On teste un engin propulsé par du méthane

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


http://science.nasa.gov/headlines/y2007/04may_methaneblast.htm?list885344
Raoul
Raoul

Messages : 2188
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Merci Raoul, sujet vraiement interressant et laisse entrevoir une utilisation allant au-dela de l'utilisation d'un nouveaux type de propulseur et de la production de carburant martien, pour le voyage retoure mais permet de produire, en plus du métane, de l'eau à partir d'hydrogène et de dioxide de carbone... Solution écologique si il en est une.... J'ai hate de voir une fusée qui en sera équipé...
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour l'info, je déplace dans Technique/Propulsions et lanceurs
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Très interessant en effet, mais je pense que l'aspect écologique est plutôt minime dans le spatial. En effet le nombre de lancement par an sur terre n'est pas significatif au niveau de la polution globale!
En tout cas c'est un bon pas en avant vers des engins spatiaux utilisant les ressources locales! Cela fait donc beaucoup plus de place pour la charge utile.

Je trouve la flamme bleue sur la vidéo des plus estétiques !

Quelqu'un pourrai-t-il expliquer à quoi sont dûes la succession des "boules" de lumière au niveau de la flamme... Combustions successives?
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 39 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


En fait quelque part, c'est écolo. En effet comme le dit l'article,
"Methane also gets high marks for human safety. While some rocket fuels are potentially toxic, "methane is what we call a green propellant," Tramel says. "You don't have to put on a HAZMAT suit to handle it like fuels used on many space vehicles.""
Cela est bien moins dangeureux pour l'homme que de nombreuses propulsions utilisées aujourd'hui !
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 39 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


N'était ce pas une propulsion Methane-LOX qui avait été envisagée au début du développement des concepts Ares/Orion pour la Lune (le module d'aterrissage) ? Cela avait été rapidement abandonné pour cause de coût de développement excessif.

Pourtant si la Lune est considérée comme une étape pour préparer le "beyond" c'est à dire Mars, développer une telle propulsion et plus encore une "usine" à fabriquer du méthane utilisant des ingrédients locaux parait incontournable.
Il est vrai que sur la Lune ... les ingrédients locaux ..... pour tester un équipement capable de faire cela

methane can be manufactured there via the Sabatier process: Mix some carbon dioxide (CO2) with hydrogen (H), then heat the mixture to produce CH4 and H20--methane and water

il faudrait aussi les apporter dans les bagages :roll:
montmein69
montmein69

Messages : 18504
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:N'était ce pas une propulsion Methane-LOX qui avait été envisagée au début du développement des concepts Ares/Orion pour la Lune (le module d'aterrissage) ? Cela avait été rapidement abandonné pour cause de coût de développement excessif.
Comme je disais dans le fil sur le RL-10, il me semble (mais ça change souvent) que l'étage de descente fonctionnera au LOX et LH2, et l'étage de remontée au LOX-Méthane.
Avantage du LH2 : meilleure perfo bien sûr, peu de perte par évaporation car l'atterrissage se fait rapidement après le lancement.
Avantage du Méthane : meilleure stockabilité (ça se dit ça LOL ), densité plus élevée que LH2 et bonne perspective dans le cadre de production in situ.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Commander Ham a écrit:
Quelqu'un pourrai-t-il expliquer à quoi sont dûes la succession des "boules" de lumière au niveau de la flamme... Combustions successives?

Je pourrais t'expliquer mais je cherche de la doc sur le sujet pour être certain de ne pas passé pour un con lol! Ce sera de boucoup préférable à une explication éthéroclite de ma part
:lolnasa:
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


@Jean-Robert a écrit:
@Commander Ham a écrit:
Quelqu'un pourrai-t-il expliquer à quoi sont dûes la succession des "boules" de lumière au niveau de la flamme... Combustions successives?

Je pourrais t'expliquer mais je cherche de la doc sur le sujet pour être certain de ne pas passé pour un con lol! Ce sera de boucoup préférable à une explication éthéroclite de ma part
Je pense qu'il doit s'agir d'ondes de choc mais ce n'est qu'une supposition.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:
Comme je disais dans le fil sur le RL-10, il me semble (mais ça change souvent) que l'étage de descente fonctionnera au LOX et LH2, et l'étage de remontée au LOX-Méthane.

J'ai trouvé ceci, c'est à confirmer bien sûr par d'autres sources (récentes) confirmant que la solution LOX/methane, ne serait pas retenue pour l'etage ascensionnel.

The Orion Service Module will differ from the Apollo SM by using solar panels,rather than fuel cells, for electric power. The Orion SM was to use liquid methane as fuel, with liquid oxygen as oxidizer. The decsion to use liquid methane fuel for the first time, requiring new engine development work, was made because methane might be manufactured from the Martian atmosphere on future Mars landing missions, and because the methane/LOX combination provides higher specific impulse (thrust per pound of propellants) than the hypergolic hydrazine/nitrogen tetroxide combination used on the Space Shuttle OMS engines and the Apollo SM.

However, in 2006 NASA decided to abandon the liquide methane fuel plan in order to reduce Orion's development time. Thus the Orion SM and the LSAM lunar lander ascent stage will use the same reliable hypergolic hydrazine/nitrogen tetroxide fuel and oxidizer as Apollo and the Space Shuttle.


http://scitech.quickfound.net/astro/orion_cev_news_and_links.html

Le retour sur la Lune comme laboratoire d'essai pour le voyage vers Mars en prend un petit coup dans l'aile, du moins dans ce domaine.
montmein69
montmein69

Messages : 18504
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Voici l'explication donner par un ingénieur travaillant sur le projet:

Those "elipses" are shock diamonds,
and you'll see them coming out of jet engines as well. The supersonic
gases coming out of the combustion chamber are at a higher pressure than
the surrounding atmosphere, so they gets "shocked" back into a diamond
shape. They try to expand again, and get pushed by the atmosphere back
into a diamond. By the time the gases equalize with the atmosphere, they
are 10 meters beyond the exit of the nozzle.

J'ai pas eux le temps de le traduire mais cette effet est du à la pressions des gaz en éjection... dit effets qui se retrouve non seulement avec les moteur fusées mais aussi avec les réacteurs d'avions...
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


@Jean-Robert a écrit:Voici l'explication donner par un ingénieur travaillant sur le projet

Merci bien ;)

il s'agit donc des ondes de chocs engendrées par la sortie supersonique du flux de gaz du réacteur!
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 39 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Disons que c'est à peu près cela!

Au final disons que ces la différence de pression existantes entre la pression atmosphérique et la pression engendré par l'explosion des gaz dans la chambre de combustion. A la sortie les gaz tend à s'expendre mais la pression ambiantes les rappel à l'ordre jusqu'au moment ou les pressions gaz chaud vs atmosphère s'équilibre... ce qui crée cette superbe trainée...
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


Et une vidéo,une:
http://science.nasa.gov/headlines/y2007/images/methaneblast/testfiring.wmv
astroman
astroman

Messages : 1007
Inscrit le : 25/02/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : Région Parisenne

Revenir en haut Aller en bas


@astroman a écrit:Et une vidéo,une:
http://science.nasa.gov/headlines/y2007/images/methaneblast/testfiring.wmv

N'est ce pas la même que celle dans le premier post de ce FIL (par notre ami Raoul) ?
montmein69
montmein69

Messages : 18504
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


C'est un lien plus direct ;)
astroman
astroman

Messages : 1007
Inscrit le : 25/02/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : Région Parisenne

Revenir en haut Aller en bas


ce qui est dingue, c'est qu'en voyant la photo j'ai cru à de l'image de synthèse d'un simu de plus.

Même le sol parait synthétique.

C'est en voyant la vidéo que cela semble iréel, cette flamme bleue à diamants comme dans les jeux vidéos style Orbiter !
on dirait de la 3D plaquée sur un fond.

Je me demande un truc : les gaz dans les autres réacteurs ne sont ils pas aussi plus denses que l'air en sortie ?
cslevine
cslevine

Messages : 318
Inscrit le : 03/04/2007
Age : 53 Masculin
Localisation : Etretat

http://www.cslevine.com

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour!

En fait, si ma mémoire est bonne, ce qui n'est pas toujours le cas lol! Je pense que ce phénomène se développe à partir d'un seuil de compression des gaz en combustion. Sur tout les réacteurs d'avions militaire, ce phénomène est visible à partir du moment ou la post-combustion est engager. Sans ce supplément ou ajout de combustion le flux sortant des réacteur est normal, soit en flux continu. Au surplus, la réactivité du combustible est en cause également. Il y a une relation entre le taux de compression d'un combustible donné avant explosion et donc de densité dans un espace donné... Enfin il faudrais vérifier cela!
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 60 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


ATK and XCOR Successfully Complete Test Series for NASA's 7,500 lbf-thrust LOX/Methane Workhorse Engine :

http://www.xcor.com/press-releases/2007/07-12-12_ATK_and_XCOR_complete_LOX_methane_testing.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


:arrow: UP :arrow: Vraiment impressionnante la vidéo

This engine could help return America to the Moon and allow astronauts to tap extra-terrestrial sources of fuel
J'ai hâte de voir la suite
avatar
Phobos

Messages : 468
Inscrit le : 11/12/2007
Age : 31 Masculin
Localisation : québec/Québec

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:ATK and XCOR Successfully Complete Test Series for NASA's 7,500 lbf-thrust LOX/Methane Workhorse Engine :


Une recherche de nouvelles solution comme on l'aime. (enfin je parle pour ma pomme en tout cas)

C'est innovant mais reste dans un cadre parfaitement envisageable.

Développer en même temps une "unité martienne" de synthèse du méthane et on progresserait encore plus avant dans un scénario crédible.

Du côté de la NASA et de son projet de retour Lune, on en est bien éloigné.
Le LSAM nouvellement baptisé Altaïr n'utilisera pas du méthane ... et le sol lunaire ne recèle pas les ingrédients chimiques martiens ... donc c'est à côté de la plaque ... pour un bon nombre de décennies.
montmein69
montmein69

Messages : 18504
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La NASA a attribué un contrat à Aerojet pour développer un moteur au méthane d'une poussée de 25000 N

The objective of this work is to sufficiently increase the maturity of this technology to establish the feasibility of using a liquid oxygen and liquid methane main engine for the ascent stage of the Altair lunar lander.

http://www.nasa.gov/centers/glenn/news/pressrel/2008/08-024_rocket_engine_contract.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:La NASA a attribué un contrat à Aerojet pour développer un moteur au méthane d'une poussée de 25000 N

The objective of this work is to sufficiently increase the maturity of this technology to establish the feasibility of using a liquid oxygen and liquid methane main engine for the ascent stage of the Altair lunar lander.


Intéressant, ça... Je me demande si d'autres agences spatiales mênent aussi ce type de recherche. C'est de l'investissement à long terme, certes, mais les perspectives que ça pourrait ouvrir en valent la peine...

A suivre avec intérêt, donc.
spacedreamer
spacedreamer

Messages : 283
Inscrit le : 18/12/2006
Age : 51 Masculin
Localisation : 49,3N-4,03E

Revenir en haut Aller en bas


@astroman a écrit:Et une vidéo,une:
http://science.nasa.gov/headlines/y2007/images/methaneblast/testfiring.wmv

:eeks: Oah... Voilà ce que c'est que de demander à un ingénieur de la NASA s'il a pas du feu :hot: !

;)
spacedreamer
spacedreamer

Messages : 283
Inscrit le : 18/12/2006
Age : 51 Masculin
Localisation : 49,3N-4,03E

Revenir en haut Aller en bas


Le Japon suspend le développement du lanceur GX, mais continue les travaux sur la propulsion au méthane
Arrêt du développement de la fusée à propulsion au méthane GX
Effets de crise 😢
Fan de Ducrocq
Fan de Ducrocq

Messages : 3282
Inscrit le : 11/12/2009
Age : 70 Masculin
Localisation : Lorient - Morbihan - Bretagne - France - Europe

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum