Proton-M mettra en orbite un satellite canadien en 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Le lanceur russe Proton-M mettra en orbite un satellite canadien de télécommunications en 2009, a annoncé vendredi le service de presse du Centre de production et de recherche spatiale Khrounitchev.

"La fusée-porteuse russe Proton-M dotée du booster d'accélération Briz-M placera en orbite le satellite de télécommunications Nimiq-5 dans le cadre d'un contrat signé par International Launch Services et l'opérateur canadien Telesat Canada. Le lancement sera effectué en 2009 depuis le cosmodrome de Baïkonour", lit-on dans un communiqué de presse du centre.

Le Centre spatial Khrounitchev est un cofondateur de la société russo-américaine International Launch Services (ILS) qui a signé le contrat sur la mise en orbite du satellite canadien Nimiq-5 par le lanceur russe Proton-M. Le satellite Nimiq-5 sera fabriqué par la société américaine Space Systems/Loral.

La fusée russe Proton a déjà placé en orbite plusieurs engins de la constellation Telesat qui comprend des satellites de télécommunications Anik et Nimiq.

Preuve en est que Khrounitchev décroche lui aussi des contrats malgré le retrait Lockheed Martin d'ILS!
T2
T2

Messages : 107
Inscrit le : 18/04/2007
Age : 57 Masculin
Localisation : nimes

Revenir en haut Aller en bas


Intéressant ça.
Le retrait de Lockheed d'ILS est-il déjà effectif ?
Proton est vraiment une fusée intéressante avec son étage Briz-M, je pense qu'Arianespace et Sea Launch aurait des sueurs froides si elle était lancée d'un site plus proche de l'équateur, ça n'a jamais été envisagé ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Oui c'est effectif le retrait de Lockheed. Depuis le 3ème trimestre 2006.

Dans un Ciel et Espace de 1993, je me souviens avoir lu que Arianespace avait eu des contacts avec Krunichev pour lancer Proton à la manière de Starsem. Proton aurait dit non et là je peux supposer que c'était plus intéressant pour eux de se rapprocher de Lockheed. Si les contacts avaient été positifs, je suppose qu'un pas de tir Proton aurait été construit à Kourou.

Sinon, jamais entendu parler de lancer Proton autre part que de Baïkonour. La carrière de Proton est déjà à son crépuscule puisque Angara devrait assurer la relève. Financièrement, ce serait un gouffre de construire un pas de tir pour un lanceur qui sera à la retraite dans quelques années.
Yantar
Yantar

Messages : 2932
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:Sinon, jamais entendu parler de lancer Proton autre part que de Baïkonour.

Et bien je te conseille de lire le paragraphe "les prémices" de cette page :

http://www.kosmonavtika.com/basesorga/csg/csghist/csghist.html

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10018
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Je suis étonné de lire ceci

Ainsi, en 1995, le G.K.N.P.Ts. Khrounitchev propose de lancer sa fusée Proton depuis le C.S.G

Etonné parce que quelques mois plus tard, Proton lançait son 1er Astra sous la bannière ILS, LE concurrent d'Ariane. Je comprends que l'Europe n'aie pas donné de suite. Je voyais mal Arianespace donner son accord pour que sa concurrente soit lancée à 2 pas des installations d'Ariane.

Sinon, en fouillant un peu mes Ciel et Espace de 1993 et 1994, j'ai retrouvé ceci

Décembre 1993: "Quelle meilleur solution que de s'allier plutôt que de se livrer concurrence? Les 2 fusées européennes Ariane et russe Proton devaient ainsi se partager un contrat de lancement de 3 satellites indiens. Proton emporterait Insat 2C en 1995, Ariane Gramsat et Insat 2D en 1996 et 1997 respectivement. Accord inattendu et pour le moins spectaculaire! Tout le monde saluait l'intelligence de la démarche, quand... on a appris que les firmes qui commercialisent Proton se dont soudain rétractées. L'idée était trop belle, elle n'a pas survécu".

Février 1994: "Une firme australienne vient de signer avec des responsables russes un protocole d'accord en vue d'installer une base de lancement pour les fusées Proton en Nouvelle-Guinée"

En tous les cas, les Russes cherchaient à cette époque là un partenaire ou du moins un emplacement plus adéquat pour ses Proton. Ce sont les Américains qui finalement ont pris la Proton.
Yantar
Yantar

Messages : 2932
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum