Italy and US agree: European manned spaceflight is needed

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Italy and US agree: European manned spaceflight is needed
By Pino Modola

Italian and US space agencies have agreed that an autonomous European space access capability with human crews is a necessity for the proposed global lunar exploration strategy.

They have also agreed that studies for the in-orbit assembly of a Mars ship and development of its nuclear propulsion are needed.

Italian Space Agency (ASI) president Giovanni Fabrizio Bignami has met NASA administrator Michael Griffin to discuss the global exploration strategy, which has been drawn up by 14 of the world's space agencies over the past year.

The strategy has implications for the 2010 retirement of the Space Shuttle fleet and International Space Station's de-orbit, proposed for 2016.

Commenting on in-orbit assembly and nuclear propulsion, Bignami says ASI and its industrial partners are "already involved, or interested, in these research and development fields", alone or in co-operation with European partners.

Italian industry and ASI have already provided the space station's Node-2 and -3 modules, three Shuttle-transported multi-purpose logistic modules, Leonardo, Raffaello and Donatello and contributed heavily to the European Space Agency's Columbus laboratory, attached to the ISS in February, and Automated

Source : http://www.flightglobal.com/articles/2008/03/07/222032/italy-and-us-agree-european-manned-spaceflight-is-needed.html

Il y a certainement du "Blabla" mais bon nous n'allons pas cracher dessus.
Outan
Outan

Messages : 1018
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


miam miam, je suis pour, Super

C'est autant de messages d'appel envoyé à l'engagement de l'europe sur les vols habités.

Ca va etre intéressant en Novembre, avec nouvelles orientations de l'esa.

mais que c'est loin, que c'est loin
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Sur le site http://www.cieletespaceradio.fr/, après l'écoute de l'interview de Robert Lainé,
Directeur Technique d’Astrium pour le projet ATV, je n'ai aucun doute que l'europe est très proche de disposer d'un potentiel de vol spatial habité.
L'ATV dispose d'un module préssurisé et le seul ajout necessaire pour le transport d'hommes vers la station serait un outil de recyclage de l'air et de purification du CO2.
Rober Lainé dit clairement, si je devais rejoint l'ISS grace à Ariane 5, je n'aurais aucun doute et je me mettrai moi même au sommet de la fusée.
Si demain l'ESA décidé de développer son propre lanceur humain, il suffirait de requalifier quelques technologies pour le tranports de personnes mais il est certain que la plupart des technologies sont dors et déjà maitrisées.
Ensuite, le seul problème serait de concevoir un vaiseau capable de revenir sur terre sachant que l'ATV a justement été explicitement développé pour se detruire lors de la rentré en brulant les déchets de la station.


Dernière édition par SpaceRider le Lun 10 Mar 2008 - 11:13, édité 2 fois
avatar
SpaceRider

Messages : 68
Inscrit le : 24/06/2007
Age : 36 Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Quand meme la reussite de la mise en place de Columbus et du lancement de l'ATV est en traind e faire beaucoup de bien a l'ESA, j'espère que ca va se finir par du vol habité, que ca serait bon !!!! :cadeauesa:
Stan
Stan

Messages : 257
Inscrit le : 11/02/2008
Age : 31 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


J'y crois dur comme fer, à cette histoire de vol habité. L'ESA va nous étonner en novembre.

N'oublions pas que notre belle agence monte sérieusement en puissance, avec un vol lunaire, un martien, puis Exomars, puis bientôt HERSCHEL, puis Galileo, enfin notre labo en orbite, puis notre ravitalleur...Ca vient ca vient.
Fabien
Fabien

Messages : 5732
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@SpaceRider a écrit:
L'ATV dispose d'un module préssurisé et le seul ajout necessaire pour le transport d'hommes vers la station serait un outil de recyclage de l'air et de purification du CO2.
On aurait pas oublié aussi un bouclier de rentrée atmosphérique :P ? Ah désolé tu l'as dit dans la suite du texte je m'excuse je n'avais pas lu en entier :oops: .
Sinon c'est une très bonne idéee de transformer l'ATV en vaisseau de transport ça valorisera encore plus l'esa et donnera de l'autonomie :esamour: .
urix
urix

Messages : 588
Inscrit le : 28/02/2008
Age : 30 Masculin
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour le lien.

Jetons des fleurs car quand on veut nous sommes les meilleurs :P :P :P . Un petit merci aux Russes quand même qui nous ont bcp aidés si j'ai bien compris.


ps: j'ai pas compris quand il dit que nous ne ferons plus de Saturnes 5, L'Ares 5 a bien la même puissance??
Outan
Outan

Messages : 1018
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Oui cela ma aussi semblé bizarre, je pense qu'il parlait de Saturn V dans le sens ou ce lanceur était conçu pour le vol habité, ce qui n'est pas le cas d'Ares V...
Stan
Stan

Messages : 257
Inscrit le : 11/02/2008
Age : 31 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


QUID ??? ai je bien entendu? mais ho lala....moi je ne me fait pas trop d'illusion, c'est les americain qui disent ca. quand ca sortira de la bouche d'un européen, et plus encore, d'un politique qui aura mi tout le mode d'accord (hola la beau reve que voila...) et bien seulement la, je commencerai a y croire...
yoann
yoann

Messages : 5692
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


L'ares V a une puissance un peu inférieure à la Saturne mais c'est il est vrai assez équivalent.
Je pense qu'il dit que NOUS ne ferons pas de Saturn V en parlant de l'ESA car son idée est que nous disposons d'un lanceur suffisant Ariane 5. Il est possible d'assembler des modules en orbite et cela semble moins riqué que de développer une seule nouvelle énorme fusée pour envoyer un gros engin en orbite.
L'ATV fait déjà 20 tonnes et il est donc possible en quelques envoie de construire un vaisseau assez important. Je trouve cette idée bien meilleure qu'un lanceur hyper lourd qui sera bien moins fiable qu'un lanceur moyen utilisé pour lancer des satellites de Telecom et donc bien mieux maitrisé de part l'expérience.
avatar
SpaceRider

Messages : 68
Inscrit le : 24/06/2007
Age : 36 Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Baah ! on assemble et on synchronise 6 vulcains ensemble, on allonge le reservoir, est on a une Ariane 6 super heavy, le hic est qu'elle
va ressembler a Ares V :eeks: 🤡
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


On gagnerai déjà pas en ajoutant 2 booster?
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1350
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas


Tu penses à ça ?

Italy and US agree: European manned spaceflight is needed DSCN1144%20(Large)

Pour rappel, contrairement à ce qui avait été dit dans un thread précédent, cette maquette ne correspondait à aucun projet, c'était juste une opération de com' de la SEP (Snecma aujourd'hui) au milieu des années 90 pour montrer que si l'Europe voulait se doter un jour d'une fusée lunaire, "la SEP avait des solutions". (sous-entendu "on a des solutions pour tout ce qui est moins ambitieux aussi").

Ils l'ont juste ressortie du musée de Vernon pour une expo au Grand Palais il y a quelques temps.
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


oui, je me rapelle de cette photo. Mais ne m'y conaissant pas trop, je me demandais simplement ce qu'on gagnerai à ajouter 2 boosters à l'Ariane 5 actuelle
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1350
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas


Pour info, j'avais posé la question il y a bien 18 ans - à l'époque d'Hermes - sur la possibilité de rajouter deux EAP sur une Ariane 5 et les gens d'Aerospatiale m'avaient dit que l'accélération au décollage serait vraiment rude et qu'il valait mieux allonger l'EPC et lui rajouter un Vulcain supplémentaire. A l'époque on parlait de placer une trentaine de tonnes en LEO.
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


bon,retournont a nos moutons, ont s'eloigne du sujet original en parlant de lanceur, revenion ai vol habiter européen SVP (oui, pour une fois qu'ont peut en parler, autant continuer, sans derive !!! ) Moi je trouve que c'est une bonne chose que les ricain force les européens, ca force a bouger le cul des politique européens. je pense que si l'europe veut un programme habité, elle ne poura pas y ariver toute seule, politiquement parlant (j'entant par la, que les politiques européns sont tous des tetes a claque, imposible de les mettre daccord) cette decision est bien, peut etre que ca va focer les choses, peut etre pas. en tout cas j'espere que ca aura le merite d'en faire reflechir quelques un...enfin, ca ,ce n'est que m'on avis.....
yoann
yoann

Messages : 5692
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Je ne pense pas qu'on derive de trop, en dehors de la decision des politiques, il faut savoir qu'elle seront les objectifs pour le vol habités,
si on souhaite atteindre l'iss, une ariane V qualifiée MR, et un ATV évolué integrant une capsule de rentree devrait suffire, si c'est
pour atteindre la lune ou plus, ca devient plus difficile avec une ariane V, il faudrait un lanceur super lourd equivalent a une Ares V
pour envoyer les modules necessaire, et l'envoi de l'equipage avec une Ariane V classique.

C'est pas anodin au niveau budgetaire et à argumenter auprès des politiques, sans compter qu'il y'a des pays europeens radicalement
hostile à l'espace, qui preferent voir les fonds investis dans d'autres postes budgetaire, les anglais par exemple, ils font de la guerilla contre galileo,
parce qu'on va utiliser des fonds europeens.

L'ESA est une organisation qui a uniquement des pays qui voulaient participer à l'aventure spatiale,
en europeanisant l'ESA avec les 27 membres, ca va devenir dur. (supposition)


Dernière édition par zx le Lun 10 Mar 2008 - 16:54, édité 1 fois
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


L'ESA est une organisation qui a uniquement des pays qui voulaient participer à l'aventure spatial,
en europeanisant l'ESA avec les 27 membres, ca va devenir dur.

Euh je dois surement pas etre au courant, mais il est réelement prévu d'europeaniser l'ESA avec les 27 ou c'est juste une hypothèse que tu soumet ????
Stan
Stan

Messages : 257
Inscrit le : 11/02/2008
Age : 31 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@zx a écrit:
si on souhaite atteindre l'iss, une ariane V qualifié MR, et un ATV évolué integrant une capsule de rentree devrait suffire, si c'est
pour atteindre la lune ou plus, ca devient plus difficile avec une ariane V, il faudrait un lanceur super lourd equivalent a une Ares V
pour envoyer les modules necessaire, et l'envoi de l'equipage avec une Ariane V classique.
Un train lunaire avec un ATV,un aterrisseur et un module orbital ou de quoi stocker des matériaux ou d'autres objets utiles sur la lune ne demande pas forcément de lanceur plus lourd si on assemble tout ça en orbite :| .
urix
urix

Messages : 588
Inscrit le : 28/02/2008
Age : 30 Masculin
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas


@Stan a écrit:
L'ESA est une organisation qui a uniquement des pays qui voulaient participer à l'aventure spatial,
en europeanisant l'ESA avec les 27 membres, ca va devenir dur.

Euh je dois surement pas etre au courant, mais il est réelement prévu d'europeaniser l'ESA avec les 27 ou c'est juste une hypothèse que tu soumet ????

Oui, je ne fais que supposer, quand sarkozy a parler de plus d'europe à Kourou, j'ai compris à ce moment la, mais je me trompe peut etre. :|


Dernière édition par zx le Lun 10 Mar 2008 - 13:05, édité 1 fois
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


@urix a écrit:
@zx a écrit:
si on souhaite atteindre l'iss, une ariane V qualifié MR, et un ATV évolué integrant une capsule de rentree devrait suffire, si c'est
pour atteindre la lune ou plus, ca devient plus difficile avec une ariane V, il faudrait un lanceur super lourd equivalent a une Ares V
pour envoyer les modules necessaire, et l'envoi de l'equipage avec une Ariane V classique.
Un train lunaire avec un ATV,un aterrisseur et un module orbital ou de quoi stocker des matériaux ou d'autres objets utiles sur la lune ne demande pas forcément de lanceur plus lourd si on assemble tout ça en orbite :| .

J'ai seulement dit difficile, pas infaisable, je pense qu'on peut le faire, mais c'est complexe à réaliser. :|

il faudrait bien 4-6 ariane V pour assembler le train spatial. Pas pratique, pour faire des aller retour regulier avec la lune. :|
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


@zx a écrit:L'ESA est une organisation qui a uniquement des pays qui voulaient participer à l'aventure spatiale,
en europeanisant l'ESA avec les 27 membres, ca va devenir dur. (supposition)

Tu as raison, c'est l'enjeu majeur de l'ESA au niveau organisation dans les années à venir.
Avec un budget très inférieur à la NASA et les inévitables tensions diplomatiques internes propres à toute organisation de ce type, l'ESA est parvenue à amener l'Europe au coeur de réussites spatiales évidentes (Giotto, Mars Express, Venus Express, Huygens, etc).
Reste à ne pas subir la paralysie politique dont est parfois (tout le temps diront les méchantes langues...) victime l'Union Européenne, obligée de choisir le plus petit dénominateur commun à la place de l'ambition commune.

Toutefois, Jean-Jacques Dordain estime à juste titre que si la coopération internationale spatiale à un défaut (elle est plus difficile à mettre en place), elle présente un avantage : une fois sur les rails, le projet a de facto plusieurs pays "pour" et s'avère ainsi plus "solide".
Dans ESPACE Mag n°11, voici un extrait de ce qu'il m'avait dit à ce propos en se basant sur l'exemple de la mission Cassini-Huygens :
"...je pense que la coopération internationale permet de traverser ce genre de turbulences car il est difficile pour un partenaire de laisser tomber les autres partenaires, et c’est ce qu’on vit concrètement à l’Agence Spatiale Européenne. Ainsi, lorsqu’un programme a été décidé par les états membres de l’ESA, même si un des ces états connaît des difficultés, il ne peut que difficilement mettre en péril les autres états membres. Donc, si la coopération internationale est parfois longue et difficile à mettre en place, une fois qu’elle est établie ; elle s’avère plus forte. Et je pense que Cassini-Huygens, un grand succès de coopération internationale, en a logiquement bénéficié."

Donc, tant que l'ESA bénéficie de cette dynamique du fait qu'elle est de facto une coopération internationale, ce sera une force.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Sur automates-intelligents, Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin estiment eux-aussi que le moment est propice à une initiative européenne...
L’Europe au seuil des missions spatiales habitées
Skyboy
Skyboy

Messages : 2115
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


Il y a un article sur le site Internet du Monde qui a le mérite d'être clair.

http://www.lemonde.fr/sciences-et-environnement/article/2008/03/10/le-premier-ravitailleur-europeen-vole-vers-la-station-spatiale-internationale_1021113_3244.html#ens_id=1020555

"Aucune étude n'est en cours à ce sujet"

"Cet espoir (...) aurait un début de fondement si l'Europe disposait également d'un lanceur qualifié pour mettre des hommes sur orbite. Aujourd'hui, et malgré les succès d'Ariane, ce n'est pas le cas. Et les contraintes budgétaires ne devraient pas changer la donne à court ou moyen termes.
jassifun
jassifun

Messages : 1232
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 33 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


L'article est plutôt possitif.

La phrase :"Et les contraintes budgétaires ne devraient pas changer la donne à court ou moyen termes." est à attribuer au journaliste. Ce dernier ne connait peut être pas le fonctionnement de l'ESA et ne se rapporte pas à l'évènement de novembre 2008, ou tous les programmes et propositions d'études seront validées ou non. Alors là, on pourra parler.

Rappelons que l'ESA n'investit plus dans Galileo puisque la commission s'engage à 100% dans le programme. C'est un exemple pour dire que de l'argent, il va y en avoir à répartir dans les divers programmes en fin d'année. C'est pas la NASA, mais il y en aura.
Si ce n'est pas du court terme, alors je ne sais pas comment on peut l'appeler.
Si nous voulons adapter Ariane 5 au vol habité en orbite basse pour le programme ISS, je ne vois vraiment pas quels sont les obstacles financiers ou techniques. Mais l'ESA voit peut être déjà plus loin... :)
Fabien
Fabien

Messages : 5732
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum