PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Charly




Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 22/11/2006

La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ...   La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ... - Page 2 EmptyMer 24 Oct 2007 - 22:04

patchfree a écrit:
C'est assez voisin ces caractéristiques entre le LEM (Apollo) et celui du futur module d'atterrissage...
En même temps il y a pas de raison que ça change beaucoup puisqu'il s'agit de refaire à peu près la même chose...
Mais l'ai pas suivi en détails: combien d'astronautes arriveront sur la lune: 2 ou 3 ? Si c'est 3 on peut s'attendre à des caractéristique en légère augmentation.

Aux dernières nouvelles il était question de faire "alunir" les 4 astronautes de la mission.
Terminus tout le monde descend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 9722
Age : 76
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ...   La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ... - Page 2 EmptyMer 24 Oct 2007 - 23:00

chapi a écrit:
Steph a écrit:
Citation :

Descent engine:
- thrust: throttleable 4.67-43.90 kN
- propellant: NTO/Aerozine-50
- specific impulse: 311 s
- delta v: 2,470 m/s
Il faudrait plutôt comparer au moteur du module de remontée ce qui donne :
- Main Engine Thrust : 15.572 kN
- Propellants: N2O4/Aerozine-50.
- Main Engine Isp: 311 sec.
- delta v: 2 220 m/s.

Pour le moteur de descente, le futur LEM utilisera du LOX/LH2 je crois, mais pour le reste c'est :?:

C'est curieux ce choix de couple d'ergols (pas les plus faciles à manipuler, à rallumer et à stocker dans un volume raisonnable). Finalement, le N2O4 et le MMH feraient très bien l'affaire.

Edit Steph : correction des quote.
Ne serait-ce pas comme par hasard Rolling Eyes un galop d'essai pour l'étage de remontée du futur MEM...Mars Excursion Module Wink...si le dihydrogène et le dioxygène on le produisait sur place?...et puis c'est quant-même le couple ayant la meilleure impulsion spécifique: ce qui compte plus pour les derniers étages que pour les premiers...au départ la poudre...à la fin du LOX/H2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argyre


Argyre

Masculin Nombre de messages : 3339
Age : 53
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ...   La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ... - Page 2 EmptyJeu 25 Oct 2007 - 10:40

Bonjour,
Steph a écrit:
Il faut raisonner dans la globalité "descente+remontée" en considérant le DeltaV total, l'équation des fusées montre que l'on obtient dans ce cas un meilleur compromis avec une architecture à 2 étages.
Comme on a 2 étages, il est mieux d'avoir un moteur optimisé pour chacun des étages comparé au gain de poids qu'apporterait un seul engin.
J'ai déjà apporté un élément de réponse sur ce point (voir le lien de mon message précédent). D'après la réponse faite en Anglais par un spécialiste à quelqu'un qui a posé exactement la même question que moi, il lui semblait que d'un point de vue énergétique, il était plus économe d'avoir un seul moteur. Lors de la conception du LEM, cette question aurait fait l'objet d'un débat complexe et la solution retenue privilégierait en fait la sécurité, à savoir la possibilité de remonter au dernier moment en orbite en cas de problème avec le moteur de descente.
En y regardant de près, on constate en effet que les moteurs ont quand même une efficacité très proche et une masse très proche (rapport de masse inférieur à 0.5). Nul doute selon moi que le fait de porter un moteur de 90 kg inutilisé pendant la descente est plus pénalisant d'un point de vue énergétique, que le fait d'avoir un moteur de 160 kg au lieu de 90kg pendant la remontée. Au bilan descente + remontée, je pense donc qu'on y perd, d'où mon trouble et ma question initiale, apparemment fondée.
Néanmoins, 2 bémols à cette analyse :
1) Il est vrai qu'il faut ajouter un système pour virer le réservoir vide de la descente et connecter le réservoir pour la remontée. Ce n'est pas forcément simple, surtout si tout est étagé.
2) J'ai lu par ailleurs que la conception du moteur de remontée a été laborieuse, avec notamment un problème d'injection difficile à résoudre.
Voir http://www.hq.nasa.gov/office/pao/History/SP-4205/ch6-5.html
Il se pourrait donc que les spécifications du moteur de descente ne soient pas suffisantes pour la remontée. Cela n'implique pas nécessairement une impossibilité technique, mais peut-être des modifications avec augmentation de la masse du moteur.
En fait, ton argument "optimiser chaque moteur pour chaque phase" est donc tout à fait pertinent.

Steph a écrit:

C'est ce que les Russes avaient projeté de faire avec leur LK. Le module n'avait qu'un seul moteur qui servait à atterir et à décoller, les pieds et une partie de la plate-forme (mais pas les réservoirs) restant au sol. Mais en fait ils utilisaient au préalable le bloc D comme moteur de freinage qui désorbitait le module et qui devait l'amener à 2-3 kilomètres de la surface à faible vitesse, le module ne faisant que la partie ultime de l'atterrissage. Donc on en revient à une architecture à 2 étages en quelque sorte.
Ok, très intéressant, merci.

Steph a écrit:

J'ajouterais que le moteur de descente aurait pu également être abimé par des projections diverses en arrivant au sol, un risque en moins donc.
Effectivement.
De plus, il y a aussi le décollage, le moteur envoie une poussée forte vers le bas, ce qui implique que de la poussière, du sable et peut-être des cailloux peuvent venir endommager le LEM, réservoirs, moteur, structure ...
Encore des spécifications à rajouter !

A+,
Argyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La NASA va spécifier le moteur de remontée du futur LEM ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit