Orion pourrait rester 6j en orbite terrestre avant la TLE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Il est actuellement envisagé de laisser Orion 6 jours en orbite terrestre après son arrimage avec le LEM, avant la TLE (Trans Lunar Ejection).
Je n'ai pas trrop pigé les raisons mais il semble que ce soit suite à une crainte avec le système de tour d'éjection qui pourrait endommager le bouclier. Je ne vois pas trop pourquoi mais quelqu'un comprendra peut être un peu mieux que moi.

http://www.flightglobal.com/articles/2007/10/22/218549/orion-to-orbit-earth-for-six-days-before-lunar-injection.html
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29757
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Tu as mal lu. Le problème du BPC et le fait d'attendre 6 jours en LEO sont indépendant.

La NASA a du soucis avec le BPC. Lors de la séparation, il pourrait endommagé le bouclier thermque d'Orion.

D'autre part, Orion attendrait 6 jours en orbite terretre avant l'injection vers la lune afin d'attendre le meilleur moment pour çà. Il faudrait en fait 3 allumage de moteurs au lieu d'une pour Apollo.
capcom
capcom

Messages : 1679
Inscrit le : 26/11/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : 04

http://www.capcomespace.net

Revenir en haut Aller en bas


@capcom a écrit:Tu as mal lu. Le problème du BPC et le fait d'attendre 6 jours en LEO sont indépendant.

La NASA a du soucis avec le BPC. Lors de la séparation, il pourrait endommagé le bouclier thermque d'Orion.

D'autre part, Orion attendrait 6 jours en orbite terretre avant l'injection vers la lune afin d'attendre le meilleur moment pour çà. Il faudrait en fait 3 allumage de moteurs au lieu d'une pour Apollo.

Ben.. dis donc ils se compliquent un peu la vie les nouveaux ingénieurs...

afin d'attendre le meilleur moment pour çà

Ils n'ont pas d'ordinateurs pour calculer le TLI???
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


En fait, le fait que le lander puisse atterrir "n'importe où" sur la lune implique de bien choisir le moment de l'injection en fonction des conditions de lumière, de sécurité, ..
Apollo lui n'atterrissait que sur des sites proche de léquateur, La manoeuvre TLI était plus facile.
capcom
capcom

Messages : 1679
Inscrit le : 26/11/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : 04

http://www.capcomespace.net

Revenir en haut Aller en bas


@capcom a écrit:En fait, le fait que le lander puisse atterrir "n'importe où" sur la lune implique de bien choisir le moment de l'injection en fonction des conditions de lumière, de sécurité, ..
Apollo lui n'atterrissait que sur des sites proche de léquateur, La manoeuvre TLI était plus facile.

Ok..

Juste une question, le "n'importe où" inclus t-il aussi la face cachée de la Lune??
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas se poser sur la face cachée vu que train lunaire se met en orbite autour de la lune.
C'est plus une question de latitude je pense...
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 39 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Ils vont pas se poser au pole sud au bord du cratére ou ils vont construire la base?
Grand_reveur
Grand_reveur

Messages : 145
Inscrit le : 23/10/2007
Age : 34 Masculin
Localisation : Alsace, France, Terre, Voie lactée

Revenir en haut Aller en bas


@Commander Ham a écrit:Je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas se poser sur la face cachée vu que train lunaire se met en orbite autour de la lune.
C'est plus une question de latitude je pense...

Mais il faudrait un satellite relais pour les communications
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@capcom a écrit:.

La NASA a du soucis avec le BPC. Lors de la séparation, il pourrait endommagé le bouclier thermque d'Orion.

.

:?: S'agit-il vraiment du bouclier thermique qui protège Orion pendant la rentrée ou de la partie conique de la capsule?
Et quelle est la dernière version du BPC? Est-ce celle où la partie basse (qui recouvre la capsule ) est de forme ogivale (comme une coiffe d'AR5)?http://www.flightglobal.com/articles/2007/08/06/215837/nasa-new-launch-abort-system-design-improves-orions-mass.html


Dernière édition par le Lun 29 Oct 2007 - 17:43, édité 1 fois
Baratong
Baratong

Messages : 185
Inscrit le : 02/02/2007
Age : 56 Masculin
Localisation : Haute-Vienne

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:Mais il faudrait un satellite relais pour les communications

Exactement, j'y pensais en écrivant mon message ;)

@Baratong a écrit:S'agit-il vraiment du bouclier thermique qui protège Orion pendant la rentrée ou de la partie conique de la capsule?

Même question car sur toutes les infogrphies présentées, le bouclier thermique est protégé par le module de service :
Orion pourrait rester 6j en orbite terrestre avant la TLE Cev_design
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 39 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Et les enfants ;) ... Vous oubliez quelques chose:

Le bouclier thermique arrière est protéger par le module de service, certe! Mais pas le bouclier central (le compartiment équipage ou le cône de la capsule)

Orion est comme le CM Apollo, un vaisseau qui doit revenir sur Terre à la seconde vitesse cosmique son bouclier setrouve tout autour de lui et pas seulement à sa base.
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Plutot que d'attendre 6j en orbite pour une opportunité de tir TLI, pourquoi ne pas décoller 5j plus tard, attendre 1j en orbite et partir en TLI optimum ?
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29757
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Une histoire de fenêtre de tir, je pense.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1750
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 26 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Deux photos d'une maquette de travail d'Orion sur techno-sciences aujourd'hui :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4720
shuttlegirl
shuttlegirl

Messages : 483
Inscrit le : 30/12/2006
Age : 55 Féminin
Localisation : Bruxelles

http://www.catherinekepler.com

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Plutot que d'attendre 6j en orbite pour une opportunité de tir TLI, pourquoi ne pas décoller 5j plus tard, attendre 1j en orbite et partir en TLI optimum ?

Trop drôle Mustard.

Non, mais les heures de vol cela compte pour le calcul
de la pension de retraite. 🤡
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14303
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Le texte en anglais n'est pas clair (je me demande si son auteur l'a relu); pourquoi 3 allumages pour l'insertion en orbite lunaire? Pas expliqué...La première orbite ne serait pas polaire?
Raoul
Raoul

Messages : 2185
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Le rapport de la NASA sur les "formes" testées en "wind-tunnel"

http://ntrs.nasa.gov/archive/nasa/casi.ntrs.nasa.gov/20070018751_2007018905.pdf

C'est la forme baptisée Sear-Haack (aucune idée de l'origine de ce terme ? un fabricant de suppositoires ? :lol!: ) qui serait optimale (comparée à la baseline 605). Le gain aérodynamique permettrait d'augmenter la masse utile de la capsule.

Image hébergée par servimg.com


Image hébergée par servimg.com
montmein69
montmein69

Messages : 18498
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Le rapport de la NASA sur les "formes" testées en "wind-tunnel
C'est la forme baptisée Sear-Haack (aucune idée de l'origine de ce terme ? un fabricant de suppositoires ? :lol!: ) qui serait optimale (comparée à la baseline 605). Le gain aérodynamique permettrait d'augmenter la masse utile de la capsule.

Effectivement rien de tel qu'une forme aérodynamique de suppositoire pour fendre l'air... :lol!:
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Raoul a écrit:Le texte en anglais n'est pas clair (je me demande si son auteur l'a relu); pourquoi 3 allumages pour l'insertion en orbite lunaire? Pas expliqué...La première orbite ne serait pas polaire?

Je ne suis pas spécialiste en trajectoires, mais il me semblait que l'interplanétaire se faisait dans le plan de l'ecliptique ? Donc pas de raison qu'à l'arrivée on se retrouve dans une orbite polaire lunaire.
montmein69
montmein69

Messages : 18498
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Mais si on vise juste, ce n'est pas nécessaire! de toute façon, il faut aussi viser juste pour une orbite équatoriale!
Raoul
Raoul

Messages : 2185
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement le lancement se fait sur une trajectoire de faible inclinaison.
Il y a 3 poussées, grosso modo :

1) mise en orbite ~équatoriale 100x10000 km
2) changement de plan ~équatorial -> ~polaire à l'apogée
3) circularisation à 100 km
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Merci Steph,

Donc il se déroulera un certain temps avant que l'orbite définitive soit atteinte!
Raoul
Raoul

Messages : 2185
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Qu'en sera-t'il du voyage de retour ? Il faudra faire des corrections d'orbite lunaire "à l'envers de l'aller" pour se remettre dans le plan de la trajectoire de retour vers la Terre ? Tout cela cumulé s'annonce assez compliqué :?:
montmein69
montmein69

Messages : 18498
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Effectivement le lancement se fait sur une trajectoire de faible inclinaison.
Il y a 3 poussées, grosso modo :

1) mise en orbite ~équatoriale 100x10000 km
2) changement de plan ~équatorial -> ~polaire à l'apogée
3) circularisation à 100 km

Pourquoi mettre le vaisseau en orbite polaire ? Ou si on veut à tout prix une orbite polaire, pourquoi passer par une orbite équatoriale ?

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


La base lunaire sera au pôle sud, il me semble!

Les orbites d'Apollo 15 et 17 étaient assez éloignées de l'équateur, alors pourquoi quand-même l'équateur? C'est vrai que l'on reste sur le même plan que depuis l'injection translunaire...Mais il faut aussi viser juste pour l'orbite polaire que l'équatoriale. La Lune fonce à du 3.000 km/h et il s'agit de ne pas crasher ni de se perdre dans l'espace.
Pour le retour, c'est la Terre qui compte, pas le point de départ depuis la Lune.
Raoul
Raoul

Messages : 2185
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum