"Largage" de l'EAS lors de la prochaine EVA

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Et dire que l'on s'inquiète pour une balle de golf allégée:
http://www.msnbc.msn.com/id/15817106/
(désolé, pas le temps de traduire ce matin)
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


@mic8 a écrit:Et dire que l'on s'inquiète pour une balle de golf allégée:
http://www.msnbc.msn.com/id/15817106/
(désolé, pas le temps de traduire ce matin)
:shock: :shock:
Carrément !
Rapidement : il s'agit de "jeter par dessus bord" un équipement obsolète, de la taille d'un piano et pesant 600 kg !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Traduction non litérale et résumée de l'article:

Le EAS (Early Ammonia Servicer) a été installé en 2001 comme réserve d'urgence pour le système de refroidissement. Suite à l'activation prévue cette nuit du système de contrôle thermique définitif, l'EAS devient inutile.
Il était prévu à l'origine de le ramener sur terre à bord de la navette, mais suite à l'abandon des vols en 2010 et la réorganisation qui en a suivit, et au fait que l'EAS contient des fluides dangereux, cette idée est abandonnée.

L'option de larguage la plus sûre est de le lancer manuellement vers l'arrière lors d'une EVA, comme cela a été fait en février dernier pour SuitSat (une vieille combi Orlean transormée en satellite radio-amateur), et comme sera "drivé" la fausse balle de golf cette nuit.
L'expérience de SuitSat montre qu'il passe rapidement sur une orbite inférieure donc plus rapide, et dépasse ISS par en-dessous sans aucune risque de la heurter.
Le problème avec le EAS, contrairement à SuitSat et la fausse balle de golf, est qu'il est lourd (on a jamais balancé, volontairement ou non, une telle masse de 650kg depuis la station) et qui'il est très dense.
Ainsi, il risque de perdre de l'altitude moins vite que la station, ce qui va poser des challenges supplémentaires à Mission Control. ISS doit en effet rester "en chute libre" pendant un certain temps entre deux reboost de l'orbite, afin de mener à bien les expériences prévues.

L'éjection de débris depuis les stations spatiales était la règle dans les années 70 et 80, et l'expérience montre que c'est un moyen sûr. Lancés vers l'arrière de la trajectoire, les débris subissent le frottement de l'air résiduel et descendent rapidement sur une orbite plus basse donc plus rapide, sans aucune possibilité de remonter au niveau de la station.

Si sur ISS l'éjection de débris dans l'espace est rare, c'est parce que l'on dispose de la navette et des Progress pour vider les poubelles.
Le problème posé par un débris de la taille d'un piano comme l'EAS est une première, mais risque de se poser à nouveau dans la vie d'ISS.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:
Réponse précédente un peu rapide.

Je viens de lire 'article et je comprends mieux, mais pas tout.

Où est localisé cet équipement actuellement ?

Sur la poutre je suppose !

Il est sur la poutre P6, est empêchera son repositionnement s'il est laissé tel quel.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:Merci, j'ai lu l'article en anglais entre temps
Oh, mais c'est pour tous que je me suis donné cette peine :D

@doublemexpress a écrit:
@mic8 a écrit:
Il est sur la poutre P6, est empêchera son repositionnement s'il est laissé tel quel.

OK, mais il ne repositionne pas P6 pour l'instant, ils rétractent simplement les panneaux solaires d'un coté, pour permettre aux panneaux de P3/P4 de suivre le soleil.

Qu'ils réfléchissent bien à ce qu'il font !
Mais ils ne larguent pas l'EAS maintenant non plus !
C'est juste le golf cette fois.
L'EAS c'est prévu pour l'été prochain.
Le déplacement de P6 lors de STS-120 en septembre prochain.

@doublemexpress a écrit:
Je vois pas bien ce que 2010 viens faire là dedans :shock:
Moi non plus, je te l'avoue.

@doublemexpress a écrit:
Perso, je purgerais les fluides et je ramène le contenant sur terre !

Et zou ⭐ ⭐
Encore plus risqué que de ramener sur terre :affraid:
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:Pour la purge ! ! ! ! On vaporise bien dans l'espace l'hydrogène, résultat de l'hydrolyse des eaux usées de la station !

Ammoniac, ca fait peur, mais quel est le risque réel, vis-à-vis du risque de se reprendre les 600kg d'une traite dans le coin de la figure !
Je ne connais pas les risques réels, aucune procédure n'étant décrite dans l'article.
Mais a-t-il seulement un "robinet" de purge ? (sous-entendu utilisable lorsque encore fixé à la station ?)
Je ne sais pas le poid de l'amoniac contenu dans les 600kg, mais on ne purge pas l'hydrogène à coup de centaines de kilo ! Bonjour le contrôle d'attitude :affraid:
Je pense que s'ils prennent le risque de le larguer, c'est que autrement c'est pire :!:
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


Le sujet revenant d'actualité, j'ai séparé les discussions sur le "golf spatial" et sur l'EAS.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Le largage de l'EAS est finalement prévu pour la prochaine EVA qui doit avoir lieu le 23 juillet.
Après cette EVA, il y aura un reboost de la station, mais ça va quand même faire un gros bidule dans l'espace :shock:

http://www.nasaspaceflight.com/content/?cid=5158
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Largage" de l'EAS lors de la prochaine EVA Empty ISS : on balance les poubelles

Message Jeu 19 Juil 2007 - 20:21


Pas très écolo ... et source de débris dangereux supplémentaires :

http://tinyurl.com/37ybkg

Pas à donner en exemple aux jeunes générations :affraid:
montmein69
montmein69

Messages : 17917
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Pas très écolo ... et source de débris dangereux supplémentaires :

http://tinyurl.com/37ybkg

Pas à donner en exemple aux jeunes générations :affraid:

Il est évident que d'envoyer un vaisseau progress pour bruler plus rapidement cet objet dans la haute atmosphère ou envoyer une navette pour le rammener entier et le détruire au sol est plus écologique.

Non

Un peu de sérieux, svp.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


Il existe un fil à ce sujet -> fusion
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ca me rappelle le manga Planetes que je conseille vivement, pour la partie papier en tout cas ;)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Planetes
Encore une fois, je ne vois pas ce que l'écologie vient faire la dedans, quand on parle de 600kg et quelques litres d'amoniac ! L'écologie, c'est lié au nombre ! si tu pollues un peu dans ton coin une fois ça n'a aucune conséquence, si tout le monde pollue et souvent, la ça devient préocuppant.
bref :D
Sinon, dommage qu'ils ne puissent pas le lancer fortement vers l'arrière : le "déchet" retombe direct dans l'atmosphère et l'ISS gagne (un peu) de boost :bounce1:
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Once tossed from the space station, both objects will be tracked by NASA for almost a year until they begin entering the atmosphere. The agency expects the stanchion to burn up completely, but think pieces of the ammonia tank may reach the Earth's surface.

Il n'y aura guère de publicité sur l'événement et donc cela passera probablement inaperçu du grand public.
N'empêche que c'est une mauvaise image et un mauvais exemple que l'on donne. Cela crée un nouveau précédent de création volontaire de débris avec une durée de vie longue (une année au moins ce n'est pas rien) risques potentiels de collision avec des équipements en fonction dans cette zone orbitale, et au final risque d'impacts au sol.
Depuis quelques années il semblait que le problème des débris était une priorité, et la gestion de ceux de l'ISS montré comme exemplaire.
La lecture de l'article indiqué par Steph :
http://www.nasaspaceflight.com/content/?cid=5158
montre bien que d'autres options étaient possibles et qu'il n'y avait pas d'impossibilité technique de le faire.

Alors qu'on demande aux industriels de prévoir pour leurs satellites en fin de vie d'accéder à des orbites de parquage ou de désorbiter rapidement, cela fait tache si les agences spatiales font le contraire.
:roll:
montmein69
montmein69

Messages : 17917
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Alors qu'on demande aux industriels de prévoir pour leurs satellites en fin de vie d'accéder à des orbites de parquage ou de désorbiter rapidement, cela fait tache si les agences spatiales font le contraire.
:roll:

Depuis l'orbite de la station, il faut compter entre quelques jours et quelques mois pour une rentrée dans l'atmosphère, suivant le rapport masse/surface de l'objet.
Ce ne sont pas les déchets générés à 350 km d'altitude qui posent problème, ce sont ceux plus haut.

Il faut compter quelques années de vies pour les ojets orbitant vers 600km, quelques dixaines d'années pour ceux qui sont vers 800km, et compter en siècles pour ceux au-dessus de 1000 km (la plus forte population de débris se trouve d'ailleurs vers 1000 km). En orbite géostationnaire, tu peux compter en millénaires.

Rien à voir avec ce qui est largué de la station, donc.
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2792
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


Mais oui, franchement, je ne me fais pas de souci. Les gens de la NASA ne sont pas idiots, ils ne vont pas lancer en orbite un truc qui pourrait bousiller leur propre station!

L'EAS devait initialement être ramené en navette, mais maintenant ils n'ont plus assez de palce dans les soutes depuis que la fin du programme navette a été annoncée.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9847
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Un article sur le même sujet bien documenté.

http://tinyurl.com/yqcbqe

Pluralité des opinions ne peut nuire.
montmein69
montmein69

Messages : 17917
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le reboost a eu lieu, la station a gagné presque 10 km d'altitude :
http://www.heavens-above.com/issheight.asp

La vidéo du largage de l'EAS :
http://www.space-multimedia.nl.eu.org/index.php?option=com_content&task=view&id=2588&Itemid=1
Curieux j'ai l'impression que le module ne part pas complètement en rétrograde mais aussi vers le haut (par rapport à la verticale locale).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Le retour du frigo spatial ...
Un an plus tard, l'altitude est passée à environ 275 km, et le débris devient visible dans le ciel nocturne.

http://www.spacemart.com/reports/Big_Space_Junk_999.html

http://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=31928&alt=0&tz=CET (il faudra rentrer votre localisation)

"Largage" de l'EAS lors de la prochaine EVA Orbitheightplotqk6
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut Aller en bas


http://www.cidehom.com/astronomie.php?_a_id=404
La dernière orbite passe au-dessus de la France aujourd'hui et l'incertitude est trés grande (entre 5h et 15h). Toujours pas de témoins visuels signalés.

Il y a un peu plus d'un an, le 23 juillet 2007, l'astronaute Clayton Anderson larguait dans l'espace le réservoir d'ammoniaque temporaire utilisé par le système de refroidissement de la Station spatiale internationale qui était installé sur la structure P6. Ce débris de la taille de 2 frigo US et d'une masse de 640 kg, circule depuis autour de notre planète et est maintenant sur le point d'effectuer sa rentrée dans l'atmosphère de la Terre.
Si les prévisions sont correctes, le "Early Ammonia Servicer" (EAS) effectuera son rentrée dans l'atmosphère terrestre dans les prochaines heures, produisant un brillant bolide aussi lumineux que la Pleine Lune lors de sa désintégration dans l'atmosphère. L'incertitude sur le moment précis est encore élevée, aussi il est impossible pour l'instant de déterminer l'endroit exact où le bolide pourrait être vu.

"Largage" de l'EAS lors de la prochaine EVA 633
Antares101
Antares101

Messages : 692
Inscrit le : 02/06/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Liège

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum