Du nouveau sur l'ancienne course à la Lune (?).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Salut toutes et tous

Suite à la divulgation de nouveaux documents déclassifiés,
de la CIA, des analystes se re-penchent sur la course à la
Lune dans la vision soviétique 1962 1972.
L'analyse qui suit n'est qu'un point de vue, il est
forcément subjectif, il n'est en tous cas pas loin de
celui que je pouvais formuler il y a deux ans aux vues
des publications déjà disponibles.

Lisez donc ce point de vue à l'URL :

http://www.thespacereview.com/article/878/1

Cette non course à la Lune, ne nous enlève pas le plaisir
d'avoir assisté à un brillant programme Apollo. Il faut
seulement rajouter que la vision soviétique était tout
autre et que les exigences de la MAD (Mutual Assured Destruction)
étaient bien plus urgentes à satisfaire et ce certainement
au grand regret des Russes.

Reste que dans les bureaux d'études Russes les personnes qui
se sont engagés dans cette course (Soyouz-Lunaire, N1, etc.)
en espérant convaincre les gouvernants de s'y lancer ont dû
verser qqs larmes de dépit, surtout le 21 juillet 1969.

En 1972 les Présidents Nixon, et Brejnev signaient les
premiers accords SALT, reconnaissant de fait la parité au
titre de la MAD, ce fut pour la Russie une réussite, et
un énorme effort technologique, la Lune en moins.

Ainsi va l'histoire de l'astronautique...

:roll:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13786
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


[Edit: je déplace dans la section appropriée]
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


il est toujours assez facile de dire que la course à l'espace - et non seulement à la lune - était éminemment politique à l'est et que la course à la lune était philosophique et supportée par des ambitions scientifiques à l'ouest.

la course à la lune était éminemment et quasiment exclusivement politique aux USA

la course à la lune était beaucoup plus le fait des américains que des soviétiques et les premiers devaient beaucoup plus pouvoir justifier leurs ambitions politiques et militaires mondiales du fait qu'ils avaient le statut de pays dit démocratique

les retombées scientifiques étaient au moins aussi importantes pour les 2 pays si l'on considère leur niveau technologique respectif de l'époque.

pour moi, la course à la lune n'est pas tout à fait un mythe mais quand même la justification, l'écran de fumée d'une politique dont on ne peut nier le caractère à tendance hégémoniste, pour ne pas employer de termes qui pourraient choquer certains.
c'est clair du coté soviétique, cela a toujours été étouffé du coté américain;

mais bien sur, VIVE APOLLO PROJECT!
dominique M.
dominique M.

Messages : 1863
Inscrit le : 15/10/2005
Localisation : val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Je crois que les soviétiques n'ont jamais réellement approché le savoir faire technologique américain dédié aux domaines militaire et spatial.
Cela me semble principalement dû à l'ego de cette nation qui était controlée par un seul cerveau. Le mécanisme me semble assez comparable à l'égo de l'esprit humain qui crée un état de conflit et détruit son potentiel créatif.
En face, les passionnés ont su s'affirmer et mener à bien leur projet.
Francois
Francois

Messages : 69
Inscrit le : 17/01/2007
Age : 49 Localisation : Nord (59)

Revenir en haut Aller en bas


Le programme Apollo fut éminemment, ou plus exactement, uniquement politique : il fut lancé par Kennedy dans les semaines qui suivirent le vol de Gagarine et le fiasco de la Baie des cochons, de façon à ressouder son opinion publique et accessoirement l'occident autour de son administration.

La réponse soviétique fut tout autant politique, pour la simple raison que toute décision était là bas politique.

Quant à savoir si l'URSS aurait pu l'emporter techniquement, la réponse est : peut-être. Sa principale erreur fut de ne pas avoir l'équivalent d'une NASA, c.a.d. une organisme de coordination centrale.

Belle course, pourtant
Tianski
Tianski

Messages : 91
Inscrit le : 15/02/2007
Age : 63 Masculin
Localisation : Montmartre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum