Sortir de la gravitation terrestre ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortir de la gravitation terrestre ? Empty Comment faire?

Message Mar 19 Juin 2007 - 15:11


J'ai une question plustôt physique à poser que ceux qui connaissent la réponse me le disent:

Comment faire pour sortir de la gravitation terrestre???


Merci d'avance

Willi93
avatar
willi93

Messages : 3
Inscrit le : 19/06/2007
Age : 29 Masculin
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas


3 réponses possibles:
- Pour te mettre en orbite basse autour d'elle, il te faut atteindre près de 28.000km/h, plus de 7km/s.
- Pour partir sur une trajectoire de fuite infinie, près de 11.2 km/s
- Pour ne plus sentir du tout son champ gravitationnel, jusqu'à preuve du contraire c'est impossible même à l'autre bout de l'univers. Et il en est ainsi de tous les corps, de chaque atome de l'univers.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Administration : sujet distinct pour la question
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:3 réponses possibles:
- Pour ne plus sentir du tout son champ gravitationnel, jusqu'à preuve du contraire c'est impossible même à l'autre bout de l'univers. Et il en est ainsi de tous les corps, de chaque atome de l'univers.

Ca c'est de la théorie pure de chez pure, mais même mathématiquement ou physiquement l'influence de la terre à l'autre bout de l'univers est si insignifiante pour ne pas dire franchement inexsistante qu'on ne peut pas dire cela.
allez, à vu de nez si ça représente 0.00000000000000000000000000000000001% d'influence ce sera déja pas mal.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30534
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


NB: je parle de l'univers observable, car la gravitation se "propage" à la vitesse de la lumière.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:NB: je parle de l'univers observable, car la gravitation se "propage" à la vitesse de la lumière.

L'univers observable c'est déja bien grand.
Quand au terme "propagation" de la gratitation c'est la première fois que j'entend cette expression. Un champ magnétique a-t-il réellement une vitesse ?
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30534
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Mustard a écrit:
Space Opera a écrit:NB: je parle de l'univers observable, car la gravitation se "propage" à la vitesse de la lumière.

L'univers observable c'est déja bien grand.
Quand au terme "propagation" de la gratitation c'est la première fois que j'entend cette expression. Un champ magnétique a-t-il réellement une vitesse ?

attention aux affirmations pareilles ;)
on est en plein dans les expériences pour capter ces fameuses "ondes gravitationnelles" et faire toutes les mesures pour valider ou infirmer la théorie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Onde_gravitationnelle
http://www.astronomes.com/c3_mort/p338_ondesgrav.html
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 40 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:- Pour partir sur une trajectoire de fuite infinie, près de 11.2 km/s

Comment ça ? genre si on part tout droit ? Je comprends pas :face:
antoine34
antoine34

Messages : 334
Inscrit le : 07/08/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : San Diego, CA

Revenir en haut Aller en bas


antoine34 a écrit:
Space Opera a écrit:- Pour partir sur une trajectoire de fuite infinie, près de 11.2 km/s

Comment ça ? genre si on part tout droit ? Je comprends pas  :face:

Ce ne sera pas une droite car la gravitation de la terre et meme du soleil donneront toujours un aspect courbé à la trajectoire. Pour avoir une vraie droite il faudrait vraiment une vitesse lumière, et encore cela ne suffirait meme pas.

Imagine une orbite circulaire, puis à l'aide d'un propulseur on augmente le périgé ce qui fera que l'orbite deviendra de plus en plus elliptique. Mais ce sera toujours une orbite autour de la terre.
Arrivera cependant un moment où cette orbite elliptique se brisera ouvrant vers l'infini.
Attention, une orbite de libération peut aussi être une très longue orbite elliptique , de type Hohmann.


Dernière édition par le Sam 23 Juin 2007 - 11:02, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30534
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Commander Ham a écrit:
Mustard a écrit:
Space Opera a écrit:NB: je parle de l'univers observable, car la gravitation se "propage" à la vitesse de la lumière.

L'univers observable c'est déja bien grand.
Quand au terme "propagation" de la gratitation c'est la première fois que j'entend cette expression. Un champ magnétique a-t-il réellement une vitesse ?

attention aux affirmations pareilles ;)
on est en plein dans les expériences pour capter ces fameuses "ondes gravitationnelles" et faire toutes les mesures pour valider ou infirmer la théorie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Onde_gravitationnelle
http://www.astronomes.com/c3_mort/p338_ondesgrav.html
Il me semble que les effets de la gravitation sont réellement déjà mesurés après un temps équivalent à celui induit par une vitesse proche de c.
Cependant, en ce qui concerne les lois en 1/r² il faut s'attendre à des mises au point dans les années à venir, à cause de l'anomalie pionneer ou de l'énergie sombre par exemple.


Dernière édition par Space Opera le Dim 5 Juil 2009 - 2:14, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Sortir de la gravitation terrestre ? Empty Merci

Message Mer 20 Juin 2007 - 15:03


En tout cas, merci beaucoup!!!
Est-ce que vous connaissez des autres forums qui s'occupent aussi de l'espace?

Willi93 :hermes: :ven:
avatar
willi93

Messages : 3
Inscrit le : 19/06/2007
Age : 29 Masculin
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas


willi93 a écrit:En tout cas, merci beaucoup!!!
Est-ce que vous connaissez des autres forums qui s'occupent aussi de l'espace?

Willi93 :hermes: :ven:

C'est une question plutôt impolie. Celui ci ne te convient il donc pas ?
Tu imagines entrer chez un marchand de chaussure et lui dire "connaissez vous un autre marchand de chaussures dans les coins ?"
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30534
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Sortir de la gravitation terrestre ? Empty Sortir de la gravitation terrestre ?

Message Mer 20 Juin 2007 - 18:37


Bonjour!

Une question ! Est-ce que la lumière est influencer dans l'espace par cette courbe gravitationnelle ? En somme, ce que j'aimerais savoir c'est si nous voulons nous dépalcer dans l'Univers, il est dit que ce déplacement s'inscrira dans une courbe et non en ligne droite. Alors pour ce propager dans l'espace, est-ce que la lumière suit le même principe, eux égard à sa vitesse de propagation, vitesse qui ne suffit pas selon les affrimation à suivre une droite tout de même... Caer si c'est le cas, les étoiles du ciel risque d'être décalé de leur place effective...

Enfin c'est une question de gros nul! Merci d'y répondre si possible.
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 61 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas une question nulle du tout !
Tout à fait, la lumière est déviée par la gravitation, ce qui crée de drôles d'effets dans des cas extrêmes, ce sont des "mirages" gravitationnels car on voit la lumière provenir d'un endroit où il n'y a à-priori pas d'objet.

Ainsi, la théorie de la relativité générale d'Einstein a été mesurée pour la première fois lors d'une éclipse de Soleil en 1917, car au cours de cette éclipse les étoiles semblaient légèrement décallées par rapport à leur position vraie: c'était du au passage des rayons dans le voisinage du soleil.

Plus d'infos: http://www.planetastronomy.com/articles/sobral-preuve.htm
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Mustard a écrit:
antoine34 a écrit:
Space Opera a écrit:- Pour partir sur une trajectoire de fuite infinie, près de 11.2 km/s

Comment ça ? genre si on part tout droit ? Je comprends pas :face:

Ce ne sera pas une droite car la gravitation de la terre et meme du soleil donneront toujours un aspect courbé à la trajectoire. Pour avoir une vraie droite il faudrait vraiment une vitesse lumière, et encore cela ne suffirait meme pas.

Imagine une orbite circulaire, puis à l'aide d'un propulseur on augmente le périgé ce qui fera que l'orbite deviendra de plus en plus elliptique. Mais ce sera toujours une orbite autour de la terre.
Arrivera cependant un moment où cette orbite elliptique se brisera ouvrant vers l'infini.
Attention, une orbite de libération peut aussi être une très longue orbite elliptique , de type Holman.

Ok mais alors la courbe de l'ellipse varie, et je suppose que la vitesse nécessaire pour sortir de la gravitation terrestre varie aussi en fonction de ça, non ?

Y'a personne qui a des équations là ? Je suis curieux :P
antoine34
antoine34

Messages : 334
Inscrit le : 07/08/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : San Diego, CA

Revenir en haut Aller en bas

Sortir de la gravitation terrestre ? Empty Sortir de la gravitation terrestre ?

Message Mer 20 Juin 2007 - 22:19


Merci pour la réponce!

Ceci signifie donc que les étoile ne sont pas là ou nous les voyons alors! hummm je suis porte à croire que cette influence n'est du qu'à la gavité que le soleil exerce dans son champ d'influence et lorsque nous arriverons à dépasser le nusage d'Oort nous seront à même de nous déplacer en ligne droite...

Il serait interressant de savoir si voyageur 1 émet toujours et de connaître les angle de réception du ou des radio télescopes en l'occurence. Nous s'aurions ainsi si sont déplacement suit une courbe ou pas !

Je pense que je me suis gourré là! mais c'est pas grave! :scratch:
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 61 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


Plus on se déplace rapidement par rapport à la Terre ou tout autre astre, plus la courbure de la trajectoire diminuera...c'est à dire que la trajectoire prendra une allure de plus en plus rectiligne...la droite étant le cas limite où la courbure est nulle dans l'espace géométrique euclidien.
Mais ce cas limite de la Géométrie Euclidienne n'est jamais atteint même pour les grains de lumière, les photons qui sont les particules les plus véloces. En effet d'après la Théorie de la Relativité Générale d'Einstein, la matière déforme l'espace-temps qui n'est plus euclidien et il ne peut plus y avoir de trajectoires sans courbure. Dans ce cas les photons suivent des géodésiques qui sont les trajectoires les moins courbées. Le formalisme mathématique de la Relativité Générale n'est pas simple et le mieux dans une première approche est de ramener l'espace a une sorte de toile tendue sur laquelle on déposerait des billes de matière formant des creux dans celle-ci. Voici deux sites Internet, le premier selon cette approche intuitive,l'autre selon le formalisme mathématique

http://www.astronomes.com/c3_mort/p336_relgen.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_d'Einstein

NB: Pour revenir à la question initiale:on échappe à la Terre, à partir du moment où la trajectoire n'est plus assez courbée pour y revenir...c'est à dire à proximité vers 8 km/s.Pour 11,2 km/s,on s'éloigne de la Terre,mais on n'échappe pas encore pas encore au Système Solaire et encore moins à notre Galaxie. Toutefois les vitesses de satellisation ou de libération dépendent de la distance au centre de l'astre considéré...c'est pourquoi les sondes Pionner et Voyager qui sont à des milliards de km se déplacent maintenant plus lentement tout en continuant de s'éloigner du Soleil et par conséquent de la Terre...toutefois elles ne quitteront pas notre Galaxie.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11863
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
Mustard a écrit:
antoine34 a écrit:
Space Opera a écrit:- Pour partir sur une trajectoire de fuite infinie, près de 11.2 km/s

Comment ça ? genre si on part tout droit ? Je comprends pas :face:

Ce ne sera pas une droite car la gravitation de la terre et meme du soleil donneront toujours un aspect courbé à la trajectoire. Pour avoir une vraie droite il faudrait vraiment une vitesse lumière, et encore cela ne suffirait meme pas.
Je ne comprends pas le "et même".
A priori, s'il n'y a que la Terre, on peut partir en ligne droite quelle que soit la vitesse initiale grâce à une impulsion verticale. Il y a alors 2 cas : soit on retombe sur Terre si cette vitesse est inférieure à la vitesse de libération, soit on s'éloigne de la Terre sans fin. Pour qu'il y ait courbure de la trajectoire, il faut effectivement un autre corps qui va exercer une force latérale à la trajectoire.
A noter que pour qu'un satellite se place en orbite, il faut obligatoirement qu'il y ait à un moment donné une poussée selon un axe qui est clairement en dehors de la sphère terrestre, atmosphère comprise.
Dit autrement, un objet lancé par un canon terrestre ne peut pas se mettre en orbite, quelle que soit sa vitesse initiale.

Cordialement,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3396
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:
- Pour ne plus sentir du tout son champ gravitationnel, jusqu'à preuve du contraire c'est impossible même à l'autre bout de l'univers. Et il en est ainsi de tous les corps, de chaque atome de l'univers.

Euh... allez, je vais pinailler aussi ;)
Il existe un point de l'univers où le champ gravitationnel terrestre est rigoureusement nul : le centre de la Terre.
lambda0
lambda0

Messages : 4764
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 55 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


lambda0 a écrit:
Euh... allez, je vais pinailler aussi ;)
Il existe un point de l'univers où le champ gravitationnel terrestre est rigoureusement nul : le centre de la Terre.

Allez c'est mon tour maintenant de pinailler, la force gravitationnelle n'est elle pas infinie au centre de la terre? Vu qu'on a la distance au carré qui est nulle.
buran
buran

Messages : 970
Inscrit le : 11/08/2006
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

http://www.buran.fr

Revenir en haut Aller en bas


buran a écrit:
lambda0 a écrit:
Euh... allez, je vais pinailler aussi ;)
Il existe un point de l'univers où le champ gravitationnel terrestre est rigoureusement nul : le centre de la Terre.

Allez c'est mon tour maintenant de pinailler, la force gravitationnelle n'est elle pas infinie au centre de la terre? Vu qu'on a la distance au carré qui est nulle.

Eh non ! Revenons à la formule fondamentale : elle concerne un corps relativement à toutes les particules autour qui ont une masse. Ce n'est qu'en intégrant qu'on obtient la formule avec la distance au centre de la Terre qui est en quelque sorte la distance moyenne de tous les atomes qui composent la dite Terre. Mais si on applique la formule pour chaque particule, on voit bien,pour des raisons de symétrie, qu'une force exercée selon une direction par une particule donnée est exactement contrebalancée par la force exercée par la particule située exactement de l'autre côté. Au final, toutes les forces s'annulent.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3396
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Argyre a écrit: Mais si on applique la formule pour chaque particule, on voit bien,pour des raisons de symétrie, qu'une force exercée selon une direction par une particule donnée est exactement contrebalancée par la force exercée par la particule située exactement de l'autre côté. Au final, toutes les forces s'annulent.

A+,
Argyre

Je ne comprend peut-être pas grand choses à tout cela, mais si tel serais le cas, il n'y aurais plus aucune raison pour que l'Univers se maintienne en place. Si les forces s'annule il n'y à plus rien. Si l'ont prend en compte qu'il y à effectivement quelques chose, ce qui est un constat, les dites forces ne s'annulent pas mais ce repoussent par masse et énergie atomique, elles s'entrchocs au niveau énergétique par polarités similaires créant la gravité. Cette masse et cette énergie étant similaire pour chaque atome, le contre coup est nul ou presque ce qui permet à la matière de former un tout homogène produisant au final une masse et une énergie cumuler influancent l'environnement par émission de champ identifier sous le thème de gravitation. À ce titre, plus la masse est grande, plus l'énergie est grande et plus la gravitation est forte.

Enfin la je me gourre peut-être!
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 61 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas


Argyre a écrit:
Je ne comprends pas le "et même".
A priori, s'il n'y a que la Terre, on peut partir en ligne droite quelle que soit la vitesse initiale grâce à une impulsion verticale. Il y a alors 2 cas : soit on retombe sur Terre si cette vitesse est inférieure à la vitesse de libération, soit on s'éloigne de la Terre sans fin. Pour qu'il y ait courbure de la trajectoire, il faut effectivement un autre corps qui va exercer une force latérale à la trajectoire.
A noter que pour qu'un satellite se place en orbite, il faut obligatoirement qu'il y ait à un moment donné une poussée selon un axe qui est clairement en dehors de la sphère terrestre, atmosphère comprise.
Dit autrement, un objet lancé par un canon terrestre ne peut pas se mettre en orbite, quelle que soit sa vitesse initiale.
Argyre

tout est une quastion de référentiel. si tu utilise la terre, alors oui en partant à la vertical tu fera une ligne droite, mais si tu prendle soleil, ou le centre galactique ou tout autre repère alors tu verra que la ligne droite n'exiqte pas dans l'espace pour une trajectoire d'un engin quelqu'il soit, meme de la taille d'un photon

Mais il est clair que pour un vol interplanétaire, actuellement la trajectoire n'a rien de "droite".
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 30534
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Jean-Robert a écrit:
Argyre a écrit: Mais si on applique la formule pour chaque particule, on voit bien,pour des raisons de symétrie, qu'une force exercée selon une direction par une particule donnée est exactement contrebalancée par la force exercée par la particule située exactement de l'autre côté. Au final, toutes les forces s'annulent.

A+,
Argyre

Je ne comprend peut-être pas grand choses à tout cela, mais si tel serais le cas, il n'y aurais plus aucune raison pour que l'Univers se maintienne en place. Si les forces s'annule il n'y à plus rien. Si l'ont prend en compte qu'il y à effectivement quelques chose, ce qui est un constat, les dites forces ne s'annulent pas mais ce repoussent par masse et énergie atomique, elles s'entrchocs au niveau énergétique par polarités similaires créant la gravité. Cette masse et cette énergie étant similaire pour chaque atome, le contre coup est nul ou presque ce qui permet à la matière de former un tout homogène produisant au final une masse et une énergie cumuler influancent l'environnement par émission de champ identifier sous le thème de gravitation. À ce titre, plus la masse est grande, plus l'énergie est grande et plus la gravitation est forte.

Enfin la je me gourre peut-être!

Le raisonnement d'Argyre ne concernait que le point qui est au centre de la Terre ; pour ce point, l'attraction gravitationnelle exercée par chacunes des autres parties de la Terre s'annulent par symétrie. D'ailleurs quand on mesure la constante gravitationnelle g au fond de puits profonds (plusieurs km) on peut déjà mesurer une légère baisse de g, seule la matière située "sous" le point de mesure entre en ligne de compte...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Sortir de la gravitation terrestre ? 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4873
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 66 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement! je n'avais pas fait le lien avec les messages précédant désolé Argyre! commes d'habitudes lol!
Jean-Robert
Jean-Robert

Messages : 411
Inscrit le : 31/03/2007
Age : 61 Masculin
Localisation : Québec,Canada

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum