Préparation de la mission BepiColombo (Mercure)

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Merci pour la version francisée. C'est là qu'on remarque que c'est une mission de longue durée : arrivée en 2025.



https://lanceurs.destination-orbite.net/videotransmission.php?id=12

katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Mission longue durée mais quelle mission !
Échapper à la gravité du Soleil, décélérer, séparer des sondes, les positionner sur des orbites autour de Mercure et assurer leur fiabilité pendant un an avec un corps chauffé à plus de 400°C. Rien que ça !

C'est fascinant. Pourvu que tout réussisse.

Merci pour l'infographie et la vidéo.
Surt
Surt

Messages : 541
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 56 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Autre infographie francisée du lancement.

Préparation de la mission BepiColombo (Mercure) - Page 5 1171

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 26963
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Surt a écrit:Échapper à la gravité du Soleil, décélérer, séparer des sondes, les positionner sur des orbites autour de Mercure et assurer leur fiabilité pendant un an avec un corps chauffé à plus de 400°C. Rien que ça !
Échapper à la gravité de la ... Terre 

Et ensuite freiner pour se rapprocher du Soleil. C'est assez contre intuitif mais une image qui aide à visualiser est celle d'un vélodrome avec ses pistes inclinées. La Terre (et Beppi Colombo qui échappe à son champ gravitationnel) est comme un cycliste qui circule sur la piste supérieure sur l'inertie. Il doit freiner vigoureusement pour descendre sur la piste inférieure. En l'absence de frottement (condition effective dans l'espace mais non réalisée sur le plancher des vaches), il lui est impossible de descendre sur la piste inférieure. Le freinage doit être d'autant plus vigoureux que la pente est forte. Autour du Soleil, la "pente" est d'autant plus forte qu'on se rapproche de l'astre. Il est beaucoup plus difficile de se mettre sur une orbite autour de Mercure que de Vénus. Se rapprocher encore plus nécessite beaucoup plus de carburant.


Dernière édition par Pline le Mer 10 Oct 2018 - 13:49, édité 1 fois (Raison : tt)
avatar
Pline

Messages : 1087
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 67 Masculin
Localisation : Gap

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour cette explication Super 
Mais je pensais bien à la gravité du Soleil, phénoménale par rapport à celle de Mercure. Cette mission est passionnante du début à la fin.

Préparation de la mission BepiColombo (Mercure) - Page 5 Dpte_LcVsAAYM_H
Surt
Surt

Messages : 541
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 56 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Un petit topo sur les défis techniques de la mission. Pour les fans de Mercure : :eeks:
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum