Progress avec un fil à la patte de 100 kms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Une info publiée sur le site de Novosti Kosmonavtiki fait état du projet de RSC Energia d'utiliser une petite capsule de rentrée sur ses progress pour ramener des données d'expériences menées sur l'ISS (apparamment info rapportée lors d'une conférence à l'Institut Baumann)

Attention je ne suis pas entièrement certain d'avoir bien compris le texte en russe...

Il s'agirait d'attacher une petite capsule par un fil de 100 kilomètre de long et le progress descendrait ensuite à une altitude minimum de 200 kms soit 100 kilométres pour la capsule qui ensuite tomberait dans l'océan où elle serait récupérée...

Si je ne me suis pas fourvoyé dans la compréhension du texte, cela serait une application plus poussée de l'expérience tentée sur avec la sonde Foton, de laquelle une petite capsule (la "fotino") avait été lâchée accrochée par un fil (expérience menée par de jeunes européens). L'expérience avait en partie marché (ou échoué, c'est selon) le fil ne s'étant déroulé que sur 8 kms au lieu des 15 prévus interdisant la récupération finale de la capsule.

Si vous voyez l'info dans une autre langue que le russe...
patchfree
patchfree

Messages : 6138
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Que l'info soit vérifiée ou pas, quelqu'un sait-il pourquoi cette longueur de 100km ? C'est tellement long...
shuttlegirl
shuttlegirl

Messages : 483
Inscrit le : 30/12/2006
Age : 55 Féminin
Localisation : Bruxelles

http://www.catherinekepler.com

Revenir en haut Aller en bas


Pour lever les ambigüités sur ce sujet passionnant, voilà une traduction nette et précise de l'article :

Les spécialistes de la RKK Energuia étudient un projet de retour sur Terre de capsules avec des résultats d'expériences à l'aide d'un câble de 100 km de long.

"Pour ce projet il est prévu d'utiliser un vaisseau de transport Progress. Après s'être déparé de la Station Spatiale Internationale, il descendrait à l'altitude de 300 km et commencerait à dérouler le câble, au bout duquel se trouverait la capsule de retour", a déclaré Nikolaï CHOCHOUNOV lors d'une conférence scientifique au MGTU Baoumann.

Ensuite, Progress continuerait de descendre avec la capsule de retour. Après quoi, quand il atteindrait l'altitude de 200 km, et que la capsule serait à 100 km au dessus de la surface de la Terre, le câble se romprait et brûlerait dans l'atmosphère, et la capsule atterrirait à l'aide d'un parachute. Le vaisseau cargo coulerait dans l'océan Pacifique selon le schéma classique, a indiqué CHOCHOUNOV.

Selon lui, avec des systèmes à câbles on pourrait non seulement ramener sur Terre en toute sécurité des capsules contenant des résultats d'expériences, mais aussi étudier les couches supérieures de l'atmosphère et obtenir des photographies de la surface de la Terre.

Les études sur le vaisseau de transport Progress d'un système à câble permettrait d'augmenter l'utilité de ces vaisseaux qui, après leur séparation de la station internationale sont détruits dans l'océan, a déclaré l'employé de la RKK Energuia.

Je me rappelle que j'ai dans mes cartons un grand et passionnant article (extrêmement rare, je ne me rappelle même plus par quelle magouille j'avais pu l'obtenir !) sur l'utilisation de systèmes à câbles sur les vaisseaux Progress. C'était à l'époque de Mir, donc il semblerait que l'idée resurgisse ! J'essaye de vous retrouver tout ça...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement la valeur de 100 km me parait surprenante vu que l'expérience Yes-2 qui devait réaliser la même chose (et qui a loupé) utilisait un câble de 30 km de long.

Nikolai j'attends ton article avec impatience ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


OK je me suis pas trop trompé au niveau du sens... merci pour la version française bien claire celle-ci.

Ca semble quand même intéressant ce système. Certe Yes-2 n'avait pas complétement marché mais si RSC Energia s'y met vraiment ils ont certainement les moyens de réussir ce truc. Les jeunes de yes-2 avait quand même des moyens limités même si ils avaient les idées.
patchfree
patchfree

Messages : 6138
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 66 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement malgré les échecs jusqu'à présent, cela mérite d'insister.
En effet en dehors de cette application immédiate, c’est toute une nouvelle technologie qui s’ouvrirait : celle des câbles ultra résistants et légers qui peuvent avoir de nombreuses applications aussi bien sur la Terre que dans l’Espace.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11470
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


J'ai mis l'article dont je parlais à cette adresse :

http://www.kosmonavtika.com/cables.zip

J'ai oublié de compresser les JPEGs, alors ça fait 12 Mo... Le tous est en russe, mais il y a une image intéressante d'un Progress "à câble"...

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum