Orion, modification du contrat avec Lockheed Martin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


La NASA a modifié le contrat passé avec Lockheed Martin pour le développement de l'Orion : la phase de conception sera alongée de 2 ans, 2 nouveaux essais du système de sauvetage sont ajoutés et la version cargo du CEV est abandonnée. Le montant total du contrat passe de 3.9 Md$ à 4.3 Md$ jusqu'en décembre 2013. (source : Air & Cosmos n° 2075)

Pour résumer : plus de sécurité, plus de temps, plus d'argent et les américains font confiance au programme COTS et à ses partenaires internationaux pour ravitailler la station.
Charly
Charly

Messages : 101
Inscrit le : 22/11/2006
Age : 39 Masculin
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas


La Nasa n'a pas trop le choix non plus. Elle ne peut pas tout faire. D'ici 2 ans, il y aura l'ATV, le HTV et Progress sans oublier Dragon version Cargo qui les rejoindra par la suite. Le ravitaillement sera suffisant je pense.

La Nasa pourra alors se consacrer à la Lune au lieu de dépenser ses deniers au ravitaillement
Yantar
Yantar

Messages : 2905
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:La Nasa n'a pas trop le choix non plus. Elle ne peut pas tout faire. D'ici 2 ans, il y aura l'ATV, le HTV et Progress sans oublier Dragon version Cargo qui les rejoindra par la suite. Le ravitaillement sera suffisant je pense.

Compte tenu des "transferts" de développement via COTS, il y aurait encore une plus grande cohérence de voir Rocketdyne-Kistler et SpaceX se partager la desserte de l'ISS (vaisseau ravitailleur et capsule) et comme le dit Yantar

La Nasa pourra alors se consacrer à la Lune au lieu de dépenser ses deniers au ravitaillement

Ce que j'étendrais y compris à un désengagement de la desserte d'équipage. Car l'Orion version ISS (allégé) fait doublon avec le Dragon version capsule habitée.
Et la mise au point de l'Orion Lune (lourd) et de son lanceur Ares 1 (suffisamment puissant) va déjà demander à la NASA une grosse mobilisation de cerveaux et de capitaux.

Ce scénario (pure spéculation de ma part) serait la concrétisation du désengagement de la NASA vis à vis de l'ISS. Les "clients" s'il y en a (industriels, universités ...) souhaitant accéder au laboratoire spatial ISS pour leurs travaux, achéteraient leur accès.
montmein69
montmein69

Messages : 17617
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum