L'oxygène des pilotes et des astronautes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'oxygène des pilotes et des astronautes Empty L'oxygène des pilotes et des astronautes

Message le Sam 12 Jan 2008 - 18:00


J'ai souvent entendu parler des effets hilarants que pouvait avoir l'oxygène pur sur les pilotes et astronautes. Donc je me demandais quelles étaient les causes de cela? Et quelles étaient les conditions pour que quelqu'un soit atteint de cela ? (Pression de l'air, quantitée absorbée, stress,...?)
Une petite question simple à poser mais tellement longue à répondre, néanmoins je crois savoir que nous avons des militaires et des médecins qui pourront me répondre?

Merci d'avance ! :D
avatar
SkyLab

Messages : 1092
Inscrit le : 10/05/2006
Age : 29 Masculin
Localisation : Orleans

Revenir en haut Aller en bas


Je ne suis pas spécialiste de la question mais je dirais que cela dépend de la pression en O2 et du ratio "O2/autres gaz". Cela induit une pression partielle plus élevée que la normale dans la circulation sanguine.
Il y donc sur-oxygénation du système nerveux central ce qui induit un effet hilarant (entre autres je suppose).
antoine34
antoine34

Messages : 334
Inscrit le : 07/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : San Diego, CA

Revenir en haut Aller en bas


tiend, mais c'est vrai ca! et avnat les EVA, ils sont comment les astraunotes ? (vue qu'ils resperent de l'oxygene pure...) y sont tout droles ? :???:
yoann
yoann

Messages : 5688
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:tiend, mais c'est vrai ca! et avnat les EVA, ils sont comment les astraunotes ? (vue qu'ils resperent de l'oxygene pure...) y sont tout droles ? :???:

Dis-donc Yoann, tu as bu quoi avant de rédiger ton message ? J'ai compté 9 fautes pour une ligne et demie de texte ..... 🍺
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:tiend, mais c'est vrai ca! et avnat les EVA, ils sont comment les astraunotes ? (vue qu'ils resperent de l'oxygene pure...) y sont tout droles ? :???:

L'O2 pur c'est fini depuis l'avenement du shuttle (et du côté Soviétique/Russe cela n'a jamais exister) dans ISS, Shuttle et Soyouz on respire un mélange azote O2, on utilise que l'O2 pur pour les EVA sous pression réduite...

et puis outre l'euphorie provoquer, une atmosphère d'O2 pur est trés néfaste pour la santé:

- gênes pour l'équipage (atmosphère trop sèche), muqueuses nasales desséchées, irritation des voies respiratoires et larmoiement, et aussi perte de globules rouges (de 7 à 20%).
- pression basse = ébullition de l'eau à basse température, les astronautes ne peuvent boires chaud.
- les effets physiologiques sur l'homme interdisent un séjour prolongé, l'oxygène pur est dangereux, il à un effet toxique sur les poumons et provoque de graves lésions.
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


L'air terrestre contient 79% d'azote , 20% d'oxygène et 1% d'autres gaz (CO2 notamment) à une pression de 1020 hpa pour 20°C,alors j'imagine que dans l'espace ils essayent de coller au plus à l'atmoshpère terrestre.

Quand aux effets hilarants de l'oxygène c'est effectivement dans le cas d'oxygène pur ce qui est médicalement dangeureux.
solarus
solarus

Messages : 39
Inscrit le : 23/11/2007
Age : 34 Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


apolloman a écrit:
L'O2 pur c'est fini depuis lancement du shuttle (et du côté Soviétique/Russe cela n'a jamais exister) dans ISS, Shuttle et Soyouz on respire un mélange azote O2, on utilise que l'O2 pur pour les EVA sous pression réduite...

Quel est en fait, l'intérêt de l'air pur? que ce soit sous pression réduite dans les EVA ou autre ...
moonvie1
moonvie1

Messages : 132
Inscrit le : 08/01/2008
Age : 49 Masculin
Localisation : eyragues 13630 BDR

Revenir en haut Aller en bas


@moonvie1 a écrit:apolloman a écrit:
L'O2 pur c'est fini depuis lancement du shuttle (et du côté Soviétique/Russe cela n'a jamais exister) dans ISS, Shuttle et Soyouz on respire un mélange azote O2, on utilise que l'O2 pur pour les EVA sous pression réduite...

Quel est en fait, l'intérêt de l'air pur? que ce soit sous pression réduite dans les EVA ou autre ...

Attention on dit oxygène pur et non pas air pur Non (l'air est un mélange en soi) ;)

définition: L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère terrestre.

Extrait de mon site ©️:
Les raisons du choix de l'oxygène pur.

Pour leur programme spatial, les Américains ont choisit comme atmosphère de cabine, l'approvisionnement en oxygène pur sous pression réduite (en comparaison des Russes qui ont choisit une atmosphère mixte, azote + oxygène).
Pour le CM du programme Apollo la pressurisation de la cabine est égale à 5 psi (environ 351g/cm2 d'oxygène pur, 1/3 de la pression atmosphérique terrestre ou 280 mm de mercure) en temps normal.
Ce choix s'explique par de nombreux avantages du à l'emploi d'oxygène pur (masse et facilité d'utilisation qui est égal à ECONOMIE sur la conception et la construction du vaisseau).
Comparons:
L'utilisation d'une atmosphère d'oxygène pur permet de gagner de la masse sur le vaisseau et les équipements.
- du point de vue de la construction de la cabine (structure), celle ci est plus légère et se traduit par une diminution des fuites inévitables du gaz, ( la coque intérieure du CM est conçue pour maintenir une pression de 5 psi d'oxygène pur avec un rapport de perte inférieure 90,72 grammes par heure et ayant une limite de pression de 8 psi et une pression maximum de 12 psi).
- ECS "simplifié" donc moins lourd.
- Plomberie et réservoir (stockage azote) en moins.
Médicalement, le seul avantage connu est que cette formule permet d'éviter ou de minimiser les troubles de l'aéroembolie en cas d'une baisse de pression et, à plus forte raison, d'une décompression explosive. Elle facilite aussi l'utilisation du scaphandre spatial puisque le fait de le revêtir ne change rien pour l'astronaute.
Tandis que l'utilisation d'une atmosphère mixte (azote/oxygène) accroit la masse des équipements nécessaires et de ce fait la masse totale du vaisseau:
- résistance de la structure de la capsule accrue, car la pression intérieure (atmosphère cabine) est supérieure (780 mm de mercure pour Soyouz).
- ECS plus complexe, deux systèmes de régulations coordonnés, de valves supplémentaires, de ligne d'alimentation, de capteurs indice d'atmosphère (pour connaitre le taux d'azote ou d'oxygène dans le mélange respirable).
- réservoirs de stockage (azote) et plomberie supplémentaires.
Il ne faut pas oublier que plus la masse à satellisée est importante, plus le volume de propergols nécessaire à l'opération augmente (du point de vue du lanceur).
Bien sur avec l'utilisation de l'oxygène pur, il y eu quelques "désagréments":
D'un point de vue d'ordre technique, avec l'exemple de l'incendie du vol Apollo I:
- Dans des conditions normales, l'oxygène pur est l'un des gaz les plus dangereux (mais "simple" d'emploi) et les plus corrosifs qui soient connus.
Exposé à une source d'allumage (étincelle, flamme), il est extrêmement inflammable de plus, un séjour prolongé de matériaux dans une atmosphère d'oxygène pure a souvent pour effet de les imprégner physiquement (surtout s'ils sont poreux) et chimiquement (par formation de peroxydes [sorte d'oxydation accélérée = formation de rouille]), ce qui accroît le risque d'inflammation et les incendies particulièrement violents et dangereux.
Au moment de l'accident du vol Apollo I, la cabine était pressurisée à 1120 hectopascals (1,14 kg/cm2 d'oxygène pur, cela était nécessaire pour réaliser l'étanchéité parfaite "exempt de contamination"), imaginer un peu, le niveau d'oxydation atteint au moment des faits!
Dans la cabine tout (équipement, velcro, câblages électriques, combinaisons..) était saturé d'oxygène pur.. une vrai bombe à retardement.
Du côté physiologique:
- gênes pour l'équipage (atmosphère trop sèche), muqueuses nasales desséchées, irritation des voies respiratoires et larmoiement, et aussi perte de globules rouges (de 7 à 20%).
- pression basse = ébullition de l'eau à basse température, les astronautes ne peuvent boires chaud.
- les effets physiologiques sur l'homme interdisent un séjour prolongé, l'oxygène pur est dangereux, il à un effet toxique sur les poumons et provoque de graves lésions.

Aéroembolie: Injection d'air dans la circulation sanguine.
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@moonvie1 a écrit:apolloman a écrit:
L'O2 pur c'est fini depuis lancement du shuttle (et du côté Soviétique/Russe cela n'a jamais exister) dans ISS, Shuttle et Soyouz on respire un mélange azote O2, on utilise que l'O2 pur pour les EVA sous pression réduite...

Quel est en fait, l'intérêt de l'air pur? que ce soit sous pression réduite dans les EVA ou autre ...

Tu veux dire oxygène pur non ? Car l'"air pur" c'est le mélange O2/N2.
Je pense que l'intêret de l'oxygène pur c'est qu'il prend moins de place donc c'est utile dans le cadre d'un dispositif mobile (scaphandre...)

edit : grillé :lolnasa:


Dernière édition par le Dim 13 Jan 2008 - 13:03, édité 1 fois
antoine34
antoine34

Messages : 334
Inscrit le : 07/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : San Diego, CA

Revenir en haut Aller en bas


J'avais oublier la pression réduite dans les scaphandres c'est pour ne pas empecher les mouvements de l'astronaute, car "gonfler" à la pression atmosphérique l'astronaute ne pourrait pas se mouvoir (trop de résistance)
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@antoine34 a écrit:
@moonvie1 a écrit:apolloman a écrit:
L'O2 pur c'est fini depuis lancement du shuttle (et du côté Soviétique/Russe cela n'a jamais exister) dans ISS, Shuttle et Soyouz on respire un mélange azote O2, on utilise que l'O2 pur pour les EVA sous pression réduite...

Quel est en fait, l'intérêt de l'air pur? que ce soit sous pression réduite dans les EVA ou autre ...

Tu veux dire oxygène pur non ? Car l'"air pur" c'est le mélange O2/N2.
Je pense que l'intêret de l'oxygène pur c'est qu'il prend moins de place donc c'est utile dans le cadre d'un dispositif mobile (scaphandre...)

Voir le message au dessus de celui ci ;)
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


eh! Apolloman! tu es presque opérationnel pour devenir "Flight surgeon" ;)
dominique M.
dominique M.

Messages : 1863
Inscrit le : 15/10/2005
Localisation : val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


@dominique M. a écrit:eh! Apolloman! tu es presque opérationnel pour devenir "Flight surgeon" ;)

Merci du compliment ;)
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:J'avais oublier la pression réduite dans les scaphandres c'est pour ne pas empecher les mouvements de l'astronaute, car "gonfler" à la pression atmosphérique l'astronaute ne pourrait pas se mouvoir (trop de résistance)

ce problème de "gonflement" du scaphandre c'est pas ce qui est arriver a "a.leonov" le 1er piéton de l'espace ????
avatar
peronik

Messages : 641
Inscrit le : 01/04/2008
Age : 50 Masculin
Localisation : region parisienne

Revenir en haut Aller en bas


@peronik a écrit:
@Apolloman a écrit:J'avais oublier la pression réduite dans les scaphandres c'est pour ne pas empecher les mouvements de l'astronaute, car "gonfler" à la pression atmosphérique l'astronaute ne pourrait pas se mouvoir (trop de résistance)

ce problème de "gonflement" du scaphandre c'est pas ce qui est arriver a "a.leonov" le 1er piéton de l'espace ????

Oui c'est exact, il a du baisser la pression interne de son scaphandre pour parvenir à rentrer dans le sas...
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:
@peronik a écrit:
@Apolloman a écrit:J'avais oublier la pression réduite dans les scaphandres c'est pour ne pas empecher les mouvements de l'astronaute, car "gonfler" à la pression atmosphérique l'astronaute ne pourrait pas se mouvoir (trop de résistance)

ce problème de "gonflement" du scaphandre c'est pas ce qui est arriver a "a.leonov" le 1er piéton de l'espace ????

Oui c'est exact, il a du baisser la pression interne de son scaphandre pour parvenir à rentrer dans le sas...

Hé non ! Le "gonflement" du scaphandre de Leonov est l'un des nombreux mythes non fondés de la conquête de l'Espace !

Le scaphandre n'a pas pu gonfler, car les matériaux n'étaient bien sûr pas élastiques ! En revanche, il s'est tellement rigidifié que Leonov ne pouvait plus bouger, et donc plus rentrer dans le sas Volga. C'est pour cela qu'il a dû diminuer la pression en ouvrant une valve...

http://www.kosmonavtika.com/vaisseaux/voskhod/missions/voskhod2/5.html

Ah la la.. Ces fans d'Apollo.. Toujours dans la Lune ! :)

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9811
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:

Hé non ! Le "gonflement" du scaphandre de Leonov est l'un des nombreux mythes non fondés de la conquête de l'Espace !

Le scaphandre n'a pas pu gonfler, car les matériaux n'étaient bien sûr pas élastiques ! En revanche, il s'est tellement rigidifié que Leonov ne pouvait plus bouger, et donc plus rentrer dans le sas Volga. C'est pour cela qu'il a dû diminuer la pression en ouvrant une valve...

http://www.kosmonavtika.com/vaisseaux/voskhod/missions/voskhod2/5.html

Ah la la.. Ces fans d'Apollo.. Toujours dans la Lune ! :)

AAhh merci nikolai, ça faisait longtemps que je me demandais comment un scaphandre spatial avait bien pu gonfler au point d'empêcher l'astronaute d'entrer dans le sas, ça me rassure !
Crubier
Crubier

Messages : 120
Inscrit le : 08/04/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:tiend, mais c'est vrai ca! et avnat les EVA, ils sont comment les astraunotes ? (vue qu'ils resperent de l'oxygene pure...) y sont tout droles ? :???:


Juste une histoire drôle :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol: :megalol:

http://fr.news.yahoo.com/ap/20080606/tod-insolite-irlande-nord-gaz-hilarant-45981ec.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:
@Apolloman a écrit:
@peronik a écrit:
@Apolloman a écrit:J'avais oublier la pression réduite dans les scaphandres c'est pour ne pas empecher les mouvements de l'astronaute, car "gonfler" à la pression atmosphérique l'astronaute ne pourrait pas se mouvoir (trop de résistance)

ce problème de "gonflement" du scaphandre c'est pas ce qui est arriver a "a.leonov" le 1er piéton de l'espace ????

Oui c'est exact, il a du baisser la pression interne de son scaphandre pour parvenir à rentrer dans le sas...

Hé non ! Le "gonflement" du scaphandre de Leonov est l'un des nombreux mythes non fondés de la conquête de l'Espace !

Le scaphandre n'a pas pu gonfler, car les matériaux n'étaient bien sûr pas élastiques ! En revanche, il s'est tellement rigidifié que Leonov ne pouvait plus bouger, et donc plus rentrer dans le sas Volga. C'est pour cela qu'il a dû diminuer la pression en ouvrant une valve...

http://www.kosmonavtika.com/vaisseaux/voskhod/missions/voskhod2/5.html

Ah la la.. Ces fans d'Apollo.. Toujours dans la Lune ! :)

Autant pour moi :oops: (foutue presse spécialisée Occidantale :x )
Bon j'ai quand même pu lui serrer la main et discuter avec lui 👅 ;)
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


c'est une affaire qui mérite d'être discutée ....!

avant d'enfiler la combinaison, celle-ci est "flasque"; une fois pressurisée, elle se rigidifie effectivement mais on peut considérer aussi qu'elle "gonfle" (un peu comme un gants en plastic dans lequel on souffle), dans le sens où elle prend du volume, celui-ci étant lui-même limité par l'état rigide de certains éléments.

en effet, on ne peut pas considérer que la combinaison de Leonov ait augmenté de volume ("ballooning" des anglo-saxons) au cours de son EVA, mais il est réel que le cosmonaute a diminué la pression d'air à l'intérieur de sa combinaison à 0.25 atmosphère, ce qui a entrainé une diminution de la rigidité mais aussi, inévitablement, du volume de la combinaison puisqu'il a pu faire à nouveau certains gestes comme la flexion des avant-bras sur le bras aboutissant à une compression du volume de certaines parties de la combinaison .... c'est d'ailleurs assez visible si on observe les images.
dominique M.
dominique M.

Messages : 1863
Inscrit le : 15/10/2005
Localisation : val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Ce qu'on veut dire par là, c'est qu'il ne s'agit pas d'un gonflage élastique comme pour un ballon de baudruche, ce que laissait croire certaines traductions.
Cela ressemble plutôt au gonflage d'un pneu. Le volume reste à peu près constant, par contre la rigidité est fortement influencée par la pression interne.

Certains récits donnaient l'impression que le scaphandre de Leonov s'était gonflé comme un ballon de baudruche. Ça me semblait vraiment bizarre quoi.
Crubier
Crubier

Messages : 120
Inscrit le : 08/04/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Donc je n'ai pas tord???
Apolloman
Apolloman

Messages : 11569
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Non tu n'avais pas vraiment tort, mais tu était dans un flou artistique assez confus autour du mot "gonflement" ;)
Crubier
Crubier

Messages : 120
Inscrit le : 08/04/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


L'erreur qu'il ne faut pas faire, c'est penser que Léonov n'a pas pu rentrer dans le sas à cause du VOLUME de son scaphandre Berkout. J'ai souvent entendu cette version dans des documentaires. Ils racontaient que le scaphandre avait littéralement gonflé comme un ballon de baudruche, au point où il ne passait plus par l'écoutille...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9811
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Le problème initial de Leonov n'est-il pas dû à une augmentation de température corporelle et de transpiration telle que le "suit's system" ne pouvait plus contrôler ?
RD107
RD107
Donateur
Donateur

Messages : 972
Inscrit le : 17/04/2007
Age : 71 Masculin
Localisation : France - Nord

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum