement une petite section du module de service (qui n'était pas réutilisable) pour les missions Apollo alors que chaque navette devait reconsidérer son bord d'attaque et une navette est en soi un énorme engin.
Raoul
Raoul

Messages : 1957
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Ce qui devait être réparé concernait seulement une petite section du module de service (qui n'était pas réutilisable) pour les missions Apollo alors que chaque navette devait reconsidérer son bord d'attaque et une navette est en soi un énorme engin.

Mais qui devait fonctionner bien plus longtemps que les bords d'attaque du shuttle.
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:
@Raoul a écrit:Ce qui devait être réparé concernait seulement une petite section du module de service (qui n'était pas réutilisable) pour les missions Apollo alors que chaque navette devait reconsidérer son bord d'attaque et une navette est en soi un énorme engin.

Mais qui devait fonctionner bien plus longtemps que les bords d'attaque du shuttle.
Par mission...Mais la Navette est réutilisable....
Raoul
Raoul

Messages : 1957
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:
Par mission...Mais la Navette est réutilisable....

Ok.. AMHA c'est là que le bas blesse car la navette est loin d'être un concept à 100% fiable alors qu'on disait d'Apollo fiable à 99,99% ce qui laisse 0,01% de "poisse"
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:
@Raoul a écrit:
Par mission...Mais la Navette est réutilisable....

Ok.. AMHA c'est là que le bas blesse car la navette est loin d'être un concept à 100% fiable alors qu'on disait d'Apollo fiable à 99,99% ce qui laisse 0,01% de "poisse"

Je ne pense pas que l'on puisse calculer la fiabilité d'engins pareils sur base se statistiques si faibles. Les chiffres qui sortent n'ont pas d'intérêt.
Raoul
Raoul

Messages : 1957
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Donc pour résumer dites moi si je me trompe:
Pour apollo 13: non réutilisable donc première utilisation du réservoir donc défaut de fabrication et non de conception donc pas de chance pour Lovell et compagnie

Pour les navettes en général: problème du bord d'attaque lors de la rentrée atmosphèrique: défaut de fabrication? (je ne pense pas que c'était le premier vol de columbia...) donc vétusté de la navette (ou problème de fabrication du réservoir externe. il n'y a eu qu'un seul accident sur la totalité des vols des navettes (excepté challenger mais cela est du à un autre problème)

Je suis loin d'avoir votre science donc pardonnez moi en cas de bourd ;) :D
maxime
maxime

Messages : 385
Inscrit le : 10/03/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@maxime a écrit:Donc pour résumer dites moi si je me trompe:
Pour apollo 13: non réutilisable donc première utilisation du réservoir donc défaut de fabrication et non de conception donc pas de chance pour Lovell et compagnie

Pour les navettes en général: problème du bord d'attaque lors de la rentrée atmosphèrique: défaut de fabrication? (je ne pense pas que c'était le premier vol de columbia...) donc vétusté de la navette (ou problème de fabrication du réservoir externe. il n'y a eu qu'un seul accident sur la totalité des vols des navettes (excepté challenger mais cela est du à un autre problème)

Je suis loin d'avoir votre science donc pardonnez moi en cas de bourd ;) :D

Je dirais plutôt mauvais suivi de qualité et suite à l'accident on repensera l'interieur du reservoir
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:Je dirais plutôt mauvais suivi de qualité et suite à l'accident on repensera l'interieur du reservoir
Tu rejoins ce que j'ai dit, ce qui a surtout fait défaut c'est la Qualité (dans le sens service qualité en ingénierie) plus qu'un problème technique fondamental. Ils ont donc misé sur une amélioration du réservoir et surtout sur une amélioration des procédures de suivi.
Nous sommes de nouveau d'accord, sapristi ! :lolnasa:

En ce qui concerne "il est dit qu'Apollo a 99,99% de fiabilité", je pense que cette statistique n'a vraiment aucune valeur. Au mieux on peut dire "un chiffre assez élevé", mais guère plus (surtout avec 2 chiffres significatifs !!)
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


[quote="Apolloman"]
@maxime a écrit:Donc pour résumer dites moi si je me trompe:
Pour apollo 13: non réutilisable donc première utilisation du réservoir donc défaut de fabrication et non de conception donc pas de chance pour Lovell et compagnie



Ce qui a voulu être évité après Apollo 13, c'est que si une pile à combustible explosait, elle n'entraînerait pas nécessairement la perte des 2 autres. La pile 2 a explosé mais avec une meilleure répartition dans le module de service, les piles 1 et 3 auraient pu demeurer intactes. Donc on a décidé de cloisonner les piles.
Raoul
Raoul

Messages : 1957
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


[quote="Raoul"]
@Apolloman a écrit:
@maxime a écrit:Donc pour résumer dites moi si je me trompe:
Pour apollo 13: non réutilisable donc première utilisation du réservoir donc défaut de fabrication et non de conception donc pas de chance pour Lovell et compagnie



Ce qui a voulu être évité après Apollo 13, c'est que si une pile à combustible explosait, elle n'entraînerait pas nécessairement la perte des 2 autres. La pile 2 a explosé mais avec une meilleure répartition dans le module de service, les piles 1 et 3 auraient pu demeurer intactes. Donc on a décidé de cloisonner les piles.

Faux.. ce n'est pas une pile qui à explosée mais un réservoir d'O2
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Dans une pile à combustible, il y a un réservoir d'O2 liquide et un d' H2 liquides:

http://perso.orange.fr/alexandre.schwenck/xplosion.htm
Raoul
Raoul

Messages : 1957
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Dans une pile à combustible, il y a un réservoir d'O2 liquide et un d' H2 liquides:

http://perso.orange.fr/alexandre.schwenck/xplosion.htm
Les réservoirs sont nécessaires à la pile, mais ne font par forcément partie de celle-ci.
C'est la séparation entre les différents réservoirs et les 3 piles qui a été amélioré après Apollo 13, de façon à garder fonctionnelle 2 piles en cas de perte d'un réservor.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2791
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Dans une pile à combustible, il y a un réservoir d'O2 liquide et un d' H2 liquides:

http://perso.orange.fr/alexandre.schwenck/xplosion.htm

Re- faux! comme le dit mic8 les 2 réservoirs d'O2 étaient à part

voir:

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Véhicules et technologie/ Command Service module/ Piles à combustible
ou
Véhicules et technologie/ Command Service module/ stockage cryogénique
Apolloman
Apolloman

Messages : 11570
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


maxime
maxime

Messages : 385
Inscrit le : 10/03/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@maxime a écrit:
Pour les navettes en général: problème du bord d'attaque lors de la rentrée atmosphèrique: défaut de fabrication? (je ne pense pas que c'était le premier vol de columbia...) donc vétusté de la navette (ou problème de fabrication du réservoir externe. il n'y a eu qu'un seul accident sur la totalité des vols des navettes (excepté challenger mais cela est du à un autre problème)

Columbia en était à son 28ème vol. Ce n'était pas un défaut de fabrication mais un problème inssoluble auquel la Nasa s'est et se retrouve confrontée. A savoir l'isolant du réservoir qui par frottement de l'air se déchire. Les Delta IV reprennent le même système d'isolant et c'est sûr et certain que des morceaux se détachent. Mais contrairement au système Shuttle, Delta IV ne transporte pas un engin doté d'un bouclier thermique apparent. Malgré tout, selon moi, il y a quand même un défaut sur la navette. Le bord d'attaque des ailes est le seul endroit où le bouclier thermique (carbone renforcé) fait partie intégrante de la structure de la navette. Si à la place, ils avaient collé cet élément, l'accident n'aurait vraisemblablement pas eu lieu. Si on avait pu coller le RCC sur une structure metallique, je suppose qu'ils l'auraient fait... D'ailleurs, la pointe du nez de la navette est également creux.
Yantar
Yantar

Messages : 2910
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


@mic8 a écrit:
@Raoul a écrit:Dans une pile à combustible, il y a un réservoir d'O2 liquide et un d' H2 liquides:

http://perso.orange.fr/alexandre.schwenck/xplosion.htm
Les réservoirs sont nécessaires à la pile, mais ne font par forcément partie de celle-ci.
C'est la séparation entre les différents réservoirs et les 3 piles qui a été amélioré après Apollo 13, de façon à garder fonctionnelle 2 piles en cas de perte d'un réservor.

Tu as raison.
Raoul
Raoul

Messages : 1957
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 63 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:
Je dirais plutôt mauvais suivi de qualité et suite à l'accident on repensera l'interieur du reservoir

En fait, l'intérieur du réservoir n'a même pas été tellement repensé.

L'erreur a été corrigée. C'était une erreur de tension électrique, qui avait été changée dans l'ensemble du vaisseau, sauf dans le système interne du réservoir qui comprenait entre autre un système de réchauffement. L'origine de l'accident, une suite assez longue de malchance, a conduit à l'éteincelle qui a fait exploser le réservoir 2 d'oxygène liquide.

La correction à effectuer était simple et rapide, le reste du délai a été mangé par la révision de l'ensemble des parties du vaisseau Apollo pour vérifier qu'il n'y avait pas d'autre bourde de ce genre, puis de compléter les modifications (ajout de réservoir d'eau, d'une batterie supplémentaire, etc ...)
Snoopy
Snoopy

Messages : 763
Inscrit le : 06/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum