Préparation de la mission BepiColombo (Mercure)

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/10-144.html

Dans l'environnement hostile de l'espace, les satellites peuvent être brûlés par la chaleur du soleil en face d'eux et transis par le froid des conditions glaciales de l'espace derrière eux.

Des chercheurs de la NASA à Huntsville, en Alabama, se servent de leur installation solaire thermique pour simuler certaines des plus rudes conditions de températures.
Ils sont actuellement à l'essai de l'intrument Strofio, un instrument unique de la NASA qui sera embarqué à bord de BepiColombo.

Préparation de la mission BepiColombo (Mercure) - Page 2 491559main_Image_1
144 segments hexagonaux compose le miroir.


Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010

Revenir en haut Aller en bas





http://www.esa.int/esaCP/SEMNBC6SXIG_index_0.html

Des éléments clés de BepiColombo ont été testés dans un simulateur de l'espace européen spécialement aménagées. Ce grand simulateur spatial est aujourd'hui le plus puissant au monde et le seul capable de reproduire l'environnement infernal de Mercure pour un engin spatial à grande échelle.

La Mercury Magnetospheric Orbiter (MMO) a survécu à un voyage simulé de la planète la plus proche. Le vaisseau spatial octogonale, qui est la contribution du Japon à BepiColombo, et son écran solaire apporté par l'ESA ont résisté à des températures supérieures à 350 ° C.

Préparation de la mission BepiColombo (Mercure) - Page 2 VUE_ORBIT_MPO_MMO_H
BepiColombo est composé de deux engins spatiaux en orbite autour de Mercure. Le Mercury Magnetospheric Orbiter (MMO) suit une orbite plus grande et étudie le champ magnétique de la planète. Le Mercury Planetary Orbiter (MPO) trace une orbite plus basse et est conçu pour étudier la planète elle-même.
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 34 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


Comme prévu ce sera bien Arianespace qui lancera la sonde Bepi-Colombo en juillet 2014 à destination de Mercure qu'elle atteindra en 2020.
Cependant il semblerait que ce sera une Ariane 5ECA qui la lancera et non pas une Soyouz Guyanaise.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/en-2014-arianespace-lancera-une-sonde-vers-mercure_33481/
Antares101
Antares101

Messages : 692
Inscrit le : 02/06/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : Liège

Revenir en haut Aller en bas


Juste une mise à jour.
Bepi-Colombo
partira en août 2015 pour mise en orbite en 2022... on va attendre encore un peu.
une vidéo de l'ESA posté le 18 avril.
http://multimedia.esa.int/Videos/2012/04/Bepi-Colombo-mission-to-Mercury/%28lang%29/en

et une petite vidéo extraite du journal du CNES où intervient Francis Rocard qui parle de l'interêt de la mission qui suit messenger..
http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/7924-le-journal-de-l-espace.php


Messenger : percer les secrets de Mercure par CNES
cosmos99
cosmos99

Messages : 1466
Inscrit le : 23/06/2007
Age : 48 Masculin
Localisation : Normandie, St-Lô

Revenir en haut Aller en bas


Mariner 10 a été la première sonde à étudier Mercure de près, elle a permit de découvrir la présence d'une très mince atmosphère, ainsi qu'une magnétosphère.En 2022 on en découvrira davantage.
pierre07600
pierre07600

Messages : 19
Inscrit le : 03/09/2011
Age : 33 Masculin
Localisation : Vals les bains

Revenir en haut Aller en bas


Très mécontent de cette mission...
Les commentaires ci-dessous sont très virulents, et les aficionados de l'ESA ne devraient pas les lire.

Typiquement Européen, une mission coûteuse, et inutile, avec 10 ans de retards sur les USA...
Et nos impôts partent dans ces [texte modéré]...

D'abord, Messenger est aujourd'hui autours de Mercure, l'a déjà cartographiée intégralement, et apporté les quelques informations que nous n'avions pas encore (et dont d'ailleurs, tout le monde se fout).

BepiColombo n'apportera quasiment rien d'utile (quantité de spectromètres, un peu d'analyse du champs magnétique, et autre fumisteries), en tout cas quasiment rien par rapport à Messenger.

Ensuite, partir en 2015 pour arriver en 2022, ça fait 7 ans (!!!!!) pour faire une distance atteignable en guère plus d'un an normalement (quand on conçoit bien la sonde, avec de quoi la freiner à l'arrivée).

Ils ne pouvaient pas faire des Rover lunaires par exemple, qui, non contents d'avoir un intérêt scientifique et géologique nous concernant, sont en plus médiatiques ?
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 39 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


Spoiler:
ON
Avec une telle gabegie ... on se languit qu'un sauveur vienne à notre aide 🤡

Préparation de la mission BepiColombo (Mercure) - Page 2 Sole-s10
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Akwa a écrit:Ensuite, partir en 2015 pour arriver en 2022, ça fait 7 ans (!!!!!) pour faire une distance atteignable en guère plus d'un an normalement (quand on conçoit bien la sonde, avec de quoi la freiner à l'arrivée).
:megalol:
Envoie vite ton CV à l'ESA ou au JPL !!
On recrute aussi chez TAS et Astrium, n'hésite pas !!
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 47 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas


Akwa,
La mission européenne sera pourtant la plus ambitieuse développée pour cet astre.
L'orbite de Messenger est trop elliptique pour obtenir des données précises de l'intégralité de la planète. En une seule orbite, la sonde US s'éloigne de 15 000 km !!!! imagines un peu la frustration des scientifiques...
L'orbite polaire de BEPI Columbo sera nominale pour une analyse intégrale sur une orbite 400 x 1200 !

Par ailleurs, tu critiques la durée du voyage nécessaire à notre sonde européenne. Le choix de la propulsion est totalement différente, et basé sur les forts rayonnements solaires disponibles sur ce voyage et aussi basé sur une logique de réduction des coûts et de maîtrise de l'insertion orbitale en mode 'ionique'.

C'est de toute façon la propulsion du future dans ces régions du système solaire, à moyen terme, et permet des prouesses en précision à moindre coût pour l'agence qui la maitrise.

On peut juste déplorer les retards pris par manque de moyens financiers, mais par les temps qui courent....tant qu'elle n'est pas annulée, on est heureux.
Fabien
Fabien

Messages : 5504
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas

Préparation de la mission BepiColombo (Mercure) - Page 2 Empty ah

Message le Dim 29 Juil 2012 - 23:10


@Fabien a écrit:[...] de réduction des coûts [...] à moindre coût pour l'agence qui la maitrise.
[...] par manque de moyens financiers [...]

Bon bah je crois que tout est dit :)

Mais justement, quand on a pas trop de moyen, on se lance pas pour la gloriole dans une mission à l’intérêt scientifique bien mince...

Connaitre mieux la Lune, pour éventuellement s'y installer, c'est utile.
Cartographier Mercure, alors qu'on ne pourra jamais s'y installer, bof...
Akwa
Akwa

Messages : 998
Inscrit le : 24/08/2010
Age : 39 Masculin
Localisation : Rambouillet

https://www.facebook.com/flyakwa

Revenir en haut Aller en bas


Je ne serais pas aussi virulant qu'Akwa mais je partage un peu le fond de sa pensé.
Je ne doute pas que la sonde permettra d'en apprendre plus mais personnellement je regrette aussi qu'on se jette sur un astre déja visité deux fois alors qu'il y a encore tant d'astres non visités et bien plus intéressants dans le système solaire. Avons nous vocation à passer toujours derrière les autres ?
Ce serait génial d'envoyer une sonde autour d'Europe, Io, Encelade, Titan, pour ne citer qu'elles. Les résultats seraient probablement plus intéressantes que l'étude de Mercure, gros rocher stérile, trop près du soleil pour avoir une atmosphère, des traces d'eau ou de vie. Avoir l'ESA qui serait la première à voir et étudier de si près un nouvel astre ce serait formidable pour la science mais aussi pour l'image du spatial européen.

Pour ce qui est du temps de trajet, je pense que cela dépend fortement du moyen de propulsion choisi ou/et du poids dispo pour le carburant obligeant parfois d'utiliser la gravité des astres pour gagner en vitesse et compenser ce manque de carburant embarqué.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28714
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Il ne faut pas non plus prendre les scientifiques de haut, ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont. Et on doit déjà s'estimer heureux d'avoir des missions vers Mercure avec les budgets de l'ESA...


Dernière édition par Space Opera le Lun 30 Juil 2012 - 13:57, édité 1 fois
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12329
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


En même temps, je comprend un peu Akwa, ça n'est pas l’europe qui me fait rêver...
yoann
yoann

Messages : 5679
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


[Admin Nikolai39 : Bon, quoiqu'il en soit, à partir de maintenant on ne parle ici que de BepiColombo. Tout autre message sera supprimé. Si quelqu'un veut ouvrir un débat sur un sujet plus large, qu'il n'hésite pas à ouvrir un nouveau sujet.]

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9767
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Hop ! sitôt suggéré .... sitôt fait :

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t14144-choix-des-missions-d-exploration-y-en-a-t-il-d-utiles-et-d-autre-pas

Je l'ai mis dans Europe ... car pas de partie "Autres" pour Paul et Mick dans cette section 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Merci Niko pour avoir repositionné le sujet sur la mission Bepi Colombo.
Par contre je vous demanderais d'avoir des débats moins agressifs et brutaux s'il vous plait, sinon le sujet sera fermé, ce qui serait bien dommage. je pense qu'on peut débattre et convaincre en restant calme. Merci
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28714
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Des essais ont été menés récemment à l'ESTEC pour un des éléments de la sonde qui doit être envoyée vers Mercure en août 2015

Les essais ont concerné le module de propulsion appelé Mercury Transfer Module :

The mass properties (total mass, centre of gravity (CoG) and moment of inertia (MoI) about all three axes) of the BepiColombo Mercury Transfer Module (MTM), the component of the composite spacecraft that will provide solar-electric propulsion for the journey to Mercury
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=51191

Ce module de propulsion électrique devra mener à bon port deux engins qui seront mis en orbite,
- le Mercury Magnetospheric Orbiter
- le Mercury Planetary Orbiter


Tout cela devra être résistant ... à un environnement "chaud" le MCM notamment
It will endure temperatures in excess of 350 °C

La durée de la mission nominale est de une année avec possibilité d'extension pour une année supplémentaire si tout se passe bien.

gather data during a one-year nominal mission, with a possible one-year extension.


Rappelons enfin que la mission se fait en collaboration avec l'agence spatiale japonaise JAXA.

Donc une nouvelle occasion de montrer que l'ESA joue dans la cour des grands en matière de missions automatiques interplanétaires Super
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Après avoir était assemblé par Astrium à Stevenage (R-U), la propulsion du Mercury Planetary Orbiter (Mercury Planetary Orbiter Mechanical and Propulsion Bus Proto-Flight Model) a subi les tests de comportement au changement de température brutaux, évoqué précedemment par montmein69.
En revanche, il y a une partie de l'article qui est un peu flou pour moi :
This process involved heating the MPB to 60 °C in a vacuum for 20 days to remove
any contaminants that would outgas in space.
Pourquoi décontaminer le MPO MPB PFM, alors que le lancement n'est pas prévu avant deux ans? Car (selon moi) même si après cette décomtamination ils comptent l'entreposer dans une salle blanche, il ne sra pas à l'abri d'un dépôt innoportun de particules, comme des particules de plastiques...
Le page du post:
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=51335
mastor11
mastor11

Messages : 145
Inscrit le : 17/03/2009
Age : 27 Masculin
Localisation : Caen, Basse-Normandie

Revenir en haut Aller en bas


Personne pour y répondre?
mastor11
mastor11

Messages : 145
Inscrit le : 17/03/2009
Age : 27 Masculin
Localisation : Caen, Basse-Normandie

Revenir en haut Aller en bas


Peut-être que cette décontamination est justement faite pour assurer un bon stockage (pas de spores de champignon qui pourraient proliférer même en salle blanche ?)
Cela n'évitera probablement pas de refaire une décontamination ultérieurement. ?????
montmein69
montmein69

Messages : 17584
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Cela n'évitera probablement pas de refaire une décontamination ultérieurement. ?????
C'est ça qui me paraît bizarre : je touve que vu la durée de stockage, c'est pas très économique (car la salle blanche consomme pas mal d'énergie pour maintenir un niveau de pureté acceptable). Et on est pas à l'abri d'une recontamination...
mastor11
mastor11

Messages : 145
Inscrit le : 17/03/2009
Age : 27 Masculin
Localisation : Caen, Basse-Normandie

Revenir en haut Aller en bas


J'ai eu l'immense "plaisir" de travailler à Stevenage. Déjà, ayez du respect pour ces ingénieurs qui travaillent dans un endroit horrible très mal desservi par les lignes de trains.
("-Tiens, il est en avance de deux minutes...
- Ladies and gentlemen le train d'il y a une heure arrive avec 58mn de retard
- Ah, je me disais aussi")
Quand j'y étais, ma distraction le soir consistait à regarder les prix au Tesco.

Bref, sinon j'ai bien une hypothèse : La salle blanche est énorme et il y a toujours deux~trois "modules de services" pour E3000 à diverses états de construction. Du coup peut-être que la sonde est décontaminée en vue d'être stockée dans un coin de la salle sans contaminer les autres satellites en construction. MAIS si la sonde a été construite dans la dite salle blanche (et c'est le cas), où aurait-elle été contaminée ? Peut-être dans la salle de test acoustique située à coté. En principe les satellite vont de l'une à l'autre dans des caissons mais peut-être que c'est considéré comme insuffisant.

En tout cas, y a de la place en rab dans la salle blanche de Stevenage, rassurez-vous.

funbox

Messages : 24
Inscrit le : 12/11/2009
Age : 31 Masculin
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:a-t-on une idée de la date de lancement pour BepiColombo ? (j'ai bien lu 2015, mais c'est très vague !).
Status: Being built and tested
Quelques infos dans ce lien, mais BepiColombo est toujours en phase de construction et de test

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/BepiColombo_overview2

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22103
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:a-t-on une idée de la date de lancement pour BepiColombo ? (j'ai bien lu 2015, mais c'est très vague !).
Juillet 2016.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9767
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@katalpa a écrit:a-t-on une idée de la date de lancement pour BepiColombo ? (j'ai bien lu 2015, mais c'est très vague !).
Juillet 2016.
Encore reporté ? Il y avait déjà eu un glissement de 2014 à 2015... Enfin c'est souvent ainsi.

Le site sciences et technologies de l'ESA parle de 2016 et 2015, donc il s'agirait bien de 2016.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum